le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Décrochage de la pale reculante80
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 15:46 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Jean Fourcade a écrit:
Haflinger, tu donnes des leçons à tout le monde et tu ne sais pas répondre aux questions que tu poses qui sont pourtant élémentaires !

quand je pose une question c'est pour avoir une reponse , pas pour y repondre moi-meme sinon quel interet ?

Jean Fourcade a écrit:
Ton échange avec Arnaud, montre encore une fois ton ignorance et ta mauvaise foi.

je veux bien etre ignorant , cela ne me gene pas , si tu savais comme j'admire ceux "qui savent"
pour la mauvaise foi je crois que je n'ai pas de lecon a prendre , c'est par ailleurs un poncif courant pour noyer le poisson que de l'invoquer , ca ne me derange pas non plus

Jean Fourcade a écrit:
Pour ton information en avion, quand on ne précise pas, on appelle facteur de charge, le facteur de charge normal et c'est donc bien Arnaud qui avait raison dès le début.

pour ton information je parlais du giro au depart , est ce que j'avais tord de crediter le giro de 1 g en descente ?
je connaissait la "fameuse" nuance qui change tout et je lui ai repondu ca illico , il faut tout lire avant de porter des accusations
Haflinger a écrit:
inutile de pinailler parce que en cas de montee sous forte assiette le rotor se trouve decharge grace a la poussee vectorielle de l'helice et/ou a la deceleration par exemple


Jean Fourcade a écrit:
Je vais être sympa avec toi je vais te donner les réponses à tes questions :

merci , je te remercie de te faire violence en etant exceptionnelement sympa , crois bien que j'apprecie le geste

Jean Fourcade a écrit:
Quel est le facteur de charge d'un autogire en autorotation verticale ?  réponse 1g

faux ! la reponse est 0.0 g , c'est ecrit dans le livre des saintes ecritures SIA-Mecanique_du_vol (et ailleurs) , le facteur de charge est le rapport de la portance sur le poids , portance qui est la composante aerodynamique normale a la trajectoire , on vous l'a dit et repete
http://www.section-aero.fr/download/SIA-Mecanique_du_vol.pdf

Jean Fourcade a écrit:
d'un helico en stationnaire ? réponse 1g

re-faux , memes raisons que precedemment

Jean Fourcade a écrit:
d'un giro sauteur au moment ou il "saute" ? réponse supérieure à 1g. En admettant que le gyro saute en 1 seconde de 3 m il faut une accélération verticale telle que : x=1/2*(gamma-g)*t^2 avec x=3 et t=1, soit gamma= 15,81m/s2. Le facteur de charge est alors gamma/g soit 1.6g

re-re-faux , re-memes raisons que precedement

je savais bien que Arnaud avait raison
Jean Fourcade a écrit:
quand on ne précise pas, on appelle facteur de charge, le facteur de charge normal

je n'ai pas precise et voila tu as tout faux maintenant , c'est ballot !

franchement ca serait bien d'eviter de chercher midi a quatorzes heures

Hervé 31 a écrit:
Haflinger,
Pourquoi édites-tu si souvent (3 fois dans cette page) tes messages pour en changer le contenu et le sens ?
@+
Hervé

peut-etre parce que je ne reussi pas bien du premier coup , un peu de patience s'il te plait


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 30 Nov - 15:46 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 495
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 19:33 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Haflinger, mon maître, peux-tu me dire comment fais-tu pour définir la trajectoire d'un hélicoptère en vol stationnaire afin de déterminer l'axe de portance étant donné que la vitesse est nulle  ?   Wink  
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 19:51 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Jean Fourcade a écrit:
Haflinger, mon maître, peux-tu me dire comment fais-tu pour définir la trajectoire d'un hélicoptère en vol stationnaire afin de déterminer l'axe de portance étant donné que la vitesse est nulle  ?   Wink  


c'est a toi de me le dire ,
j'ai demontre que c'etait debile vis a vis des voilures tournantes , si le dogme dit que la terre est plate , immobile , et que l'univers tourne autour il faut faire avec , a priori pas de vitesse = pas de trajectoire = pas de portance = pas de facteur de charge , si c'est pas pratique tant pis
moi je me tape du dogme pour ne pas dire plus , chacun ses problemes


Dernière édition par Haflinger le Mer 30 Nov - 20:01 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Hervé 31


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2010
Messages: 315
Localisation: Balma
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 20:00 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Bonsoir Haflinger,

Je pense que beaucoup d'entre nous auront vraiment du mal à comprendre à quel jeu tu joues. Au plus débile - pour reprendre ton expression ???

Tu nous dis:
Citation:

 quand je pose une question c'est pour avoir une reponse , pas pour y repondre moi-meme sinon quel interet ?

Et quand tu obtiens une réponse tu ajoutes:
Citation:

 faux ! la reponse est 0.0 g

Alors tu sais ou tu ne sais pas ?
Je pense que si j'avais répondu 0.0g tu m'aurais également répondu: "faux !"
car tu as écris toi même en première page de ce sujet:
Citation:

par definition le facteur de charge est toujours egal a 1 sous trajectoire rectiline a vitesse constante

Ce n'est pas par impatience que je me suis permis de faire une remarque concernant la ré-édition de tes messages. Mais parce qu'en modifiant tes questions ou affirmations, les réponses qui suivent se trouvent parfois décalées, voire saugrenues.

@+
Hervé


Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 495
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 20:08 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Hervé, je pense qu'il vaut mieux laisser tomber. Ce type est un grand malade ! Il dit tantôt une chose tantôt une autre et il n'y a aucun lien logique.

PS: Il n'y a que voir le choix de son avatar, ça en dit long.
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 20:19 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Hervé 31 a écrit:
Bonsoir Haflinger,

Je pense que beaucoup d'entre nous auront vraiment du mal à comprendre à quel jeu tu joues. Au plus débile - pour reprendre ton expression ???

Tu nous dis:
Citation:

 quand je pose une question c'est pour avoir une reponse , pas pour y repondre moi-meme sinon quel interet ?

Et quand tu obtiens une réponse tu ajoutes:
Citation:

 faux ! la reponse est 0.0 g

Alors tu sais ou tu ne sais pas ?


il me semble que c'est limpide au contraire , je ne comprends pas que tu ne comprenne pas
on pose une question dans le dessein d'obtenir une reponse , cela n'implique pas forcement pas qu'on ne connaisse pas la ou les reponses

Hervé 31 a écrit:
Je pense que si j'avais répondu 0.0g tu m'aurais également répondu: "faux !"

non je t'aurais repondu :
"exact selon la bonne application de la regle exposee , et cela te satisfait intellectuellement ? tu ne trouve pas cela debile ?"

Hervé 31 a écrit:
car tu as écris toi même en première page de ce sujet:
par definition le facteur de charge est toujours egal a 1 sous trajectoire rectiline a vitesse constante

et bien oui , c'est ma facon de voir les choses et j'ai explique pourquoi , maintenant qu'on decompose les "g" pour avoir la composante perpendiculaire au flux pourquoi pas mais c'est reducteur comme je l'ai dit , sans interet de savoir que sur un plan de descente standard un avion subit par rapport au palier une portance diminuee de 0,1% , un millieme de moins

Hervé 31 a écrit:

Ce n'est pas par impatience que je me suis permis de faire une remarque concernant la ré-édition de tes messages. Mais parce qu'en modifiant tes questions ou affirmations, les réponses qui suivent se trouvent parfois décalées, voire saugrenues.

@+
Hervé

oui je sais ca m'arrive aussi de repondre alors que le texte a change ou que le post a carrement disparu , avec Jean Fourcade recement
ce n'est pas grave et je compose avec , j'edite ou je supprime mon post a mon tour

desole de t'avoir cause des desagrements


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 21:10 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

A Jean:
Si je te comprends bien, le rotor repartira toujours? Au conseil : "attention à ne pas décharger trop le rotor sous peine de sous-régimes", tu réponds "le régime remonte toujours". C'est bien çà ? Mûri bien ta réponse, des jeunes pilotes te lisent!
Alors Jean, Quel est donc le problème à laisser descendre le régime s'il remonte toujours facilement? On attend impatiemment ta réponse.

Pour ma part, j'ai répondu "Attention au sous régime parce que le régime peut ne pas remonter" Et j'ai expliqué pourquoi çà peut se produire: Large zone décrochée lors de la recharge, altérant exagérément le couple autorotatif .

Tu as affirmé que la zone décrochée n'était pas beaucoup plus grande que la zone de flux inversé. Je t'ai dessiné et montré que cette zone était au contraire "beaucoup plus grande". Il te suffit de chiffrer de ton coté pour vérifier. Je ne t'ai pas entendu reconnaître ton erreur d’appréciation.
Tu m'as dit que le sous-régime n'existait qu'en sous-charge et je t'ai montré qu'il était toujours présent au début de la descente sous la charge normale. Reconnais-tu maintenant cette coexistance sous-régime/charge nominale ?

Tu me fais le reproches d'éditer mes messages. Pour corriger des ambigüité, jamais pour en modifier le sens. Tu ferais bien d'éditer les tiens, à l'occasion. Par exemple quand tu écris que le facteur de charge de l'autogire en descente verticale est 1"g". Tu aurais du supprimer "g" . Mais je ne te ferais pas, moi, grief pour ces abus de langage courant.


Revenir en haut
manu de mimizan


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 656
Localisation: mimizan
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 21:19 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

STOP  !!!   de grâce arrêtez !!!!
 Je viens de lire 365 posts d'affilée et j'ai un mal de crâne qui va durer une semaine !! De plus je suis fâché avec les "maths" alors pouvez-vous svp expliquer les choses simplement et dans le respect d'autrui. Merci !

 Manu de Mimizan


_________________
Amitiés
Manu de Mimizan


Revenir en haut
remi


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 368
Localisation: 54
Masculin

MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 00:13 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

 définir la trajectoire d'un hélicoptère en vol stationnaire afin de déterminer l'axe de portance étant donné que la vitesse est nulle ?
faut il obligatoirement une trajectoire pour determiner cet axe? la portance s'oppose à la gravité et eventuellement à la derive ,non?


Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 495
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 09:07 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

remi, en avion la traînée est défini comme étant alignée avec la vitesse et la portance l'axe perpendiculaire à la trainée. En toute rigueur, lorsque l'hélicoptère est en vol stationnaire sa vitesse est nulle et on ne peut donc pas définir de traînée et de portance. On peut par contre toujours définir les forces aérodynamique générés par le rotor et dans le cas du vol stationnaire de l'hélicoptère cette force s'oppose bien comme tu le dis au poids.

Jean
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 495
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 09:12 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
A Jean:
Si je te comprends bien, le rotor repartira toujours? Au conseil : "attention à ne pas décharger trop le rotor sous peine de sous-régimes", tu réponds "le régime remonte toujours".



Tu peux me citer un message de ma part ou j'ai dit que le régime repartirai toujours ?!!! Quelle mauvaise foi ! Ce que je dis c'est que l'accident de Ken Wallis n'a rien à voir avec un problème rotor, ce que dis tout le monde et que toi, tu es le seul à penser le contraire !

Manu a raison, cela suffit. Fin des messages !
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 12:56 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Jean, Ton discours me laissait penser que c'est ce que tu croyais. Tant mieux si tu nous dis maintenant que le rotor peut parfois ne pas repartir. Je ne t'avais donc pas compris et j'en suis désolé.
Il reste maintenant à savoir quelles-sont les raisons possibles de cette "non reprise". Je me le suis longtemps demandé, jusqu'à ce que la réponse de l'extension exagérée de la zone de décrochage, m'apparaisse.
Il se peut que je me trompe, mais l'accident de Wallis me semble permettre les conditions nécessaires. Et, précisément, les explications proposées par "tout le monde" ne me paraissent pas convenir:
Le pilote avaient l'une des meilleures expériences qui soient et la panne moteur ne lui aurait sûrement pas fait perdre ses capacités de décision.
La descente de 12 secondes qui a suivi lui permettait de retrouver "normalement" une vitesse de translation convenant à un arrondi normal. Ce que tu as reconnu aussi.
Le vent arrière à l'atterrissage n'interdit pas d'annuler quasiment la Vz avant le toucher des roues mais çà ne s'est pas produit malgré l'arrondi évident.
Quoi d'autre alors?

Si tu penses que la très large zone "décrochée" que j'ai dessiné est exagérée il te suffit de présenter celle que tu as calculée, pour nous convaincre tous.
Manu a dit "dans le respect d'autrui". Merci à l'avenir de ne pas me taxer de lamentable ou de mauvaise foi à chaque message. Etre le seul à croire quelque chose n'implique pas la mauvaise foi
Jean Claude


Dernière édition par Jean Claude DEBREYER le Jeu 1 Déc - 18:13 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 15:57 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Jean...............

Manu a dit "dans le respect d'autrui". Merci à l'avenir de ne pas me taxer de mauvaise foi à chaque message. Etre le seul à croire quelque chose n'implique pas la mauvaise foi
Jean Claude



Jean Fourcade a écrit:
J'ouvre un nouveau post suite à un échange avec l'ineffable Haflinger (…) ..............

topic ! , on dit "topic"

Jean Fourcade a écrit:
Mon pauvre Haflinger,..................
..............Donc en niant ma définition qui est pourtant la bonne, tu viens de dire une grosse connerie. Ca situe ton niveau en mécanique du vol.



Jean Fourcade a écrit:
...................Il n'y a qu'un cerveau malade comme le tien pour penser que les lecteurs vont te croire.........



Jean Fourcade a écrit:
Jean Claude,

Tu viens de dire une bêtise en affirmant qu'une phugoïde instable n'a jamais été le soucis des pilotes de gyro. ...................


Jean Fourcade a écrit:
Jean Claude DEBREYER.........................
Ahurissant cette remarque et complètement irresponsable !!!
............................! Tu n'as manifestement aucune expérience pratique de l'autogire sinon tu n'écrirais pas des conneries pareilles (et le mot est faible).



Jean Fourcade a écrit:
a Jean-Claude,
............. Tu n'as probablement jamais piloté pour dire ça. Pourrais-tu nous envoyer un scan de ton brevet de pilote d'autogire pour qu'on sache bien à qui on a à faire............



Jean Fourcade a écrit:
Je ne doute pas que le lecteur appréciera ta mauvaise fois ! ....................

moi aussi je fais plein de fautes ,
on ecrit une fois , la foi et le foie , et aussi la ville de foix

Jean Fourcade a écrit:
....... Arrête de fumer la moquette et vole un peu en autogire !



Jean Fourcade a écrit:
Haflinger.............Ton échange avec Arnaud, montre encore une fois ton ignorance et ta mauvaise foi......


Jean Fourcade a écrit:
Hervé, je pense qu'il vaut mieux laisser tomber. Ce type est un grand malade !..................


et j'en passe

ce n'est pas dans mes habitudes de venerer une personne mais la vraiment , qu'est ce qu'il est sympa ce Jean-Fourcade ! ,
sympatoche et respectueux et tout et tout

un vrai bonheur , tout simplement

j'espere que sa modestie supportera cet hommage


Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 495
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 19:12 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:

Si tu penses que la très large zone "décrochée" que j'ai dessiné est exagérée il te suffit de présenter celle que tu as calculée, pour nous convaincre tous.




Sois assuré mon cher Jean-Claude que c'est ce que je vais faire.

Jean Fourcade
_________________
Visitez mon site


Dernière édition par Jean Fourcade le Jeu 1 Déc - 22:30 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 495
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 19:43 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Haflinger, tu aurais pu utiliser tous le temps que tu as passé à relire mes messages pour y apprendre quelque chose ce qui t'aurait conduit à commettre moins d'erreurs, car fait moi confiance, tu en faits des belles. Mais je pense que tu ne viens pas ici pour apprendre et t'instruire et que par conséquent tu ne retiendra jamais de mes messages que ce qui t'intéresse, c'est-à-dire le futile, ce qui au final n'a que peu d'intérêt (les fautes d'orthographes, mes coups de geules etc ...). Ce faisant tu te seras lésé toi-même et en porteras la seule responsabilité.
  
Jean Fourcade 
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:26 (2017)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com