le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

PANNE ou PANIQUE ?
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 845, 46, 47  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pierre 31200


Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2011
Messages: 45
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Mai - 23:45 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Pour ma part, ce que m'apprend cette vidéo c'est que réduire les gaz en montée initiale vous fait redescendre que ce soit une réduction subie ou volontaire et que le fait d'être proche du sol n'incite pas à rendre la main. Donc concentration au décollage et toujours prêt à revenir chercher le sol si la poussée diminue. Les mauvais reflexes sont tenaces et la formation, l'autoformation et la concentration sont les critères d'un décollage réussi quels que soient les situations rencontrées.

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 14 Mai - 23:45 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pierre 31200


Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2011
Messages: 45
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 00:11 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Rien ne vaut un bon entrainement au décollage!!!
http://www.youtube.com/watch?v=Y_vJFLjji5s&feature=related


Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 15 Mai - 07:44 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Vous vous rendez compte si l'autogire avait été découvert au XVIIe siècle. Un rotor qui n'est même pas actionné par un moteur et qui vous fait voler, c'est impossible... (et pourtant il tourne !)

Pour le plaisir de mémoire sur les ravages du dogme :

Moi, Galiléo, fils de feu Vincenzio Galilei de Florence, âgé de soixante dix ans, ici traduit pour y être jugé, agenouillé devant les très éminents et révérés cardinaux inquisiteurs généraux conre toute hérésie dans la chrétienté, ayant devant les yeux et touchant de ma main les Saints Évangiles, jure que j'ai toujours tenu pour vrai, et tiens encore pour vrai, et avec l'aide de Dieu tiendrai pour vrai dans le futur, tout ce que la Sainte Église Catholique et Apostolique affirme, présente et enseigne. Cependant, alors que j'avais été condamné par injonction du Saint Office d'abandonner complètement la croyance fausse que le Soleil est au centre du monde et ne se déplace pas, et que la Terre n'est pas au centre du monde et se déplace, et de ne pas défendre ni enseigner cette doctrine erronée de quelque manière que ce soit, par oral ou par écrit; et après avoir été averti que cette doctrine n'est pas conforme à ce que disent les Saintes Écritures, j'ai écrit et publié un livre dans lequel je traite de cette doctrine condamnée et la présente par des arguments très pressants, sans la réfuter en aucune manière; ce pour quoi j'ai été tenu pour hautement suspect d'hérésie, pour avoir professé et cru que le Soleil est le centre du monde, et est sans mouvement, et que la Terre n'est pas le centre, et se meut.

Priez mes frères... mais n'oubliez pas vos actions vitales


Revenir en haut
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 08:58 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

"si l'on déclenche la portance avec une vitesse double et bien l'énergie induite consommée est réduite de moitie"

Attention Danger,
chers amis pilotes il est très dangereux de pratiquer de la sorte il faut obligatoirement prendre des tours rotor puis ressentir la sustentation et enfin prendre de la vitesse  et surtout pas la vitesse avant les tours ce que laisse entendre  la phrase au dessus.

Xavier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Arnaud


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 290
Localisation: Tarbes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 09:14 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

ne t'inquiète pas, Xavier, aucun pilote sensé ne lit plus le charabia de cet imposteur à l'esprit dérangé qui ne connait strictement rien à l'autogyre (ni à l'aviation en général, d'ailleurs).
_________________
I don't drive fast, I just fly low


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 09:50 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Claude Nowak a écrit:
Si votre match de tennis servait a faire avancer quelque chose, on pourrait se dire " bon, on regarde ce qui se raconte, on attend avec impatience la conclusion", mais dans le cas présent, on sait que tout ceux qui pilotent un giro, sur la planéte toute entiere, ne decolleront pas a 73km/h, mais decolleront naturellement: plus vite s'il l'air est porteur ou avec du vent, un peu plus tard s'il fait chaud et puis feront tous ( les memes que précités, c'est  a dire tous les pilotes de giro qu'il y a sur notre planete) un petit palier et enfin prendront une pente de montée.
Mais pourquoi voulez-vous que l'on fasse autrement???
Claude
PS: vu la tournure que ça prend, c'est parti pour 30 pages.


je vais te repondre et la citation de Castillo en est l'illustration

Del Castillo a écrit:
Moi, Galiléo, fils de feu Vincenzio Galilei de Florence, âgé de soixante dix ans, ici traduit pour y être jugé, agenouillé devant les très éminents et révérés cardinaux inquisiteurs généraux conre toute hérésie dans la chrétienté, ayant devant les yeux et touchant de ma main les Saints Évangiles, jure que j'ai toujours tenu pour vrai, et tiens encore pour vrai, et avec l'aide de Dieu tiendrai pour vrai dans le futur, tout ce que la Sainte Église Catholique et Apostolique affirme, présente et enseigne...............

si les moulins a vent tournaient deja et poussaient sur leur axe ,
la terre etait le centre du monde qui tournait autour et cela fonctionnait tres bien ainsi dans l'oscurantisme et sous la contrainte jusqu'a ce que le pere de physique demontre le contraire et cela c'est mis a fonctionner mieux avec la technologie

l'idee est que les giros actuels de formule Bensen sont exploites en fonction de leur capacites limitees et que les dits giros ne sont pas concus pour permettre d'exploiter toutes les ressources de la mecanique du vol , d'ou des performances operationnelles mediocres dont j'evoque ici un autre aspect, c'est une reflexion theorique
disons qu'au fond je ne remets pas en cause des methodes bien adaptees au materiel mais plutot le materiel qui n'est pas adapte aux methodes les plus efficaces

Xavier AVERSO a écrit:
"si l'on déclenche la portance avec une vitesse double et bien l'énergie induite consommée est réduite de moitie"

Attention Danger,
chers amis pilotes il est très dangereux de pratiquer de la sorte il faut obligatoirement prendre des tours rotor puis ressentir la sustentation et enfin prendre de la vitesse et surtout pas la vitesse avant les tours ce que laisse entendre la phrase au dessus.

Xavier

tout a fait Averso,
en l'etat actuel des choses c'est vrai


Dernière édition par Haflinger le Mar 15 Mai - 10:26 (2012); édité 3 fois
Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 09:55 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Arnaud a écrit:
ne t'inquiète pas, Xavier, aucun pilote sensé ne lit plus le charabia de cet imposteur à l'esprit dérangé qui ne connait strictement rien à l'autogyre (ni à l'aviation en général, d'ailleurs).


rigolo !


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 10:14 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
" Si çà arrive pendant ces quelques secondes de palier à ras du sol, le pilote se pose sans aucune difficulté. Je l'ai déjà dit.

oui bien sur , dans les livres , pourtant ca se termine quand meme mal quelques fois

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Celui là ne décolle pas avant 50 km/h avec un disque cabré de 23° en butée manche arrière, valeur courante.

celui la peut-etre , mais est ce une garantie suffisante ?
dans la realite ca n'est pas toujours le cas pour tous , la preuve
http://autogire.xooit.fr/t1173-second-regime.htm?q=

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Si tu n'avais pas de portance avant de la "déclencher" combien de tours te resterait-il pour la déclencher?

comme dans tous les cas , aucun giro actuel ne fonctionne sans prelancement , prelancement incomplet qu'il convient de finaliser en faisant porter progressivement le rotor
alors je te le redit , un lanceur qui garanti le regime de croisiere au roulage met fin a toutes les objections !
un lanceur qui garanti 200 tours au roulage comme courament permet de finaliser en appliquant la portance au moment choisi , bien entendu pas question de cabrer le rotor a 23 degres sinon c'est la catastrophe, il faut ad minima que la butee de cabrage corresponde a la vitesse de "rotation" choisie, bien que je sois peu partisan de la commande directe exclusive du rotor en tangage et que cette methode soit une idee qui doit etre validee par une etude aprofondie et des tests

ce qui me fait penser que c'est possible dans la pratique ? c'est tres simple , on a tous vu des videos de giro decollant sur place (ou presque) par tres fort vent de face ce qui equivaut a un roulage a allure soutenue

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Ces discussions permettent parfois de mettre quelques idées au clair. La fable du rotor qui accélère avec la conicité par exemple. Mais tu as raison, ces quelques pages sont maintenant suffisantes.

tu me decois enormement, je te prenais pour un progressiste technique (tres) avise, a quelle eglise t'es tu rallie ?


Revenir en haut
etidal


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 464
Localisation: Bretagne-Paimpol
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 10:28 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Tous les ans je vois un pilote qui lance son rotor à la main, roule 100- 120 m pour aller en bout de piste en gardant ses  tours, puis roule 200m max et décolle parfaitement. Et pourtant il ne lance pas à 200 Tmn s'il atteind 50 Tmn c'est le bout du monde. Son appareil: un genre Guépard moteur 503 poids au pif 120Kg pilote 75 Kg. Une merveille de voir ce pilote évoluer. Il est aplaudi à chaque fois!!!
_________________
Etienne 22 Paimpol


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 12:03 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Haflinger,
Il était question des gyros habituels, à prélanceurs modestes ne lançant qu'a 2/3 du régime en vol. J'ai donné mon avis sur l'intérêt de décoller au second régime et d'effectuer un palier d'accélération.
Le décollage d'un gyro-hélico  à prélanceur surpuissant pendant la course n'est pas mon propos. Mon église est celle des machines simples et économiques capables de décoller d'un  champ.
L'exemple de la machine qui décolle par fort vent de face est mauvais, laissant totalement dans l'ombre la distance réellement parcourue  par rapport à l'air et par conséquent les  risques d'obstacles en vol ou au roulage sans vent.


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 12:40 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Haflinger,
Il était question des gyros habituels, à prélanceurs modestes ne lançant qu'a 2/3 du régime en vol. J'ai donné mon avis sur l'intérêt de décoller au second régime et d'effectuer un palier d'accélération.

ok , prenons donc un giro avec prelanceur au 2/3
appliquons la procedure bourrin courante , prelancement au maxi au point fixe puis plein gaz manche au ventre jusqu'au decollage , puis palier jusqu'a la vitesse de securite et de montee au meilleur taux
placons une butee reglable sur la profondeur , limitons un chouia le debatement a cabrer et decollage selon la procedure ,
reiterons la chose un certain nombre de fois par petits pas en surveillant les parametres (vitesse et regime) et le point de la mise en montee sur la piste ,
personnellement je pense qu'avec un lanceur pas trop pourri de cet accabi les resultats seraient surprenants , qu'on arriverait a un compromis avec une vitesse de decollage superieure en securite debouchant sur un palier reduit voire nul et une montee au meilleur taux sur une distance totale plus courte
mais je me trompe peut-etre

un volontaire ?
et pas question de prendre des risques

ou bien des calculs ?


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 13:53 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Haflinger a écrit:
Jean Claude DEBREYER a écrit:
Haflinger,
Il était question des gyros habituels, à prélanceurs modestes ne lançant qu'a 2/3 du régime en vol. J'ai donné mon avis sur l'intérêt de décoller au second régime et d'effectuer un palier d'accélération.


ok , prenons donc un giro avec prelanceur au 2/3
appliquons la procedure bourrin courante , prelancement au maxi au point fixe puis plein gaz manche au ventre jusqu'au decollage , puis palier jusqu'a la vitesse de securite et de montee au meilleur taux
placons une butee reglable sur la profondeur , limitons un chouia le debatement a cabrer et decollage selon la procedure ,
reiterons la chose un certain nombre de fois par petits pas en surveillant les parametres (vitesse et regime) et le point de la mise en montee sur la piste ,
personnellement je pense qu'avec un lanceur pas trop pourri de cet accabi les resultats seraient surprenants , qu'on arriverait a un compromis avec une vitesse de decollage superieure en securite debouchant sur un palier reduit voire nul et une montee au meilleur taux sur une distance totale plus courte
mais je me trompe peut-etre

un volontaire ?
et pas question de prendre des risques

ou bien des calculs ?


Mais il n'y a pas besoin du recours à un volontaire, le passé de la formule suffit. La procédure pour le décollage d'un Cierva est la suivante... je passe sur les préliminaires. - Monter le moteur à six cent tours par minute environ, -Desserrer le frein du rotor, -Prélancer à cent vingt tours par minute, -Déverrouiller le manche tout en le conservant à fond en avant, -Continuer d'ouvrir les gaz pour atteindre une vitesse du rotor de cent soixante quinze à deux cent tour par minute suivant la force du vent, -Lâcher l'embrayage rotor et libérer les freins de roues, -Garder le manche en avant pendant une à deux secondes selon la force du vent puis tirer le progressivement en arrière pour que l'autogire décolle les roues avant les premières. Maintenir l'appareil en ligne droite au moyen du palonnier qui ne commande que la roulette de queue. Et c'est tout... ce qui suffit a dire qu'au déjeaugeage de la roulette arrière, la machine monte selon la pente affichée...à la vitesse affichée. Car faire un palier de prise de vitesse en plein effet de sol  ne garantie rien de la portance hors effet de sol.. sauf a consommer inutilement de la longueur de piste tellement utile en cas de panne Mais à la décharge des pilote de "bensen", il faut composer avec une faible puissance et un rendement hélice médiocre. J'ai utilisé un temps un autogire de type Bensen, j'ai eu moi aussi recours au palier d'accélération au ras du sol faute de justement pouvoir monter directement, c'est une hérésie de procédure mais une nécessité actuellement, il serait urgent de construire pour s'en passer... conformément à la chose normalement admise.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 15 Mai - 14:00 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Ma maigre expérience et mon ancien formatage avion m'ont conduit en solo à rouler parfois plus que ce que l'on m'avait appris, par exemple en redécollage, parce que j'avais laissé un manche à peine arrière comme si je soulageais une roulette de nez, au lieu d'être plus franc. Cà traine peut etre moins que manche arrière, la vitesse sol accélère mais le rotor prend ses tours beaucoup moins vite et on bouffe plus de piste pour passer les 15 mètres qu'en accélérant le rotor d'entrée avec manche arrière, puis en réduisant sa trainée au ras du sol par un palier effectué en toute sécurité.
Mais si je dis une connerie, ceux qui m'on appris ne me louperont pas à mon prochain passage ! Very Happy


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 15 Mai - 15:25 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

gma a écrit:
Haflinger a écrit:
annulé





Dernière édition par girodreamer le Mer 20 Fév - 09:17 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 16:39 (2012)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ? Répondre en citant

Bonjour Jean Michel, Oui, manche en avant, les Ciervas avaient leur rotor légèrement positif, et manche en arrière ils étaient comme les Bensen actuellement. Donc un Cierva n'a pas de course inutile au manche à l'inverse d'un Bensen dont une partie de la course du manche ne sert qu'au sol. Finalement, on prélançait fort et on partait en translation au sol, manche avant (pour garantir le non battement)... la levée des roues avant signifiait "l'accrochage" du plan... donc à la fois le régime et la vitesse. Avec l'expérience, les pilotes ne partaient plus manche avant mais directement manche au neutre (ou presque), on décolle trois points quasiment directement à la bonne vitesse. C'est un peu, en quelque sorte comme si tu décollais ton Bensen avec le manche un peu en arrière de la position neutre. La différence est que sur un Bensen la rotation du fuselage est nécessaire pour fixer avec le manche la bonne assiètte rotor alors qu'avec un cierva, le fuselage est déja "presque" orienté. En gros, il te faut cinquante mètres pour transformer ton Bensen en Cierva (appui sur la roulette de queue) et encore trente mètres pour décoller ton Bensen devenu Cierva. Avec un cierva, tu as donc déjà gagner cinquante mètres. Le prélanceur est un atout, mais sur un Bensen il n'y a aucune certitude sur la portance avant la rotation du fuselage, sur les Cierva c'était avant le soulèvement des roues avant. Sauf que le soulèvement des roues avant indique que le rotor est capable de soulever toute la machine (cierva) alors que la bascule sur l'arrière d'un Bensen n'indique qu'une chose... que le régime est acquis. Sur notre machine, grâce à la puissance et au prélanceur qui lance le rotor à cent quatre vingt tours, on décolle manche au neutre trois points, la puissance affichée donnant la pente. Si on reste manche en avant, la machine part comme un avion (avec soulèvement de l'arrière) alors que manche au ventre, elle se cale en second régime avec zéro au vario. dans cette configuration, l'hélice porte près de la moitié du poids, le rotor évolu à près de trente degrés d'incidence, une panne moteur entre quinze et cinquante mètre d'altitude signifie la perte de la machine. Et c'est le problème, car avec l'inertie rotor, on peut se retrouver dans cette zone de mort du fait de l'absence de vitesse. la formule train classique est toutefois ma préférée, le contrôle en direction est permanent jusqu'à l'envol, c'est l'équivalent du train tricycle sur avion.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:34 (2017)    Sujet du message: PANNE ou PANIQUE ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 845, 46, 47  >
Page 7 sur 47

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com