le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

COMMUNIQUÉ

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA )
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 21 Fév - 23:32 (2012)    Sujet du message: COMMUNIQUÉ Répondre en citant

Survol litigieux de la France par un pilote français sous licence italienne d’Ulm aux commandes d’un Ulm–hélicoptère italien : Fin de partie !

A l’occasion de la première poursuite pénale pour délit imputé à un pilote français muni d’une licence italienne de pilote d’Ulm et qui survolait le territoire Français avec une machine italienne Kompress CH 7, classée Ulm Hélicoptère sur le territoire italien, immatriculée en Italie, le Tribunal correctionnel de Digne a prononcé suivant jugement rendu le 9 février 2012 la relaxe du pilote qui était poursuivi pour :

- avoir « conduit un aéronef sans titre aéronautique – brevet ou licence – en l’espèce un hélicoptère de marque KOMPRESS type CH7 »

- avoir « mis ou maintenu en service un aéronef sans documents de navigabilité, en l’espèce un hélicoptère de marque KOMPRESS type CH7 »,

délits punis de peine d’amende et ….. d’emprisonnement !

Le Procureur de la République qui poursuivait a accepté la décision en n’interjetant pas appel du jugement de relaxe ainsi devenu définitif.

C’est donc la quasi fin d’un combat que menait depuis 2005 Me Serge CONTI, avocat de la FFPLUM mais dont la lutte à cette fin avait commencé bien avant que la Fédération ne conduise de si belle manière l’avènement de la classe VI Ulm- Hélico, sur le point de naître.

Faut-il d’ailleurs parler de combat ?

Oui, si on s’en tient aux deux thèses officielles qui opposaient la DGAC et Me Serge CONTI et qui n’avaient de cesse de se renvoyer la balle juridique aéronautique !

En résumant, cet avocat soutient depuis plus de six années que l’instruction du 14 novembre 2000 autorise « tout ULM utilisé habituellement dans un état membre de la Communauté Européenne et identifié ou immatriculé dans cet Etat, à circuler à titre privé au-dessus du territoire français » à la condition que sa masse au décollage ne dépasse pas 450 kg, que la puissance du moteur ne dépasse 90 kw et qu’il détienne une licence du pays d’immatriculation, tel que cela est – partiellement – visé dans l’Annexe II du Règlement Européen n° 216/2008 qui réglemente l’aviation certifiée mais dont sont exclus les Ulm et notamment les hélicoptères de moins de 450 kg.

La DGAC s’opposait – officiellement – à cette thèse estimant par une analyse illicite des textes, que dès lors que l’arrêté du 23 septembre 1998 n’a prévu que cinq classes d’ULM parmi lesquelles ne figurent pas les Ulm-hélicoptères, ce texte empêche qu’une machine italienne puisse survoler la France.

Mais en fait, la DGAC officieusement se rangeait à la thèse de Me CONTI. Notamment, la DGAC n’a engagé qu’une seule poursuite devant sa Commission de discipline, engagée en 2005 à l’encontre d’un pilote français d’un Kompress –CH 7 italien, poursuite à laquelle s’est opposé Me CONTI, et qui s’est soldée par un classement de fait du dossier dans lequel la DGAC …. n’a même pas voulu ou osé rendre de décision !

Face à cette situation, les autorités judiciaires, la BGTA ou la PAF étaient plus qu’hésitantes pour poursuivre, se bornant à menacer sans dresser procès-verbal jusqu’à ce que le Procureur de la République de Digne …. prenne, lui, la décision audacieuse d’engager une procédure pénale.

Les juges ne l’ont pas suivi et tant s’en faut !

La décision de relaxe valide ainsi indiscutablement l’analyse, l’interprétation et la thèse soutenues par Me Serge CONTI et partant la pleine efficacité de l’instruction du 14 novembre 2000.

Ce jugement de relaxe ne fait évidemment pas obstacle à ce que les pilotes français volant sur Ulm hélicoptère européen avec une licence du pays concerné, se plient aux prochaines dispositions françaises de la toute prochaine classe VI …. !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 21 Fév - 23:32 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alain


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 626
Localisation: Bretigny, Suisse
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Mer 22 Fév - 11:08 (2012)    Sujet du message: COMMUNIQUÉ Répondre en citant

Beaucoup de temps et d'argent dépensés une fois encore en pure perte. 


Dommage qu'en Suisse, il nous soit impossible d'attaquer l'OFAC (la DGAC local) et les ministres concernés LOL
_________________
Alain Lederer


Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 22 Fév - 21:17 (2012)    Sujet du message: COMMUNIQUÉ Répondre en citant

Bonsoir Rotor

Je profite de ton post, pour faire rebondir le sujet. Est ce que quelqu'un a des nouvelles de la classe VI qui devait voir le jour en Novembre, puis en fin d'année, puis en début d'année...
Par la même occasion, quel sont les appareils éligibles où du moins qui se sont proposés pour être éligible.
Si quelqu'un pouvait nous renseigner, ce serait bien sympathique de sa part.
Gyroscopiques salutations
Gérard


Revenir en haut
Florent


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2008
Messages: 469
Localisation: 38

MessagePosté le: Mer 22 Fév - 21:53 (2012)    Sujet du message: COMMUNIQUÉ Répondre en citant

Pourquoi s'embêter à faire une classe VI en France alors ?

Revenir en haut
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 22 Fév - 23:26 (2012)    Sujet du message: COMMUNIQUÉ Répondre en citant

Florent a écrit:
Pourquoi s'embêter à faire une classe VI en France alors ?


Parce que l’instruction Ministérielle du 14 novembre 2000 autorise « tout ULM utilisé habituellement dans un état membre de la Communauté Européenne et identifié ou immatriculé dans cet Etat, à circuler à titre privé au-dessus du territoire français » et interdit donc de facto la formation contre rémunération par exemple...


=========
Bonsoir Gérard


Normalement d'ici quelques jours l'officialisation de la Classe 6 devrait être annoncée... Voir les nouveaux brevets ULM avec la Classe 6 ici : www.helico-ulm.org


Les machines éligibles en Classe 6 seront évidemment celles répondant aux critères de masse à vide et masse maxi des autres classes d'ULM Français ;
Il parait que les balances vont chauffer !!


Régis


Revenir en haut
PhT


Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2010
Messages: 326

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 10:16 (2012)    Sujet du message: COMMUNIQUÉ Répondre en citant

elles ont déjà chauffé l'année dernière et ça a fait du dégât ...

Revenir en haut
Skype
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 24 Fév - 15:04 (2012)    Sujet du message: COMMUNIQUÉ Répondre en citant

Le Kompress a passé l'épreuve des balances officielles "Two fingers in the nose !" ;
Par contre d'assister à l'arakiri (prévisible) du voisin de palier rouge, c'était plutôt pathétique...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:34 (2017)    Sujet du message: COMMUNIQUÉ

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA ) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com