le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'autogire de Raymond Jeanvoine
Aller à la page: <  1, 2, 315, 16, 1721, 22, 23  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 557
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 3 Avr - 17:19 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Haflinger a écrit:
gma a écrit:
bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla , bla


toujours n'importe quoi , ca impressionne peut-etre le neophyte mais au mieux ca n'amene rien de bon
faut il choisir entre l'incompetence et la mauvaise foi ? meme pas , gma a fait la preuve a de nombreuses reprises de son incompetence qu'il a cherche a chaque fois a dissimuler par mauvaise foi

le fuselage du giro ne connait que son point de suspension , ce qu'il y a au dessus il l'ignore , que ce soit un rotor ou n'importe quoi d'autre , et a fortiori si le pretendu rotor aurait son axe ne coincidant pas avec ce pivot ,
il en est de meme pour la tete de rotor qui porte se qui se trouve sous elle par son pivot en ignorant totatement de quoi il s'agit et a quoi il est soumis

desole gma , tu te pretends expert et erudit mais tu ne fais que démontrer ton ignorance , ton incompetence , ta vanite et ta faussete






Rien que ça ! comme c'est mignon Haflinger ! je vous adore !

Sur votre prochaine machine en cours de construction, ne vous embêtez pas à faire comme tous le monde... puisque cela ne sert à rien, construisez votre système de commande sans décalage du pivot (tangage et roulis)... Vous verrez ! c'est le top une fois en vol... zéro effort dans le manche... plein de sueur dans le dos... c'est magique ! 


Le problème Haflinger c'est que l'effort de sustentation fourni par le rotor n'est pas intégralement transmis au pivot (de tangage d'une part) puis de roulis (de l'autre). Sauf à construire une machine impilotable pour le genre humain, il est nécessaire de confier une partie de cet effort dans la commande de vol. C'est la restitution d'effort dans ces commandes qui informe le cerveau humain et qui construit le mode de réponse adapté.
Si votre pivot est parfait (cas de la commande cyclique)... point de décalage certe (mais inclinaison de l'axe virtuel de rotation pour compenser le couple), l'effort au pilote est reproduit artificiellement (boite à ressorts, barre asservie Bell, servocommandes, etc...) le fuselage doit être stabilisé par gouvernes impérativement.

gma ne se prétend pas, il explique juste ce qui est connu.

N'en déplaise. 
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 3 Avr - 17:19 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 557
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 3 Avr - 17:29 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Pauvre gma. Quel bazar dans sa tête! Il mélange la compensation d'effort sur le manche du à l'angle de battement latéral,  avec la position latérale du manche  lié au basculement du fuselage sous l'effet du couple moteur. Tout ceci lui avait déjà été expliqué, par ce croquis, mais sans résultat.






Sans polémiquer comme dans le sujet "vibration rotor", il devient quoi cet équilibre STATIQUE lorsque après 180° de rotation des pales (soit 83 millième de seconde sur une machine courante), le plan rotor est parallèle au plan de commande (à l'écart de battement près du cas dynamique).

Comment l'équilibre en moment est il obtenu ?
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 557
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 17:37 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Il y a dix ans, il fallait un peu moins de 50 m pour passer les 15 m avec ce truc de près de 1700 kg.

Loin d'un "sauteur" donc, mais le choix d'une masse en charge variable ET centrage variable interdit quasiment le "saut", qu'on peut assimiler à une figure "déclenchée" en voltige. On contrôle le départ..., on sait comment cela évolue à peu près, mais c'est pas gérable pendant.

Reste qu'à l'envol on ne roule que 30 m, sans s'occuper du régime rotor, le pas s'affiche dès la vitesse acquise (une simple sécurité pas nul sur train principal qui réenclenche le pas du fait du déjaugeage).

C'est donc moins performant que les derniers Pitcairn (PA 39 notamment), donc la raison de ne pas en faire un fromage, mais possible dès l'instant ou le régime rotor ne dépend pas de la translation (prélancement permanent).

Omis la complexité du moyeu "oscillant" qu'il faut motoriser de façon "homocinétique", ce système n'a généré aucune difficultée de mise au point, aucun problème de pilotage.

Le prélancement est établit à un régime inférieur à celui du vol (10% environ). L'envol se fait par éxagération du pas, la translation permet de compenser le couple avec les gouvernes. Au fur et à mesure de la montée, le pas est réduit, le régime rotor croit, le prélancement s'éfface (roue libre).

En cas de panne moteur, au delà de 100 ft, le pas est réduit pour garder les tours (curseur sur poignée gaz). En deçà, il est conservé tel que, l'inertie rotor suffit.

La perte de poussée hélice suffit à la bascule en pente de descente, le manche n'est presque pas déplacé sauf si machine à vide et compensation positive au maximum.

Contrairement aux idées reçues, l'entraînement en rotation d'un rotor d'autogire en vol par un moteur ne modifie pas son principe de fonctionnement, sauf si on modifie exagérément les valeurs de calage pale. On observe juste une montée en régime qu'il faut compenser par l'augmentation du pas pour "réduire" la propulsion par autorotation.

A l'opposé, pour réduire la puissance transmise par le prélanceur, il suffit donc de monter une roue libre (sur arbre bas régimes) et réduire le pas progressivement.
L'augmentation de régime fait se désengagé le prélanceur, en même temps elle maintien la sustentation du rotor.

Un mouvement du manche est nécessaire, il compense juste la traînée changeante du rotor, mais c'est infime.

On décolle donc avec un prélanceur engagé, par éxagération du pas et maintien du régime au minimum, après, en vol, on réduit un peu ce pas.

Ca décolle à 160 tr/min (environ), ça vole à 180 tr/min.

Vous pourriez faire ça sans problème sur vos machines.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 19:08 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

ce que tu decris est interressant et ouvre des perspectives , le principal ecueil est pour moi le couple rotor au roulage sur un train tricycle surtout si le rotor n'est pas a commande directe en tangage

Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 557
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 20:12 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Haflinger a écrit:
ce que tu decris est interressant et ouvre des perspectives , le principal ecueil est pour moi le couple rotor au roulage sur un train tricycle surtout si le rotor n'est pas a commande directe en tangage


Vincent ne se plaignait pas de ça sur le Mc Culloch J2 à rotor Hughes.

Pour ma part, le décollage se fait en translation, les gouvernes permettent de compenser ledit couple.

Commande directe ou cyclique ne change rien au comportement.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Juil - 18:03 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

gma a écrit:


On décolle donc avec un prélanceur engagé, par éxagération du pas et maintien du régime au minimum, après, en vol, on réduit un peu ce pas. Ca décolle à 160 tr/min (environ), ça vole à 180 tr/min.
Vous pourriez faire ça sans problème sur vos machines.

Super ! On attendait justement quelques photos pour nous permettre de copier le systême.

Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 557
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 4 Juil - 07:27 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Super ! On attendait justement quelques photos pour nous permettre de copier le systême.


C'est bizarre..., lorsque Jean Claude Debreyer exprime la possibilité de copier le système gma, gma a soudain un doute sur la sincérité du propos.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Hervé 31


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2010
Messages: 315
Localisation: Balma
Masculin

MessagePosté le: Mer 4 Juil - 08:23 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Super ! On attendait justement quelques photos pour nous permettre de copier le systême.

Pourquoi ne retenez-vous que la 2ème partie de la phrase de Jean-Claude ? Mauvaise foi ?

Sans vouloir copier quoi que ce soit, moi j'attends des photos également, pour le simple plaisir des yeux Shocked , et ma culture "gyronautique". Idea
Et on en est à 231 messages dans le sujet "L'autogire de Raymond Jeanvoine" sans en avoir vu une seule ! Mort de Rire
En général, tout ceux qui ont créé voire inventé quelque chose (ici on parle de gyro, hein ?) sont fiers de le montrer, d'en parler, de partager....
C'est d’ailleurs l'une des motivations premières de ceux qui viennent au Bois de la Pierre, ou ici sur ce forum, non ?
Quand à une éventuelle autorisation du propriétaire, pourquoi la refuserait-il au géniteur de sa machine, si elle existe ? Il y a des choses à cacher ?
Et si cette autorisation était refusée, au risque de paraître indiscret, pourriez-nous nous en informer, histoire de mettre un terme définitif aux espérances de tous ceux qui, comme moi, sont en haleine en attendant une hypothétique photo ?

La communauté vous en saura gré. Okay

@+
Hervé


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mer 4 Juil - 09:28 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Si, si, Gma nous a montré  un jour une photo d'une des roulettes arrières... dont la supercherie était grossière! Tant qu'il y était pourtant, une photo du diabolo caractéristique aurait pu lui apporter un élément sérieux de crédibilité. N'y comptez pas, et pour cause.

Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 557
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 4 Juil - 14:14 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant



Hervé a écrit : " Pourquoi ne retenez-vous que la 2ème partie de la phrase de Jean-Claude ? Mauvaise foi ?"


Re : Parce que seule cette deuxième partie évoque un but..., que seul le but compte.


Puis : "Sans vouloir copier quoi que ce soit, moi j'attends des photos également, pour le simple plaisir des yeux, et ma culture "gyronautique".




Re : Un autre but avoué donc... qui me paraît étrangement plus sincère.


Puis : "Et on en est à 231 messages dans le sujet "L'autogire de Raymond Jeanvoine" sans en avoir vu une seule !"


Re : Et il y a plus grave..., le père du sujet a disparu... nous sommes orphelins dites donc !





Puis : "En général, tout ceux qui ont créé voire inventé quelque chose (ici on parle de gyro, hein ?) sont fiers de le montrer, d'en parler, de partager.... "


Re : En général oui, mais la fierté de montrer n'est pas ma nature. Je considère la naissance d'un enfant bien plus extraordinaire que la fabrication d'un tas de ferraille, et je n'ai pas le culte de la vénération. Evoquer une expérience de construction avec certains est un minimum... voir un maximum avec d'autres.


Puis : "C'est d’ailleurs l'une des motivations premières de ceux qui viennent au Bois de la Pierre, ou ici sur ce forum, non ?"


Re : Sans doute, mais je ne peux malheureusement répondre à la place d'autres. En majorité, les acteurs de ce forum et du BdlP ont la passion de l'autogire, leur vision de cette machine est partiale. Personnellement, je n'ai pas la passion de l'autogire, mais de ce qui vole oui. J'ai donc un regard plus intransigeant sur cette voilure, le coeur n'altère pas la raison si il y en a une. A mes yeux, il existe une autre alternative à l'autogire, elle est économiquement plausible, techniquement réalisable, humainement enrichissante.
Mes activités " autogire " furent à but lucratif dans la mesure du possible, c'est l'insuffisance du débouché qui me décida à mettre un terme à une forme commerciale d'exploitation dans ce domaine... Il n'y a pas eu grand monde qui remit à l'époque ma gestion en cause... les décisions ne sont donc pas forcément stupides.
L'absence de réglementation dans un premier temps pour la pièce de structure " rotor ", l'insuffisance en performance dans un second cas pour une machine complète sous régime CdN. Dans la vie de tous les jours, j'exerce dans le milieu de la construction mécanique industrielle et aéronautique, autre domaine de satisfaction professionnelle.




Puis : "Quand à une éventuelle autorisation du propriétaire, pourquoi la refuserait-il au géniteur de sa machine, si elle existe ? Il y a des choses à cacher ? "


Re : Des liens d'amitié existent, les possibilités d'un refus sont minces, mais pas impossible... un conseil d'administration peut décider à l'opposé des recommandations de son président.
Mais le problème ne fut pas encore évoqué voyez vous, il y a d'autres prérogatives plus importantes, celles de terminer la GV en cours et de rendre à nouveau opérationnelle cette machine... excusez moi. Y a t'il des choses à cacher ?... ce serait hypocrite de dire oui, tout ce qui la compose fut inventé par d'autres, je ne fus qu'un " assembleur " de solutions déjà existantes. Donc non !, rien de techniquement nouveau, je suis désolé pour l'absence de " scoop ", il n'y a rien de " confidentiel défense ".




Puis : "Et si cette autorisation était refusée, au risque de paraître indiscret, pourriez-nous nous en informer, histoire de mettre un terme définitif aux espérances de tous ceux qui, comme moi, sont en haleine en attendant une hypothétique photo ? "


Re : En vérité, cette issue ne changerai pas grand chose à la done, rien ne vous empêchera de prendre un cliché ou une vidéo le jour ou cette machine évoluera devant vos yeux... de le mettre de toute urgence sur ce forum... donc !
Par contre, même photo réussie, vous n'apprendrez pas grand chose de sa technique si vous zapper ce sujet.




Enfin : " La communauté vous en saura gré. "


Re : Permettez d'en douter, la communauté, à l'image du père de ce sujet, ne s'intéresse pas plus que ça à cette machine (et elle a raison soit dit en passant), sa motivation première est la curiosité, elle passera à autre chose sitôt la première image rendue publique. C'est ainsi de la société moderne, syndrôme " zappette " dit on.


_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 489
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 4 Juil - 20:53 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

GMA
Avec de telles réponses, tu me fais penser a un homme politique: tout ce que tout le monde déteste: une pseudo philosophie mélangée a beaucoup de connerie.
La, tu baisses dans mon estime.
Claude


Revenir en haut
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 4 Juil - 23:21 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

La littérature et la philosophie c'est bien beau, mais je conseille a tous les pilotes de faire des paliers d'accélérations au décollage, n'écouter pas ces farfelus qui vous feraient casser la gueule pour correspondre à leurs visions théorique des choses, ce qui est malheureux c'est que dans leurs écrits il y aussi du vrai et c'est comme ça que l'on fini par les croire, Non,Non et Non il ne faut pas les croire, écouter plutôt vos instructeurs qui eux volent en autogires.

Xavier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 380
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 01:33 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Merci Xavier !
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 557
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 07:47 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Claude Nowak a écrit:
GMA Avec de telles réponses, tu me fais penser a un homme politique: tout ce que tout le monde déteste: une pseudo philosophie mélangée a beaucoup de connerie.
La, tu baisses dans mon estime.
Claude




Avant, le monde détestait les hommes politiques bourrés de doctrine tout aussi stupide... mais terriblement efficace. Il trouvait bon "démocratiquement" l'émergence de nouveaux hommes politiques plutôt philosophes que doctriniens... les temps auraient changés ?
Ce temps est peut être trop éloigné pour que l'on se souvienne de l'ancien système... au point d'oublier les bienfaits du nouveau.

Il importe peu que je baisse ou monte dans votre estime Claude, une seule chose compte, que vous puissiez vous même vous forger un opinion sur un sujet en débat, que ce que vous pensiez librement soit le fruit de votre reflexion.

C'est le temps et la longévité des choses faites qui déterminent si c'est ou non une bétise.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 489
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 08:16 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

GMA,
Je parlais de la réponse que tu as fait a Hervé, pleine de détours et de contours, du grand art, comme notre nouveau premier ministre qui n arrive pas a prononcer les mots " crise et rigueur".
J ai pensé a un moment que tu l avais fabriqué, ce fameux autogire, mais après les réponses alambiquées que tu lui as fait, je pense maintenant que tu nous a bluffé.
Alors, après, tout ce que tu nous racontes, ça n a aucun intérêt.Personne ne va te croire.
Claude


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:29 (2017)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 315, 16, 1721, 22, 23  >
Page 16 sur 23

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com