le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Passage du biplace école au monoplace
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
etidal


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 464
Localisation: Bretagne-Paimpol
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 18 Juil - 21:40 (2011)    Sujet du message: Passage du biplace école au monoplace Répondre en citant

Personnellement je suis très réservé pour les sauts de puce. C'est très difficile. Si tu montes un peu trop et que tu paniques un peu, le retour au sol est problématique. Quand je suis passé du M16 au M18 j'ai fait ce qui m'avait été recommandé: tu prélances bien, gaz à fond sans réfléchir et tu gardes bien l'axe de piste au pieds. Tu repasses tout ce que tu dois faire avant de prélancer. Faire une bonne check-list ( frein rotor OFF, manche avant, prélancement, Casque et pilote attachés, vêtements fermés,  etc......)
Pour poser on m'avait dit 90 Kmh en finale, t'attends qu'il descende, tu câbres et tu attends qu'il se pose . Faire tout cela sans vent les premières fois.
Mon défaut était d'arrondir trop haut. (ancien pilote 3X grandes pattes) Bien te mettre parralèlle  au sol et attendre un poil en câbrant.
Faut JAMAIS poser sur le roulette de nez, par contre un peu de roulette de queue ne lui fait ni froid ni chaud.  
Et si t'es trop haut, trop vite, trop loin, trop près du bout de piste relance la machine et refais un tour. Prévois bien avant ta remise de gaz.
Pas de coups de gaz brutaux, ça fait pivoter la machine dans un sens ou dans l'autre. En plus sur les 582, une mise trop brutale des gaz le fait tousser.   
Essaie d'avoir un longue piste, c'est plus facile.
Autre chose: au sol tu ne tournes ni à droite ni à gauche tant que ton rotor dépasse 200 Tmn.  Et tu mets plein manche avant dès que tu es arrêté, et tu le bloques bien en avant.
ET ça doit bien se passer. MAis ça tord quand même un peu le ventre la première fois!!!!!!!
_________________
Etienne 22 Paimpol


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 18 Juil - 21:40 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
j-p morizet


Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2009
Messages: 137
Localisation: Besançon
Masculin

MessagePosté le: Mar 19 Juil - 00:54 (2011)    Sujet du message: Passage du biplace école au monoplace Répondre en citant

Bonsoir,

J'ai été confronté au problème du passage du giro école biplace lourd au monoplace léger de construction amateur.
La première question est de savoir si sa machine monoplace vole correctement, donc la faire essayer par un pilote confirmé en monoplace.
Ensuite pour les sauts de puce faire des essais sur une piste très longue, très large, bien roulante un jour sans vent. (Saut de puce à quelques mètres du sol)
Ma principale surprise a été que la machine juste après le décollage s'est mise de travers à cause du soufflage asymétrique de l'hélice sur la dérive basse, et fort heureusement j'ai contré au pied immédiatement.
Sinon pour le reste pas trop d'écart par rapport au biplace, à condition de rester très doux sur les commandes et bien faire le palier après décollage.
J'aurais beaucoup apprécié avoir les conseils d'un pilote confirmé, ça m'aurait éviter quelques frayeurs à l'attéro.
Cela dit si on est un peu lourd et que le moteur n'est pas assez puissant, le décollage reste délicat : il faut bien doser l'inclinaison du rotor pour prendre de la vitesse de roulage et en même temps faire prendre des tours au rotor.
Autre difficulté pendant le roulage je n'ai jamais réussi à lire le compte tours rotor (cadran trop petit + vibrations) et c'est difficile d'apprécier quand on peut tirer sur le manche.


cdlt

JPM


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 19 Juil - 08:15 (2011)    Sujet du message: Passage du biplace école au monoplace Répondre en citant

j-p morizet a écrit:
....



Dernière édition par girodreamer le Ven 11 Nov - 12:19 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mar 19 Juil - 10:29 (2011)    Sujet du message: Passage du biplace école au monoplace Répondre en citant

Girodreamer,
Effet de LACET:   Si la dérive est en position basse dans le souffle tordu de l'hélice, elle est poussée latéralement et introduit un lacet; variable selon la puissance appliquée. Du pied dans bon sens s'y opposera facilement.
Effet de ROULIS: En réaction au couple que le moteur applique sur l'hélice de propulsion, un couple opposé est transmis à la structure et tend à l'incliner sur le côté. Du manche dans le bon sens s'y opposera facilement.
Effet de TANGAGE: La poussée de l'hélice est souvent positionnée trop haute, faute de garde insuffisante par rapport à la quille. Une brusque augmentation de poussée tend à piquer du nez et une brusque réduction des gaz fait cabrer. Du manche dans le bon sens s'y opposera facilement, mais il vaut mieux éviter ces coups de gaz  et ces coups de manche  qui peuvent sur-corriger et démarrer un dangereux PIO (Oscillations Induites par le Pilote)
 En résumé il suffit de garder le cap et l'inclinaison sans s'inquiéter des positions de commandes bizarres que cela peut nécessiter. L'inquiétude ne provient que de l'incompréhension de phénomènes nouveaux, et il est très bien de les prévoir pour ne pas ajouter au stress.


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 19 Juil - 12:10 (2011)    Sujet du message: Passage du biplace école au monoplace Répondre en citant

....

Dernière édition par girodreamer le Ven 11 Nov - 12:20 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 19 Juil - 12:14 (2011)    Sujet du message: Passage du biplace école au monoplace Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Dim 3 Mar - 15:49 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mar 19 Juil - 12:44 (2011)    Sujet du message: Passage du biplace école au monoplace Répondre en citant

Aucun effet de lacet produit par le rotor, mais du roulis, à cause de la conicité et de la non-uniformité du flux d'air le traversant. La correction se fait au manche sans y penser, parce qu'elle est constante sur une large plage de vitesse de translation. Mais le concepteur peut prévoir 1,5° d'inclinaison du moyeu  (abaisser la pale reculante) pour éviter d'avoir le manche trop de travers en vol.
Tu as tout compris: La dérive des Floridiens a l'avantage, non seulement de compenser le lacet, mais aussi de compenser en partie le roulis grâce au couple que la torsion de la veine exerce sur elle.

Bons vols
Jean Claude


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 19 Juil - 15:02 (2011)    Sujet du message: Passage du biplace école au monoplace Répondre en citant

...

Dernière édition par girodreamer le Ven 11 Nov - 12:22 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 19 Juil - 21:15 (2011)    Sujet du message: Passage du biplace école au monoplace Répondre en citant

Merci pour la richesse et la générosité de votre partage, cet échange éclaire bien la réflexion, c'est super agréable. Merci à tous...

Revenir en haut
j-p morizet


Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2009
Messages: 137
Localisation: Besançon
Masculin

MessagePosté le: Jeu 21 Juil - 01:24 (2011)    Sujet du message: Passage du biplace école au monoplace Répondre en citant

Bonsoir,

Merci Jean-Claude pour vos réponses à Girodreamer.
Rien à ajouter à des explications aussi limpides.

cdlt

JPM


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 22 Juil - 17:34 (2011)    Sujet du message: Passage du biplace école au monoplace Répondre en citant

j-p morizet a écrit:

....



Dernière édition par girodreamer le Ven 11 Nov - 12:20 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Arnaud


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 290
Localisation: Tarbes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 26 Juil - 09:47 (2011)    Sujet du message: Passage du biplace école au monoplace Répondre en citant

te bile pas comme ça, tu fais tout comme il faut Cool  
le compte-tour rotor n'est utile que pour prélancer, après il ne faut plus le regarder mais s'occuper de sa tenue d'axe.
_________________
I don't drive fast, I just fly low


Revenir en haut
j-p morizet


Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2009
Messages: 137
Localisation: Besançon
Masculin

MessagePosté le: Mar 26 Juil - 20:12 (2011)    Sujet du message: Passage du biplace école au monoplace Répondre en citant

Bonsoir,

Je confirme que le principal intérêt du compte-tours rotor est de savoir où on en est du prélancement et donc quand on peut commencer à rouler sans risque que le rotor ne tape au sol pendant le roulage quand on le met en position arrière.

Autre différence importante entre le giro lourd biplace école et le mono léger c'est pendant la phase de roulage : après prélancement , manche en arrière, relâchement du frein et mise progressive des gaz à fond. Avec le giro puissant la vitesse de roulage s'accélère et les tours rotors aussi et au final ça décolle tout seul.
Avec un giro léger (peu puissant), après quelques mètres de roulage, on ne prend plus de vitesse, on a l'impression de remorquer un parachute (frein rotor), il faut donc rendre la main (remettre le manche en avant), pour pouvoir prendre de la vitesse de roulage mais pas trop pour aussi prendre des tours de rotor. Le dosage du manche est assez fin mais ça s'acquière très vite après quelques essais sur une piste assez longue. Quand on "sent" qu'on assez de tours rotors, il suffit de tirer un petit coup sur le manche pour décoller la machine et ensuite faire un long palier au ras du sol pour prendre de la vitesse. Vers 80 km/h au badin on peut alors tirer doucement sur le manche et ça monte tout seul.
Si on a décollé sans suffisamment de tours rotor, on n'arrive pas à tenir le palier et la machine se repose toute seule (attention à bien la tenir dans l'axe).

Cela n'est que mon expérience personnelle, donc à prendre avec les réserves qui s'imposent. Je pense que d'autres pilotes et surtout instructeurs pourront apporter des conseils plus pertinents.

cdlt

JPM


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 26 Juil - 21:47 (2011)    Sujet du message: Passage du biplace école au monoplace Répondre en citant

..

Dernière édition par girodreamer le Ven 11 Nov - 12:20 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 27 Juil - 09:58 (2011)    Sujet du message: Passage du biplace école au monoplace Répondre en citant

Bonjour à tous
Je connais des instructeurs qui attachent une importance particulière au nombre de tours rotors en vol, particulièrement lorsque l'autogire est très peu chargé, proche des minimas de masse autorisés en place avant solo sur des tandems. Il semble aussi que dans cette configuration, on soit souvent très bas et proche des minimas de tours recommandés par le constructeur... Est-ce qu'ils se compliquent vraiment la vie pour rien ?
A bientôt...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:21 (2017)    Sujet du message: Passage du biplace école au monoplace

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com