le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pratique du rotor d'autogire
Aller à la page: <  1, 2, 320, 21, 2228, 29, 30  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Ven 5 Oct - 09:07 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

gma a écrit:
Et Jean Claude voudrait que gma et Jean Fourcade avale la pillule... Celle de considérer l'axe du roulement comme étant l'axe de rotation du moyeu.

Cà ne parait idiot que pour Gma.


gma a écrit:
Est-ce que l'angle a1, sur le croquis "Bramwell" désigne l'écart angulaire entre le plan rotor (axe du cône) et le plan de commande (axe du plan) ?.

Non, sur le croquis de Bramwell, a1 est l'écart angulaire entre le plan rotor et l'arbre

gma a écrit:
Sur quel fondement théorique jugez vous que l'axe du roulement de tête d'un Bensen EST l'axe de rotation du moyeu porte pale ?

Je ne reconnais pas cet objet. Pour moi, le "porte pale" n'est pas un "moyeu"

Question pour question:
Rappel: Quelle est la valeur stabilisée de l'angle longitudinal entre l'axe du roulement à bille et l'axe du cône parcouru, à la vitesse horizontale de 100 km/h pour un poids soulevé de 3900 N ?Rotor: bipale en balancier 8m x 0,2m pas 3°, coeff Cx0 du profil estimé à 0,011.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 5 Oct - 09:07 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 6 Oct - 20:05 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
gma a écrit:
Et Jean Claude voudrait que gma et Jean Fourcade avale la pillule... Celle de considérer l'axe du roulement comme étant l'axe de rotation du moyeu.

Cà ne parait idiot que pour Gma.




... Et "Bramwell"... et pleins d'autres... mêmes ceux disparus en voulant retenir le rotor avec le manche et le giro tout entier furent convaincus au dernier moment.
Jean Claude DEBREYER a écrit:
Non, sur le croquis de Bramwell, a1 est l'écart angulaire entre le plan rotor et l'arbre


Il y aurait donc un axe matérialisé...
Jean Claude DEBREYER a écrit:
gma a écrit:
Sur quel fondement théorique jugez vous que l'axe du roulement de tête d'un Bensen EST l'axe de rotation du moyeu porte pale ?
Je ne reconnais pas cet objet. Pour moi, le "porte pale" n'est pas un "moyeu"



C'est un fondement théorique extrèmement bien étayé. Je comprend donc d'où vient votre calcul (faux).

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Question pour question:
Rappel: Quelle est la valeur stabilisée de l'angle longitudinal entre l'axe du roulement à bille et l'axe du cône parcouru, à la vitesse horizontale de 100 km/h pour un poids soulevé de 3900 N ?Rotor: bipale en balancier 8m x 0,2m pas 3°, coeff Cx0 du profil estimé à 0,011.


Donc entre l'axe du plan de commande et l'axe du plan rotor, selon les données fournies, avec la supposition qu'en autorotation verticale cet angle vaut 0° au centrage considéré, il vaudra 2,40° pour 100 km/h de vitesse.
Bien entendu, il ne s'agit pas de a1, l'hypothétique battement longitudinal de Jean Claude.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Sam 6 Oct - 20:13 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

gma a écrit:
entre l'axe du plan de commande et l'axe du plan rotor, selon les données fournies, avec la supposition qu'en autorotation verticale cet angle vaut 0° au centrage considéré, il vaudra 2,40° pour 100 km/h de vitesse..

On n'a pas droit au calcul qui a permis d'obtenir ce résultat ? Pour voir comment la masse des pales est intervenue par exemple. Car selon vous, elle intervient hein?


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 6 Oct - 20:22 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
gma a écrit:
entre l'axe du plan de commande et l'axe du plan rotor, selon les données fournies, avec la supposition qu'en autorotation verticale cet angle vaut 0° au centrage considéré, il vaudra 2,40° pour 100 km/h de vitesse..
On n'a pas droit au calcul qui a permis d'obtenir ce résultat ? Pour voir comment la masse des pales est intervenue par exemple. Car selon vous, elle intervient hein?


Pour l'angle demandé non !

Pour a1 oui... sauf pour vous.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Dim 7 Oct - 10:35 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

gma a écrit:
Pour l'angle demandé, non !

Ce serait quand même bien de nous montrer vos calculs. Cela apprendrait certainement quelque chose aux ignorants que nous sommes. Venant d'un "pro", on voudrait pas manquer çà !


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 13 Oct - 08:49 (2012)    Sujet du message: calage géométrique et calage aérodynamique Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Mar 19 Fév - 22:20 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Sam 13 Oct - 10:05 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Bonjour Jmi
Le pas géométrique est l'angle entre le plan de rotation de la figure ci-dessus et la corde géométrique du profil (celle qui joint le bord d'attaque et le bord de fuite).
Le pas aérodynamique est l'angle entre le plan de rotation de la figure ci-dessus et la ligne de portance nulle du profil (celle qui donne une portance nulle quand on propulse le profil dans cette direction).
Le dessin de Tervamäki montre les deux pas pour un même calage.


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 13 Oct - 11:34 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Mar 19 Fév - 22:20 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Sam 13 Oct - 13:07 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

girodreamer a écrit:
Bonjour jean Claude
donc si je comprends bien le profil aérodynamique est une donnée fournie pour chaque profil , cette donnée change t'elle par rapport à la longueur de la corde pour un même profil ?
pourquoi Tervamaki ne précise qu'il faut ajouter les 2 angles uniquement pour le 8H12 et pas pour les 2 autres profils que son programme prends en charge ?


Comme tu vois sur le dessin de Tervamäki, il y a une différence angulaire entre le "pas" mesuré sur la ligne donnant une portance nulle et le "pas" mesuré sur la ligne joignant le bord d'attaque au bprd de fuite. Ce décalage angulaire dépend du profil mais pas de sa corde. Le pas mentionné dans son programme est celui de la ligne de portance nulle (environ 1,5° supérieur à celui de la ligne joignant le BA au BF pour le NACA 8H12). Exemple: Si ton profil 8H12 est calé à 1,5°, il faut rentrer 1,5° + 1,5° = dans son programme. Pour un profil symétrique, par exemple NACA 0012 les deux angles sont identiques, puisque quand la corde BA-BF est à 0° par rapport au vent relatif, la portance est nulle.


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 13 Oct - 13:40 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Mar 19 Fév - 22:20 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Sam 13 Oct - 13:48 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

C'est malheureusement pas forcément aussi simple, car tes pales peuvent se tordre sous l'effet de la force centrifuge, et le calage réel peut être différent en vol. Mais tu as pigé le principe.



Dernière édition par Jean Claude DEBREYER le Sam 13 Oct - 14:11 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 13 Oct - 14:02 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Mar 19 Fév - 22:21 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 495
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Lun 15 Oct - 09:19 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Jean-Claude Debreyer a écrit:
C'est malheureusement pas forcément aussi simple, car tes pales peuvent se tordre sous l'effet de la force centrifuge, et le calage réel peut être différent en vol.

Je ne comprends pas cette remarque. Le couple est égal à la portance multiplié par la distance entre le foyer et le centre de gravité du profil quelque soit la force centrifuge.
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 15 Oct - 10:00 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Il veut sans doute exposer que l'action aérodynamique n'étant pas forcément alignée avec l'action centrifuge (variation du Cp, déformation plane de la pale), il s'ensuit une déformation en torsion de la pale modifiant son calage réel tel que donné au pied de pale.

C'est une remarque juste... mais à nuancer.

-D'abord, le régime étant lié à la portance... ce qui lui faisait déduire que la conicité est sensiblement invariable, on comprend que ce n'est donc pas la force centrifuge qui ferait évoluer le calage mais bien les variations de poussée appliquées au foyer de la pale (d'abord)... l'action centrifuge résultant du régime... donc de l'action aérodynamique.

-Ensuite, cela suppose une pale peu rigide en torsion et peu rigide en flexion plane... plausible avec un 8H12 autostabilisé (reflex) façon Magni ou similaire. Car avec tout autre profil non équipé de "reflex", c'est "weaving" assuré en vol (vibration importante et désordonnée).

Enfin c'est juste mon point de vue.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 15 Oct - 11:02 (2012)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Jean Fourcade a écrit:
Le couple est égal à la portance multiplié par la distance entre le foyer et le centre de gravité du profil quelque soit la force centrifuge.

Tu as parfaitement raison, Jean. Un couple est constitué de deux forces égales et de sens contraire. L'une étant la portance, la valeur de la force centrifuge est sans effet sur l'autre. Mon schéma le montre bien. Il s'agissait d'expliquer à un non initié ce que vient faire la position du centre de gravité de la pale dans la torsion de la pale.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:13 (2017)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 320, 21, 2228, 29, 30  >
Page 21 sur 30

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com