le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Décrochage de la pale reculante80
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 20:04 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Mort de Rire

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 20:04 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ventus


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2011
Messages: 264
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 21:43 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Bonsoir Jean Fourcade,

Vous constaterez que la liste de sarcasmes qu'a relevé Haflinger est, quand même, plus difficile à faire avec les post de Jean-Claude Debreyer...


Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 495
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 21:55 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Ventus a écrit:
Bonsoir Jean Fourcade,

Vous constaterez que la liste de sarcasmes qu'a relevé Haflinger est, quand même, plus difficile à faire avec les post de Jean-Claude Debreyer...


Et si on faisait la même liste concernant les erreurs techniques ? Evidemment c'est plus difficile !

PS : Je vois que vous êtes sur Toulouse. On se connaît ? Comment vous appelez-vous ?
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
Ventus


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2011
Messages: 264
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Ven 2 Déc - 02:33 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Effectivement, je reconnais que c'est plus difficile.

Difficile aussi de s'ouvrir à d'autres points de vue...  et pourtant notre progrès à tous ne tient qu'à cela.



Oui, je suis sur Toulouse mais on ne se connait pas.

Et mon nom ne vous servira à rien.


Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 495
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Ven 2 Déc - 08:48 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Ventus a écrit:
Difficile aussi de s'ouvrir à d'autres points de vue...  et pourtant notre progrès à tous ne tient qu'à cela.





Evidemment, si vous considérez que les lois de la mécanique sont un point de vue ...

Pensez-vous que c'est avec des points de vues que l'on sait simuler exactement le vol d'un airbus A380 ou calculer la position d'un satellite à quelques centimètres ?

Tenez, pas plus tard que la semaine dernière, la dernière manoeuvre effectuée sur le satellites Galiléo (équivalent européen de GPS) a consisté en un incrément de vitesse de 0.5 mm/s pour une vitesse de 4.5 kilomètres par secondes (soit une précision relative de 1e-7) assurant un positionnement du demi grand axe à 40 cm de l'altitude visée qui est de 20000 km. Très certainement des points de vues ...

Jean Fourcade
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
bertrand (visiteur)
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 2 Déc - 10:23 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Bonjour,

Je parcours avec quelques difficultés vos joutes, mais là je ne comprends pas la relation entre un autogire de construction amateur et les calculs extrêmement pointu du positionnement d'un satellite Embarassed on n'évolue pas dans le "même monde"

Je me demande si vous ne refusez pas simplement que quelques autodidactes ne puissent développer ici (sans bien évidemment atteindre votre niveau).

Ceci dit que l'on ne se méprenne pas je vous respecte tous, mais je pense que si vous arrêtiez de passer plus de temps à vous contredire les uns les autres, qu'à travailler ensemble cela serait plus facile pour une grande majorité d'entre nous de comprendre et d'assimiler.

Vous avez bien compris que je ne critique pas vos connaissances (je n'ai ni la compétence ni la formation pour me le permettre) mais seulement le climat dégradé qui s'installe et qui bloque les interventions de néophytes, par peur d’être ridiculisé.

Nous sommes dans l'ULM pas dans l’Aérospatial Okay

Cordialement

Bertrand

   


Revenir en haut
Mike G


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 292
Localisation: Lillebonne
Masculin

MessagePosté le: Ven 2 Déc - 16:18 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Haflinger
Que veut dire "MDR" ???
Traduction SVP pour les étrangers.
Mike G


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Ven 2 Déc - 16:37 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Mike G a écrit:
Haflinger
Que veut dire "MDR" ???
Traduction SVP pour les étrangers.
Mike G


c'est un smiliey qui signifie "Mort De Rire" , LOL "Laughing Out Loud"


Dernière édition par Haflinger le Ven 2 Déc - 16:57 (2011); édité 2 fois
Revenir en haut
Bruno DELFOSSE


Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2008
Messages: 107
Localisation: Là-haut...
Masculin 龍 Dragon

MessagePosté le: Ven 2 Déc - 16:37 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

MDR = Mort De Rire 

-variantes: 

Lol = Laughting Out Loud 
Ptdr = Pété de rire
Expdr = Explosé de rire
XD = SMS
_________________
Si pas devant, si pas derrière alors lève la tête. Toujours en SUBARU TURBO...


Revenir en haut
Ventus


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2011
Messages: 264
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Ven 2 Déc - 22:33 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

A Jean Fourcade:

Oui, je considère que c'est une histoire de point de vue.
Un point du vue est un angle d'approche. Et l'on peut avoir différents angles d'approche pour comprendre un phénomène mécanique unique.


Le schéma posté par Jean-Claude expliquant les deux polaires de profil est significatif. On y voit le point de vue de Gustave Eiffel et celui de Otto Lilienthal pour comprendre le même phénomène mécanique.

C'est aussi avec beaucoup d'échanges de points de vue qu'on fini par faire voler un Airbus.


Quant au spatial, fin 1950, quand Von Braun (et ses équipes) avait le point de vu de conquérir la lune avec l'aller-retour d'une seule et grosse fusée,
Un petit ingénieur, John Houbolt, avait le point d'y parvenir avec des petits modules et un "Rendez-Vous" en orbite lunaire. Au risque de se faire virer, il aura mis 2ans à convaincre malgré la difficulté technique.



Tous vos échanges de point de vu sont très intéressants...         tant qu'il y a du respect...


Revenir en haut
Bertrand (visiteur)
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 2 Déc - 23:28 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Ventus a écrit:
A Jean Fourcade:

Oui, je considère que c'est une histoire de point de vue.
Un point du vue est un angle d'approche. Et l'on peut avoir différents angles d'approche pour comprendre un phénomène mécanique unique.


Le schéma posté par Jean-Claude expliquant les deux polaires de profil est significatif. On y voit le point de vue de Gustave Eiffel et celui de Otto Lilienthal pour comprendre le même phénomène mécanique.

C'est aussi avec beaucoup d'échanges de points de vue qu'on fini par faire voler un Airbus.


Quant au spatial, fin 1950, quand Von Braun (et ses équipes) avait le point de vu de conquérir la lune avec l'aller-retour d'une seule et grosse fusée,
Un petit ingénieur, John Houbolt, avait le point d'y parvenir avec des petits modules et un "Rendez-Vous" en orbite lunaire. Au risque de se faire virer, il aura mis 2ans à convaincre malgré la difficulté technique.



Tous vos échanges de point de vu sont très intéressants...        
tant qu'il y a du respect...


+ 1 Okay

Cordialement

Bertrand


Revenir en haut
Mike G


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 292
Localisation: Lillebonne
Masculin

MessagePosté le: Ven 2 Déc - 23:35 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Merci, j'ai enfin compris quelque chose dans ce débat Very Happy
Mike G


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 3 Déc - 19:16 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Jean Fourcade a écrit:
remi, en avion la traînée est défini comme étant alignée avec la vitesse et la portance l'axe perpendiculaire à la trainée. En toute rigueur, lorsque l'hélicoptère est en vol stationnaire sa vitesse est nulle et on ne peut donc pas définir de traînée et de portance. On peut par contre toujours définir les forces aérodynamique générés par le rotor et dans le cas du vol stationnaire de l'hélicoptère cette force s'oppose bien comme tu le dis au poids.
Jean




Jean... vous exagérez pas un  peu là ?
Si ça vitesse est nulle... allez dessous sans tenir votre chapeau... faites moi signe après... j'irai chercher le chapeau.

Faudrait pas confondre vitesse "sol" et vitesse "air" hein !

Parce qu' en stationnaire, le bazar est au moins à 15 m/s mine de rien !

bien sûr, tout est relatif, comme disait albert.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 3 Déc - 19:26 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Il se peut que je me trompe, mais l'accident de Wallis me semble permettre les conditions nécessaires. Et, précisément, les explications proposées par "tout le monde" ne me paraissent pas convenir: Le pilote avaient l'une des meilleures expériences qui soient et la panne moteur ne lui aurait sûrement pas fait perdre ses capacités de décision.
La descente de 12 secondes qui a suivi lui permettait de retrouver "normalement" une vitesse de translation convenant à un arrondi normal. Ce que tu as reconnu aussi.
Le vent arrière à l'atterrissage n'interdit pas d'annuler quasiment la Vz avant le toucher des roues mais çà ne s'est pas produit malgré l'arrondi évident.
Quoi d'autre alors?

Jean Claude

Oui ! effectivement, il se peut...

Et si la vitesse était juste insuffisante pour une vent arrière... au regard de la surface du disque ? 
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Sam 3 Déc - 19:52 (2011)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80 Répondre en citant

Non, gma. La vidéo mise en ligne par Hervé montre ton erreur:  Malgré un vent proche de 40 km/h ce jour là et les virages serrés sur 360 °à inclinaison constante que tu peux constater, le badin marque 100 km/h. Aucune tendance à varier entre 60 et 140 km/h tous les 180° comme tu le crois.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:47 (2017)    Sujet du message: Décrochage de la pale reculante80

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com