le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pratique du rotor d'autogire
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1128, 29, 30  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 346
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 12 Sep - 01:32 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

remi a écrit:

moi je vais arroser mes géraniums je pite que dalle mais c'est pas grave on vous fait confiance.

Et encore, le titre et le sujet du post c'est : "Pratique du rotor d'autogyre". T'imagines si le sujet avait été : "Théorie du rotor d'autogyre " ? Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 12 Sep - 01:32 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
remi


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 368
Localisation: 54
Masculin

MessagePosté le: Mer 12 Sep - 18:26 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

bobcat :Pratique sans théorie n'est que ruine de la lame ... et du corps
Toi qui insistes à nous rappeler que le forum et le post s'intitule "pratique du rotor d'autogire" ,pourquoi tu nous montres une vidéo d'hélico en t'étonnant que personne ne réagit? Montres plutot une vidéo de ton m16 ,ce serait trollement plus intéréssant Mr. Green


Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 462
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 12 Sep - 19:32 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Que je ne comprenne pas ce qui se raconte dans la théorie ou la pratique du rotor de l autogire est une chose.
Que je ne comprenne pas non plus certaines phrases m'inquiète :Remi: qu est ce que veut dire: pratique sans théorie n est que ruine de la lame.....et du corps?
Claude


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Mer 12 Sep - 19:42 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Rabelais ,
"science sans conscience n'est que ruine de l'ame"

de la pratique sans therorie nait la ruine de la lame


Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 12 Sep - 21:01 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

oups c'est une lame de quoi, çà ?

Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 12 Sep - 21:06 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Mar 19 Fév - 22:12 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 346
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 13 Sep - 01:21 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Claude Nowak a écrit:

Que je ne comprenne pas ce qui se raconte dans la théorie ou la pratique du rotor de l autogire est une chose.
Que je ne comprenne pas non plus certaines phrases m'inquiète :Remi: qu est ce que veut dire: pratique sans théorie n est que ruine de la lame.....et du corps?
Claude


Tu as raison, c'est bien un rotor d'hélico, mais jusqu'a présent personne n'as montré de rotor de gyro filmé de la même manière . Pourtant cela démontrerait "en pratique" et de manière compréhensible pour la majorité de ceux comme toi et moi qui ne bite rien ( pas pite...) alors que plusieurs dizaines de pages de  théories m'ont laissé ...coment dire rêveur.
Quand à une vidéo du rotor  de mon M16 cela aurait été fait depuis longtemps s'il était encore mien et que 11;000 km ne nous séparait pas... Okay
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 462
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 13 Sep - 08:23 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Dom,
Je ne sais pas si la réponse que tu viens de faire s adresse a moi?
Moi, j ai simplement demander a Remi qu il explique sa phrase.
Claude


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 346
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 13 Sep - 11:53 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Mi_lles excuses Claude, effectivement, j'ai cliqué sur le mauvais message à citer.....C'est bien sur à Rémi que je m'adressai..... Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
remi


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 368
Localisation: 54
Masculin

MessagePosté le: Jeu 13 Sep - 20:20 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Bien sur Bobcat une vidéo d'un rotor d'autogire ,pour étudier les mouvements des pales (avançante et reculante) sous différents G (et meme 0G) et ainsi avec le tableur que mr Guy Bostbarge a utilisé ,comparer differents profils et comparer les vidéos ; pour optimiser.

Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 20 Sep - 08:57 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Jean Claude Debreyer a écrit :
"... Ce qui m'a poussé à le mettre au point, c'était mon incompréhension du battement sous faible g, généralement expliqué par la faiblesse de force centrifuge tandis qu'elle n'a rien à y voir...et trouvé enfin la réponse à cette question...et à bien d'autres."


Re :
Sous faibles facteurs de charge, la portance du disque est faible, la charge par pale aussi, on remarquera aussi la faiblesse de la vitesse de translation donc presque l'absence de disymétrie significative entre pale avançante et pale reculante.
Il y a donc effectivement peu de battement vertical pour la pale en situation avançante dans cette phase... la force centrifuge n'y est effectivement pour rien, puisque seules les causes de ce battement ont disparue presque totalement (disymétrie des vitesses). Ici, point de nécessité de passer par un programme de calcul compliqué pour se rendre compte du phénomène.


Mais si à la reprise de vitesse (donc création à nouveau d'une disymétrie des vitesses) le rotor n'évolue pas à un régime de rotation suffisant... tandis que la pale va produire sa charge aérodynamique, l'absence de force centrifuge significative ne permettra pas d'amoindrir les battements verticaux des pales se présentant en situation avançante.
C'est ici qu'intervient la force centrifuge... en modérateur d'une force de sustentation à laquelle elle se conjugue, pour stabiliser dans l'espace le battement de ladite pale. Et en minimisant le battement vertical, la force centrifuge réduit aussi celui de traîné.
Et si la masse de votre pale est telle qu'elle permet l'existence d'une force centrifuge suffisante quelque soit le régime de rotation atteint en vol... le battement vertical de la pale située en position avançante ne sera jamais un problème. Malheureusement, la pale "très" lourde a d'autres inconvénients, il faut donc faire ici aussi un compromis.


Le bipale en balancier (le cas d'espèce ou on réunit les deux axes de battement des deux pales en un seul) pose un (autre) souci majeur... la pale qui monte sous l'action de ses forces aérodynamiques emporte son opposée qui, elle, ne porte pas ou peu... par la rigidité du balancier.
Et si les deux pales ne disposent pas d'un régime de rotation conséquent, l'action centrifuge des deux pales réunies ne modèrera pas le battement vertical provoqué par une seule... les butées seront atteintes voir franchies.
Comme l'a très justement dit Jean Claude Debreyer, ce n'est pas le "0 g" qui pose problème, c'est après, c'est à dire le retour à 1g et avec une vitesse de translation.
Et vous pourrez constater vous même que si vous retournez sous "1g" sans translation horizontale (donc que vous vous engagez en autorotation verticale au sommet de la cloche), vous ne rencontrerez jamais de problème de battement (pas de disymétrie des vitesses entres pales).


C'est cette petite expérimentation pratique qui démontre l'importance de la force centrifuge face au problème du battement vertical.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 346
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 20 Sep - 10:37 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Je suis d'accord sur cette explication et la meilleure preuve est que sur Robinson  22 et 44, le battement destructeur de butées "mast bumping" s'il apparaît sous zéro G, n'est pas du au zéro G, mais au Rotor Anti Couple qui pousse la cellule sur le coté, car lui il est toujours alimenté et produit un effet de couple important.... le pilote corrige au manche et augmente l'effet et ...Paf les butées....
En fait, pour imager l'histoire :  c'est la cellule poussée par le RAC qui vient battre sur les butées pas les pales..... Shocked
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Jeu 20 Sep - 11:00 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

gma a écrit:
.............
Le bipale en balancier (le cas d'espèce ou on réunit les deux axes de battement des deux pales en un seul) pose un (autre) souci majeur... la pale qui monte sous l'action de ses forces aérodynamiques emporte son opposée qui, elle, ne porte pas ou peu... par la rigidité du balancier.
Et si les deux pales ne disposent pas d'un régime de rotation conséquent, l'action centrifuge des deux pales réunies ne modèrera pas le battement vertical provoqué par une seule... les butées seront atteintes voir franchies.
Comme l'a très justement dit Jean Claude Debreyer, ce n'est pas le "0 g" qui pose problème, c'est après, c'est à dire le retour à 1g et avec une vitesse de translation.
Et vous pourrez constater vous même que si vous retournez sous "1g" sans translation horizontale (donc que vous vous engagez en autorotation verticale au sommet de la cloche), vous ne rencontrerez jamais de problème de battement (pas de disymétrie des vitesses entres pales).


C'est cette petite expérimentation pratique qui démontre l'importance de la force centrifuge face au problème du battement vertical.


la pale avancante ne monte pas plus que son angle de cone normal et n'entraine pas la pale reculante , par contre si la pale reculante voit sa portance diminuer elle ne peut equilibrer irremediablement l'angle de cone et descend sous l'effet de la force centrifuge , on a un effet comparable a une commande de variation cyclique en tangage et le rotor bascule , le balancier n'y est pour rien , tout au plus freine t'il peut-etre la descente de la pale en phase reculante en faisant monter le pale en phase avancante mais si peu vu la souplesse des pales
en basculant le rotor accroit la variation cyclique ce qui devrait avoir pour effet de le stabiliser , mais comme la pale en phase reculante qui est decrochee ne voit pas sa portance augmenter le phenomene perdure
le probleme vient de la pale reculante qui "lache"


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 16:18 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

gma a écrit:
Sous faibles facteurs de charge, on remarquera aussi la faiblesse de la vitesse de translation donc presque l'absence de disymétrie significative entre pale avançante et pale reculante. Il y a donc effectivement peu de battement vertical pour la pale en situation avançante dans cette phase... la force centrifuge n'y est effectivement pour rien, puisque seules les causes de ce battement ont disparue presque totalement (disymétrie des vitesses).

Non. Ce n'est pas pour cause de translation lente que le battement est réduit sous 0g. Même des pales légères à 100 km/h ont un battement très faible sous 0g.
Jean Fourcade trouve le même résultat que moi: 0,74° de battement pour un rotor de 8m x 0,2m avec 3° de pas, tournant à 350 t/mn et à 100 km/h. Pas de quoi toucher les butées généralement règlées vers 8 ou 9°


Revenir en haut
Gyrophile


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2012
Messages: 84

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 17:53 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Ca reste quand même très théorique. Je ne vois pas bien comment terminer tout un vol à 0G.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:03 (2017)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1128, 29, 30  >
Page 10 sur 30

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com