le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Conseils
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 14 Oct - 00:02 (2008)    Sujet du message: Conseils Répondre en citant

Passionné depuis des années par ces drôles de machines, Après un baptême de l'air avec Eric Changeur .... souvenir inoubliable ..... les vidéos sur le net des fameux Air Command 447 .... puis plus récemment Estivol pres de limoges ou j'ai pu admirer Xavier Averso et sa patrouille de france .... je me  décide à m'investir dans l'autogyre ...

Interessé par l'achat d'un machine ( Magni, Airbet, Occasion ? ) J'avoue ma préférence pour Airbet ( Look sympa, Finition à priori correcte, Prix attractif ) .... Est ce que quelqu'un aurait une expérience sur cette machine ? J'apprécierais vos conseils ...

Merci et à Bientôt.

Patrice87


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 14 Oct - 00:02 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
patrickdb


Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 186

MessagePosté le: Mar 14 Oct - 08:11 (2008)    Sujet du message: Conseils Répondre en citant

salut
j'ai juste l'experience de l'importateur gerard.landry@club-internet.fr qui à mon dernier mail, au mois de juin, me repondait que les tarifs n'étaient pas arretés.
tu peux causer  directement avec le constructeur, il parle francais

j'édite pour dire que les tarifs sont sortis


Dernière édition par patrickdb le Lun 20 Oct - 08:12 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
arnaud
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 14 Oct - 12:43 (2008)    Sujet du message: Conseils Répondre en citant

Airbet était au Bois de la Pierre, et ils n'ont pas volé...
Ils étaient à Blois, et ils n'ont pas volé...
je parle du biplace caréné, qui est effectivement séduisant, mais j'aimerais le voir voler ! Evil or Very Mad ).

A ta place, j'irais voir du côté du Brakogyro : belle machine avec des super qualités de vol (rotor Averso), à un prix très correct.


Revenir en haut
Patrice87


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2008
Messages: 2
Localisation: Limoges
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Mar 14 Oct - 22:47 (2008)    Sujet du message: Conseils Répondre en citant

Je recherche plutôt un monoplace pour commencer ..... Et je ne me déciderais de l'achat qu'après avoir eu quelques leçons théoriques sur les dangers réels de ces machines, J'ai aussi besoin d'etre vraiment rassuré sur le phénomène OIP, besoin de comprendre par des explications simples, tout ce que j' ai pu lire sur ce forum est assez technique ... 

Revenir en haut
patrickdb


Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 186

MessagePosté le: Mer 15 Oct - 08:29 (2008)    Sujet du message: Conseils Répondre en citant

Je te conseillerais de faire d'abord ta formation pratique avec un instructeur , les lectures sur internet c'est pas le top pour etre rassuré...
tu verras après ce qui te convient vraiment

salut


Revenir en haut
Alain


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 626
Localisation: Bretigny, Suisse
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Mer 15 Oct - 23:46 (2008)    Sujet du message: Conseils Répondre en citant

Salut Patrice87

L'autogire est l'ULM le plus sûr qui puisse exister... pour la simple raison qu'il vole de la même manière moteur en marche ou coupé, et que lui, il se pose sur sa dimension. Difficile de faire mieuy en termes de sécurité ! En 93, j'avais un peu les mêmes interrogation que toi, mais en 2000, je passais mon brevet :0) Avec Eric d'ailleurs, qui un maître en la matière. Ce n'est pas le seul bien sûr. Et je te suggère pltôt de te diriger au début vers un biplace, même intime, nettement moins "vif" qu'un mono... Cela pardonne lus, rspectivement, le risque d'erreur me semble à moi moins important.

Bon courage :0)
_________________
Alain Lederer


Revenir en haut
jeangui91


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 446

MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 08:12 (2008)    Sujet du message: Conseils Répondre en citant

Alain a écrit:
Salut Patrice87

L'autogire est l'ULM le plus sûr qui puisse exister... pour la simple raison qu'il vole de la même manière moteur en marche ou coupé, et que lui, il se pose sur sa dimension. Difficile de faire mieuy en termes de sécurité !.

Bon courage :0)


Une question à ce sujet : à quelle vitesse verticale un autogire en autorotation ( hélice calée ) "touche" t'il le sol ? Le choc est-il dur , très dur ou plus ???????


Revenir en haut
Alain


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 626
Localisation: Bretigny, Suisse
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 08:29 (2008)    Sujet du message: Conseils Répondre en citant

Un autogire ne touche pas le sol verticalement (sans vent): tu fais comme pour les autres ULM, une translation avant, puis un arrondi. La majorité des gyros biplaces volent à partir de 40 km/h. Une fois le pilote correctement formé, avec du vent, tu peux effectivement faire semblant de descendre verticalement jusqu'au sol... mais ne tentes jamais cela avant d'avoir pas mal d'heures :0)

Ne confonds pas l'autogire et l'hélico: seul l'hélico peut décoller et atterrir verticalement.
_________________
Alain Lederer


Revenir en haut
jeangui91


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 446

MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 09:11 (2008)    Sujet du message: Conseils Répondre en citant

Alain, ton propos est difficile à suivre car tu ne suis pas le fil de la discussion. Tu dis d'abord que l'autogire est l'ULM le plus sûr car entre autres il se pose sur sa dimension en autorotation et maintenant tu parles de translation et d'arrondi. Tous les avions font une translation et un arrondi pour se poser hélice calée. Le risque dépend des vitesses verticales et horizontales au touché selon l'espace disponible avant tout obstacle. La navette spatiale rejoint la terre à chaque fois "hélice calée". Son souci c'est d'avoir une piste assez longue pour perdre sa vitesse horizontale en toute sécurité. Le risque encouru vient de ce que on ne peut pas faire un touch and go.

Revenir en haut
patrickdb


Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 186

MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 09:59 (2008)    Sujet du message: Conseils Répondre en citant

en fait tu passe ton temps à gerer la vitesse:
decollage
pente de monté
palier
pente de descente
arrondi

faire une descente verticale à badin 0 est plutot un jeu et une specificité  de l'autogire
ca peut etre utile pour perdre de la hauteur sans trop avancer ou meme de reculer par rapport au sol quand tu as du vent de face.
le danger de l'autogire, comme pour les autres machines, c'est surtout le pilote avec un facteur agravant: comme c'est amusant tu es assez tenté de faire l'idiot à basse altitude...

dire que c'est plus sûr car ca se pose court, c'est un peu oublier la finesse digne de la navette spaciale environ 4, le cone de sécurité n'est pas bien grand, tu te poses entre tes pieds

a+


Revenir en haut
Alain


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 626
Localisation: Bretigny, Suisse
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 10:55 (2008)    Sujet du message: Conseils Répondre en citant

Jeangui91

Va faire un tour avec un instructeur: il te montrera comment l'on peut se poser très, très court. Ce sera plus simple qu'une longue explication. Tu te poses simplement là ou aucun autre ULM ne le pourrait.

Patrickdb: je suis d'avis que ce manque de finesse est justement l'un des avantages du gyro. Et je suis d'accord avec toi: le danger réside dans une utilisation scabreuse de l'espace :0) Mais si tu respectes la législation, et le cône de sécurité, je préfère nettement l'autogire à la navette :0))))
_________________
Alain Lederer


Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 13:34 (2008)    Sujet du message: Conseils Répondre en citant

Bonjour Patrice
Tes inquiétudes sont logiques en ce qui conserne Oscillation Induite par le Pilote, j'ai moi même rencontré ce phénomène à mes débuts sur la machine d'un collègue qui était plus légère que la mienne, comme je connaissais ce risque et que savais ce qu'il fallait faire, ma réaction fut la bonne et l'oscillation à cessé instantanément, mais je me demande encore quel aurait été mes actions si je n'avais pas été informé de cette réaction que peuvent avoir nos machines dans ces conditions. Je dis que j'étais informé et non formé car à cette époque il n'y avait pas de biplace école, et tout ce que nous savions l'était uniquement par les conseils que nous donnaient nos pilotes conseilleurs, j'avoue que celà m'avait bien aidé. Pour limiter les risque d'OIP il est certain que comme le dit Alain (un peu plus haut) une machine plus lourde limitera ce phénomène, mais c'est surtout un durcissement des commandes qui est le plus sur moyen technique de le limiter, je pense que Magni le fait aussi un peu dans ce but. Pour ce qui est d'un monoplace léger, les solutions sont de voler au début par temps calme, de limiter la vitesse, et surtout de rester détendu cool zen, et de ne pas stresser si un début d'oscillation se produit. Comme en instruction c'est une situation dans laquelle on ne se met pas réellement (du moins je ne connait pas d'instructeur qui le fasse) il n'y a que l'information et le conditionnement du pilote qui peuvent t'aider.
Mais je te le redis il est trés facile d'arrêter ce mouvement, surtout que lorsqu'il se produit, il est progressif, donc tu l'identifies instantanément, tu réduis un peu les gazs et tu tires légèrement le manche à toi et c'est tout, un fois stabilisé (c'est trés rapide) tu continues ton vol calmement.
Gyroscopiques salutations
Gérard


Revenir en haut
Pascal Podogorska
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 15:45 (2008)    Sujet du message: Conseils Répondre en citant

Salut à tous,
 
Quelques précisions sur les choses dites plus haut, dire que l’autogire est l’ulm est le plus sur car il peut se poser sans moteur, je ne suis pas d’accord. Tous les autres ULM peuvent se poser de cette façon, maintenant dire que c’est le plus sur car il est capable de voler avec du vent très fort, de se poser court car il a peu de finesse et surtout qu’il ne peut pas décrocher là je suis OK.
Concernant les risques d’OIP, je doute que la masse de la machine soit réellement en cause, il me semble que le principal n’ai pas été dit, ce qui va limiter considérablement ce risque c’est un grand bras de levier et un grand volume d’empennage horizontal qui va assurer la sécurité dans ce cadre. La position du centre de poussée proche du centre de gravité elle aussi va contribuer à limiter le phénomène, l’assiette de vol sera moins perturbée par rapport aux variations de puissance.
L’OIP est due en général à la conception machine et au sur-contrôle au tangage, quand ça arrive, première chose à faire c’est réduire les gaz et bloquer les commandes, cela s’arrête aussi vite que cela a commencé.
 
 @ +Pascal


Revenir en haut
André Martin


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2008
Messages: 251
Localisation: Québec (Canada)
Masculin 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 18:29 (2008)    Sujet du message: Conseils Répondre en citant

Consernant la question posée: peut-on survivre à un atterrissage vertical moteur arrêté?

Il est généralement admis, après un crash, que l'on peut quitter debout l'épave si la vitesse verticale de l'aéronef n'a pas dépassé 3500 pi/min (60 km/h) et si l'aéronef dispose de suffisament de matière amortissante (conformes aux normes F.A.A.). Dans le cas du gyro, la vitesse verticale en descente parachutale est la même que celle d'un vol plané à l'angle optimum!!! Sauf que, en cas de vol plané, on peut faire un arrondi et atterrir avec une vitesse verticale quasi-nulle...
Pour un gyro lourd (RAF2000 pleine charge), le vitesse verticale parachutale approche les 1800 pi/min., la partie absorbante, répond elle aux normes??? Certains sont sortis vivants de certains crashs...
Pour un gyro avec une faible charge allaire, la vitesse verticale peut être plus faible et même gérable grâce à un train d'atterrissage conçu pour cela:

http://au.youtube.com/watch?v=GlyR-aSEuig
_________________
L'avenir de l'autogire c'est le gyrodyne!!!
http://zeeoo.free.fr/forum/index.php?owner=zeeoo
http://www.rotaryforum.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
patrickdb


Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 186

MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 18:34 (2008)    Sujet du message: Conseils Répondre en citant

merci pascal
dans le genre précision, il faut dire que ca décroche pas mais on peut quand même aller au tas
exemple: pour les tours de piste, en cours d'instuction, on me demande d'être précis sur la hauteur de la vent arrière;
comme je suis un peu bas, je cabre un poil et un poil de gaz
pas très efficace je cabre et plus de gaz et ca descend
plus de gaz: ca descend de plus en plus vite
ca decroche pas, mais si j'avais pas rendu la main pour reprendre de la vitesse...
parfois on est content d'avoir un instructeur derrière!
a+


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:07 (2017)    Sujet du message: Conseils

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com