le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Décollage sauté
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 59, 10, 11  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 13:26 (2012)    Sujet du message: Décollage sauté Répondre en citant

C'est vous qui lisez en diagonale...

La phrase est tirée d'un récit de Jean Boulet à propos du C 301 (train modifié)... moi j'évoque sur le C302 (train et rotor modifiés). L'un ne pouvait pas encore, l'autre pouvait... il y eu trois machines C30 modifiées en C 302, toutes capables d'un posé en autorotation verticale (pas le 301). 

Pour votre information... Hélice "Chauvière" et jambes de train "Messier", profil de pale Gö 606, le moyeu va donner naissance à celui du SE 700 4 ans après.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 7 Nov - 13:26 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Nov - 14:00 (2012)    Sujet du message: Décollage sauté Répondre en citant

Super, c'était au début des années 40... Personnellement j'ai davantage confiance dans les machines construites aujourd'hui, je ne sais pas pourquoi... Smile

On peut toujours idéaliser le passé, mais quand on compare factuellement la mécanique ou l'aérodynamique des années 40 et celle d'aujourd'hui, on fait plus simple plus fiable plus efficace plus léger plus performant et ce qui n'avait aucun avenir a été enterré, sauf pour le plaisir de l'histoire, celui de quelques nostalgiques, ou parfois des effets de modes "vintage" (Harley, rééditions reconçues de Fiat 500, Beetle...)

Mais ce n'est qu'un point de vue personnel...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 14:07 (2012)    Sujet du message: Décollage sauté Répondre en citant

gma a écrit:
C'est vous qui lisez en diagonale...
 moi j'évoque sur le C302 (train et rotor modifiés). L'un ne pouvait pas encore, l'autre pouvait...


Faut-il encore vous croire sur paroles ? Aurons nous droit  à vos sources, ou par une nouvelle pirouette devront nous nous  en passer ?
Pour moi 301 et 302 ont le même atterrisseur.


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 14:37 (2012)    Sujet du message: Décollage sauté Répondre en citant

Del Castillo a écrit:
Super, c'était au début des années 40... Personnellement j'ai davantage confiance dans les machines construites aujourd'hui, je ne sais pas pourquoi... Smile
On peut toujours idéaliser le passé, mais quand on compare factuellement la mécanique ou l'aérodynamique des années 40 et celle d'aujourd'hui, on fait plus simple plus fiable plus efficace plus léger plus performant et ce qui n'avait aucun avenir a été enterré, sauf pour le plaisir de l'histoire, celui de quelques nostalgiques, ou parfois des effets de modes "vintage" (Harley, rééditions reconçues de Fiat 500, Beetle...)

Mais ce n'est qu'un point de vue personnel...


Je suis d'accord... "ce qui n'avait aucun avenir a été enterré, sauf pour ... parfois des effets de mode..."

Mais en regardant l'histoire, c'est ceux qui ont cru en l'autogire dès le début qui ont enterré manu militari la formule dès 1941 alors qu'elle était au stade "sauteur", soit un stade plus avancé que celui actuel. C'est un phénomène unique dans l'aviation.
Et certains voulurent déterrer la formule, Fairey, Mc Culloch, Umbaugh furent de ceux là, ils recommencèrent depuis là ou l'aventure s'était achevée... sans succès (commercial), mais apprendre le gyro sur A18 "sauteur" aujourd'hui c'est tout de même autre chose que le standard Magni, soyez confiant.

La machine de loisir reste (restait ?, resterait ?) "l'avenir" de la formule, c'est en celle là que vous avez confiance aujourd'hui... Heureusement, sinon les constructeurs devraient s'inquiéter.

Reste que vous aimeriez bien faire un petit tour de cierva...
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 14:49 (2012)    Sujet du message: Décollage sauté Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
gma a écrit:
C'est vous qui lisez en diagonale...  moi j'évoque sur le C302 (train et rotor modifiés). L'un ne pouvait pas encore, l'autre pouvait...




Faut-il encore vous croire sur paroles ? Aurons nous droit  à vos sources, ou par une nouvelle pirouette devront nous nous  en passer ? Pour moi 301 et 302 ont le même atterrisseur.

Oui mais pas même tête rotor...

http://www.hydroretro.net/etudegh/jlecarme.pdf

A Brienne le Chateau, il avait parfois des conversations intéressantes, notamment sur l'époque autogire qu'il connu très bien...
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Nov - 15:01 (2012)    Sujet du message: Décollage sauté Répondre en citant

gma a écrit:

...
Et certains voulurent déterrer la formule, Fairey, Mc Culloch, Umbaugh furent de ceux là, ils recommencèrent depuis là ou l'aventure s'était achevée... sans succès (commercial), mais apprendre le gyro sur A18 "sauteur" aujourd'hui c'est tout de même autre chose que le standard Magni, soyez confiant.
...
Reste que vous aimeriez bien faire un petit tour de cierva...
Difficile de comparer avec ce que l'on ne peut pas voir voler

Faire un tour avec une vieille machine ? Bien sûr ! Qu'il s'agisse d'un Cierva, d'un DC3 ou d'un Stampe, c'est toujours un plaisir de voler et de se rendre compte combien on a évolué depuis !


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 15:46 (2012)    Sujet du message: Décollage sauté Répondre en citant

gma a écrit:

 Il y eu trois machines C30 modifiées en C 302, toutes capables d'un posé en autorotation verticale.



 Je ne vois  pas que votre présentation d'un texte sur Jacques Lecarme apporte la moindre confirmation des capacités de posé en autorotation verticale des C302 que je  conteste. Il  confirme parfaitement, cependant, les capacités de Gma de retomber sur ses pattes après pirouettes de haute voltige!

Dernière édition par Jean Claude DEBREYER le Mer 7 Nov - 15:50 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 15:49 (2012)    Sujet du message: Décollage sauté Répondre en citant

Au début, pour moi, c'était aussi pour se rendre compte combien on a évolué depuis... Mais à part le bruit  et la navigation ?
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
PhT


Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2010
Messages: 326

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 15:52 (2012)    Sujet du message: Décollage sauté Répondre en citant

Juste une petite information sur le 18 A que j'ai eu l'occasion d'essayé à deux reprises. Le "saut" au décollage n'en était pas vraiment un. Il s'agissait plutôt d'un bond en avant plus ou moins incliné vers le haut suivant la densité et la température !
Ceci est du au système hydraulique totalement automatique installé à bord. il permet de serrer les freins et l'embrayage rotor ainsi que de mettre le pas de ce dernier à zéro ainsi que celui de l'hélice. Une fois le manche et les palonniers pré-positionnés, on monte alors le régime moteur à la puissance maximum et l'appui sur un bouton rouge au tableau de bord libère les freins, l'embrayage et passe le rotor et l'hélice au pas de vol. De mémoire il n'y a pas de commande de collectif malgré une tête de rotor à plateau cyclique. Le problème de se retrouver à 15 m en panne moteur sans vitesse horizontal ne se pose donc pas sur cet appareil. Pareil pour le Mc Culloch dont les performances en saut sont encore plus médiocre comme j'avais pu le constater au cours d'un vol avec le regretté Vincent Hoffmann.
http://www.aviastar.org/helicopters_eng/airspace_18.php
http://www.aviastar.org/helicopters_eng/mcculloch_j-2.php
Au passage, remarquez la taille des dérives, surtout celles du 18 A qui ont été refaites 3 fois pour arriver à obtenir une stabilité en lacet digne de ce nom, c'est à dire, pieds au plancher.
Il reste du boulot à nos appareils pour y parvenir !


Revenir en haut
Skype
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 15:55 (2012)    Sujet du message: Décollage sauté Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
gma a écrit:
 Il y eu trois machines C30 modifiées en C 302, toutes capables d'un posé en autorotation verticale.





 Je ne vois  pas que votre présentation d'un texte sur Jacques Lecarme apporte la moindre confirmation des capacités de posé en autorotation verticale des C302 que je vous ai contesté . Il   confirme cependant les capacités de Gma de retomber sur ses pattes après multiples pirouettes !

Vous m'avez demandé mes sources, je vous ai donné mes sources. J'ai pas cité la source, c'est vrai ! Mais vous ne voudriez pas un vélo avec une grosse sonnette par hasard ?
Jacques, en tant que chef pilote d'essai à la SNCASE laissa des notes, nombreuses, passez y autand de temps que moi à les consulter, ça vous changera de l'actuelle position, facile, celle du dénigrement systématique.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 15:59 (2012)    Sujet du message: Décollage sauté Répondre en citant

PhT a écrit:
Juste une petite information sur le 18 A que j'ai eu l'occasion d'essayé à deux reprises. Le "saut" au décollage n'en était pas vraiment un. Il s'agissait plutôt d'un bond en avant plus ou moins incliné vers le haut suivant la densité et la température ! Ceci est du au système hydraulique totalement automatique installé à bord. il permet de serrer les freins et l'embrayage rotor ainsi que de mettre le pas de ce dernier à zéro ainsi que celui de l'hélice. Une fois le manche et les palonniers pré-positionnés, on monte alors le régime moteur à la puissance maximum et l'appui sur un bouton rouge au tableau de bord libère les freins, l'embrayage et passe le rotor et l'hélice au pas de vol. De mémoire il n'y a pas de commande de collectif malgré une tête de rotor à plateau cyclique. Le problème de se retrouver à 15 m en panne moteur sans vitesse horizontal ne se pose donc pas sur cet appareil. Pareil pour le Mc Culloch dont les performances en saut sont encore plus médiocre comme j'avais pu le constater au cours d'un vol avec le regretté Vincent Hoffmann.
http://www.aviastar.org/helicopters_eng/airspace_18.php
http://www.aviastar.org/helicopters_eng/mcculloch_j-2.php
Au passage, remarquez la taille des dérives, surtout celles du 18 A qui ont été refaites 3 fois pour arriver à obtenir une stabilité en lacet digne de ce nom, c'est à dire, pieds au plancher.
Il reste du boulot à nos appareils pour y parvenir !

Mais en fait le "saut" en autogire n'est pas vraiment un truc brutal. C'est plutôt lent comme "bond" (le terme de PhT correspond bien), et pas que pour le A18.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
PhT


Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2010
Messages: 326

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 16:01 (2012)    Sujet du message: Décollage sauté Répondre en citant

Je confirme la capacité du C 301 à se poser verticalement évoqué par Peter W. Brooks page 200 de son livre "Cierva Autogiros" chez Airlife  England.

Revenir en haut
Skype
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 16:04 (2012)    Sujet du message: Décollage sauté Répondre en citant

Oui ! mais non ! pas le C 301. C'est d'ailleurs sur le seul 302 que furent fait ces essais. Et comme ils ont le même train (aux amortisseurs près) beaucoup confondent.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
PhT


Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2010
Messages: 326

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 16:06 (2012)    Sujet du message: Décollage sauté Répondre en citant

Bond en avant très modéré visualisé ici sur une vidéo récente puisque l'on voit à l'arrière plan Un CT ULM.
http://www.youtube.com/watch?v=hI5cAgWmShU


Revenir en haut
Skype
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Nov - 16:19 (2012)    Sujet du message: Décollage sauté Répondre en citant

C'est pas une bonne machine selon GMA, il est obligé de faire un palier après son bond ! En plus il roule un peu avant de sauter avec un léger vent favorable. Un M16 bien prélancé avec un bon aux commandes ferait presque aussi bien avec juste un bon flexible. Mais c'est intéressant. En cas de panne moteur pendant le bond, j'ai quand même l'impression que çà doit être chaud.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:46 (2017)    Sujet du message: Décollage sauté

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 59, 10, 11  >
Page 4 sur 11

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com