le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Prélancement
Aller à la page: <  1, 2, 363, 64, 65, 66, 67, 68  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Fév - 11:49 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Bonjour Mike,
Voici mes simulations extraites de mon tableur pour observer les raccourcissements du roulage et du passage des 15 mètres:
Conditions du calcul: rotor 6,3m x 0,18 m pitch aérodyn: 3,5°  Moyeu cabré à 24°.  Roulage accéléré à 4,5 m/s2 de t = 0 à 2s, puis 3 m/s2  jusqu'à mu constant = 0,15.
Fig 2: Couple prélanceur maintenu constant jusqu'au  décollage, soit 3 kw à ce moment.  Fig 3 : prélancement à 3 kw au point fixe désengagé au roulage.
Elles montrent des distances, à puissance maxi de prélanceur identique, peu différentes.



Tes essais permettront peut-être de confirmer ou infirmer ces conclusions fondées sur un calcul totalement théorique.

Si l'objectif est l'amélioration de sécurité, je pense que de brusques perturbations  du lacet en vol ne vont pas dans ce sens.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 1 Fév - 11:49 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
PhT


Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2010
Messages: 326

MessagePosté le: Ven 1 Fév - 13:17 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Bonjour,
et si on entrainait le rotor avec les roues ? Des essais secrets  sont en cours pour évaluer cette idée ...


Revenir en haut
Skype
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 1 Fév - 13:18 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Bonjour

Je vois que vous persistez à vouloir continuer les essais de maintenir le prélanceur engagé pendant l'accélération au sol. Cette opération pour "l'avoir testée" est délicate. Je l'ai déjà dit dans un post précédent.
Je souhaiterais que cette méthode de décollage soit maintenue dans le cadre de situations exceptionnelles, et que son expérimentation et ses essais ne soient pas vulgarisés, mais au contraire soient présentés avec toutes les recommandations de la plus grande prudence, afin que tout un chacun ne s'y essai pas.
Maintenant je ne peux vous apporter qu'un conseil, vous faites comme vous voulez, mais au moins je vous l'aurez dit et rappelé.

Gyroscopiques salutations
Gérard


Dernière édition par Gérard BEAUDOIN le Ven 1 Fév - 19:09 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Mike G


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 295
Localisation: Lillebonne
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Fév - 13:23 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Merci JC
Des  questions/clarifications,
1) La ligne bleu est la vitesse et la ligne verte le distance?
2) Tu considère que ton gyro à quitté le sol à 408 t/min??


Très intéressant mais il faut que tu prépare la même chose pour mon M16 Wink  et nous pouvions comparer nos résultats Okay .  

Mike G


Revenir en haut
Mike G


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 295
Localisation: Lillebonne
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Fév - 13:42 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Gérard
Je suis 100% d'accorde avec toi.
Les essayes que je fais son pour moi et je pense que j'ai déjà exprimé ma réticence a donné les instructions aux autres.
Si le forum trouve que mes essayes risque de encouragé d'autres, je suis d'accorde que on dégage ce topique et je vais continuer par e:mail avec ce qui garde un intérêt dans le sujet.
Malheureusement les cons n'ont pas besoin de moi pour trouvé des façons de faire des conneries ils sont remarquablement doué dans cette domaine.
Mike G


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Fév - 13:49 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Philippe,   Wouahoo, original ! Pour contrer le couple de lacet, il faudrait transmettre vers le rotor par la roue principale  la plus rapide avec un différentiel à cliquet, non?

Mike,   Oui, courbe verte = distance en mètres,    bleue= vitesse en kilomètres/heure.  Désolé d'avoir omis ces unités sur les échelles.  Conditions de décollage atteintes à 408 t/mn - 10 t/mn à 30 t/mn (pas critique pour des comparaisons).  Continue de nous faire partager tes expériences sur le forum. Merci.

J'ai rentré tes données dans ma simulation. Plus compliqué parce ta poussée d'hélice est altérée de 30 % à cause du lanceur. Il apparait dans ce cas que la vitesse de roulage est en retard sur le régime rotor. Les conditions de décollage sont alors atteintes vers 50 km/h, mais au second régime.  Je vais refaire une simulation avec moins d'incidence rotor pour voir (accélération plus lente du rotor, et plus rapide du roulage)




Revenir en haut
Arnaud


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 290
Localisation: Tarbes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 1 Fév - 20:09 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Mike G a écrit:
Malheureusement les cons n'ont pas besoin de moi pour trouvé des façons de faire des conneries ils sont remarquablement doué dans cette domaine.



bravo, Mike Okay  depuis que tu t'es débarrassé de Google translator, tes progrès en français sont fulgurants Laughing
et surtout bravo pour tes expérimentations, continue à nous tenir au courant
_________________
I don't drive fast, I just fly low


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 1 Fév - 22:40 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Mike G a écrit:
...Malheureusement les cons n'ont pas besoin de moi pour trouvé des façons de faire des conneries ils sont remarquablement doué dans cette domaine.


Il a raison Arnaud, tu peux larguer Gogol translator, tu maîtrise le Gaulois maintenant, c'est ok.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Jeu 7 Fév - 15:11 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Bonjour Mike.
Voici les résultats de mes simulations de course au décollage avec lancement prolongé (comparées avec celles avec un lancement au point fixe). Ils tiennent compte de la baisse de poussée hélice due au prélèvement de puissance pendant le roulage, et d'un rapport de réduction modifié pour conserver la même puissance maxi prélanceur à 350 t/mn au lieu des 300 t/mn du point fixe. Ceci explique que le début du roulage ne s'effectue pas à 300 t/mn, mais à 287t/mn.



Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 7 Fév - 16:17 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Comment expliques tu l'inflexion à la baisse de la vitesse et avec une accélération plus faible au bout de 5 secondes dans le graphique de gauche ? A ce stade  j'aurais davantage l'impression que la machine accélère davantage au contraire, le manche commençant à être plus à plat...

Revenir en haut
Mike G


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 295
Localisation: Lillebonne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 7 Fév - 16:59 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

JCD
Comment tu explique que sans l'aide du pré rotateur il faut 2.9?? secs pour allez de 300 à 350 tours mais avec le pré  rotateur il faut 3.5 secs???

Intuitivement ça me semble par correct mais peut-être c'est vrai.
Intéressante, merci
Mike G


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Jeu 7 Fév - 17:22 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Bonjour Jean Marc
Ce que j'ai demandé à la simulation c'est l'accélération initiale maximum permise par la poussée diminuée de la trainée rotor, limitée toutefois à Mu = 0,15 (toujours manche au ventre) Ainsi la course est la plus courte. L'inflexion est le passage à la deuxième condition.
Dans la deuxième simulation, la précocité du régime rotor, associée à une plus faible accélération du roulage, ne permet pas d'atteindre la deuxième condition.

Mike, L'accélération du rotor est produite par l'addition couple du lanceur + couple aérodynamique provoqué par la translation.
Avec le prélanceur engagé : - L'accélération initiale du roulage est plus faible et le couple aérodynamique est donc moins fort. Malgré çà, la vitesse de translation correcte ne serait atteint qu'après celle du rotor. L'incidence est donc réduite à 18° pour obtenir la bonne vitesse de translation (75 km/h) en même temps que le bon régime de rotation (350 t/mn.
Ceci explique une accélération plus faible du rotor.


Dernière édition par Jean Claude DEBREYER le Jeu 7 Fév - 19:28 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 7 Fév - 18:33 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Gérard BEAUDOIN a écrit:
Bonjour

Je vois que vous persistez à vouloir continuer les essais de maintenir le prélanceur engagé pendant l'accélération au sol. Cette opération pour "l'avoir testée" est délicate. Je l'ai déjà dit dans un post précédent.
Je souhaiterais que cette méthode de décollage soit maintenue dans le cadre de situations exceptionnelles, et que son expérimentation et ses essais ne soient pas vulgarisés, mais au contraire soient présentés avec toutes les recommandations de la plus grande prudence, afin que tout un chacun ne s'y essai pas.
Maintenant je ne peux vous apporter qu'un conseil, vous faites comme vous voulez, mais au moins je vous l'aurez dit et rappelé.

Gyroscopiques salutations
Gérard

....la nature humaine Gérard!!! tu sais bien que ton expérience ne peut servir qu'a toi comme  la lanterne de Confucius .

Xavier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 7 Fév - 19:12 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

PhT a écrit:
Bonjour,
et si on entrainait le rotor avec les roues ? Des essais secrets  sont en cours pour évaluer cette idée ...

  Philippe... nous attendons la suite avec impatience.

Xavier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Jeu 7 Fév - 20:21 (2013)    Sujet du message: Prélancement Répondre en citant

Philippe, Moi aussi!
A mon avis, sans prélancement au point fixe avant de commencer la course, celle-ci devrait plus longue qu'avec un prélancement classique au point fixe de moindre puissance transmise.

Explications: Pour décoller un biplace, disons qu'il faut 75 km/h et 350 t/mn. Avec une masse de 450 kg et une inertie rotor de 200 kg.m2, c'est une énergie de translation de 98 kiloJoules et une énergie de rotation de 134 kJ qu'il faut acquérir. Soit, au total 232 kJ. Cela correspond à lancer une masse totale de 1100 kg à la vitesse de 75 km/h.
La poussée moyenne d'un 100 ch avec une hélice de 1,75 m entre 0 et 75 km/h étant environ 2100 N, l'accélération avec le rotor embrayé sur les roues serait serait au mieux 1,9 m/s2 (a=F/m) . Il faudra donc 10,9 secondes pour atteindre les 75 km/h (t = v/a), et la course au décollage ressort alors à 113 mètres ( d = 1/2 .a . t^2) malgré une puissance maximale de 24 kW transmise depuis les roues jusqu'au rotor !

Il serait possible de réduire cette distance avec un systême mixte: Prélancement au point fixe, puis reprise de l'entraînement par les roues quand elles atteignent la vitesse de synchronisme.
La distance serait encore de 80 mètres malgré les 24 kw maxi transmis au rotor par les roues.
Bon courage aux expérimentateurs



Dernière édition par Jean Claude DEBREYER le Dim 17 Fév - 10:40 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:29 (2017)    Sujet du message: Prélancement

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 363, 64, 65, 66, 67, 68  >
Page 64 sur 68

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com