le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pratique du rotor d'autogire
Aller à la page: <  1, 2, 328, 29, 30
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Mar - 23:59 (2013)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

A partir de la 17° minute Shocked un peu de "travail de titan sur du titane" Okay




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 3 Mar - 23:59 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 14:34 (2013)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

J'avais écrit: "(Gma) voit toujours pas l'unique intérêt du titane en aéronautique subsonique."
La vidéo de Gérard montre le second intérêt du titane: En hypersonique > Mach 2,5


Revenir en haut
Ventus


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2011
Messages: 264
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 20:58 (2013)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Et oui, c'est bien les deux raisons qui poussent les constructeurs aéronautiques à choisir le titane:

1)
Si l'on veut le métal offrant le meilleur compromis résistance/légèreté avec en plus, la meilleure tenue à la corrosion,
le titane sort en tête. (Encore faut-il y mettre le prix.)

Dans le cas d'association avec les composites haut module (Carbone donc), le titane est encore plus intéressant.
Car l'Aluminium a d'énormes risques de corrosion galvanique (effet de pile) quand il est en contact du carbone.

Selon l'échelle suivante (en Volt), plus les matériaux en contact sont éloignés plus l'effet de pile et la corrosion sont importants:






2)
Si l'on veut le métal offrant le meilleur compromis résistance/légèreté dans des conditions de température élevée (T°> 140°c),
le titane arrive encore en tête.
A partir de 80°C l'Aluminium commence à perdre ses caractéristiques mécaniques, si bien qu'il est franchement désavantagé vers 140°C.



C'est les raisons pour lesquelles on trouve du titane:
 - sur les structures aérodynamiques des avions hypersoniques (ex:mur de chaleur du SR-71 due au frottement de l'air),
 - dans les Turboréacteurs et les mâts (bâti moteur) des avions de lignes (peut-être transposable au châssis tubulaire d'un hélicoptère)
 - dans les structures internes des avions de dernière génération en composite (pb de couple galvanique)
 - dans certains cas de forte exposition au brouillard salin (ex: aéronefs embarqués)
 - dans le cas de visserie (encombrement, corrosion, pas de flambage)


Peut-être, GMA avait-il une autre raison jamais envisagé?
Après plusieurs pages de contradictions, force est de constater que ma curiosité restera insatisfaite.


Revenir en haut
Chris


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2013
Messages: 53
Localisation: Vernon (27)
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 8 Avr - 16:07 (2013)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

J ai vu que MAGNI propose deux dimensions 8,23 et 8,53 de rotors sur son M16, qu'elle sera la différence de comportement de la machine selon la taille du rotor ? Agilité, vitesse, taux de montée ... 

Désolé d'être si basique.... Okay


Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 8 Avr - 21:13 (2013)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Bonsoir Chris

Il n'y a pas photo entre les deux diamètres le grand rotor est de loin la meilleure option, les pales sont les mêmes ce n'est que le porte pales qui change.

Cordialement
Gérard


Revenir en haut
Chris


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2013
Messages: 53
Localisation: Vernon (27)
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 8 Avr - 21:30 (2013)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Merci Gérard  Very Happy

Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mar 9 Avr - 08:44 (2013)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Avantage au 8,53m sur le 8,23m. Un peu moins de Vne et de vivacité, mais 3-4% de consommation en moins.

Revenir en haut
Chris


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2013
Messages: 53
Localisation: Vernon (27)
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mar 9 Avr - 09:06 (2013)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Merci Jean Claude, en parallèle j'ai posé la question à Magni directement qui m'ont dit qu'is ne faisaient plus le 8,23 (sauf en Allemagne pour les histoire de poids ?).Bonne journée

Revenir en haut
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mar 9 Avr - 19:20 (2013)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Il faut toujours utiliser le plus grand diamètre possible.

Xavier 


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mer 10 Avr - 17:21 (2013)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Pas forcément, Xavier. Pourquoi pas 12 m, par exemple pour un biplace de 450 kg?
Parce que ce diamêtre exigera une corde accrue dans les mêmes proportions (raideur de la pale), soit 0,3m environ. Alors chaque pale devra peser près de 54 kg au lieu de 18 kg pour le même niveau vibratoire (conicité) . Et tu te retrouveras à faire voler 100 kg de plus, rien que pour le supplément de poids du rotor et son effet boule de neige.
J'ai jamais vérifié où est la limite intéressante, mais il se pourrait bien qu'avec 9m on en est pas loin.


Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 10 Avr - 19:13 (2013)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Jean Claude, dans son post Xavier a écrit le plus grand diamètre possible

Gérard


Revenir en haut
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 10 Avr - 22:00 (2013)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Jean Claude je crois avoir déjà répondu a cette question!! notre ami Chris demande quel rotor conseiller : le 823 ou le 853 cm pour les M16 et il a eu la réponse en faveur du 853 cm, c'est bien la preuve que le plus grand est le meilleur parce que le constructeur a bien fait la différence mais il n'est pas question de faire n'importe quoi, encore une fois les essais en vol valident la solution, Jean Claude si tu viens au rassemblement Gyros/Hélicos de BDLP les 18/19 mai, tu pourras voir sur le gyro ROXA biplace cote/cote un rotor de 892 cm qui vole mieux que les 850 et 860 cm, quand je dis qu'il vole mieux cela veut dire qu'il emporte plus facilement les 450 kg il faut dire que les 100 cv du 912S semblent chétifs, mais voila le grand diamètre a réglé le problème.


A bientôt tous pour les 30 ans :


Un anniversaire comme ça... faut pas le rater 


Xavier





Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Chris


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2013
Messages: 53
Localisation: Vernon (27)
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 10 Avr - 22:31 (2013)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Je vois que ma question qui me semblait simple ne l ai pas. J essaierai de venir vous voir au rassemblement.... Bonne soirée  Okay

Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Jeu 11 Avr - 08:40 (2013)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire Répondre en citant

Xavier AVERSO a écrit:
tu pourras voir sur le gyro ROXA biplace cote/cote un rotor de 892 cm qui vole mieux que les 850 et 860 cm, quand je dis qu'il vole mieux cela veut dire qu'il emporte plus facilement les 450 kg.

Xavier, Ce que j'ai voulu dire c'est qu'à partir d'un certain diamètre (9 m ?), l'augmenter rendra plus difficile l'emport des mêmes passagers avec les mêmes 100 ch, car l'augmentation de poids du rotor compensera l'amélioration de ses capacités d'emport.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:23 (2017)    Sujet du message: Pratique du rotor d'autogire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 328, 29, 30
Page 30 sur 30

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com