le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

PANNE ou PANIQUE ?
Aller à la page: <  1, 2, 312, 13, 1445, 46, 47  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
remi


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 368
Localisation: 54
Masculin

MessagePosté le: Ven 13 Juil - 19:13 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Interpellé par cette question etrange je voulais savoir à quoi vous pensiez,il est possible de ramener la butée arriere legerement en avant avec le risque de limiter l'amplitude du mouvement ou la brider à l'aide d'un ressort de compression en fin de course pour éviter ce style de manoeuvre.
Meme si on peut améliorer une machine ,seule l'education permet de ne pas en  franchir les limites .Vous imaginez les voitures bridées à 130km/h?

Mr BOBCAT ,outre votre arrogance vous apportez quoi au débat? 
si débat il y a


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 13 Juil - 19:13 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Ven 13 Juil - 19:37 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

 gma,c'est bizarre que tu mélanges tout: l'ULM qui une activité ludique a prix raisonnable et l'activité militaire qui plus est aéronavale a prix exorbitant pour un pays comme le nôtre, je vais donc parler porte avions Mon porte avions prêté a la France par les Américains pour les guerres d'Indochine puis celle d'Algérie était un vrai vaisseau de combat qui avait fait la guerre du pacifique, il était, oui je dis était parce qu'il fût rendu aux Ricain a la fin du conflit Algérien, son pont d'envol en bois avec huit brins d'accrochage les avions étaient des : Chance Vougt Corsair F4U7 avions de chasse et d'appui tactique et des Grumman Avenger de lutte anti sous marine, la longueur du pont d'envol était de 180 m et seul les Avenger pouvaient décoller sans catapultage mais il fallait auparavant que la piste soit libre, je pense que tous les autogires de série que je connais aurait put décoller sans problèmes mais pas tous les gyros amateurs.

Passons maintenant aux gyros ULM, cette classe fût crée pour satisfaire uniquement aux plaisir de voler et avec le minimum de contraintes, l'administration nous a accordé cette faveur a condition que chacun de nous ,nous le fassions en responsabilité sinon il faut passer par d'autres réglementations : Tu le sais ça alors pourquoi tu nous parles de pilote d'essais, les pilotes d'essais c'est nous et si tu trouves que c'est pas bien tu fais autres choses et tu ne viens plus faire ce genre de réflexions chez les ULM.

Au sujet de l'accident montré dans la vidéo il peut y avoir plusieurs raisons inconnus par nous : rotor sale, moteur pas chaud, poids trop élevé, rotor pas bien réglé, pilote pas en forme, hélice grand pas manque d'expérience du pilote, brutalité au manche,vent légèrement arrière mais surtout une mauvaise évaluation de sa capacité a décoller ce jour là, tout le monde fait des " Konnerie" moi compris il ne faut pas chercher plus loin.

Xavier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 13 Juil - 22:46 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Bobcat a écrit:
annulé



Dernière édition par girodreamer le Mer 20 Fév - 09:19 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 347
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 02:18 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Girodreamer, je te parle d'une action dosée et réfléchie, adaptée à ta vitesse horizontale et verticale ! Il est sur et certain que sur n'importe quel gyro si tu tire le manche  brutalement en arrière sans t'occuper de rien.... tu as de grandes chances de remonter. Very Happy
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 347
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 02:47 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

remi a écrit:



Mr BOBCAT ,outre votre arrogance vous apportez quoi au débat? 
si débat il y a



quelle arrogance ? dire que venir parler de B 25 sur Tokyo pour essayer de convaincre sur un sujet parlant d'autogire c'est pour le moins curieux ?
Tu parles d'arrogance, mais Monsieur GMA n'est pas arrogant lui ? Il nous a sorti la plus belle konnerie de sa vie en disant ( parce que en théorie dans son manuel c'est écrit) que les tours rotor n'augmentaient pas au moment du flare ce qui est faux et archifaux, pourtant il persévère mais sans le démontrer  et il nous a promis le "manuel de décollage vieux de 60 ans et toujours utilisés par Bell" pour nous expliquer que faire un palier d'accélération était mortifère........Promis.....Mais on a toujours rien vu

  Et comme tu le dis apporter quoi au débat ?
 Mais quel débat ?  GMA et A flinguer s'entêtent sur tous les sujets pour démontrer que les gyros construits actuellement sont des merdes et que leurs concepteurs n'ont rien compris à la mécanique des fluides et à la mécanique tout court !  De plus, ils mettent en doute les qualités des uns et des autres , allant nous chercher soit des théories fumeuses sorties de livres mais n'étant jamais passées par le filtre de l'expérimentation ou tout simplement de la real life....
A chaque fois que tu les mets au pied du mur, ils bifurquent, font des citations, parlent de B25 ou autre....
MAIS peut-être que comme Galilée ils sont trop en avance sur leur temps et qu'ils ont raison.  La terre n'est pas plate et tourne autour du soleil.  Aujourd'hui, parce que cela a été DÉMONTRÉ c'est admis par tout le monde ! Qu'ils en fassent autant et accouchent d'un gyro magique qui décolle et atterris sur place, vole à 250 km/h en sécurité. Alors je les croirais et je pense que les constructeurs amateurs viendront les féliciter et  leur piquer leurs solutions au prochain BDLP !

Mais attention, il faut qu'ils soient capable de faire cela en respectant l'esprit et les contraintes de la législation ULM, des couts de fabrication  et de la simplicité d'utilisation. Et là, ce n'est pas gagné !
Tiens des fois ils me rappellent un certain canadien qui venait passer son temps à nous dire que les gyros sont dangereux et qu'il fallait faire autre chose....il est ou d'ailleurs le Martin ? Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 09:25 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Xavier AVERSO a écrit:
 gma,c'est bizarre que tu mélanges tout: l'ULM qui une activité ludique a prix raisonnable et l'activité militaire qui plus est aéronavale a prix exorbitant pour un pays comme le nôtre...

Non ! je suis désolé, ce n'est pas moi qui mélange tout, c'est votre vision réductrice qui le fait.
Les molécules d'air et les lois physiques qui agissent sur ces "plus lourds que l'air" sont les mêmes... elles ne font pas la distinction entre un B25 et l'autogire AX 05, entre un appareil civil de catégorie ULM et un autre militaire.

Moi je vous parle d'une machine de 15000 kg et 3700 cv... que je compare à une autre de 450 kg et 115 cv... la deuxième ne pouvant pas s'affranchir d'une performance minimale pourtant réalisée par la première... outrageusement défavorisée en termes de puissance et en technologie.

Ici, le prix ne fait rien... c'est une performance à altitude densité presque équivalente.

Que vient faire le fait d'être ULM la dedans ?... sinon rien.

J'ai d'un coté un B25 de plusieurs tonnes qui décolle sur le pont d'un porte avion similaire à celui que tu as connu... De l'autre, un autogire qui ne décolle pas d'une piste de 300 m juste parceque le type garde le manche en butée arrière.
Tu penses que le gars du B25 n'avait pas le trim plein cabré et le manche dans le ventre à la sorti du pont ?

Xavier AVERSO a écrit:
... la longueur du pont d'envol était de 180 m et seul les Avenger pouvaient décoller sans catapultage mais il fallait auparavant que la piste soit libre, je pense que tous les autogires de série que je connais aurait put décoller sans problèmes mais pas tous les gyros amateurs.

Elle est là la vision réductrice...

Toi (avec l'expérience de milliers d'heure sur giro) tu penses qu'un giro de série (donc maxi 450 kg et actuellement 115 cv soit 3,91 kg/cv) aurait pu décoller (conditionnel) sans problèmes, pas tous les giros amateurs...

Alors que "eux" avaient la certitude que "l'Avenger" (Grumman) (8000 kg/1700 cv soit 4,71 kg/cv) pouvait le faire sans problème... et décidèrent qu'il en serait ainsi... l'avion ayant été construit sur la base d'un cahier des charges qui prévoit explicitement cette necessité de décoller sur cette surface...

Et la nature se fout de savoir si c'est 8000 kg en catégorie ULM (ultra lourd), civil ou militaire.


Xavier AVERSO a écrit:
Passons maintenant aux gyros ULM, cette classe fût crée pour satisfaire uniquement aux plaisir de voler et avec le minimum de contraintes...


Est-ce que ces exigences de satisfaction (plaisir) supposaient la remise en cause de la sécurité du vol ?

Je me souviens pas... mais je n'ai peut être pas bonne mémoire.

Je me souviens par contre la nécessité d'une classe ULM imbriquant des biplaces... synonymes d'une possibilité de formation au pilotage des autogires.

Xavier AVERSO a écrit:
... l'administration nous a accordé cette faveur a condition que chacun de nous ,nous le fassions en responsabilité sinon il faut passer par d'autres réglementations : Tu le sais ça alors pourquoi tu nous parles de pilote d'essais, les pilotes d'essais c'est nous et si tu trouves que c'est pas bien tu fais autres choses et tu ne viens plus faire ce genre de réflexions chez les ULM.

Moi, dans mon discours, je fais un constat (qui n'est pas fait par d'autres) il est celui-ci :

1) D'abord, la démarche "pilote d'essai" que l'administration aurait accordée en contrepartie (si tenté qu'elle eu envie de le faire) n'est pas vraiment appliquée 20 ans après... il suffit de regarder la procédure de décollage de la vidéo, le type ne regarde qu'une chose... son compte tour rotor...

2) Sur les appareils "de série" (et celui de la vidéo est un modèle fabriqué en plus de 5 exemplaires)... il semble que le pilote d'essai du modèle type n'ai pas prévu cette configuration de vol ou alors que le "pilote d'essai" actuellement aux commandes ne soit pas en mesure d'appliquer la procédure d'urgence au décollage qu'il est censé connaître de par sa formation sur ce type de machine de série.

C'est effectivement une solution que venir voir sur ce forum, discuter deux coups puis s'en aller en constatant l'inertie de ce monde virtuel... C'en est une autre de dire les choses qui interpellent, d'évoquer ce qui se fait ailleurs et pourquoi se fut ainsi... même si parfois cela dérange ou irrite.
L'avantage de la deuxième position, pourtant plus incommode, c'est qu'elle permet d'ouvrir la vision des choses sur d'autres mondes, d'élargir le champ d'investigation. C'est une source de progrès... pour tous.

Xavier AVERSO a écrit:
Au sujet de l'accident montré dans la vidéo il peut y avoir plusieurs raisons inconnus par nous : rotor sale, moteur pas chaud, poids trop élevé, rotor pas bien réglé, pilote pas en forme, hélice grand pas manque d'expérience du pilote, brutalité au manche,vent légèrement arrière mais surtout une mauvaise évaluation de sa capacité a décoller ce jour là, tout le monde fait des " Konnerie" moi compris il ne faut pas chercher plus loin.

Donc tout ce qui était permis par la règlementation dite ULM... sous la responsabilité propre et entière du "pilote d'essai" et avec pour seule but :

se faire plaisir sans contraintes...

Donc normalement, dans le 4x4 entouré de banderoles, le type affiche un sourire radieux et est content de sa machine.


Et je répète ma question (lis bien): "Que manque t'il à cette machine ? "
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 09:50 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

il manque au pilote une chaine d'arpenteur et un manuel avec la procedure de decollage de performance maxi et les performances en fonction de l'altitude pression et de la temperature , ca a deja ete dit

Revenir en haut
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 09:59 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Raymond JEANVOINE,dis a gma qu'il est en train de délirer, ainsi peut être que le vrai va secouer le virtuel.

Nous n'avons que foutre de ton B25, ici nous parlons gyros ULM et surtout amateurs.
Quelles sont tes références pour nous questionner sur un ton professoral ???
Quelles sont tes expériences de pilotage en gyros ....Nuls ou presque.
Tu vis dans un monde littéraire aéronautique en quelque sorte , tu cherches quoi ? a remplacer tintin?
En quoi tu penses nous aider?

J'espère surtout que personne n'écoute tes conseils.

Xavier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 14 Juil - 10:04 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

GMA

Tu nous serines la question: "que manque t'il à cette machine? " Je te répond en te disant: il ne lui manque rien. Si tu veux nous faire dire que ceci, que cela, je ne rentrerai pas dans ton jeux.
Si il y a accident, ce n'est pas de la faute de la machine, elle fait en fonction de ce qu'on lui fait faire, je vais dans la même direction que Xavier: l'accident est dû a une accumulation d'erreurs du pilote qui s'est entêté à vouloir voler donc d'abord à vouloir décoller pour X raisons que nous ne serons jamais, alors que les conditions de sécurité n'étaient pas réunis.
Tu me diras: "et si c'est une panne moteur, le pilote n'y est pour rien", je te répondrais: "C'est entièrement de sa faute, sa gestion du décollage n'a pas était la bonne puisqu'il n'avait pas la vitesse suffisante pour assurer un retour au sol de sécurité.
Nous avons eu il y a deux ans le même exemple d'accident (sans images), il s'agit de celui de Norman Surplus lors de sa tentative de tour du monde. Il a confirmé son erreur en disant que toutes les conditions n'étaient pas optimales pour assurer son envol, entre autre: température élevée, machine lourde, obstacle en bout de piste, ce qui l'a contraint à se poser dans un étang. La machine n'y est pour rien, il ne lui manquait rien, c'est le pilote qui lui a fait faire une chose qu'elle ne pouvait pas faire.
Une voiture de Formule I,  coute 1 million d'Euro sans compter les frais d'exploitation, si le virage au bout de la ligne droite se passe au maximum à 120km/h, quel que soit le pilote, à 125km/h ça ne passera pas, et pourtant il ne lui manquait rien à cette Formule I.

Gérard


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 10:05 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

remi a écrit:
Interpellé par cette question etrange je voulais savoir à quoi vous pensiez,il est possible de ramener la butée arriere legerement en avant avec le risque de limiter l'amplitude du mouvement ou la brider à l'aide d'un ressort de compression en fin de course pour éviter ce style de manoeuvre.
Meme si on peut améliorer une machine ,seule l'education permet de ne pas en  franchir les limites .Vous imaginez les voitures bridées à 130km/h?

j'en ai parle il y a quelques pages , http://autogire.xooit.fr/p16749.htm?q=butee#16749 , c'est peu etre une idee a suivre , ou pas , je n'ai pas l'experience de la pratique ni les moyens de verifier , ca ne pourrait fonctionner qu'avec un lanceur donnant un regime minimal , enfin je crois
comme cela a ete dit le cabrage du rotor au roulage n'a rien a voir avec celui en vol , en vol la cellule suit le rotor en incidence , ca ne limiterait donc pas la manoeuvrabilite , ce ne serait pas a proprement parler un bridage

remi a écrit:
Mr BOBCAT ,outre votre arrogance vous apportez quoi au débat? 
si débat il y a

de la haine ?


Revenir en haut
etidal


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 464
Localisation: Bretagne-Paimpol
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 10:14 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Au sujet du rallongement des décollages en fonction de l'altitude et la température j'ai trové cela:

Rallongement des distances de décollage en fonction de la température.
 

Je vous fournit ci-dessous un méthode « pifométrique » pour évaluer le rallongement de la distance de décollage en fonction de la température. J’ai pris comme distance d’origine des calculs la distance du passage des 15 Mètres qui est presque toujours donnée dans les documentations commerciales des ULM.
Les docs donnent cette distance pour l’atmosphère standard 1013 mbars , 15° et vent zéro kmh et altitude 0 Mètre à la masse Max.
D’abord il faut connaître le Zp, l’altitude pression, qui donne en gros la densité de l’air en fonction de l’altitude.
Le Zp ou QNE se lit directement sur l’altimètre en le calant au 1013. S’il est plus haut que le terrain (altitude QNH) faut rallonger. Dans le Zilio l’auteur donne des valeurs empiriques.
Rallonger de 20% par tranche de 1500ft , Rallonger de 1,5% par degré au dessus de 15°, Rallonger de 10% sur piste en herbe. A tout cela il faut ajouter le « pied de pilote » qui est du à l’imperfection du pilotage.
Par exemple la doc d’un ULM donne pour la charge Max :
En atmosphère standard passage aux 15m en 250m sans vent au niveau de la mer.
Prenons les paramètres suivants : QNH 1004, Altitude terrain 560 ft, température 25°.
Affichage QNE ou ZP alti calé sur 1013 : 810 ft. 810 ft  c’est +- 1500 ft/2 = +10% soit 25m.
Température 25° donne 1,5% * 10 = + 15% soit 37,5 m
Piste en herbe +10% soit encore 25m
Enfin le « pied de pilote » une dizaine ou une vingtaine de m, en fonction de son expérience.
Nouvelle distance du passage aux 15m :
250m+ %du QNE+ % Température+ %herbe+ Pied de pilote= 250+25+37,5+10=  322,5m.
Avec les voilures tournantes je pense personnellement qu’il faut mieux compter + 2% par degré au dessus de 15°.
Voila, reste à décider on décolle ou pas ? !
Bien sur c’est un peu pifométrique tout ça, mais ça a au moins le mérite de faire réfléchir.
Amicalement.  
_________________
Etienne 22 Paimpol


Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 463
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 10:56 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Bonjour a tous,
Force est de constater que les théoriciens alimentent le débat.
A nous de leur opposer des arguments constructifs et d en tirer des conclusions.
La première conclusion est qu après des dizaines de pages d échanges, on n a pas avancer d un pas.
Moi qui suis assez fan de faire des essais en vol, je ne vois pas ce que je pourrais essayer de nouveau a ce jour.
Le seul sujet qui a abouti sur quelque chose de concret est " la vibration rotor": mon Giro ne vibre plus.
Continuons le débat, mais trop s égarer ....jusqu a Tokyo en B25!!!
Claude


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 11:15 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Xavier AVERSO a écrit:
Raymond JEANVOINE,dis a gma qu'il est en train de délirer, ainsi peut être que le vrai va secouer le virtuel.Nous n'avons que foutre de ton B25, ici nous parlons gyros ULM et surtout amateurs.Quelles sont tes références pour nous questionner sur un ton professoral ???Quelles sont tes expériences de pilotage en gyros ....Nuls ou presque.
Tu vis dans un monde littéraire aéronautique en quelque sorte , tu cherches quoi ? a remplacer tintin?
En quoi tu penses nous aider?

J'espère surtout que personne n'écoute tes conseils.

Xavier




Oui, on sait que le monde ULM se fout du B25, parce que le monde ULM ne voit qu'une chose en regardant un B25... le coût d'exploitation qu'il génère et qu'il ne peut pas mettre en oeuvre... Mais le monde ULM ne devrait il pas regarder le B25 autrement que sur la question du coût d'exploitation ? l'enseignement surtout.Il n'y a pas nécessité de références pour vous questionner (et pas sur un ton professoral) si ce n'est votre voeux d'évoquer qu'en comité restreint (Coluche disait "dans les milieux autorisés, on s'autorise à penser que...). Ce forum est un forum libre (on répète), soumis aux lois d'une République Démocratique dont je suis légalement citoyen (c'est à dire, pour vous expliquer plus clairement, que je peux poser une question au Président de la République sur papier libre sans titre ni qualification... autre personnage tout de même que Xavier Averso sur ce forum, lui se fera, par son devoir de fonction, une obligation de vous répondre ou de faire répondre en son nom... une toute autre prétention que celle d'exiger).

Mes expériences en giro sont simple : Quelques vols comme passager avec presque tous les biplaces expérimentaux du sud ouest entre 1987 et 1992, 4 h de formation sur AX 05 avec Xavier Averso à BdlP, roulage puis vols solo sur appareil JG 01 F-WRHM à BdlP, environ 100 hrs.
Brevet PP en 88 (devenu licence PP depuis), qualif TA et IFR, quelques 3000 hrs de vol sur avion (essentiellement "warbirds" et machines phytosanitaires) et combiné autogire expérimental CJ 50 E n° 01 (200 hrs).
Soit donc guère plus de 300 hrs sur giro dont 200 sur "type cierva" expérimental (licence TA obligatoire au passage pour plus de 450 kg).
En outre, constructeur des rotor Idrac-Jeanvoine entre 1991 et 1993 (mono et biplace), 200 pièces fournies.
Je n'ai personnellement jamais cassé de rotor sur autogire, j'ai personnellement contribué à la destruction d'un rotor expérimental sur le biplace du giroclub Gascon (pilote Michel Deluc)... Nous étions contraint de le faire vu la situation.
J'ai personnellement construit et mis au point (avec l'aide de Vincent Hoffmann) 3 hélicoptères monoplace expérimentaux dit "légers".  

Ca va comme "pédigré" ? Je peux venir vous poser quelques petites questions ?... Toc toc toc... Je peux entrer dans votre cercle restreint des amateurs du giro ?

J'aimerais bien vivre dans un monde littéraire sur la question autogire, mais j'avoue ne pas trouver grand chose, surtout en ce qui concerne la longue expérience d'expérimentateur comme Xavier Averso. Comment cela se fait il ? (si je puis me permettre de poser la question).
Le livre écrit en commun avec Jean ne reflète pas beaucoup le puit de science (physique) du co auteur Xavier... du moins je trouve, or c'est ce que je recherchais à une certaine époque en fouinant dans la bibliothèque "autogire".

En quoi je penses vous aider ?... Je pense que je vais vous offrir des livres !
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Dernière édition par gma le Sam 14 Juil - 18:34 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 11:21 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Claude Nowak a écrit:
Bonjour a tous, Force est de constater que les théoriciens alimentent le débat.
A nous de leur opposer des arguments constructifs et d en tirer des conclusions.
La première conclusion est qu après des dizaines de pages d échanges, on n a pas avancer d un pas.
Moi qui suis assez fan de faire des essais en vol, je ne vois pas ce que je pourrais essayer de nouveau a ce jour.
Le seul sujet qui a abouti sur quelque chose de concret est " la vibration rotor": mon Giro ne vibre plus.
Continuons le débat, mais trop s égarer ....jusqu a Tokyo en B25!!!
Claude



Vous pourriez peut être contribuer à l'établissement de la polaire du rotor averso qui équipe votre machine, le constructeur n'a pas ce document (simple bout de papier me direz vous... mais qu'il faut savoir lire)... il pourrait économiser des centaines d'heures de vol d'expérimentation...
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 11:26 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Gérard BEAUDOIN a écrit:
GMA
Tu nous serines la question: "que manque t'il à cette machine? " Je te répond en te disant: il ne lui manque rien. Si tu veux nous faire dire que ceci, que cela, je ne rentrerai pas dans ton jeux.
Si il y a accident, ce n'est pas de la faute de la machine, elle fait en fonction de ce qu'on lui fait faire, je vais dans la même direction que Xavier: l'accident est dû a une accumulation d'erreurs du pilote qui s'est entêté à vouloir voler donc d'abord à vouloir décoller pour X raisons que nous ne serons jamais, alors que les conditions de sécurité n'étaient pas réunis.
Tu me diras: "et si c'est une panne moteur, le pilote n'y est pour rien", je te répondrais: "C'est entièrement de sa faute, sa gestion du décollage n'a pas était la bonne puisqu'il n'avait pas la vitesse suffisante pour assurer un retour au sol de sécurité.
Nous avons eu il y a deux ans le même exemple d'accident (sans images), il s'agit de celui de Norman Surplus lors de sa tentative de tour du monde. Il a confirmé son erreur en disant que toutes les conditions n'étaient pas optimales pour assurer son envol, entre autre: température élevée, machine lourde, obstacle en bout de piste, ce qui l'a contraint à se poser dans un étang. La machine n'y est pour rien, il ne lui manquait rien, c'est le pilote qui lui a fait faire une chose qu'elle ne pouvait pas faire.
Une voiture de Formule I,  coute 1 million d'Euro sans compter les frais d'exploitation, si le virage au bout de la ligne droite se passe au maximum à 120km/h, quel que soit le pilote, à 125km/h ça ne passera pas, et pourtant il ne lui manquait rien à cette Formule I.

Gérard



Tout le monde a compris qu'il l'a foutu parterre lui même son engin...

Mais la question concerne la machine... ce qu'elle n'a pas... qui est sur la formule 1 qui va se planter... ou pas... qui se trouve dans votre propre voiture (conceptuellement) et qui fait que... peut être en tant qu'être raisonnable, vous ne vous planterez pas.
 
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:50 (2017)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 312, 13, 1445, 46, 47  >
Page 13 sur 47

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com