le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

relation facteur de charge/régime rotor
Aller à la page: <  1, 2, 310, 11, 12
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Sam 26 Nov - 21:11 (2011)    Sujet du message: relation facteur de charge/régime rotor Répondre en citant

Bonjour à Xavier et à tous

Résumé des feuilletons précédents :
On se souvient du débat qui avait été la cause de notre vol d’essai :

1) Sur des bases théoriques, j'affirmais des variations de régime établis importantes en cas de variations de g (après un délai suffisamment long pour s’assurer qu’ils sont bien « établis »). Tu les évaluais, toi, d’une importance bien moindre.

2) J'estimais d’autre part que, pour un échelon de g, la constante de temps d’établissement du régime rotor serait de 4,2 s avec une inertie de 275 kg.m2, tandis que Jean Fourcade, s’appuyant sur les mesures de L’Université de Glasgow pour le Magni M16 m’affirmait une constante de temps : T(1/2) = 1,45 s, beaucoup plus courte

C’est ce débat qui avait donné lieu aux vérifications qu'on sait, dans des conditions évidemment approximatives, mais dans le but louable d'éclaircir les choses.

Voici donc mon avis personnel.
1) Les régimes théoriques, dont je faisais état, suivaient une loi générale. Loi qui ne me semble pas remise en cause par les mesures effectuées, bien que confirmant pourtant ton sentiment observé sur l’AX 05 .
Il m’apparaît en effet que la contradiction disparaît quand on tient compte de la superpositions d’effets supplémentaires, particuliers à chaque rotor : torsion des pales sous charge liée à leur conception propre, approche du Mach critique en bout de pale avançante,

2) La constante de temps dont je faisais état était calculée pour une inertie rotor explicitement mentionnée de 275 kg.m² et selon la définition implicite de mon croquis T (0,3). Elle semble confirmée d’après les mesures floues de durée et de régime, alors que ton rotor n’a pourtant qu’une inertie de 213 kg.m² ! En tenant compte de cette valeur fondée sur tes indications précises de masse, c’est 4,2 s x 213/275 = 3,3 secondes que j’aurais prévu pour ton rotor.
La constante de temps opposée par Jean :T (1/2) = 1,5 s pour un Magni M16 aurait demandée à être comparée avec la même définition : T (0,3). Il ressort qu'elle aurait été : T (0,3) = Log 0,3 / 0,456 = 2,7 secondes beaucoup plus proche et réaliste avec le rotor du Magni

Ainsi, si nos essais ont été sans doute effectués dans des conditions trop imprécises pour donner une valeur décisive, ils ont quand même permis de rapprocher les points de vue. Il suffisait de se donner la peine de les entendre et de les comprendre.
Merci Xavier, d'avoir permis cette mise au point.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 26 Nov - 21:11 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 310, 11, 12
Page 12 sur 12

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com