le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Introduction aux gyravions, NASA mai 2011

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Dim 18 Déc - 11:56 (2011)    Sujet du message: Introduction aux gyravions, NASA mai 2011 Répondre en citant

Superbe cadeau de la Nasa, très complet (environ 600 pages) pour les longues soirées d'hiver:
http://rotorcraft.arc.nasa.gov/Harris_Vol_1.pdf


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 18 Déc - 11:56 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 495
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Lun 19 Déc - 14:39 (2011)    Sujet du message: Introduction aux gyravions, NASA mai 2011 Répondre en citant

Superbe documentation ! On y parle notamment du décollage sauté avec la méthode utilisée par La Cierva consistant en une articulation de traînée inclinée.
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
PhT


Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2010
Messages: 326

MessagePosté le: Mar 20 Déc - 11:28 (2011)    Sujet du message: Introduction aux gyravions, NASA mai 2011 Répondre en citant

Oui, excellente synthèse de tous ce qui a été publiés dans le domaine. Même ceux qui ne sont pas versés dans les maths apprécieront les parties descriptives particulièrement le manuel de vol et d'entretion du Rota ( le C 30  Cierva) à la fin de l'ouvrage.
Pour Jean,
le système de Cierva nécessite une articulation de battement indépendante pour chaque pale pour compenser la montée de la pale quand elle recule. Il n'a hélas jamais eu  de suite en raison semble-t-il du niveau vibratoire innacceptable et des risques de résonance sol qu'il introduisait même sur des bipales.
Pour un rotor semi-rigide il n'y a que la variation d'incidence automatique (Cros) ou pilotée pour réaliser cette manoeuvre. Mais on perd alors complètement la simplicité de la tête qui doit alors comporter une articulation d'incidence et la reprise des efforts centrifuges. Donc roulements, butées ou porte-pale composite sophistiqué faisant office plus leviers de commande d'incidence. Autant bosser sur un hélico !


Revenir en haut
Skype
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 495
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Mar 20 Déc - 13:45 (2011)    Sujet du message: Introduction aux gyravions, NASA mai 2011 Répondre en citant

Philippe, le niveau de vibration a effectivement été jugé trop élevé sur les bipales mais il semble qu'il ait été acceptable sur les tripales (voir page 108 la remarque de Bennet). Cependant CarterCopter a bien réussi le décollage sauté sur un bipale. Quelqu'un sait-il comment font-ils ? (la vidéo pour ceux qui ne l'aurait pas vu)


_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
MICHEL27


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2010
Messages: 183
Localisation: Haute Normandie
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mar 20 Déc - 15:34 (2011)    Sujet du message: Introduction aux gyravions, NASA mai 2011 Répondre en citant

Bonjour,

a priori, CARTERCOPTERS fait varier l'incidence des pale du rotor en contraignant une barre de torsion noyée dans la pale par une poussée centrale au niveau du moyeu, un peu comme sur le système des hélices IVOPROP. Ils font de même pour l'hélice de propulsion, pas sur ce démonstrateur (qui, soit dit en passant, se vendrait certainement joliment bien comme ça !) mais sur leurs projets plus aboutis avec des moteurs plus puissants.
_________________
MICHEL27


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Mer 21 Déc - 13:29 (2011)    Sujet du message: Introduction aux gyravions, NASA mai 2011 Répondre en citant

PhT a écrit:
...............
Pour un rotor semi-rigide il n'y a que la variation d'incidence automatique (Cros) ou pilotée pour réaliser cette manoeuvre. Mais on perd alors complètement la simplicité de la tête qui doit alors comporter une articulation d'incidence et la reprise des efforts centrifuges. Donc roulements, butées ou porte-pale composite sophistiqué faisant office plus leviers de commande d'incidence. Autant bosser sur un hélico !

un helico ?
tu oublie la transmission de puissance au rotor , le rotor anti-couple et sa transmission ainsi que sa variation cyclique


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:06 (2017)    Sujet du message: Introduction aux gyravions, NASA mai 2011

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com