le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Prélancement
Aller à la page: <  1, 2, 330, 31, 3266, 67, 68  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ranger89


Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 16
Localisation: SENS
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien

MessagePosté le: Mar 20 Nov - 23:59 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Pour ma part, je l'ai fait quasiment à chaque pré lancement avec un équipement démarreur électrique, mais je le fait également avec la version mécanique, je n'ai pas de valeur distance/temps à donner, mais le roulage est effectivement un peu plus court.

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 20 Nov - 23:59 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mike G


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 292
Localisation: Lillebonne
Masculin

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 00:11 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Xavier, je sais que vous visitez le RotaryWingForum et vous avez probablement vu des messages de "Birdy". Birdy est David Bird un fermier en Australie qui utilise son gyro pour déplacer des bovins. Il ya quelques films de son pilotage sur youtube.
Son moteur est un 912 ou 914 avec un puissant pré-lancer.
Quand je l'ai interrogé à ce sujet, il a dit que le pré-rotateur est de type RAF. Je pense qu'il doit patinée quand il va à plein régime.
Pourquoi pensez-vous que ça ne marcherait pas?
Mike G


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 00:47 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Ventus, Mike, Le problème est de combattre le couple de lacet produit par le prélanceur pendant le roulage. Difficile de garder l'axe avec un prélanceur puissant.
Mon tableur (!) me montre que le gain de distance est faible voire nul à puissance de prélanceur maxi identique.
Effectivement, Mike, si l'embrayage patine, il peut continuer à transmettre son couple à plus haut régime et augmenter ainsi la puissance transmise. Idem avec un moteur de démarreur. Mais cela signifie aussi qu'en prélancement au point fixe on bridait la puissance par une limitation injustifiée du régime (sous-exploitation).
Une chose est sûre, des tours sont perdus, et donc de la puissance prélanceur, pendant les premiers mètres de roulage


Revenir en haut
Cros


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2010
Messages: 217
Localisation: herault
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 08:06 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Sans vent ça ne sert à rien de prélancer trop fort, l'accrochage n'est pas immédiat et la perte de tours rapide. Sauf si on garde le prélanceur pendant le roulage, mais là bonjour le couple.
_________________
Voir l'invisible et croire l'incroyable, voilà comment réaliser l'impossible.


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 21 Nov - 08:20 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Sam 2 Mar - 22:32 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 488
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 09:23 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Eric Changeur démontre qu en prelancant a plus de 300tr, il décolle sur quelques mètres.
Il l a fait 2 années de suite au BDLP, la première avec un petit vent et la deuxième, avec un souffle d air.
Je suppose qu avec du vent, il doit décoller sur 1 m.
Claude


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 10:15 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Comme quoi la discussion sur le palier et la nécessité d'un bon prélanceur pour le rendre inutile porte ses fruits... C'est bien ça ! Voyez que une "autre" vision de la sécurité est possible et conforme à ce qui se fait... Ailleurs. Pour le régime, il n'est effectivement pas judicieux de prélancer au delà du nominal si vous ne souhaitez pas un départ sauté. D'ailleurs, grâce à l'effet de sol, vous pouvez soulever les roues avant même que le régime nominal soit atteint. Le prélanceur engagé au roulage necessite effectivement de corriger le couple de renversement au pieds. Rassurez vous, ce n'est pas pire qu'un départ en Spitfire ou en Skyraider. Par contre, il faut revoir la conjugaison de la roulette avant et construire un verrouillage après alignement, comme ce qui existe sur presque tous les avions fortement motorisés.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Hervé 31


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2010
Messages: 315
Localisation: Balma
Masculin

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 10:43 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Puisque Gma parle d'une "autre" vision de la sécurité, je me pose la question:
au BdlP, sans palier, rotor prélancé à 300tr, décollage sur quelques mètres, que se serait-il passé si le moteur s'était arrêté à une hauteur de 2 mètres, 3 mètres, 4 mètres, 5 mètres ... ?
En d'autres termes, la SECURITE aurait-elle toujours été correctement assurée, pour le pilote comme pour le publique ?


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 11:01 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Hervé 31 a écrit:
Puisque Gma parle d'une "autre" vision de la sécurité, je me pose la question:
au BdlP, sans palier, rotor prélancé à 300tr, décollage sur quelques mètres, que se serait-il passé si le moteur s'était arrêté à une hauteur de 2 mètres, 3 mètres, 4 mètres, 5 mètres ... ?
En d'autres termes, la SECURITE aurait-elle toujours été correctement assurée, pour le pilote comme pour le publique ?


Dans la mesure ou vous quittez le sol avec le régime et la vitesse qui permet de conserver ce régime, le soucis c'est juste de conserver cette vitesse... à deux mètres comme à dix. Personnelement, je préfère être à dix mètres tout de suite plutôt que d'attendre à un mètre que le régime et la vitesse arrivent. Si vous n'avez pas de vitesse à cinq mètres de haut, effectivement ça sent le sapin. Mais personne ne dit qu'il faut décoller sans vitesse. Moi (et d'autres), disons qu'il faut éliminer l'obligation d'un palier au ras du sol en donnant à la voilure ses qualités sustentatrice par un prélancement efficace (ça veut pas dire en surégime hein) puis en quittant le sol à la vitesse soit du meilleur taux, soit celle de montée optimale. Dans le dernier cas, panne moteur à deux, cinq, sept mètres c'est pas grave, vous avez la vitesse, les tours... Et de la piste en dessous. 
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 21 Nov - 11:16 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Bonjour

Et la solution pour avoir le plus rapidement possible la vitesse de sécurité, c'est un palier d'accélération comme le conseille tous les instructeurs.

Et je le dis et le répète à tous ceux qui sont sur ce forum " faites un palier d'accélération, n'écoutez pas gma quel que soit ses arguments"

Gyroscopiques salutations
Gérard


Revenir en haut
Hervé 31


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2010
Messages: 315
Localisation: Balma
Masculin

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 11:19 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Merci Gma pour la réponse.

Vous préférez être à 10 mètres tout de suite plutôt que d'attendre à un mètre que le régime et la vitesse arrivent. Cela veut-il dire que vous êtes à 10 mètres sans régime et/ou sans vitesse ?
Et si personne ne dit qu'il faut décoller sans vitesse, avec les moteurs actuels, comment peut-on avoir cette fameuse vitesse en quelques secondes  en décollant sur un mètre ? Et là, le prélanceur n'a rien à voir ...
Pour reparler du décollage d'Eric Changeur (http://www.youtube.com/watch?v=is1dh0j8Gu0) la vidéo montre que le décollage se fait à 16 sec et qu'à 19/20 sec il est très fortement cabré à une hauteur d'environ 10 mètres avec une vitesse très faible que je vous laisse estimer. Si cette démo met en évidence les performances indéniables de la machine, elle va à l'encontre des règles habituelles de pilotage pour le commun des mortels, me semble-t-il.

Supposons qu'il quitte le sol avec à la vitesse du meilleur taux (ou montée optimale, je ne sais pas). Dans ce cas, la panne moteur à 20 sec ( donc 4 sec après avoir quitter le sol) ça donne quoi ?


Dernière édition par Hervé 31 le Mer 21 Nov - 11:23 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Hervé 31


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2010
Messages: 315
Localisation: Balma
Masculin

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 11:22 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Et merci Gérard, c'est bien évidemment ce que je fais à chaque déco. Okay

Mais je cherche à comprendre le raisonnement qui conduirait vers une solution SECURITAIRE différente. Cela dit, j'ai compris depuis la première fois où j'ai vu un autogire, que celui-ci ne sera JAMAIS un hélico et surtout en classe ULM (Ultra Léger j'insiste  Mr. Green ).


Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 21 Nov - 11:25 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Hervé peu de temps après ce rassemblement au BdlP on avait déjà débattu sur ce sujet. "Eric nous avez répondu qu'il ne le ferait pas si il ne se sentait pas en sécurité"
 Certainement a t'il une confiance totale en son moteur.


Revenir en haut
Hervé 31


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2010
Messages: 315
Localisation: Balma
Masculin

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 11:31 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Oui, Gérard, je m'en souviens et loin de moi toute idée de relancer le débat concernant cette vidéo. Je souhaite en parler de façon générale, comme on le fait ici, mais avec des exemples concrets, d'où la référence à ce fameux décollage.

Ma question porte plus sur l'arrêt moteur (aussi fiable soit-il) au décollage sans roulage ni palier, que sur les prélanceurs qui pour certains sont extrêmement performants.


Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 21 Nov - 11:36 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

La réponse est qu'un autogire au décollage et exactement comme un hélicoptère qui aurait une panne à ce moment là, il a une zone "vitesse altitude" dans laquelle il ne doit pas être.
De fait: si les hélicoptère ont cette zone "de mort ou de casse assurée" il n'y a pas de raison que les autogires n'en aient pas une.
Ne connaissant pas exactement cette zone pour mon appareil, je fais un palier avec une prise de vitesse suffisante pour être certain de ne pas être dans cette zone avant de passer en montée initiale.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:37 (2017)    Sujet du message: Prélancement

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 330, 31, 3266, 67, 68  >
Page 31 sur 68

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com