le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

prélancement manuel
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 379
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 23 Mar - 14:29 (2012)    Sujet du message: prélancement manuel Répondre en citant

Tu as deux autres solutions pour estimer ta vitesse :
1/ tu demandes à un pote de marcher le long de la piste et tu te cales sur son pas..... Okay

2/ Tu regardes ta vitesse sur ton GPS Okay

Dans les deux cas, il te faudra soit un pote, soit un GPS..... Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 23 Mar - 14:29 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
PhT


Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2010
Messages: 326

MessagePosté le: Ven 23 Mar - 15:16 (2012)    Sujet du message: prélancement manuel Répondre en citant

Jean-Claude,
Je ne suis pas sévère. La formation indigente des instructeurs est la cause du nombre élevés d'accidents en Gyro comme en ULM traditionnel. Il est désolant que nous atteignons les même pourcentages qu'en aviation classique alors que potentiellement, en raison de nos vitesses de touché nettement plus faible, nous devrions obtenir de bien meilleurs scores !
La FFPlUM travaille à une restructuration de ses formes administratives mais je pense que ce sera insuffisant car  la cause de la déficience est ailleurs.
Mais ce n'est pas le sujet. Pour y revenir, non seulement le lancement "à la main" évite d'être cloué au sol par une panne de lanceur , qui est très fréquente soit dit en passant, mais permet surtout de palper physiquement le fonctionnement des rotors sans avoir recours à des explications et des calculs théoriques. Pour reprendre une vieille boutade, il permet de toucher sans risque le mur du Mu. 
C'est pour cela que chaque fois que je rencontre un pilote gyro formé à l'arrache, je lui recommande "d'aller voir les vieux" ceux qui savent encore lancer à la main. Le moment venu je te conseille de faire de même, pas pour comprendre la théorie mais dans ton cas pour la confirmer.
Pour conclure, du temps des manivelles, ceux qui ne savaient pas s'en servir restaient au bord de la route et faisaient le  bonheur des mécaniciens de campagne. En Gyro  compte tenu de la qualité approximative des prélanceurs nous en sommes encore au temps des manivelles.


Dernière édition par PhT le Ven 23 Mar - 17:28 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Skype
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Ven 23 Mar - 15:36 (2012)    Sujet du message: prélancement manuel Répondre en citant

Jean-Claude
je suis persuade qu'avec un calage negatif le prelancement serait inutile , juste quelques tours , je me trompe ?


PhT
je suis d'accord sauf pour le nombre d'accidents qui ne me semble pas en rapport avec la vitesse de touche (et le niveau des instructeurs que je ne connait pas) ,
en avion il est maintenant obligatoire lors de la formation de recevoir une initiation au vol en IMC et de demontrer pouvoir faire au moins un demi-tour proprement dans ces conditions par exemple , en voiture on fait ouvrir le capot aux eleves pour les controles de base


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Ven 23 Mar - 17:32 (2012)    Sujet du message: prélancement manuel Répondre en citant

Philippe a écrit: "Chaque fois que je rencontre un pilote gyro formé à l'arrache, je lui recommande "d'aller voir les vieux" ceux qui savent encore lancer à la main. Le moment venu je te conseille de faire de même"
J'ai commencé par là  en 1970! Lancer main et décollage tracté derrière voiture en faisant signe au conducteur d'accélérer de 5 km/h à chaque signe. Et aussi lancer main pour décollage au piquet dans le vent. Grâce au faible calage "statique" des pales bois du Bensen et leur torsion progressive après prise du régime, c'était faisable  par vent de plus de 30 km/h. Après il fallait attendre une rafale assez durable pour décoller. J'ai fait quelques courtes envolées d'une dizaines de secondes. A déconseiller formellement:  Quand la rafale elle est passée l'atterro est brutal, sans parler des changements brusques d'orientation  du vent qui te ballade en travers.  Après installation d'un moteur Panhard poussif, nombreux sauts de puces avec rotor toujours lancé à la main. Merci quand même pour le conseil.


Dernière édition par Jean Claude DEBREYER le Sam 24 Mar - 10:11 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Ven 23 Mar - 21:23 (2012)    Sujet du message: prélancement manuel Répondre en citant

Mort de Rire

Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Sam 24 Mar - 10:08 (2012)    Sujet du message: prélancement manuel Répondre en citant

haflinger a écrit: "je suis persuade qu'avec un calage negatif le prélancement serait inutile , juste quelques tours , je me trompe ?"
Si c'est à partir d'un rotor rigoureusement arrêté, la distance de roulage par vent nul risque d'être rédhibitoire. Si c'est "quelques tours"  c'est quand même un prélanceur et de la mécanique , non?  Au final, quel intérêt s'il faut un "pas" variable pour le ramener ensuite à une valeur mieux adaptée au vol?


Revenir en haut
PhT


Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2010
Messages: 326

MessagePosté le: Dim 25 Mar - 08:57 (2012)    Sujet du message: prélancement manuel Répondre en citant

Bonjour Jean-Claude,
Le coup du vol en gyro dans le mistral au bout d'une corde m'avait été raconté dans les années 80 par le Dr Mirouze, un original que tu connaissais peut être. J'ignorais que tu étais de cette aventure. Bravo : la jeunesse rend entreprenant et inventif !
Je te "dispense" donc de révision pour le prélancement manuel... encore que ce genre d'entraînement ne soit jamais mauvais, les tours de main s'oublient vite comme pour la soudure.
Amicalement
Philippe


Revenir en haut
Skype
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Dim 25 Mar - 09:56 (2012)    Sujet du message: prélancement manuel Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
haflinger a écrit: "je suis persuade qu'avec un calage negatif le prélancement serait inutile , juste quelques tours , je me trompe ?"
Si c'est à partir d'un rotor rigoureusement arrêté, la distance de roulage par vent nul risque d'être rédhibitoire. Si c'est "quelques tours"  c'est quand même un prélanceur et de la mécanique , non?  Au final, quel intérêt s'il faut un "pas" variable pour le ramener ensuite à une valeur mieux adaptée au vol?


un rotor rigoureusement arrete pourrait demarrer tout seul avec un leger vent

c'est dans l'optique du sujet : "prelancement manuel"
ou comment pouvoir se passer de la mecanique du prelanceur sachant que la variation automatique a aussi d'autres avantages dont le decollage saute "avec prelanceur" et la reprise de tours en vol


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Dim 25 Mar - 10:10 (2012)    Sujet du message: prélancement manuel Répondre en citant

Bonjour Philippe,
Mes vols "au piquet", puis tractés, c'était sur l'aérodrome d'Octeville (Le Havre). Les constructeurs d'autogire étaient probablement inférieur à 10 en France en 1970  et totalement isolés les uns des autres.

Haflinger,
Sans doute qu'un rotor calé à 0 ou en négatif pourrait démarrer à partir d'un régime rigoureusement nul. Mais cela ne me paraît de toute façon pas exploitable à cause de la durée. 


Revenir en haut
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 25 Mar - 10:24 (2012)    Sujet du message: prélancement manuel Répondre en citant

Le Mirouze pratiquait cette "technique du piquet" avec une bande de "jobastres" sur la piste de Massaré à Trets avant que celui-ci investisse les lieux...

Anecdote sur le Mirouze :
Pratiquant le delta à cette époque, j'étais à la recherche permanente du "spot le plus près de chez soi"...
Un jour je tombe nez à nez avec le Mirouze dans mon jardin, une aile delta sur le toit de sa carriole :
"Qu'est-ce tu fais là Alain ?"
"Je viens voler, il y a un déco dans ton jardin par nord-est !" me dit-il ; Le nord-est souffle très très exceptionnellement dans notre région...
Interloqué, surpris et heureux d'apprendre que j'avais un déco dans mon jardin, je me suis empressé de l'aider
à déplier son chiffon, le voilà en l'air ou plutôt dans une énorme machine à laver position essoreuse...
Après s'être fait mettre deux trois fois sur la tranche, il a terminé son plouf dans un mouchoir de poche, caché par les arbres 100 mètres plus bas............
Je n'ai jamais osé essayer et je ne l'ai jamais vu renouveler l'exploit "dans mon jardin"...

PS : JC tu as du connaître Alain Mirouze, il avait lui aussi construit une aile rigide motorisée dans les années 80...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Dim 25 Mar - 11:40 (2012)    Sujet du message: prélancement manuel Répondre en citant

Régis,  Je ne connais pas l'aile volante Mirouze. Aurais-tu un lien ou autre? Merci.

Revenir en haut
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 25 Mar - 12:55 (2012)    Sujet du message: prélancement manuel Répondre en citant

JC, j'ai cherché sur le net, rien trouvé. Il me semble qu'il y avait eu un artcicle dans "vol moteur" ou "ailes mag" de l'époque...
Peut-être qu'un "archiviste acharné" va remettre la main dessus...


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Dim 25 Mar - 13:56 (2012)    Sujet du message: prélancement manuel Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:

Haflinger,
Sans doute qu'un rotor calé à 0 ou en négatif pourrait démarrer à partir d'un régime rigoureusement nul. Mais cela ne me paraît de toute façon pas exploitable à cause de la durée. 


la duree se trouverait reduite d'autant par l'inclinaison de la resultante et la vitesse de roulage augmentee


Revenir en haut
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 28 Mar - 14:16 (2012)    Sujet du message: prélancement manuel Répondre en citant

Hervé 31 a écrit:
Merci Xavier pour cette explication claire.

Néanmoins, tu dis « vous serez tenté de retenir votre bras et ne pas incliner suffisamment votre rotor en arrière. »
De combien faut-il l'incliner en arrière ? A fond ? Et tout au long de l'accélération ?

@+
Hervé

Hervé, je veux bien continuer a donner des explications sur ce sujet que je trouve essentiel pour la compréhension du fonctionnement du rotor.

Si tu es seul pour lancer a la main ton rotor, il faut : arrêter le moteur, monter sur le siège!!mettre le manche a l'avant avec un pieds dessus !!!
puis démarrer lentement le lancement, au fur et a mesure que le rotor prends des tours tu relâche la pression sur le manche ( avec ton pieds ) pour incliner ton rotor plus arrière, tu lance encore plus fort et tu incline de plus en plus jusqu'à a arrivé en butée arrière, tu rejoint le sièges, les bretelles lancement du moteur et démarrage du roulage, ( c'est du sport ) donc au démarrage du roulage tu es manche complètement arrière.

Si tu es avec un accompagnateur averti, tu reste sanglé sur ton siège moteur arrêté tu mets ton manche a l'avant, ton compagnon commence à lancer le rotor et au fur et a mesure de l'accélération de celui-çi tu incline lentement ton rotor jusqu'à finir manche arrière, lancement du moteur et dégagement de la zone de rotation du rotor de ton compagnon dans la direction de l'avant du gyro et démarrage du roulage,toujours manche arrière.

J'ai du boulot je reprendrais ce sujet plus tard.

Xavier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Pierre 31200


Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2011
Messages: 45
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Mer 28 Mar - 23:16 (2012)    Sujet du message: prélancement manuel Répondre en citant

Oulps!!! Je n'étais pas venu sur le formu demuis quelques temps, je vois que mon sujet a dechaîné les foules!! J'avoue, après avoir eu tant de mal à prélancer manuellement, j'ai eu mal au bras pendant 3 jours. Je pense comme j'ai pu le lire plus haut que oui, c'est une très bonne chose d'apprendre à sentir le vent accélerer le rotor. C'est extra d'avoir un prélanceur qui envoi plus de 200 tours : on a pas besoin de beaucoup réflechir derrière pour mettre les gaz et décoller. Si j'avais ça je serais très content. D'un autre coté grace à mon prélanceur léger 120 tr, j'apprends à doser avant le décollage et c'est je pense ce qui m'a permis de réussir mes prélancements manuels.
Mais un prélanceur cassé n'est pas une machine en panne. Je pense que Xavier dit cela car il a dû en voir très souvent vouloir quand même voler et en fin de compte y laisser hélice et rotor. Le secret, c'est comme il dit.... au pas... et vaut mieux aller trop lentement que trop vite.
J'ai vraiment beaucoup aimé partir ainsi de 0, lancer à la main et accélérer doucement pour prendre les tours. J'ai vraiment eu l'impression d'apprendre beaucoup. A l'ancienne!!! Mais non, j'ai pas dis comme les vieux!!!
Je prends donc la ferme résolution dès que mon prélanceur est réparé de me refaire périodiquenment des prélancements manuels    


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:38 (2017)    Sujet du message: prélancement manuel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com