le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Prélancement
Aller à la page: <  1, 2, 362, 63, 6466, 67, 68  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mike G


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 295
Localisation: Lillebonne
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Jan - 17:56 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Attention Del Casillo, ou je vais laisser tomber mon morceau de fromage.


Ma réponse à gma est aussi sincère que mon humour (pour être toute a fait honnête j'ai trouvé cette expression humoristique sur le forum américain), je pense que il a raison pour le prérotateur. .



Pour moi nous n'avons pas réalisé toute la potentiel de nos simples prélanceurs pour minimisé le distance de décollage (je ne parle par des décollage sauté etc.).


C'est mon dada, réduire le distance de décollage et gma a des pensés dans la même ligne peut-être pas avec le même but. 


Que je trouve son style un peut convoluté est indéniable, mais chacun son style et pendant qu'il continue de faire des commentaires sur mes idées il y a toujours la chance qu'il va trouver une erreur dans ma logique et je vais éviter un embarras plus tard.


En fait je ne suis pas aussi sincère que ca, je pique les blagues d'un américain  Embarassed et j'utilise un français comme correcteur de ma thèse Okay .



Ah le perfide Albion. Wink


Mike G


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 30 Jan - 17:56 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 30 Jan - 22:00 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Mike désolé, mais il y a un vrai bug là : "son style un peut convoluté est indéniable" ...


J'ai trouvé, j'ai mis un moment mais j'ai trouvé, en même temps c'était vraiment évident !  
"son style un peu compliqué est indéniable..."  Razz


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 30 Jan - 23:16 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Rotor a écrit:
Mike désolé, mais il y a un vrai bug là : "son style un peut convoluté est indéniable" ...
J'ai trouvé, j'ai mis un moment mais j'ai trouvé, en même temps c'était vraiment évident !  
"son style un peu compliqué est indéniable..."  Razz



Vous gâchez tout Rotor... J'adorais CONVOLUTE...

Il y avait des racines multiples, à mi chemin entre "connerie", "volupté" et "évolution"...

"Compliqué" est nase à coté. Mais bon !... Tant pis.
Mike G a écrit:
... réduire le distance de décollage et gma a des pensés dans la même ligne peut-être pas avec le même but...
Mais l'envol avec prélanceur engagé n'a pas pour but une réduction de la distance de décollage. L'intérêt premier est de garantir la sortie de l'effet de sol et le franchissement des 15 m sitôt la pente de montée affichée.

Et sans les tours, ceci n'est pas possible... Et sans prélanceur, les tours ne sont pas garantis.

Pas garantis, car pour que les tours soient là, il faut que la charge soit là... Donc que l'autogire eu préalablement quitté le sol.

C'est donc ce dilemne du rotor d'autogire qu'il faut éliminer : Presque décoller pour acquérir les tours pour ensuite finir de décoller... Une absurdité de la formule dont seul le pilote est juge. Et si le pilote juge mal, il se plante (voir panne ou panique).

Dans la première génération d'autogires, il n'y avait pas de prélanceur, le pilote devait donc juger, à l'oeil, du bon régime pour ne pas partir en battement... C'est seulement après qu'il "ouvrait" les gaz.

Dans la génération actuelle, le souci du départ en battement n'est plus, après la phase "prélancement", le pilote ouvre, sans se soucier que le régime n'est peut être pas suffisant... Il l'est. Toutefois, au stade actuel, le régime reste insuffisant pour envisager une montée directe après l'acquisition de la vitesse, il est nécessaire de finir le "prélancement" avec la translation, voir un palier d'acquisition, faute que le mécanisme dédié à cette fonction soit en mesure de le faire.

Il y a d'un coté la poussée de l'hélice qui perturbe cette mise au point... Car le régime du prélanceur est fonction de celui du moteur (? et c'est pas intrinsèquement logique), il y a enfin le couple de renversement qu'il faut contrer et éventuellement un début de sustentation du rotor pas forcément souhaité (rafale).

Mike a été trop loin, il a décollé son autogire avec un rotor fonctionnant en régime hélicoptère... Ce n'est pas le but.

Le but, je le redis, est que le prélanceur fournisse au rotor son régime nominal de fonctionnement et rien de plus... Que quand ce régime sera atteint après le décollage par la translation, le bilan de puissance au rotor soit nul... Ce qui suppose donc que le prélanceur ne fournisse plus aucune puissance au rotor.

Et la meilleure solution est la roue libre, avec un différentiel de régime insignifiant en faveur du rotor... Atteint avec un régime moteur maxi.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Mike G


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 295
Localisation: Lillebonne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 01:24 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant



"à mi chemin entre "connerie", "volupté" et "évolution"..." Okay


chapeau gma


Mike


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 424
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 04:10 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Okay   + 1 
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 07:49 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Ven 8 Fév - 23:07 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 08:59 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Le manche ''au tableau'' met le rotor à plat sur un Bensen, on expose donc pas l'intrados du plan à une quelconque direction de vent. C'est la position de moindre risque. D'autres diront que sur un Bensen, une légère assiette positive vainc la poussée hélice, elle correspond grosso modo à la position ''neutre''. Sur ''cierva'' (ou plutôt sur machine à train classique), le manche ''au tableau'' donne une assiette légèrement positive... Sensiblement la même que le ''neutre'' sur Bensen. Ce qui est certain, c'est qu'il ne faut pas favoriser une bascule latérale sous l'effet du vent.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
MICHEL27


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2010
Messages: 189
Localisation: Haute Normandie
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 11:57 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Bonjour à tous,

si je vous suis bien, nous dérivons petit à petit vers la solution développée par DICK DEGRAW sur son GYRHINO (le moteur via un différentiel entraîne en permanence l'hélice bien sûr et le rotor avec une puissance maxi (un couple maxi) au début puis quasiment nulle en vol).

A ce propos (hors sujet je sais) l'épouse de DICK DEGRAW avait eu un accident avec le second appareil. Quelqu'un aurait-il des nouvelles ou des détails ?
_________________
MICHEL27


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 12:53 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Monsieur Degraw exploite à fond ce système, on voit d'ailleurs très bien le bénéfice coté performances. Reste toutefois que la complexité mécanique est présente, c'est presque un hélicoptère, et que l'envol à faible vitesse de translation pose un problème d'efficacité des gouvernes... Donc de pilotage notamment en présence de rafale. Ici, je n'évoque pas une idée dans le but d'étendre le domaine de vol de l'autogire vers les basses vitesses, il est juste question de sécuriser la phase d'envol en garantissant mécaniquement au rotor son régime. Pour la vitesse de décollage, on ne change rien. Ce qui change, c'est que quand le pilote affiche la vitesse, il tire et sa monte... Comme un avion. Après l'envol, il débraye son prélanceur, comme on rentrerait ses volets ou son train sur d'autres types de machines. Et fini cette aptitude particulière que doit avoir un pilote d'autogire, celle d'être en mesure de juger si son rotor a suffisamment de régime pour décoller. Et de fait, les distances de décollage seront considérablement raccourcies puisque, pour une même machine, la phase de roulage jusqu'au soulèvement de la roulette de nez est supprimée.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 424
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 13:18 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

gma a écrit:
 Et fini cette aptitude particulière que doit avoir un pilote d'autogire, celle d'être en mesure de juger si son rotor a suffisamment de régime pour décoller. Et de fait, les distances de décollage seront considérablement raccourcies puisque, pour une même machine, la phase de roulage jusqu'au soulèvement de la roulette de nez est supprimée.


Le pilote de gyro ne juge de rien.... quand les roues décollent c'est que les tours sont là !  a l’exception  je le concèdes volontiers des appareils ayant une queue "cassée" qui lui permet...Même s'il n'as pas les tours requis de commencer un décollage... et éventuellement de voir  son jugement mis en défaut..... Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 13:22 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Quelle est la puissance du moteur de Mr Degraw ? a mon avis sur son Mono ce n'est pas un 503!! et quel est le poids de son gyro ? chez nous c'est le CNRA  si pas plus de 100 Cv  Shocked
Très bonne idée, techniquement réussie  Okay

Xavier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Mike G


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 295
Localisation: Lillebonne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 19:48 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Xavier
Dick Degraw moteur


http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=t6xjCUVuUzg#t=…


Probablement un Subaru.
Mike G


Revenir en haut
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 20:14 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Merci Mike, oui un Subaru de 2,5 l  ( entre 145/160 Cv )  il faut fortement pousser pour ne pas retomber, ce constructeur est génial  et son gyro semble léger., imagine Mike que tu ais cette puissance et pas plus de poids qu'actuellement...tu décollerais plus court.

Xavier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Mike G


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 295
Localisation: Lillebonne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 20:29 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Xavier
 
Je suis d'accorde avec toi, Okay  Il est vraiment génial ce mec. Mais c'est que un rêve pour nous, mieux resté pieds sur terre (pas génial mon choix d'expression Sad ) et essayé d'amélioré ce que nous avons. 
 
Mike G


Revenir en haut
Mike G


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 295
Localisation: Lillebonne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 20:35 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Je suis toujours sur mon dada
J'essaye à comprendre mieux ma décollage "Birdy/gma" pour amélioré la prochaine.
J'ai fait ceci pour moi et le forum américain, est ce que, si traduite, ca peu aidé les participants de ce forum?
 

J'ai aussi ajouté le rapport entre les tours moteur et tours rotor parce que je voulais savoir à quelle moment le glissage des courroies a changé pendant l'accélération.
 

Commentaires??


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:52 (2017)    Sujet du message: Prélancement

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 362, 63, 6466, 67, 68  >
Page 63 sur 68

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com