le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Prélancement
Aller à la page: <  1, 2, 339, 40, 4166, 67, 68  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mike G


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 295
Localisation: Lillebonne
Masculin

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 00:43 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Girodreamer
About 30 feet off the ground.
Mike G


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 17 Déc - 00:43 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 17 Déc - 07:10 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Sam 9 Fév - 21:33 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 07:49 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

girodreamer a écrit:
a 10 m de haut incroyable !c donc possible et cela marche .... y en a un qui soit boire du petit lait





J'avais déjà dit Jimmy, on peut raconter tous les mensonges possibles, la vérité finit toujours par surgir... Et en l'occurence cette vérité sur le prélancement : Dans la mesure ou vous transmettez sa puissance d'entraînement autrement que par la translation, le rotor d'autogire est tout à fait disposé à fournir sa puissance de sustentation sans ce minimum de translation utile à l'obtention du régime. Comprenez que le rotor d'un giro se décompose en deux zones : Une ''hélicoptère'' qui fourni la sustentation, une ''autogire'' qui fourni le régime. Si votre prélanceur est capable de fournir au rotor un travail équivalent à celui fourni par la zone chargée de fournir le régime, le rotor n'a plus aucune raison d'évoluer à ce minimum de vitesse juste utile à obtenir le régime. C'est en partie une réponse à l'obtention d'une distance de décollage courte... Les autogires actuels consacrant la majeur partie de leur roulage à l'obtention du régime et rien que ça. Il faut juste que les esprits soient convaincus de ça... C'est tout. Mike ne fait qu'exploiter ce qui est archi connu depuis très longtemps étant entendu que sa machine semble pouvoir compenser le couple de renversement induit par un prélancement prolongé jusquà la fin du décollage / début du vol (35 à 50 ft). Depuis 12 ans, l'autogire fantôme décolle ainsi, il quitte le sol en 50 m et passe les 15 m à 80 m... Prélanceur engagé. Bon ! je sais... C'est pas un ULM... Ok, je sors ! Mais, pour ce qui est ULM, Michel Cros montrera bientôt c'est aspect associé à un système de régulation du régime... Des fois que le prélanceur lâcherait en plein décollage...
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Dernière édition par gma le Lun 17 Déc - 11:19 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 17 Déc - 09:55 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Sam 9 Fév - 21:33 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 11:19 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Si le petit lait contenu dans le yaourt compte... Donc oui ! j'en bois. De la "Jeanlain" moins, je préfère "3 monts"... Smile
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 11:24 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Gma persiste à laisser croire que son gyro fantôme existe. Il est là le mensonge. Par ailleurs il est facile, avec le logiciel de Jean ou le mien, de déterminer les vitesses de décollage en fonction du supplément de couple fourni par le prélanceur enclenché, alors que Gma se contente de dire "on sait tout cela depuis longtemps" sans jamais avancer un chiffre utile. C'est çà, la vérité.
Quant à ses zones "hélicoptère" et zones "autogire" d'un rotor de gyro, quel méli-mélo !:  La zone autorotative participe aussi activement à la sustentation. C'est une zone "hélicoptère" alors !?


Revenir en haut
Mike G


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 295
Localisation: Lillebonne
Masculin

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 11:43 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

girodreamer
Ne boire pas trop de lait pour l'instant. Very Happy  Considérant le vent je n'ai pas eu l'impression que le décollage était inférieure à la normale. Je sais que je n'ai utilisé que 100% de puissance de la 914 et le terrain était très collant, mais ce n'était pas spectaculaire.
J'avoue que j'étais trop occupé contrôlant le couple de constater la vitesse et rpms lors du décollage alors mes impressions sont très subjectives.
Je vais essayer de filmer les instruments prochaine fois pour obtenir une comparaison.


gma vous n'avez pas répondu à ma question sur le limiteur de couple. Pour moi, si nous voulons considérer cette technique comme méthode standard, le contrôle de couple sur le rotor est encore un problème non résolu.



JC
Je n'envisage pas une prérotation supérieure à 300 rpm. Lorsque le rotor atteint rpm 360, le moteur ne fournit pas tous le couple, une partie de celui-ci provient de la translation..


Mike G


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 12:02 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Mike, je vais réaliser un croquis du système décrit, mais vos propos montrent que vous avez bien compris le système et son principe. Oui le prélanceur engagé pose le problème de la compensation du couple... Qui imposera de fait une certaine vitesse d'évolution utile à l'efficacité des gouvernes. Certains pourront rétorquer qu'on peut exploiter le soufflage par l'hélice... Que si ce souffle disparaît suite à panne moteur le couple de renversement aussi... Etc... Mais, dans l'aventure sécuritaire, on ne retiens que les machines manoeuvrables et sustentant efficacement dès l'instant ou elles quittent le sol. Le reste, c'est de la conjecture et à ce petit jeu avec les basses vitesses, l'hélico sort vainqueur. L'idée du prélanceur engagé doit être uniquement celle de la garantie du régime au moment de l'affichage de la pente de montée par le pilote. Du moins c'est mon avis. A Jean Claude : On sait ça, vous le répétez aussi très souvent. 
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 12:04 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Mike G a écrit:

Je n'envisage pas une prérotation supérieure à 300 rpm. Lorsque le rotor atteint rpm 360, le moteur ne fournit pas tous le couple, une partie de celui-ci provient de la translation..



Bien sûr, Mike. C'est vrai aussi à tous les régimes, même à 400 t/mn. Le couple prélanceur reste celui du limiteur de couple  tant que le ratio de transmission < rpm moteur/ rpm rotor (glissement)

Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 14:02 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Mike G a écrit:
gma vous avez écrit"Dans le deuxième système, plusieures billes sont maintenue au point bas d'une piste circulaire pentée via un ressort taré au couple. Quand le couple excède celui de tarage, les billes montent la pente et écartent les deux flasques constituant le limiteur. L'un des flasques est relié à l'embrayage commandant le mouvement... il débraye donc, proportionellement à l'excès de couple transmis. "Avez-vous un schéma montrant comment cela fonctionne? Ma compréhension de votre description est que les billes à ressort doit tourner à la vitesse de l'arbre entraîné pas la vitesse de l'arbre moteur. Cela donnerait un limiteur de vitesse. Une vitesse excessive du moteur entraînerait de frottement (chaleur) entre les deux surfaces d'embrayage. Ai-je bien compris?
Mike G



Un croquis du système décrit, tel qu'exploité sur le tour Ernault (HES) "Cholet" type 400 à 550 avec avances rapides.






Sur cette machine, le système "sécurité couple" (avances rapides) débraye le système "embrayage" (avance travail) par poussée sur la barre d'entraînement (la compression du ressort est réglable et permet un réglage du couple de désengagement... et couple d'entraînement en avance "travail"). Ce système évite un échauffement excessif de l'embrayage multidisques lors des dépassement de couple, il permet en outre un engagement et désengagement sans à coups dans la transmission.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Mike G


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 295
Localisation: Lillebonne
Masculin

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 18:40 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

gma
Je ne comprends pas.
Ma compréhension de votre dessin, c'est que lorsque l'arbre d'entraînement accélère les boules dans le "couple securité" ce déplace ver l'exterier et pousse l'arbre vers la gauche. Ceci comprime le ressort et vient en prise de l'embrayage à disques multiples.


Mike G


Mike G


Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 516
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 18:54 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Ah! le tour Cholet, ça ne doit pas causer a tout le monde, n est- ce pas GMA.
Enfin, si Mike veut monter ça sur son Giro, il ne va pas quitter le sol.
Il pourra donc pas faire un TOUR.
Ok, je sors.
Claude


Revenir en haut
Mike G


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 295
Localisation: Lillebonne
Masculin

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 19:21 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Ha HaMike G

Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 20:18 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Mike G a écrit:
gma 
Je ne comprends pas. 
Ma compréhension de votre dessin, c'est que lorsque l'arbre d'entraînement accélère les boules dans le "couple securité" ce déplace ver l'exterier et pousse l'arbre vers la gauche. Ceci comprime le ressort et vient en prise de l'embrayage à disques multiples. 


Mike G 

 

Dans la réalité (le croquis constructeur est légèrement inversé dans la représentation de l'embrayage), l'écartement des billes (sous l'effort et non sous l'effet centrifuge puisqu'elles sont bloquées sur un diamètre donné), pousse la barre de chariotage vers la boîte d'avance qui comprime le ressort et écarte en même temps le plateau d'embrayage (débraye). C'est donc bien l'augmentation du couple au delà de la valeur donnée par le ressort qui débraye le système. Ce montage, sur la machine "Cholet" permet de commander l'avance rapide avec le moteur électrique dans un sens quelconque et sans avoir à débrayer l'avance travail imposée par la boîte d'avance auquel l'embrayage est lié. Ici, le couple du moteur électrique est supérieur à celui donné par le ressort. 


Si le tarage ressort est insuffisant, l'entraînement du moteur électrique par la boîte d'avance suffit à "débrayer", il n'y a pas ou plus d'avance travail. Si le tarage du ressort est exagéré, l'avance travail domine, le moteur électrique n'est pas assez puissant pour entraîner rapidement les chariots. 


En transposant au cas autogire, le moyeu hélice est ''coté boîte d'avance'' , le rotor serait coté ''moteur électrique''... 


De ce fait un excédent de couple coté rotor débrayerait le prélanceur tandis qu'un excédent de couple venant du moteur serait transmis. 


Sur le tour, le système est réversible (2 sens d'avance)... un couple de freinage excessif débraye donc aussi l'entraînement de la boîte d'avance (avance rapide dans le sens opposé à l'avance travail). 
Le même système sur autogire conduirait donc à un débrayage automatique dès que le rotor tend à propulser le prélanceur... Le pilote n'aurait donc plus la charge du prélanceur et de sa commande. Juste un frein et cela suffit (c'est freiné ou entraîné). 


Mais comme dit Claude, faudrait construire spécifique, sur le tour c'est coef 10 au moins... donc ça plombe un max. Ce système ne connaît qu'un défaut... Celui de faire croire aux mécaniciens "en herbe" qu'en modifiant le tarage du ressort ils vont pouvoir augmenter la puissance de l'avance travail (alors qu'il y a une molette d'effort sur le tablier !)... Ce qui condamne de fait l'avance rapide. Mais c'est une autre histoire qui ne remet pas en cause l'ingéniosité de ce dispositif qui confie à l'embrayage les fonctions roue libre et limiteur de couple en un seul système. 
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Dernière édition par gma le Lun 17 Déc - 22:41 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 22:29 (2012)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Mike,      Quelle que soit la "combine" actionnant l'embrayage,  la puissance calorifique à évacuer  pendant le glissement sera toujours P = C. (N2-N1),   C étant  le couple transmis, et (N2 - N1) étant le glissement.



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:57 (2017)    Sujet du message: Prélancement

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 339, 40, 4166, 67, 68  >
Page 40 sur 68

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com