le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

construction metallique chassis tubulaire
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA )
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 29 Mai - 22:02 (2012)    Sujet du message: construction metallique chassis tubulaire Répondre en citant

Nicolas

Les scies cloches prévues pour l'inox font très bien pour l'acier, qui peut le plus peut le moins. La différence c'est que pour l'inox la scie cloche est en deux parties (c'est pour cela qu'on les appelle bimétal ) le corps de la scie en acier "mécanique" et une couronne portant les dents de coupe en acier au cobalt 5 à 10% suivant la qualité, cette couronne est rapportée par soudure sur le corps de la scie.
Lubrifier abondamment pendant la coupe et une vitesse de coupe bien réglée (pas trop vite mais aussi pas trop lentement) assureront la longévité des outils.

Gyroscopiques salutations
Gérard

Ps: Il y a sur ce forum quelques empêcheurs de tourner en rond ne surtout pas s'en offusquer, c'est en forgeant que l'on devient forgeron. Bon courage et encore bravo pour la décision de construire.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 29 Mai - 22:02 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 463
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 29 Mai - 22:32 (2012)    Sujet du message: construction metallique chassis tubulaire Répondre en citant

Bonsoir Nicolas,
Bienvenue au club des constructeurs.
Effectivement,ne t'offusque pas de notre rabat joie de service et surtout lance toi, car comme dit Gerard, tu apprendras en marchant.
Personnellement, je ne connaissais pas le composite et apres quelques essais, j'ai réussi.
Alors, il y a fort a parier que ta premiere jonction ne soit pas au top, mais a la fin, tu seras fier de ton travail bien fait.
Il va sans dire que tant que tu n'es pas au point, tu ne montes rien sur la machine.
Claude


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 30 Mai - 15:32 (2012)    Sujet du message: construction metallique chassis tubulaire Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Dim 3 Mar - 15:34 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
olivier63


Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2012
Messages: 3

MessagePosté le: Mer 30 Mai - 21:13 (2012)    Sujet du message: construction metallique chassis tubulaire Répondre en citant

Bonsoir,


Perso, pour faire mes gueules de loups, je prépare le développé à partir de la CAO ensuite je l'imprime sur une feuille que je découpe et enroule autour du tube.Après il suffit de tracer avec un marqueur. J’ébauche avec la meuleuse et je finis au tank, avec cette méthode je reste dans le mm de tolérance.



Bonne soirée


olivier


Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 30 Mai - 22:43 (2012)    Sujet du message: construction metallique chassis tubulaire Répondre en citant

Bonsoir girodreamer

A ta première question je réponds, pourquoi pas, cela doit marcher et même bien, vu que le problème des gueules de loup à la scie cloche ce sont les vibrations de la machine, car l'outil travaillant en porte-a-faux si la machine n'est pas particulièrement rigide tout vibre et tout se passe mal, un tour à métaux étant une machine très rigide ça doit le faire et en plus tu as l'arrosage que du bonheur.

A la deuxième question je te propose de pointer (par soudure) un tube dans la première gueule de loup et de te servir de ce tube pour appuyer le niveau qui te donnera l'angle qu'il te faudra pour la deuxième gueule de loup.

Cordialement
Gérard


Revenir en haut
jeangui91


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 446

MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 08:00 (2012)    Sujet du message: construction metallique chassis tubulaire Répondre en citant

Bonjour,
Si on dispose d'un tour ou d'une fraiseuse il est évident que cela facilite beaucoup la réalisation comme indiqué par girodreamer. On peut alors utiliser soit une scie-cloche soit une fraise.
Pour faire un répérage reproductible selon l"axe du tube on peut par exemple faire ce montage et ainsi avoir une référence. Je n'ai pas représenté les 2 vis de serrage.

JG

N.B. La vraie difficulté c'est de reporter une longueur déterminée pour un tube car là on prend quoi comme repères ?????


Revenir en haut
ATPLH


Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2012
Messages: 44
Localisation: COLMAR

MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 09:46 (2012)    Sujet du message: construction metallique chassis tubulaire Répondre en citant

bonjour a tous,
j aurai besoin d un avis, ( je profite du savoir du groupe... ) j ai appelé les conseillés a " otello " site donné par un membre, ces derniers me disent que 
meme une scie cloche morse au cobalt ne fera pas plus de 5 decoupes sur du 4130 
qu en pensez vous ?
diametre 14 a 25 mm epaisseur de 1.5 a 2 mm a decouper pour info




merci 


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 11:08 (2012)    Sujet du message: construction metallique chassis tubulaire Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Dim 3 Mar - 15:35 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
jeangui91


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 446

MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 12:04 (2012)    Sujet du message: construction metallique chassis tubulaire Répondre en citant

Bonjour,
@girodreamer mon dession montre un dispositif qui permet de positionner en rotation le tube. L'alésage se fera avec la scie cloche déjà prévue pour gruger le tube. Mon dispositif je le ferais en alu et très souvent pour faire ce genre d'alésage je mets entre les deux pièces du carton épais ou tout autre marériau "tendre"; je sers le tout dans un étau et l'interstice correspondant au carton permet de facilement se positionner sous la perceuse avec un foret à centrer; comme toujours on fait les perçages en augmentant au fur et à mesure le diamètre du foret. Mais pour faire encore mieux rien ne vaut d'approcher le diamètre final avec une fraise à lamer pour des têtes de vis car leur téton plus le fait qu'elles ont trois lèvres donne de très bon résultat. Comme toujours je lubrifie au pinceau avec  du gasoil ou du fioul ou du kerdane copieusement additionné d'huile moteur ou encore mieux d'huile de pont arrière.
L'acier 4130 n'a rien d'un acier difficile à usiner c'est un acier avec un traitement thermique normalisé qui lui donne de mémoire une résistance de 90 kg/mm² je crois. Evidement il ne faut pas lésiner sur la qualité des scies cloches (exclure Castorama, Leroy Merlin comme fournisseurs) Prendre des produits fabriqués par Stanley ou ULTRA en France. Quel que soit le montage utilisé et l'outil de coupe il faut IMPERATIVEMENT rentrer dans la matière avec beaucoup de doigté surtout au moment de l'attaque puis lorsque les dents attaquent les parois // à l'axe.
JG


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 13:14 (2012)    Sujet du message: construction metallique chassis tubulaire Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Dim 3 Mar - 15:35 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 13:31 (2012)    Sujet du message: construction metallique chassis tubulaire Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Dim 3 Mar - 15:35 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
PhT


Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2010
Messages: 326

MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 14:28 (2012)    Sujet du message: construction metallique chassis tubulaire Répondre en citant

On ajuste des tubes de même diamètre à axes concourants  à la scie depuis ...la nuit des temps. En effet, en vue latérale, les intersections de cylindres à axes concourant de même diamètre sont toujours des droites passant par le milieu du tube.
Donc on coupe à la scie et on finit l'ajustage à la queue de rat sans toucher le trait de scie. Voir schéma ci-dessous. Pas la peine de se prendre la tête avec des grisgris compliqués



Revenir en haut
Skype
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 14:51 (2012)    Sujet du message: construction metallique chassis tubulaire Répondre en citant

J'ajoute que les deux coupes de scies sont toujours perpendiculaires,  et que la première se fait avec un angle moitié de celui  des deux tubes. Rien de plus simple.


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 15:12 (2012)    Sujet du message: construction metallique chassis tubulaire Répondre en citant

sur ces jolis dessins un peu faux , on remarque qu'un des 2 tubes a perdu la moitie de sa section et bien davantage de sa resistance , pas glop ! pas glop !

Revenir en haut
jeangui91


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 446

MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 15:40 (2012)    Sujet du message: construction metallique chassis tubulaire Répondre en citant

Mais bien sûr on peut toujours travailler "à l'ancienne" tout dépend de combien de gueules de loup on a à faire. Moi j'ai suivi un stage de soudage TIG dans un club où le prof avait en exemple l'avion qu'il finissait de construire lequel était constitué autour d'un fuselage en treillis de tubes d'acier c'est à dire quelques centaines de gueules de loup à faire. Ne pas oublier que généralement les deux extrémités du tube élémentaire sont grugées et que le moindre enlèvement de métal en trop sur la deuxième extrémité et c'est poubelle. Sachant que l'acier 4130 vient des USA (en France c'est quasi mission impossible de se fournir en 25CD4-S) on peut y aller à rater des pièces. Surtout qu'il y a la deuxième phase du travail et pas la moindre : les soudures sur du tube fin qu'il est facile de percer si on insiste de trop à la chauffe à cause d'un jour à combler, entre les deux tubes. La soudure sera d'autant plus facile que les pièces se positionnent sans aucun vide. En particulier le pointage pourra se faire sans métal d'apport (qu'il ne faut pas oublier d'acheter au même fournisseur que le tube car ça aussi ce n'est pas courant).
C'est en forgeant qu'on devient forgeron vient-on de lire ci-dessus.
JG


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:21 (2017)    Sujet du message: construction metallique chassis tubulaire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA ) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com