le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le logiciel GyroRotor
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 496
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Mar 10 Jan - 17:18 (2012)    Sujet du message: Le logiciel GyroRotor Répondre en citant

Oui, ça peut être ça aussi. Dans ton cas c'est l'incidence du disque rotor. Dans mon cas c'est l'incidence du plateau (plan perpendiculaire moyeu). La différence entre les deux étant effectivement le battement longitudinal.
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 10 Jan - 17:18 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 04:26 (2012)    Sujet du message: Le logiciel GyroRotor Répondre en citant

Ah !

L'incidence du rotor ne serait pas celle du fuselage au calage du plan de commande près ?

Majorée par un battement croissant en vitesse... en retard de phase de 90° ?

Ils disent quoi les "grands bretons" dans le préambule à toutes études sérieuses, dans le chapitre "grandeurs et références de mesure" ?

Car, normalement, si l'étude est sérieuse, vos questions n'ont pas lieu d'être... sinon c'est un torchon.

 
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 496
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 08:55 (2012)    Sujet du message: Le logiciel GyroRotor Répondre en citant

gma a écrit:
Ah !

L'incidence du rotor ne serait pas celle du fuselage au calage du plan de commande près ?



Le terme "incidence du rotor" ne veut rien dire si on ne précise pas le plan auquel on fait référence. Or il existe trois plans identifiés qui sont : le plan perpendiculaire au moyeu, le plan de contrôle (par rapport auquel il n'y a pas de variation cyclique de pas : no feathering plane en anglais) et le plan formé par le bout des pales (par rapport auquel il n'y a pas de battement : tip path plane). Je vous invite à quitter ce ton ironique et à éviter de traiter potentiellement de "torchon" un papier que vous n'avez manifestement pas lu alors que vos propre propos manquent de rigueur. 
  
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 496
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 09:47 (2012)    Sujet du message: Le logiciel GyroRotor Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:


Il reste toujours à comprendre le battement excessif mesuré (7°). Je propose plutôt une insuffisance d'autorité dans la commande "cyclique" du disque:  le retard  entre disque et moyeu étant lié au taux de tangage de celui ci . (Le battement rentre en effet dans l'ordre en 0,5 s environ quand les taux s'inversent)
Juste une proposition.
 




Ca expliquerait mieux le comportement qu'une résonance rotor mais d'ou viendrait cette insuffisance d'autorité dans la commande ?
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 11:42 (2012)    Sujet du message: Le logiciel GyroRotor Répondre en citant

 Cette insuffisance d'autorité pourrait provenir d'une souplesse en torsion associée à un centrage trop "avant" de la pale. Je ne vois pas là une résonance. Juste un temps de réponse excessivement accru.  Magni a pu souhaiter ces caractéristiques pour alourdir ses commandes de vol  et améliorer l'amortissement en tangage de ses machines. 




Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 20:12 (2012)    Sujet du message: Le logiciel GyroRotor Répondre en citant

Jean Fourcade a écrit:
gma a écrit:
Ah !
L'incidence du rotor ne serait pas celle du fuselage au calage du plan de commande près ?




Le terme "incidence du rotor" ne veut rien dire si on ne précise pas le plan auquel on fait référence. Or il existe trois plans identifiés qui sont : le plan perpendiculaire au moyeu, le plan de contrôle (par rapport auquel il n'y a pas de variation cyclique de pas : no feathering plane en anglais) et le plan formé par le bout des pales (par rapport auquel il n'y a pas de battement : tip path plane). Je vous invite à quitter ce ton ironique et à éviter de traiter potentiellement de "torchon" un papier que vous n'avez manifestement pas lu alors que vos propre propos manquent de rigueur. 
  

Bonsoir Jean,

Au contraire, l'expression "incidence rotor" veut tout dire et de façon très claire...

Le plan pris pour référence est limpide... c'est celui moyen parcouru par les b pales. Le plan perpendiculaire au moyeu reste celui perpendiculaire au moyeu et il importe peu ici. Quand à celui dit de commande, il reste aussi le plan de commande comme son nom l'indique et il n'entre pas en ligne de compte non plus dans la mesure d'incidence.
Quitte à se répéter, l'expression "incidence rotor" sous entend de façon universelle et extrêmement limpide l'angle que forme le plan moyen de rotation des pales avec la direction résultante des vitesses... rien d'autre, j'en suis désolé.

Je vous rassure Jean, j'ai parcouru cette étude un petit peu avant vous, elle se passe de commentaires non pas vis à vis de la qualité du travail, mais vis à vis des objectifs et les avancées techniques finalement obtenues.

Relativement à mon ton, c'est justement parce que j'ai parcouru cette étude que je sais pertinement que les réponses à vos questions se trouvent dedans le mémorandum. Vous avez donc omis quelques lignes... où alors ce papier est un torchon disais-je.

Et je pense plus à une omission de votre part.
 
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 20:48 (2012)    Sujet du message: Le logiciel GyroRotor Répondre en citant

Gma a écrit: " l'expression "incidence rotor" sous entend de façon universelle et extrêmement limpide l'angle que forme le plan moyen de rotation des pales avec la direction résultante des vitesses"
Re:  La "direction résultante des vitesses" est limpide et universelle...dans un autre univers !


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 23:21 (2012)    Sujet du message: Le logiciel GyroRotor Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Gma a écrit: " l'expression "incidence rotor" sous entend de façon universelle et extrêmement limpide l'angle que forme le plan moyen de rotation des pales avec la direction résultante des vitesses" Re:  La "direction résultante des vitesses" est limpide et universelle...dans un autre univers !




Et dans le notre... je vous assure, y compris à Glasgow.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Sam 14 Jan - 16:14 (2012)    Sujet du message: Le logiciel GyroRotor Répondre en citant

Jean, La comparaison de la réponse à un échelon de commande cyclique montrée dans la fig 4.2 du rapport de "Glasgow" et du calcul théorique obtenu pour des pales supposées rigides en torsion, montre un temps de réponse de 0,3 s mesurés (Pitch rate: 3°/s pour 1° de cyclique) tandis que le calcul donnerait 0,1 s . L'insuffisance d'autorité (voulue ou non) pourrait donc bien être à l'origine du ressenti de  stabilité des Magni, et aussi du risque de collision rotor/empennage montrés par ces enregistrements en certaines situations.

Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 496
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Dim 15 Jan - 18:44 (2012)    Sujet du message: Le logiciel GyroRotor Répondre en citant

Bonjour Jean-Claude, oui c'est tout à fait probable. J'ai volé une fois sur un magni (un bi place tandem équipé d'un lycoming). La stabilité est certaine mais l'effort au commande aussi ! En comparaison mon Dominator avec le rotor de Boyette (très léger) ne procurait lui strictement aucun effort.
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 28 Nov - 20:36 (2012)    Sujet du message: Le logiciel GyroRotor Répondre en citant

Jean Fourcade a écrit:
Oui, ça peut être ça aussi. Dans ton cas c'est l'incidence du disque rotor. Dans mon cas c'est l'incidence du plateau (plan perpendiculaire moyeu). La différence entre les deux étant effectivement le battement longitudinal.



Gyro rotor et Gyro rotor 2 semble souffrir du même postulat de base : celui que le plan de commande et le plan du moyeu sont parallèle.


Mais je me trompe à coup sûr... Je pense attendre Novembre 2013 pour tester Gyro rotor 3.0.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 28 Nov - 22:34 (2012)    Sujet du message: Le logiciel GyroRotor Répondre en citant

Bravo Jean pour ces outils mis à la disposition de tous.
De toutes façons, le principe de base de la modélisation réside dans l'adage "tous les modèles sont faux, quelques uns sont utiles".
Perfectibles ? Evidemment, puisque vous y travaillez ! Vos outils existent, sont publics et accessibles, et sont appréciés de la communauté.
De quoi en prendre de la graine...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:21 (2017)    Sujet du message: Le logiciel GyroRotor

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com