le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

HISTOIRE DE BADIN
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 516
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 3 Juil - 22:45 (2011)    Sujet du message: HISTOIRE DE BADIN Répondre en citant

 Bonjour,
Jean-Claude a ecrit:
Les Badins mesurent la vitesse par différence de pression entre la prise dynamique (tube de Pitot) et la prise  statique, rarement raccordée (donc celle du boitier portant la planche de bord).  Dans ces conditions, avec un carénage, la forte dépression règnant dans la "cabine"  augmente allègrement la vitesse indiquée. Avec une prise dynamique de type Venturi l'indication diminuerait au contraire, laissant croire à une traînée accrue par le carénage. Un gain réel de trainée doit se manifester clairement sur la Vz maxi (variomètre). De combien a-t-elle augmentée



Je n'ai pas raccordé la prise statique de mon anémométre sur les flancs de mon carénage.Pour eviter que la pression statique soit pertubée par la dépression du au carénage, j'ai branché un silencieux en bronze fritté au bout du tube de la prise statique(derriere le tableau de bord).
Hélas, je me suis rendu compte que la vitesse indiquée fluctuait quand méme.
Je sais a combien je vole grace a mon GPS, mais cela ne me donne pas la vitesse precise par rapport a la masse d'air.
J'ai bien envie de mettre les 2 prises statiques sur les flancs du fuselage, mais j'ai aussi un peu peur de faire des trous aux mauvais endroits.
Ma sonde est un systeme venturi, normalement plus précis pour les basses vitesses.
Quel est votre avis?
Claude


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 3 Juil - 22:45 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 09:54 (2011)    Sujet du message: HISTOIRE DE BADIN Répondre en citant

Bonjour Claude
Je crains qu'il n'existe aucun endroit sur les flancs d'un carénage tronqué de gyro où prélever la pression statique. Mais en principe ton silencieux en bronze fritté devrait être une bonne solution. Ou encore  un morceau d'éponge en mousse synthétique.  Sauf que pour ne pas être perturbé par la dépression régnant dans ou autour du carénage,  il faudrait laisser cette sonde en plein et perpendiculaire au vent, loin de tout obstacle (en haut et devant le mat ?)
Jean Claude


Revenir en haut
jeangui91


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 446

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 10:20 (2011)    Sujet du message: HISTOIRE DE BADIN Répondre en citant

Bonjour,
Lorsque la prise de la pression statique pose des problèmes d'installation sur le fuselage, il existe des sondes Pitot ou venturi qui comportent et la prise statique et la prise dynamique. En principe la position la moins mauvaise sur un carénage est dans la région voisine à l'avant du maitre couple maximum et loin de toute protubérance.
JG 


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 11:06 (2011)    Sujet du message: HISTOIRE DE BADIN Répondre en citant

JG, si tu as un fournisseur en tête, et une idée du prix de ces sondes équipées de prise statique, çà pourrait éviter à Claude de transformer son carénage en Gruyère avant de trouver une région  peu sensible à l'angle d'attaque.

Revenir en haut
jeangui91


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 446

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 11:33 (2011)    Sujet du message: HISTOIRE DE BADIN Répondre en citant

Bonjour,
JCD, il faut chercher un peu chez les différents fournisseurs. Moi je me l'étais faite ma sonde Pitot complète. Il reste ensuite à l'étalonner. Cet étalonnage comprend deux phases : vérifier d'abord l'exactitude de la lecture de l'instrument de mesure ce qui est facile en raccordant un manomètre en U rempli d'eau. Ensuite la sonde peut être vérifiée/étalonnée avec la méthode décrite ici :
http://contrails.free.fr/tas.php
JG 

PS: Il ne faut pas hésiter à aller visiter les sites en rapport avec la construction amateur d'AVIONS. On y trouve beaucoup d'informations. Seulement voilà un cloisonnement des différentes activités est préjudiciable à la circulation de l'information. C'est dommage et dommageable.


Revenir en haut
etidal


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 464
Localisation: Bretagne-Paimpol
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 12:33 (2011)    Sujet du message: HISTOIRE DE BADIN Répondre en citant

Sur un magni M16 un copain à installé deux prises statiques de chaque côté du fuselage au niveau du bas du saute-vent transparent. Il a relié les deux prises à la prise statiques au badin avec un coupleur en X, parce qu'il a aussi relié la prise statique de son altimètre.. Avant il était optimiste de 15-20 Kmh, ensuite il etait correct par rapport à son GPS.
_________________
Etienne 22 Paimpol


Revenir en haut
jeangui91


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 446

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 13:30 (2011)    Sujet du message: HISTOIRE DE BADIN Répondre en citant

Bonjour,
On installe une prise de pression statique de chaque côté d'un fuselage pour avoir une indication correcte même dans le cas où le vent relatif est oblique par rapport à la trajectoire de l'aéronef.
JG


PS : voici un lien
http://voiletech.free.fr/skyassistant/pitot.htm
qui permet d'envisager peut-être une réalisation maison. J'insiste sur le fait qu'il faut étalonner ensuite l'installation avec la méthode des 3 routes au GPS:


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 13:48 (2011)    Sujet du message: HISTOIRE DE BADIN Répondre en citant

  Les problèmes sont simplement différents. Par exemple, à 80 km/h mini d'un avion léger la fabrication du tube Pitot à prise de pression statique se conçoit bien. Mais aux 40 km/h  permis par le gyro çà ne convient plus, et faire soi-même son Venturi à prise statique est déjà moins aisé. Quant à l'étalonnage, il n'est probablement pas à modifier puisque la pression dynamique ne dépend pas du Pitot utilisé. En revanche, la dépression dynamique dépend du Venturi choisis par le constructeur de l'anémomètre.  A côté de  la trainée conséquente des fuselages tronqués, le bloc de mousse me semble bien plus simple.

Revenir en haut
jeangui91


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 446

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 14:41 (2011)    Sujet du message: HISTOIRE DE BADIN Répondre en citant

Faire dans la métrologie n'a jamais été une sine cure.
Une sonde Pitot donne des indications depuis zéro jusqu'à approcher de mach 1. Le problème est sur la sensibilité du manomètre différentiel qui permet la mesure de pression et que la sonde soit faite maison ou commerciale ou décomposée entre un tube à l'avant de l'autogire et une prise de pression statique planquée à l'intérieur du fuselage cette sensibilité sera à chaque fois nécessaire. D'ailleurs êtes-vous sur qu'à l'intérieur du fuselage vous n'avez pas une surpression? Par principe pour aérer un habitacle il faut y créer une surpression par rapport à l'extérieur sinon je ne vois pas comment il peut y avoir vidage de l'air dans l'habitacle. Un flux d'air n'existe que s'il y a une différence de pression.
Maintenant ce que j'en dis comme toujours c'est pour aider ensuite chacun fait comme il veut.
JG  


Revenir en haut
jeangui91


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 446

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 14:46 (2011)    Sujet du message: HISTOIRE DE BADIN Répondre en citant

.  A côté de  la trainée conséquente des fuselages tronqués, le bloc de mousse me semble bien plus simple.


La prise de pression statique est dans la région amont de la zone de turbulence bien évidemment. Il faut que la couche limite ne soit pas perturbée encore et sur un carénage bien fait c'est avant le maitre-couple. 


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 16:46 (2011)    Sujet du message: HISTOIRE DE BADIN Répondre en citant

JG a écrit: " Le problème est sur la sensibilité du manomètre différentiel qui permet la mesure de pression"
Re: C'est bien pour cela qu'à sensibilité égale il vaut mieux utiliser un Venturi fournissant un différentiel de pression presque quatre fois supérieur au tube de Pitot (soit la mesure de vitesses deux fois plus lente)

JG a écrit: "êtes-vous sûr qu'à l'intérieur du fuselage vous n'avez pas une surpression?
Re:  Le mot "intérieur" est très présomptueux quand il s'agit la plupart du temps de carénage ouvert. La dépression est donc bien le cas général à cause de l'ouverture dans la zone du maitre couple.

JG a écrit:  "La prise de pression statique est dans la région amont de la zone de turbulence bien évidemment. Il faut que la couche limite ne soit pas perturbée encore et sur un carénage bien fait c'est avant le maitre-couple."
Re:  Sur les fuselages plutôt bien faits d'avions ou de planeurs, il existe aussi un point loin derrière le maître couple, souvent préféré par les constructeurs parce que moins mobile avec l'angle d'attaque du fuselage. En tous cas, pas facile à localiser par l'amateur lambda.


Revenir en haut
Florent


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2008
Messages: 469
Localisation: 38

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 20:16 (2011)    Sujet du message: HISTOIRE DE BADIN Répondre en citant

google est notre ami :

http://voiletech.free.fr/skyassistant/pitot.htm

édit: désolé pour le doublon...


Dernière édition par Florent le Mar 5 Juil - 20:41 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
jeangui91


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 446

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 21:39 (2011)    Sujet du message: HISTOIRE DE BADIN Répondre en citant

Florent a écrit:
google est notre ami :
http://voiletech.free.fr/skyassistant/pitot.htm




Ce lien a déjà été donné plus haut. Merci.

JG


Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 516
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 21:52 (2011)    Sujet du message: HISTOIRE DE BADIN Répondre en citant

Bonsoir a tous,
Effectivement, le carénage etant complétement ouvert, il y a bien dépression.
Pour essai, je vais mettre ma prise statique avec l'embout en bronze fritté, dans une petite poche en mousse
comme le préconise Jean-Claude.Cela doit aller dans le bon sens.
Claude


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 22:10 (2011)    Sujet du message: HISTOIRE DE BADIN Répondre en citant

Bonsoir Claude
N'oublie pas qu'il faut laisser cette sonde en plein vent, loin de tout obstacle (par exemple en haut et devant le mat).
Jean Claude


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:07 (2017)    Sujet du message: HISTOIRE DE BADIN

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com