le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

AUTOGIRE J-RO DTA
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 488
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 16 Sep - 00:00 (2011)    Sujet du message: AUTOGIRE J-RO DTA Répondre en citant

Mon doigt a glisse sur un s mile.Désole, c'est une erreur
Claude


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 16 Sep - 00:00 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 16 Sep - 07:29 (2011)    Sujet du message: AUTOGIRE J-RO DTA Répondre en citant

....

Dernière édition par girodreamer le Ven 11 Nov - 03:16 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 16 Sep - 08:05 (2011)    Sujet du message: AUTOGIRE J-RO DTA Répondre en citant

Bonjour cher Giroscreamer...

Il est à mon avis de bon sens de ne pas trop écarter centre de gravité et centre de poussée. Mais pas trop et strictement aligné ou au dessus ou au dessous, çà se travaille en étudiant l'ensemble des forces, dynamiquement, incluant la trainée, la portance et l'énergie cinétique du rotor. Rappelons que les expériences faites par les universités ont été ménées rotor démonté, faute de veine de soufflerie adaptée accessible !

Pour en revenir au raisonnement, même avec un parcours que tu qualifies de non-scientifique, tu maîtrises parfaitement les démonstrations qui sont la base de dans ton métier. Or tu nous fais là un beau sophisme :
Les autogires DLC avaient un CG aligné. Il n'y a eu aucun mort lié aux PIO...Donc il faut aligner le CG.
Le fond est peut être exact mais le raisonnement est faux, il est facile de le prouver : la M16 a (aurait) un CG situé 25 cm en dessous du CP. Il n'y a eu aucun mort lié aux PIO... Donc il faut que le CG soit 25 cm en dessous.
De la même façon, une éventuelle résistance au changement ne démontre pas que toutes les propositions nouvelles sont bonnes. Mais tu ouvres un débat avec les aitogires De la Cierva.
Pourquoi quasiement aucun industriel n'en construit-il plus dans le monde ? Est-ce parce qu'ils sont dépassés, parce qu'à l'époque ils ne pouvaient être pensés que comme un avion auquel on remplace l'aile par un rotor ? Peut-être justement a t'on réussi à évoluer en mieux depuis ?
Pour ceux qui ont volé ou volent avec ces machines, quel est votre sentiment sur les avantages et inconvénients de ces machines ?
Amitiés à Girodreamer... qui vole aussi en 3 axes en cachette !
Bons vols


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Ven 16 Sep - 08:52 (2011)    Sujet du message: AUTOGIRE J-RO DTA Répondre en citant

Del Castillo a écrit:
...................Pourquoi quasiement aucun industriel n'en construit-il plus dans le monde ? Est-ce parce qu'ils sont dépassés, parce qu'à l'époque ils ne pouvaient être pensés que comme un avion auquel on remplace l'aile par un rotor ? Peut-être justement a t'on réussi à évoluer en mieux depuis ?...............


il faudrait deja definir ce qui caracterise le type , tous les parametres qui en font un "Cierva" (et non repeter betement une chose entendue , une caracteristique unique comme etant "le truc" , la panacee) ,
les defauts d'alignement des divers centres de poussee , portance , trainee et gravite , et les divers moments qui en decoulent ne sont pas l'apannage des giros , les avions y sont sujets aussi (voir Cassut) , et le giro n'est pas pres d'atteindre la perfection , le Cierva n'y etait pas
si la caracteristique du Cierva est d'avoir un train classique aujourd'hui personne n'est choque de voir l'A380 sortir avec un tricycle , c'est pas un cadeau le classique , lorsque les premiers chevaux de bois et pylones arriveront avec a la clef bris de rotor , d'helice et autres avaries diverses on en reparlera , detruire une machine et blesser pour une perte de controle au roulage ca fait mauvais effet pour un aeronef ,
alors quoi ?
le pilotage par des gouvernes aerodynamiques ? comme tu dis le rotor remplacant l'aile tout simplement , sans aucun doute plus lourd et moins manoeuvrant que de piloter directement le rotor avec toutefois un avantage induit qui est le stabilisateur horizontal efficace , repris avec plus ou moins de bonheur depuis ,
stabilo qui lorsqu'il est "actif" eloigne le rotor de la derive (Cierva) , et le rapproche quand il est passif (actuel)

que reste t'il ?


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 16 Sep - 09:27 (2011)    Sujet du message: AUTOGIRE J-RO DTA Répondre en citant

...

Dernière édition par girodreamer le Ven 11 Nov - 03:17 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 16 Sep - 09:47 (2011)    Sujet du message: AUTOGIRE J-RO DTA Répondre en citant

....

Dernière édition par girodreamer le Ven 11 Nov - 03:17 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 16 Sep - 12:36 (2011)    Sujet du message: AUTOGIRE J-RO DTA Répondre en citant

te fâche pas, amigo Girodreamer, un forum est pour moi un lieu d'échanges écrits où des points de vue différents s'expriment, parfois avec un peu de jeu dialectique. J'y connais pas plus que toi sur le giro, j'essaie de participer aux réflexions dans l'humour et le respect, accepte donc mes excuses publiques si j'ai écrit quelque chose qui a pu te vexer... Et reste là, il y a plein de gens qui ont une vraie expérience  !!!

Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 16 Sep - 17:49 (2011)    Sujet du message: AUTOGIRE J-RO DTA Répondre en citant

Xavier AVERSO a écrit:

...alors c'est bien de monter les CG mais pas trop non plus.

Xavier

+1

Gérard


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 16 Sep - 21:08 (2011)    Sujet du message: AUTOGIRE J-RO DTA Répondre en citant

....

Revenir en haut
Jeromefalc


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2009
Messages: 60
Localisation: La Reole
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 19 Jan - 00:41 (2012)    Sujet du message: AUTOGIRE J-RO DTA Répondre en citant

Deux vidéos récentes sur le DTA JRo.


Une les portières ouvertes





Et une portières fermées




Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 19 Jan - 09:17 (2012)    Sujet du message: AUTOGIRE J-RO DTA Répondre en citant

Et il vole aussi bien qu'il est beau ! Superbe réussite pour DTA, dont les délais de livraison s'allongent.
Mon sentiment à chaque fois que je vais les voir : l'esprit de la construction amateur, la capacité professionnelle, l'outil industriel.Passion d'une équipe, obsession de fabriquer une machine parfaite, remise en cause de tout choix n'atteignant pas cet objectif (au détriment parfois de lourds investissements). Nous sommes loin d'un esprit de profitabilité maximale que l'on peut voir parfois prêté à certains professionnels (à tort ou à raison).

En ces temps difficiles cela fait plaisir de constater que des petites entreprises françaises s'appuient sur de vraies valeurs pour leur développement.

A tous les amateurs qui ne peuvent pas se payer une telle machine (et je me classe dans cette catégorie), je dis : allez les voir, regardez leur travail, partagez un moment avec eux, si vous le pouvez, essayez la machine, donnez leur votre avis, vous aurez partagé un vrai moment de plaisir.


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 556
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 19 Jan - 14:38 (2012)    Sujet du message: AUTOGIRE J-RO DTA Répondre en citant

Del Castillo a écrit:
...Pour ceux qui ont volé ou volent avec ces machines, quel est votre sentiment sur les avantages et inconvénients de ces machines ?
Le prélancement et la phase de décollage sont plus aisés... quand il y a visibilité devant (et c'est possible). Il n'y a pas rotation du fuselage, la roulette de queue contrôle toujours la trajectoire jusqu'à l'efficacité des gouvernes. C'est un point indéniable de sécurité.

A l'attéro, une bonne conception du train élimine la fameuse réputation de passage sur l'avant pour ceux qui se posaient sous forte pente et vent arrière. Dans tous les cas, la roulette arrière touche en premier, le contrôle travers est aisé là aussi.

En vol, la stabilité est franche, il n'y a pas oscillation du fuselage, du fait de la plus grande inertie puis du rôle de l'empennage horizontal (plan fixe). La sensation de sécurité est plus grande... du fait du moteur à l'avant je pense.

Par contre, au sol, pour les roulages, manche avant impératif si grand vent et rotor tournant... ça peut partir très vite même si grosse taille.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:24 (2017)    Sujet du message: AUTOGIRE J-RO DTA

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com