le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Décrochage de la pale reculante80
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 10:52 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Arnaud tu sais des bouquins pleins de foutaises on en trouve partout ,
le facteur de charge qui est le rapport entre le poids apparent et le poids reel se decompose selon les 3 axes du triedre de reference choisi et la resultante est toujours egale a 1 en l'absence d'acceleration ,
alors qu'on appelle "facteur de charge" la composante parrallele a la portance c'est a dire normale au vent relatif , ou bien normale a la trajectoire , ou bien la composante parralelle a la verticale du triedre de l'avion c'est reducteur ,
affaire de convention
par exemple lorsque la navette decolle les astronautes et l'engin prennent des g dans l'axe longitudinal de l'avion et parralelement a la trajectoire ,
et sur le plan de descente standard a 5% la difference entre le poids apparent et la composante normale a la tragectoire n'est que de 0.1 %

c'est lequel le tien , le "vrai" facteur de charge ?

et dis moi ,
quel est le facteur de charge d'un avion de voltige qui vole sur la tranche ?
ou d'un avion en glissade ?
quel est le facteur de charge d'un planeur qui monte dans une ascendence thermique ?
ou celui du planeur qui vole en palier dans du dynamique ?


Dernière édition par Haflinger le Mer 30 Nov - 11:14 (2011); édité 11 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 30 Nov - 10:52 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 10:54 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Arnaud,
Vérifie toi-même avec un pèse-personne dans un ascenseur en descente ou en montée le facteur de charge: 1 dans les deux cas.
Mais c'est vrai que la coutume "avion" est de ne considérer que la charge perpendiculaire à la trajectoire. Dans ce cas, en montée verticale accrochée à l'hélice, le facteur de cette charge tombe à 0.
Pour un gyro, si on regarde la charge axiale du rotor on aura, pour n= 1 en palier horizontal, n = 0,985 en descente stabilisée moteur réduit.
Ne pinaillons pas!


Revenir en haut
Arnaud


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 290
Localisation: Tarbes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 11:27 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Arnaud, Mais c'est vrai que la coutume "avion" est de ne considérer que la charge perpendiculaire à la trajectoire. Dans ce cas, en montée verticale accrochée à l'hélice, le facteur de cette charge tombe à 0.
Pour un gyro, si on regarde la charge axiale du rotor on aura, pour n= 1 en palier horizontal, n = 0,985 en descente stabilisée moteur réduit.


bon, finalement tu es d'accord, n<1 en descente stabilisée ! tu es sur la bonne voie Okay

C'est une bonne idée d'appeler "coutume" des références scientifiques établies, je te propose aussi "légende" ou "fable", comme ça ce forum aura définitivement perdu toute crédibilité...

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Arnaud, Vérifie toi-même avec un pèse-personne dans un ascenseur en descente ou en montée le facteur de charge: 1 dans les deux cas.
Ne pinaillons pas!

je ne suis pas pilote d'ascenseur mais d'ULM Mr. Green

Qui c'est qui pinaille en contestant des vérités scientifiques établies ???
Haflinger a écrit:
Arnaud tu sais des bouquins pleins de foutaises on en trouve partout ,


Didier Horn appréciera surement ta réflexion qui prouve que ta vanité dépasse ton ignorance ! Bannir
_________________
I don't drive fast, I just fly low


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 11:32 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
..............Pour un gyro, si on regarde la charge axiale du rotor on aura, pour n= 1 en palier horizontal, n = 0,985 en descente stabilisée moteur réduit.
Ne pinaillons pas!

moi je dirais plutot que le rotor est charge axialement a 1 (une fois le poids reel) en descente moteur coupe , et a plus de 1 en palier

non ?


Dernière édition par Haflinger le Mer 30 Nov - 11:43 (2011); édité 2 fois
Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 11:42 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Arnaud a écrit:
Qui c'est qui pinaille en contestant des vérités scientifiques établies ???

des verites scientifiques etablies ? Mort de Rire

Arnaud a écrit:
Didier Horn appréciera surement ta réflexion qui prouve que ta vanité dépasse ton ignorance ! Bannir


tu ne le sais pas mais il y a un gouffre entre savoir et comprendre , une difference entre un cerveau et une bibliotheque , maintenant tu le sauras meme si tu ne le comprends pas
c'est un fait que contrairement a d'autres tu ne m'a pas aide a comprendre quoi que ce soit de nouveau


Dernière édition par Haflinger le Mer 30 Nov - 12:01 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Hervé 31


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2010
Messages: 317
Localisation: Balma
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 11:59 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Bonjour,

Il me semble qu'il y a confusion entre FACTEUR DE CHARGE et POIDS.
(Cf dessin de Rotor)

Autrefois on nous apprenait que le facteur de charge (n) était le rapport entre le poids apparent (Pz) et le poids réel (P), ou encore la portance(Fz) sur le poids réel.

En vol en montée rectiligne uniforme, une composante du poids réel (Px) vient s'opposer à la traction (T).
En descente, elle s'ajoute à la traction (T).

Par conséquent, le poids apparent, c'est à dire la composante du poids réel s'opposant à la portance, diminue selon la formule Pz = P * cos(d), avec d l'angle formé entre la trajectoire et l'horizontale.
Comme n = Pz / P on a donc n = P * cos(d) / P d'où n = cos(d)
Comme la valeur absolue du cosinus d'un angle est comprise entre 0 et 1, le facteur de charge est donc inférieur à 1, en vol en montée ou descente rectiligne uniforme.
A noter qu'il est sans unité puisqu'il s'agit du cosinus d'un angle, et qu'il est indépendant du poids.

Au passage on remarque que la portance est plus faible en montée ou en descente, puisqu'elle s'oppose au poids apparent.
Et c'est logique puisqu'en montée une partie de la portance est "assurée" par la traction qui augmente (plus de moteur), alors qu'en descente c'est la trainée qui augmente.

A l'image d'une personne assise sur une chaise, plus on bascule la chaise vers l'arrière, plus le poids ressenti sur les fesses diminu, alors que le poids ressenti au niveau du dossier de la chaise augmente.
Dans le cas du facteur de charge on ne s’intéresse qu'au poids ressenti sur les fesses.

Et ne pas confondre avec les G qui ne varient plus puisqu'on est dans un mouvement rectiligne uniforme, sans accélération, et donc nous subissons 1G, comme dans un ascenceur.

@+
Hervé

Illustration issue de SIA-Mecanique_du_vol.pdf



Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 12:20 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Hervé 31 a écrit:

Dans le cas du facteur de charge on ne s’intéresse qu'au poids ressenti sur les fesses.

Et ne pas confondre avec les G qui ne varient plus puisqu'on est dans un mouvement rectiligne uniforme, sans accélération, et donc nous subissons 1G, comme dans un ascenceur.


oui , mais les "g" c'est aussi un facteur de charge , il s'agit d'une convention "avion" que de reduire l'acceleration a la composante normale a la vitesse air ,
d'ailleurs le G-metre d'un avion de voltige est il cale par rapport a la cellule ou a la trajectoire air ?

autre question relative au giro :
en autorotation verticale quel est donc le facteur de charge ?

ou pour un helico :
quel est le facteur de charge en stationnaire ?

allez j'en rajoute une petite derniere qui m'amuse

quel est le facteur de charge d'un giro sauteur au moment precis ou il "saute" ?


Revenir en haut
Hervé 31


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2010
Messages: 317
Localisation: Balma
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 13:08 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Haflinger,

Je réponds également par une question relative aux ULM, question extraite d'un QCM de l'examen théorique commun de pilote d'aéronef ultraléger motorisé:

En vol de montée rectiligne uniforme, le facteur de charge est :

   A inférieur à 1.
   B égal à 1.
   C égal à -1.
   D supérieur à 1.

La bonne réponse est ?


@+
Hervé


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 13:19 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

je ne connais pas la "bonne" reponse car cela depend de la grille de correction , que dit elle ?
le manuel pourrait faire foi en cas de contestation meme si c'est une ineptie , bien qu'il n'y ai pas de possibilite de contestation je crois

et cela n'est pas une reponse , je veux une reponse afin de combler mon ignorance

quel est le facteur de charge d'un autogire en autorotation verticale ?
d'un helico en stationnaire ?
d'un giro sauteur au moment ou il "saute" ?

repondez vous qui savez , moi je ne sais pas


Revenir en haut
Hervé 31


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2010
Messages: 317
Localisation: Balma
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 13:27 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Au delà de la grille de réponse, cela dépend uniquement de la formule du facteur de charge, tel que définie en aérodynamique.
  n = Pz / P <=> n = cos(d)
Dans la question, on parle de vol en montée, donc d > 0 donc cos(d) < 1.
Donc, la bonne réponse est A.
Et il est vrai qu'on ne peux contester (les corrections des QCM j'entends).

@+
Hervé


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 13:28 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Hervé 31 a écrit:
Au delà de la grille de réponse, cela dépend uniquement de la formule du facteur de charge, tel que définie en aérodynamique.
  n = Pz / P <=> n = cos(d)
Dans la question, on parle de vol en montée, donc d > 0 donc cos(d) < 1.
Donc, la bonne réponse est A.
Et il est vrai qu'on ne peux contester (les corrections des QCM j'entends).

@+
Hervé

tu sais j'ai vu des contradictions et des inepties , ca arrive

donc la reponse a mes questions est ?


Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 496
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 14:48 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Haflinger, tu donnes des leçons à tout le monde et tu ne sais pas répondre aux questions que tu poses qui sont pourtant élémentaires ! Ton échange avec Arnaud, montre encore une fois ton ignorance et ta mauvaise foi. Pour ton information en avion, quand on ne précise pas, on appelle facteur de charge, le facteur de charge normal et c'est donc bien Arnaud qui avait raison dès le début.

Je vais être sympa avec toi je vais te donner les réponses à tes questions :

Quel est le facteur de charge d'un autogire en autorotation verticale ?  réponse 1g
d'un helico en stationnaire ? réponse 1g
d'un giro sauteur au moment ou il "saute" ? réponse supérieure à 1g. En admettant que le gyro saute en 1 seconde de 3 m il faut une accélération verticale telle que : x=1/2*(gamma-g)*t^2 avec x=3 et t=1, soit gamma= 15,81m/s2. Le facteur de charge est alors gamma/g soit 1.6g

Jean Fourcade
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
Hervé 31


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2010
Messages: 317
Localisation: Balma
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 14:58 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Haflinger,

Pourquoi édites-tu si souvent (3 fois dans cette page) tes messages pour en changer le contenu et le sens ?

@+
Hervé


Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 496
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 15:01 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Hervé, c'est sa spécialité ainsi que celle de Jean-Claude. Ne seraient-ils pas sur de leurs réponses ?

Jean
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 496
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 15:20 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Tu écris:"Le rotor à 280 trs/mn ne porte pas 1g, puisque le facteur de charge à diminué"
Re: Oui, le régime rotor a effectivement baissé à cause du facteur de charge diminué au sommet de la trajectoire, quand le pilote a poussé le manche pour retrouver une assiette de descente.
Il est donc maintenant à 280 t/mn au début de la descente. Son assiette de descente est correcte et son rotor bien alimenté devrait remonter rapidement en régime.
Mais "Descente stabilisée" signifie 1g, rien de moins et voici pourquoi on a bien, au début de la descente, 1g et 280 t/mn. Avec ces deux élément présents simultanément, mon dessin montre que la zone décrochée est trop importante pour que le rotor reprenne ses tours facilement. Le rotor porte juste assez pour que la descente ne s'accélère pas, mais il reprend mal ses tours.
Au moment de l'arrondi, la portance étant déjà maximum pour ce régime, Elle ne pourra stopper la descente en dépit du cabré. C'est ce qu'on voit sur la vidéo.


Ben voyons, et donc le rotor de Ken Wallis reste à 280 trs/mn pendant toute la descente soit 12 secondes, c'est ça ?

J'ai une petite question Jean-Claude. Je pense que tu reconnaîtras que personne ne parle de problème rotor concernant la video de Ken Wallis (si je me trompe donne moi un nom pour que je contacte cette personne). Ca te fait quoi d'être le seul à avoir raison ?


Jean Fourcade
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:54 (2017)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 2 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com