le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'autogire de Raymond Jeanvoine
Aller à la page: <  1, 2, 318, 19, 20, 21, 22, 23  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 20:26 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Concernant un lancement modéré (cas de la vidéo) poursuivi pendant l'essor:
Supposez qu'on dispose d'un lanceur modéré fournissant sa puissance maxi à 3000t/mn et que cette puissance soit absorbée par le rotor quand il tourne à 200 t/mn . Les 200 t/mn pourront donc être atteint  au point fixe, grâce à une réduction de rapport 3000/200. Le roulage devra compléter les tours manquants.
Admettons maintenant que le régime rotor au décollage soit 350 t/mn et qu'on veuille poursuivre le prélancement  jusque là. Sauf variateur automatique, il faudra alors installer une réduction plus "longue" (3000/350), et le régime maxi au point fixe  n'atteindra plus que 150 t/mn. L'avantage, dans ces conditions, est à peu près nul. A méditer.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 20:26 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 20:36 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Concernant un lancement modéré (cas de la vidéo) poursuivi pendant l'essor:
Supposez qu'on dispose d'un lanceur modéré fournissant sa puissance maxi à 3000t/mn et que cette puissance soit absorbée par le rotor quand il tourne à 200 t/mn . Les 200 t/mn pourront donc être atteint  au point fixe, grâce à une réduction de rapport 3000/200. Le roulage devra compléter les tours manquants.
Admettons maintenant que le régime rotor au décollage soit 350 t/mn et qu'on veuille poursuivre le prélancement  jusque là. Sauf variateur automatique, il faudra alors installer une réduction plus "longue" (3000/350), et le régime maxi au point fixe  n'atteindra plus que 150 t/mn. L'avantage, dans ces conditions, est à peu près nul. A méditer.


d'ou la superiorite du moteur electrique qui fait "variateur" en tournant a regime variable et puissance constante , de plus si la motorisation du rotor est independante de la motorisation principale elle ne ""pompe" pas d'energie au roulage , sa puissance vient s'additionner a la motorisation principale et les performances en sont ameliorees d'autant ,
sinon il y a un gain a lancer au roulage en partie mecaniquement plutot qu'aerodynamiquement mais relativement modere je pense

meme avec un moteur electrique puissant on peut limiter la capacite des accus si on recharge en vol comme le giro de la video , a condition de prendre des accus moins performants mais moins exigeants (et moins chers)


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 23:00 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Malheureusement non, Haflinger.  Il y a toujours une puissance maxi pour une masse donnée de moteur, même s'il est électrique. Son couple max est lié à l'intensité du courant qu'il supporte (pertes "cuivre"). Sa vitesse max est limitée par des considérations de pertes de commutation et de pertes "fer". Ainsi, au mieux son couple reste constant jusqu'au régime maxi autorisé. Il atteint alors à ce régime max sa puissance max.  On ne peut donc pas considérer qu'il assure la fonction d'un variateur mécanique. Par exemple à mi régime max, il faudrait doubler le couple pour garder la même puissance et par conséquent doubler l'intensité, c'est à dire quadrupler la chaleur produite, alors qu'il les évacue maintenant beaucoup plus mal.

Par ailleurs, si puissance électrique vient en effet s'ajouter, elle pèse hélas autant, accu LiPo inclus, que le moteur thermique de propulsion (environ 1 kg/ch)

Enfin, les  meilleurs accus LiPo actuels ne peuvent délivrer que I = 30 à 50 fois leur capacité. Ceci oblige à embarquer trois fois de capacité que ne le nécessite l'énergie d'un  lancement.  La recharge en vol n'apporte donc rien (à ce jour)


Revenir en haut
Bobcat


En ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 382
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 6 Juil - 01:29 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Ou l'art et les manière de faire comme les chats et de toujours retomber sur ses pattes.... Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 6 Juil - 07:24 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:

annulé


Dernière édition par girodreamer le Dim 3 Mar - 15:16 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 559
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 6 Juil - 07:38 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Hervé 31 a écrit:
Donc cette vidéo (celle du Boeing j'entends) est une démonstration de ce que je peux faire avec mon gyro ?



Elle est une démonstration de ce que votre autogire, 1000 fois plus léger, ne peut même pas faire... et le Boeing, lui, décolle en toute sécurité, c'est une vérité !
Elle est une démonstration de ce que vous ne pouvez malheureusement pas dire : "je décolle en toute sécurité".

Ce n'est pas de votre faute en tant que pilote (vous êtes contraint par la technologie de votre machine), mais c'est de votre responsabilité de constructeur.

Fort heureusement dans votre cas, le pilote assume les "manquements" du constructeur, le passager, s'il y a, accepte le risque du décollage sans sécurité.

Hervé 31 a écrit:
Donc comme les autres, je fais un palier d'accélération. CQFD.
Compte tenu que votre machine ne peux pas "voler" à la vitesse ou elle "décolle"... vous êtes bien contraint d'attendre que sieur rotor daigne faire office non ?

Si vous avez le temps, vous pouvez aussi faire une belote !

Puis quand sieur rotor sera prêt... ben vous monterez en altitude.

Et remercier St Moteur pour son dévolu à Rotax s'il a permit ce délai d'attente sans la fâcheuse panne.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Ven 6 Juil - 08:37 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Bonjour gyrodreamer. 
Mon étude remonte au moins à deux ans et est peut-être déjà dépassée.  Effectivement je vois 130 C  dans les publicités mais seulement en pointe (65C en continu). La "pointe" est certes acceptable par l'accu mais la chute de  tension en limite néanmoins la puissance maxi débitée. Il faut bien vérifier sur les courbes constructeurs ce que recouvrent des données publicitaires souvent très flatteuses. La confusion malhonnête des publicités entre Puissance absorbée et Puissance produite pour les moteurs electriques en sont un bon exemple.  Bien sûr, la puissance maxi n'est atteinte qu'à la tension maxi tolérée par les moteurs (et des contrôleurs) qui est de 44 volts. 12 volts ne permettent que le quart de la puissance disponible.


Dernière édition par Jean Claude DEBREYER le Ven 6 Juil - 09:46 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Ven 6 Juil - 08:55 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Raymond GMA, il faut que tu arrêtes de comparer les Boeing et les gyros ulm, si tu ne comprends pas la différence il faut te faire soigner et vite, les pilotes qui choisissent de voler en ulm savent que leur machine et légère et faiblement motorisée c'est la règlementation qui nous l'impose, en contre partie tu peux voler avec un minimum de contrôle médical ( comme en voiture ) et moins de contraintes techniques sur l'appareil, et bien ça nous le savons et nous l'avons choisi, ce que nous savons aussi c'est que nous pouvons décoller de piste en herbe relativement courtes ( ce que le boeing ne peu pas faire ..!!) alors arrête de faire des comparaisons a la con!! l'ULM c'est la liberté et je fais le palier d'accélération par nécessité et avec plaisir.

Maintenant si toi et ton confrère vous voulez nous expliquer sur ce qu'il faudrait faire pour que ce soit mieux, je pense que nous sommes tous prêt a vous lire, et pour être plus apprécié vous devriez construire des gyros ulm qui correspondent a vos analyses, quand a ton appareil sud américain tu es sur de ne pas l'avoir rêvé.

Xavier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Ven 6 Juil - 09:00 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Malheureusement non, Haflinger.  Il y a toujours une puissance maxi pour une masse donnée de moteur, même s'il est électrique. Son couple max est lié à l'intensité du courant qu'il supporte (pertes "cuivre"). Sa vitesse max est limitée par des considérations de pertes de commutation et de pertes "fer". Ainsi, au mieux son couple reste constant jusqu'au régime maxi autorisé. Il atteint alors à ce régime max sa puissance max......

je parlais de fonctionnement a puissance constante et non a couple constant , je ne comprends pas ce que tu dis , a intensite constante le couple diminue quand le regime augmente non ?
pour une tension d'alimentation et une intensite donnee on fonctionne a puissance constante nonobstant la courbe de rendement assez plate sur une bonne plage , non ?


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Ven 6 Juil - 09:04 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Xavier AVERSO a écrit:
.......Maintenant si toi et ton con-frère

MESSAGE SUPPRIME  les insultes sont interdites sous peine de bannissement

Xavier AVERSO a écrit:


vous voulez nous expliquer sur ce qu'il faudrait faire pour que ce soit mieux, je pense que nous sommes tous prêt a vous lire....


si seulement c'etait vrai , mais ce n'est pas grave si cela ne t'interesse pas

decidement le monde du giro ca vole pas haut


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Ven 6 Juil - 09:28 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Haflinger a écrit: "A intensité constante le couple diminue quand le régime augmente, non?"
 Non, le couple d'un moteur "brushless" est proportionnel à l'intensité du courant. Pour maintenir l'intensité maxi en fonction du régime de rotation, il faut appliquer une tension proportionnelle au régime. La tension maxi détermine donc le régime maxi.
En l'absence de variateur mécanique,  il faudra faire travailler ce lanceur  à l'intensité maxi pour un couple maxi,  et pour cela augmenter graduellement la tension appliquée en fonction du régime rotor   (Les contrôleurs électronique peuvent facilement faire cela de façon automatique grâce à la régulation d'intensité)


Dernière édition par Jean Claude DEBREYER le Ven 6 Juil - 09:34 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Bobcat


En ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 382
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 6 Juil - 09:34 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Haflinger a écrit:

Xavier AVERSO a écrit:

.......Maintenant si toi et ton confrère


Supprimé

Xavier AVERSO a écrit:


vous voulez nous expliquer sur ce qu'il faudrait faire pour que ce soit mieux, je pense que nous sommes tous prêt a vous lire....


si seulement c'etait vrai , mais ce n'est pas grave si cela ne t'interesse pas

decidement le monde du giro ca vole pas haut


Ben non, ça vole pas haut, mais ça vole.
 Je sais bien qu'avec ton double vous voulez à tout prix convertir les membres de ce forum à vos fumeuses idées, puisées dans une abondante bibliothèque , mais qui ne reflètent en rien la réalité du terrain.
 Mais quel est votre but final ? 
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 559
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 6 Juil - 09:46 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Xavier AVERSO a écrit:
Raymond GMA, il faut que tu arrêtes de comparer les Boeing et les gyros ulm. Si tu ne comprends pas la différence, il faut te faire soigner et vite, les pilotes qui choisissent de voler en ulm savent que leur machine est légère et faiblement motorisée. C'est la règlementation qui nous l'impose. En contre partie, tu peux voler avec un minimum de contrôle médical (comme en voiture) et moins de contraintes techniques sur l'appareil. Et bien ça, nous le savons et nous l'avons choisi, ce que nous savons aussi c'est que nous pouvons décoller de piste en herbe relativement courtes (ce que le boeing ne peut pas faire !...) Alors arrête de faire des comparaisons a la con ! l'ULM c'est la liberté et je fais le palier d'accélération par nécessité et avec plaisir.


Bien sûr que je comprend la différence. Le Boeing est nécessiteux de la piste en dur, interdit à la piste en herbe, 0,5 m² de sa surface grosso modo soulève votre biplace tout mouillé...Mais l'absence de performance de l'autogire qui est dénoncée ici n'a pas pour cause :

-l'absence de piste en herbe,
-l'insuffisance en motorisation,
-l'insuffisance en poids,
-l'absence de visite médicale annuelle,
-l'absence de liberté et de plaisir à voler.

L'insuffisance en performances au décollage qui est dénoncée n'a qu'une cause, la médiocrité du prélancement en rotation.

Puisqu'il fut expliqué, vidéos à l'appui, qu'avec un même moteur, une même masse en charge, un même pilote et, surtout, un même régime réglementaire (ULM ou pas), il est possible de décoller comme il faut le faire... voir "sauté" si le coeur vous en dit.
Puisqu'il fut expliqué, vidéos à l'appui, qu'un maintien du régime de prélancement pendant la phase de roulage voir pendant la phase de rotation n'induit pas un changement de comportement radical de l'appareil "autogire" (ULM ou pas), qu'il n'induit pas une capacité de pilotage "surhumaine". 

En résumé, il n'y a pas de comparaisons à la con, juste des yeux qui ne veulent pas voir ce qui est pourtant extrêmement évident... ça crève l'écran !

Vous avez entres vos mains de pilotes "ulmistes" des machines suffisament puissantes, suffisament légères, pouvant décoller sur pistes "en herbe" ou "en dur" en quelques dizaines de mètres et en toute sécurité...

Mais parce que vous avez choisi de limiter le régime de prélancement, voir de prélancer au bon régime mais de stopper ce prélancement avant le roulage, vous condamnez, au détriment de votre propre sécurité, la distance de roulage... donc le seuil de franchissement des 15 m.

C'est tout.

C'est effectivement un libre choix... Est il celui d'un type doué de reflexion, responsable, soucieux de sécurité ou des siens plus simplement ?

Répondez moi "oui" en étayant les raisons de ce choix technique absurde, mais ne dites pas que la question, parcequ'elle est pertinente et génante, est une connerie.



Xavier AVERSO a écrit:
Maintenant si toi et ton con-frère (confrère en Français respectueux) vous voulez nous expliquer ce qu'il faudrait faire pour que ce soit mieux, je pense que nous sommes tous prêt a vous lire...



Visiblement, être prêt à lire ne suffit plus... il faudrait prélancer plus vite et commencer à lire ce qui a déjà été écrit...
Ensuite, intégrer ce qui a déjà été écrit... puis daigner ouvrir les yeux sur les expérimentations déjà faites par d'autres et depuis belles lurettes... vous qui avez le culte de l'expérimentation.



Xavier AVERSO a écrit:
... Et, pour être plus appréciés, vous devriez construire des gyros ulm qui correspondent à vos analyses, quand à ton appareil sud américain tu es sûr de ne pas l'avoir rêvé.


Comme vous savez, on a même envisagé la question gyro avant qu'il soit ULM... c'est vous dire le niveau d'appréciation...
J'avais déjà dit je crois... je répète, je dors peu, donc rêve peu.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Dernière édition par gma le Ven 6 Juil - 10:12 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 559
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 6 Juil - 10:06 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

Bobcat a écrit:
Je sais bien qu'avec ton double vous voulez à tout prix convertir les membres de ce forum à vos fumeuses idées, puisées dans une abondante bibliothèque , mais qui ne reflètent en rien la réalité du terrain.
 Mais quel est votre but final ? 



Si vous étiez un lecteur averti et en quête d'informations littéraires sur l'autogire, vous auriez déjà compris depuis très longtemps que la bibliothèque ne peut être abondante.
C'est donc essentiellement sur la réalité du terrain que se fondent notre vision des choses, je constate d'ailleurs que vous faites de même... preuve à vos yeux que c'est un bon "terreau".

Le but final est somme tout le même que le votre : faire de l'autogire une machine aux capacités d'emport certaines, sécurisante, fiable dans tout son domaine de vol.

L'approche suivie est différente de la votre, mais néanmoins plausible, respectueuse du genre humain et techniquement réalisable.

Pensez vous que, parce que cette approche n'est pas celle qui vous sied, elle mérite le dédain ?
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Hervé 31


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2010
Messages: 315
Localisation: Balma
Masculin

MessagePosté le: Ven 6 Juil - 10:14 (2012)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine Répondre en citant

 Haflinger a écrit répondu à Xavier :

Citation:




 Supprimé...





Le bannissement ne devrait pas être loin avec ça, non ? Bannir Bannir Bannir

Voilà où ils en arrivent... Lamentable !
Ils détournent les phrases, répondent à côté, font des pirouettes, affirment sans preuve, critique le gyro, cherchent à faire peur, vous font la morale, etc, etc, etc... et vous parle du "respect du genre humain".

Ils on finis par pourrir définitivement ce forum.
MERCI à eux !


Dernière édition par Hervé 31 le Ven 6 Juil - 10:40 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:25 (2017)    Sujet du message: L'autogire de Raymond Jeanvoine

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 318, 19, 20, 21, 22, 23  >
Page 19 sur 23

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com