le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Giro tractif
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
BIDAULT Hervé


Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2010
Messages: 78
Localisation: ALTKIRCH
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 馬 Cheval

MessagePosté le: Sam 28 Avr - 14:13 (2012)    Sujet du message: Giro tractif Répondre en citant

Bonjour à tous,

Ca fait quelques mois que je parcours le forum, que je dépouille les sujets, tous plus intéressants les uns que les autres, mais pas grand chose n'est traité sur les giro tractifs.

- pourquoi n'en existe t'il pas plus en vol?
- où doit se trouver le centre de gravité?
- un tractif nécessite t'il plus de puissance moteur qu'un propulsif?
- quid sur la technique de pilotage?
- ...

Quand on voit la réalisation de Barsuk, on se dit que la puissance moteur nécessaire n'est pas si importante que cela!




Qu'en pensez vous?

Hervé


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 28 Avr - 14:13 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alain


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 626
Localisation: Bretigny, Suisse
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Mar 1 Mai - 09:24 (2012)    Sujet du message: Giro tractif Répondre en citant

Le pilotage est identique, et le CG "idéal" ne change pas, plus ou moins sur le nombril du pilote (dans le cas d'un tandem).


Non, un tractif en théorie nécessite en fait moins de puissance (meilleure efficacité des flux d'air), mais dans la pratique, c'est la même puissance que pour un propulsif.


Et s'il n'en existe pas plus en vol, c'est probablement parce que "pourquoi ré-inventer la roue" à grands frais, alors que les formules propulsives qui marchent sans problème permettent tout simplement de copier :0))))

Outre l'aspect toujours discuté de la vision: un faux problème, c'est comme si l'on disait qu'en pilotant un multi-axes, on n'y voit rien devant. Cela se travaille à la conception, la vision.


Voir www.phenix.aero
_________________
Alain Lederer


Revenir en haut
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mar 1 Mai - 09:49 (2012)    Sujet du message: Giro tractif Répondre en citant

Alain j'ai déjà répondu en MP à Hervé pour lui dire ce que tu viens de dire et c'est encore là ou ça coince entre la théorie et la réalité, nous avons au club un autogire tractif qui vole bien mais...!!

Xavier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
BIDAULT Hervé


Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2010
Messages: 78
Localisation: ALTKIRCH
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 1 Mai - 12:17 (2012)    Sujet du message: Giro tractif Répondre en citant

C'est justement "le" ou "les" mais qui m'intéressent Laughing
C'est en donnant vos expériences ou vos avis que la culture gyro va se démocratiser!.....en tout cas, merci à ce forum d'exister!


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 1 Mai - 15:43 (2012)    Sujet du message: Giro tractif Répondre en citant

Xavier AVERSO a écrit:
Alain j'ai déjà répondu en MP à Hervé pour lui dire ce que tu viens de dire et c'est encore là ou ça coince entre la théorie et la réalité, nous avons au club un autogire tractif qui vole bien mais...!! Xavier





Mais quoi ?
Moi je ne vois qu'une difficulté supplémentaire à la réalisation d'un tractif... avec laquelle le constructeur amateur ne veut pas avoir à faire... l'intégration de l'équipage dans la cellule.

Car, pour un propulsif, c'est très simple, on assoit le pilote et son passager (éventuellement), sur le bout de tube qui dépasse à l'avant... exit les problèmes d'écrasement en cas d'impact (on vous dira "c'est pas fait pour").

Sur un tractif, l'équipage DOIT prendre place derrière l'hélice, derrière ou devant le moteur, dessous le rotor, devant les empennages... donc l'équipage doit occuper un volume (et pas seulement une place), il distant à lui seul les masses prépondérante, ce qui interdit une construction "compacte", c'est à mon sens le premier souci du constructeur amateur, la machine "dépasse" les dimensions "idéales" selon son esprit (petit donc simple).

Et effectivement, cela génère une inertie un peu supérieure (que l'on retrouve dans le pilotage), un effet de soufflage des gouvernes moins marqué (que l'on retrouve dans le pilotage)...

Mais une plus grande impression de sécurité, une stabilité supérieure (du fait de la nécessiter d'augmenter le volume d'empennages par rapport à un propulsif), un comportement plus sain au décollage (train classique) mais l'obligation d'être vigilant au roulage et à l'atterrissage (si train pas bien étudié).

En vol, à puissance égale, de meilleures performances si quelques règles aérodynamiques respectées (pas de traînée de culot, surface mouillée plus grande, donc soin du dessin dans la partie arrière).

Et, à mon avis, il n'y a pas de "mais", la formule a fait ses preuves... bien avant le cas "bensen"... et elle continue.

Pour l'avenir du petit autogire tractif, je pense que le dessin du SNCASE SE 700 devrait être repris (train d'atterrissage, disposition moteur, empennages). 
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
girotoy


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 37

MessagePosté le: Mar 1 Mai - 19:11 (2012)    Sujet du message: Giro tractif Répondre en citant

                                                                                                                          


par exemple cette construction en tractif il y en avait un autre construit avec une coque de MISTRAL
http://autogire.xooit.fr/t1214-LE-MUSEE-VIRTUEL-DES-AUTOGIRES-TRACTEUR.htm

http://www.slideshare.net/3jerry11/tractorgyroplanes
                                                 
   





Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Mer 2 Mai - 10:44 (2012)    Sujet du message: Giro tractif Répondre en citant

un des avantages ignores par les "copieurs" de Bensen pour un tractif , qui soit dit n'est pas forcement equipe d'un train classsique , est de pouvoir a priori placer l'equipage au voisinage du centre de gravite de l'ensemble

Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Dim 6 Mai - 10:21 (2012)    Sujet du message: Giro tractif Répondre en citant

A mon avis, le tractif peut se montrer très avantageux si l'on fait quelques efforts de conception initiale pour exploiter chacun de ses avantages et  minimiser chacun de ses inconvénients.
Avantages inhérents :
-Protection du pilote par le moteur en cas de crash
-Moindre risque que l'hélice ramasse les cailloux projetés par les roues au roulage, voire les objets tombés des poches, et n'éclate dans le rotor.
-Bruit fortement réduit car elle travaille dans un écoulement vierge.
-Son axe de poussée tombe sans difficulté à la bonne hauteur sur le centre de gravité

Avantages à exploiter:
-L'hélice pourra être du plus grand diamètre possible, tirant ainsi davantage à basse vitesse, quand on en a le plus besoin.
-Elle pourra récupérer les quelques chevaux supplémentaires de la turbine de refroidissement, devenue inutile.
-L'arrière du fuselage dégagé de toute entrave pourra être profilé correctement  (pas pour faire joli). Alors le gain de trainée, certes insensible au décollage,   apparaîtra  nettement en croisière.
-Ce volume pourra servir de coffre à bagages légers pour la tente igloo, le duvet ou le casse-croûte.

Inconvénients à minimiser:
-La  visibilité vers l'avant devra être nettement améliorée par le choix d'un moteur à cylindres en ligne inversés, une cabane à mats latéraux, et un tableau de bord étroit.
-L'instabilité de l'atterrisseur classique devra être corrigée par des roues principales faiblement directrices et une roue arrière rigide et suffisamment chargée (le contraire des avions)
-Le plat-bord devra être conçu assez bas pour être facilement enjambé!

Inconvénients imaginaires.
L'inertie de tangage est quasi identique, malgré l'espacement pilote/moteur accru,  grâce au rotor plus bas autorisé par l'hélice avant. L'inertie de lacet, à peine plus élevée, ne présente pas d'inconvénient.

Combien parmi les exemples de gyrotoy http://www.slideshare.net/3jerry11/tractorgyroplanes   ont fait tout cela?


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mar 8 Mai - 17:37 (2012)    Sujet du message: Giro tractif Répondre en citant

Pour revenir sur l'exemple choisi par gma, le train arrière logé dans les dérives du SE 700 reporte cette fois beaucoup trop de poids  sur la roulette avant (voir encore le rapport d1/d2). Le choix d'un petit diamètre pour cette roue devenue "principale" relève d'une copie irraisonnée des trains d'avion, et la longue jambe en porte à faux pour la tenir semble bien fragile, sauf à y consacrer une masse excessive.
Par ailleurs, la longue transmission entre le moteur arrière et l'hélice avant n'est des plus légère ni des plus simple à réaliser.
Pour un gyro léger, je  retiendrais seulement de cet "exemple" le carénage soigné des parties arrières du fuselage, et la construction en bois et toile (on voit les arrêtes des lisses sous la toile).


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Mar 8 Mai - 19:37 (2012)    Sujet du message: Giro tractif Répondre en citant

tes verticales ont une drole d'allure

Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mar 8 Mai - 20:11 (2012)    Sujet du message: Giro tractif Répondre en citant

Tu as raison, Haflinger.  Correction du croquis, qui ne change pas la conclusion.



http://autogire.xooit.fr/image/77/2/0/5/se-700-3457980.png.htm


Revenir en haut
Florent


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2008
Messages: 469
Localisation: 38

MessagePosté le: Mar 8 Mai - 20:26 (2012)    Sujet du message: Giro tractif Répondre en citant

 
Citation:
 Le choix d'un petit diamètre pour cette roue devenue "principale" relève d'une copie irraisonnée des trains d'avion, et la longue jambe en porte à faux pour la tenir semble bien fragile, sauf à y consacrer une masse excessive.


http://1000aircraftphotos.com/Contributions/Braas/10556L-1.jpg


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Mai - 09:44 (2012)    Sujet du message: Giro tractif Répondre en citant

Quoi? d1? d2? Encore de la théorie ?  Le look, c'est l'essentiel! Chouette celui-ci, non?



Revenir en haut
PhT


Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2010
Messages: 326

MessagePosté le: Mer 9 Mai - 12:39 (2012)    Sujet du message: Giro tractif Répondre en citant

Bonjour,
la taille de la roue avant du SE 700  était surdéterminée par le fait qu'elle devait rentrer dans le fuselage en vol... Quand à la répartition de charge sur le train, Le pilote d'essai et polytechnicien Lecarme bien connu des constructeurs amateurs des années 60, en était très partisan surtout pour les appareils à "pilotage direct".


Revenir en haut
Skype
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 9 Mai - 13:00 (2012)    Sujet du message: Giro tractif Répondre en citant

Le SE 700 avait un train particulierement bien dimensionné, en géométrie comme en capacité. pour preuve, lors de sa rupture, il n'implique pas la destruction de la machine et surtout du rotor... une première à l'époque. Sur la photo, vous constaterez que la machine ne s'est pas "couchée" sur le coté... ce qui se produisait sur les "ciervas" tapant fort. Pour info, triplace à moteur "Béarn" (six cylindres en ligne inversé turbocompressé... le six cylindre le plus puissant du monde à l'époque). Décollage sauté.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:21 (2017)    Sujet du message: Giro tractif

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com