le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pratique du rotor d'autogire
Aller à la page: <  1, 2, 317, 18, 1928, 29, 30  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Dim 30 Sep - 10:49 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Le " GuépardII XJ01 " Corrige les excès du " Guépard AX02 " et du " Dominator "....a quoi sert l'expérience si elle n'est pas valorisée..!! Laughing

Xavier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Publicité






MessagePosté le: Dim 30 Sep - 10:49 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 30 Sep - 12:36 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Mar 19 Fév - 22:18 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Dim 30 Sep - 12:51 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

gma a écrit:
Sur mon petit croquis, ce ne sont pas des pales, mais des "barres"... dépourvues de portance aérodynamique. Ensuite, ces barres ne propulsent pas l'arbre en rotation, c'est l'arbre qui fait tourner les barres.

Et sans forces aérodynamiques du tout, aucun couple de rotation n'est plus nécessaire. L'arbre fait-il tourner la barre, ou la barre fait-elle tourner l'arbre? Pauvre Gma qui ne sait alors plus, du disque ou du moyeu, à quel axe se référer!

gma a écrit:
je précise que sur le "Bramwell", la figure défini que a1 est l'angle entre le plan rotor et le plan d'entraînement...

Non. la figure de Bramwell est claire: a1 est l'angle mesuré par rapport à "Hub axis" (axe du moyeu), qu'il soit entrainé par les pales ou qu'il les entraîne, la définition est la même.



gma a écrit:
Donc sur mon croquis, nous avons la certitude que le plan d'entraînement est perpendiculaire à l'arbre de transmission. C'est pourquoi l'action de la force centrifuge est bien représentée perpendiculaire à l'axe de l'arbre d'entraînement. ...les barres se remettront perpendiculairement au moyeu car, en ce qui les concerne, aucunes forces de portance aérodynamique susceptible d'entretenir un battement vertical ne s'appliquent sur elles.

Non. Dans ma vidéo, la rotation de ma barre ne revient jamais perpendiculaire au moyeu, pas plus que les barres dans l'expérience imaginaire décrite dans le croquis de gma. Ses connaissances en physique sont erronées, ses conclusions aussi.


Dernière édition par Jean Claude DEBREYER le Dim 30 Sep - 18:38 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Dim 30 Sep - 15:29 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Jean Fourcade a écrit:
Le dominator a un centre de gravité très élevé. Philippe Tisserant a écrit un article dans Vol Moteur N° 171 (juillet 2000) à partir de mesures que nous avions réalisées au Bois de la Pierre sur les mono du Club. La position de son centre de gravité se trouve 19 cm au-dessus de l'hélice..

Comment êtes vous parvenus à cette hauteur de centre de gravité de 19 cm au dessus de l'axe de poussée de l'Hélice pour le Dominator ? De mon coté, j'ai évalué 2 cm seulement(rotor, pilotes, et 1/2 essence en place) au vu de la position de 40 éléments principaux relevés sur une photo. Si la méthode peu sembler peu précise, elle coîncide cependant pour le Magni M16 avec les valeurs du constructeur.


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 1 Oct - 05:48 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
gma a écrit:
Sur mon petit croquis, ce ne sont pas des pales, mais des "barres"... dépourvues de portance aérodynamique. Ensuite, ces barres ne propulsent pas l'arbre en rotation, c'est l'arbre qui fait tourner les barres.




Et sans forces aérodynamiques du tout, aucun couple de rotation n'est plus nécessaire. L'arbre fait-il tourner la barre, ou la barre fait-elle tourner l'arbre? Pauvre Gma qui ne sait alors plus, du disque ou du moyeu, à quel axe se référer!


"Absence de portance" c'est comme "absence de forces aérodynamiques" ?...
Jean Claude DEBREYER a écrit:
gma a écrit:
je précise que sur le "Bramwell", la figure défini que a1 est l'angle entre le plan rotor et le plan d'entraînement...




Non. la figure de Bramwell est claire: a1 est l'angle mesuré par rapport à "Hub axis" (axe du moyeu), qu'il soit entrainé par les pales ou qu'il les entraîne, la définition est la même.





C'est pour meubler le sujet ?...
Oui, la définition de cet angle est la même dans un cas comme dans l'autre, ce qui change c'est la valeur de cet angle selon le cas de figure... Et en l'occurrence la valeur que vous lui donnez.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Lun 1 Oct - 08:52 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Jean Fourcade a écrit:
Il est donc impossible de passer sous 0g sur un Dominator. La limite est autour de 0.25g (vous êtes manche en buté avant et l'assiette est cabrée). Evidemment 0.25g suffit largement à faire battre le rotor, mais disons que vous êtes préservé des extrêmes. ...........


..........Plus sérieusement : on peut toujours effectivement, moteur coupé, piquer pour prendre de la vitesse, tirer sur le manche pour passer en montée et pousser le manche pour passer sous 0g (il doit falloir prendre quand même pas mal de vitesse). Mais quand on veut se tuer, c'est plus simple de sauter du 10 ième étage !


quel est le probleme de passer sous 0g ? pour ce qui est du regime les tours sont mieux conserves en portance negative du fait du calage positif des pales


Dernière édition par Haflinger le Lun 1 Oct - 09:03 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Lun 1 Oct - 08:53 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

pauvre gma qui se noie dans le fleuve de ses erreurs et contractions

Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 1 Oct - 13:21 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Haflinger a écrit:
pauvre gma qui se noie dans le fleuve de ses erreurs et contractions


Ben voyons !... Dire qu'il y a un type qui un jour exploita ce principe pour faire une hélice de motoplaneur à pales repliables...Il a du se noyer aussi !

Si vous voulez vous amuser pour Noël, il y a de quoi faire en plus petit ici :

http://www.miniplanes.fr/helices-avion/helice-repliable-c-76_80_858.html#/?…
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 495
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Lun 1 Oct - 15:01 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Jean-Claude Debreyer a écrit:
Comment êtes vous parvenus à cette hauteur de centre de gravité de 19 cm au dessus de l'axe de poussée de l'Hélice pour le Dominator ? De mon coté, j'ai évalué 2 cm seulement

Par mesure avec une double pesée. La valeur de 2 cm est assurément trop faible. Le Guépard II à son centre de gravité 1 cm au-dessus de la poussée de l'hélice. Or le Dominator a le siège bien plus haut que le Guépard II. Que donne ton calcul avec un Guépard II ?
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Lun 1 Oct - 16:02 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

avec ou sans rotor ?

Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 1 Oct - 16:17 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Mes hauteurs de Centre de Gravité sont données AVEC le rotor, le pilote et 1/2 carburant en place. Je n'ai pas vérifié le Guépard. J'avais évalué le Dominator pour comparer l'inertie de tangage avec mon projet de tractif. Chuck Beaty disait que le tractif aurait plus d'inertie de tangage qu'un "pusher". Les différences sont peu significatives, grâce au surbaissement du rotor permis par l'hélice frontale.

Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Lun 1 Oct - 16:56 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

dommage que ca decoiffe

Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 1 Oct - 18:15 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Mar 19 Fév - 22:18 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 1 Oct - 18:15 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Mar 19 Fév - 22:18 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 2 Oct - 12:33 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Haflinger a écrit:
pauvre gma qui se noie dans le fleuve de ses erreurs et contractions
C'est mieux de s'évanouir dans l'anonymat, je trouve. Bon c'est vrai qu'une fois franchies certains limites, dévoiler son identité pourrait s'avérer professionnellement problématique...

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:25 (2017)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 317, 18, 1928, 29, 30  >
Page 18 sur 30

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com