le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Survol de l'eau en autogire
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 21 Nov - 21:54 (2012)    Sujet du message: Survol de l'eau en autogire Répondre en citant

La règlementation que nous connaissons tous nous dit que :
2.7. Survol de l'eau
2.7.1.
Tout aéronef doit emporter pour chaque occupant un gilet de sauvetage ou un dispositif individuel équivalent, rangé de telle manière qu'il puisse être accessible facilement, lorsque :
- dans le cas d'un aérodyne, il survole une étendue d'eau, à une distance de la côte telle que, un moteur en panne il ne peut atteindre une terre se prêtant à un atterrissage d'urgence
- dans tous les cas, il se trouve à plus de 50 milles marins (92 kilomètres) de la côte.

En autogire, faire le survol côtier méditerranéen à 600 ft avec nos finesses nous amène automatiquement à devoir emporter des gilets pour voguer de Cassis à Montpellier en étant en règle.

Mais comment être en règle avec cette partie de la règlementation sans éviter purement et simplement le survol de l'eau (il n'y a pas d'exception ULM comme dans d'autres parties du texte) ? :
2.7.3. Survol de l'eau par les giravions
Tout giravion doit, de plus, être équipé d'un dispositif, permanent ou à déploiement rapide, assurant la flottabilité de l'appareil, lorsque :
- il survole une étendue d'eau, à une distance de la côte telle que, un moteur en panne il ne peut atteindre une terre se prêtant à un atterrissage d'urgence ; ou
- il se trouve à plus de 50 milles marins (92 kilomètres) de la côte.
Toutefois un exploitant peut déroger à cette disposition pour des vols de convoyage dans le cadre d'une activité particulière, sous réserve qu'il ait défini des procédures d'évacuation en cas d'amerrissage forcé et que l'équipage minimal de conduite soit seul à bord.
Ces procédures doivent être connues, réalisables par l'équipage et être incluses dans la documentation de bord.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 21 Nov - 21:54 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 22:45 (2012)    Sujet du message: Survol de l'eau en autogire Répondre en citant

Oui, ça s'explique aisément, c'est uniquement pour éviter ce genre de mésaventure désobligeante : http://youtu.be/SMVKEv3jcio

Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 21 Nov - 23:22 (2012)    Sujet du message: Survol de l'eau en autogire Répondre en citant

Vidéo démonstrative, en effet...
En plus dans nos petits autogires c'est direct au fond dès retourné (pas de cabine), mais d'un autre côté, il est plus aisé de se dégager.
C'est vrai qu'en 3 axes, on peut flotter un peu plus, j'en connais même qui pu faire remorquer leur machine après un bouillon. En giro, c'est machine perdue (et les fonds sont très profonds sur la Côte)
Ceci étant, il y a des Corses qui font la traversée chaque année (et même un rallye organisé par la fédé l'an dernier), je ne dois pas être le seul à prendre le survol côtier non plus.
Et je vois pas comment on pourrait être en règle s'il n'y a pas d'exception, nous n'avons pas de patins pour fixer des boudins gonflants (et qui valent une fortune !).
Est-ce qu'à votre avis l'on peut considérer entrer dans une exception avec un passager ? Sur une machine ouverte (procédure d'évacuation) ? et pour un autogire fermé ?
Quelqu'un aurait-il déjà examiné cet aspect règlementaire et identifié la porte de sortie ?


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 379
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 25 Nov - 03:31 (2012)    Sujet du message: Survol de l'eau en autogire Répondre en citant

Del Castillo, il me semble que le texte auquel tu fais référence en première attache est relatif aux exploitants "professionnels", c'est à dire en TPPP, Transport Public de Passagers. C'est pourquoi d'ailleurs, il est prévu une dérog pour les vols de convoyage "sans passagers" même si l'appareil est classé TPP....et que l'on parle aussi de "un moteur en panne", ce qui sous entend que tu peux en avoir plusieurs....ce qui n'est pas le cas des ULM 
En privé, c'est le droit commun qui s'applique : une distance de 15 fois la hauteur de vol au dessus de l'eau = survol maritime ( n'essaie pas de faire un Ajaccio /Cannes en appliquant cette règle...), gilet à moins de 50 nautiques et gilet+ canot de survie au delà des 50 nautiques. Il n'est nul part prévu de "flotta" ou autres.  J'ai volé des années dans les îles en gyro privé et pro et en gyro ULM (sous législation Française) et on ne m'as jamais demandé la flotta sur mon gyro   mais je l'avais sur mon Hélico pour faire bora bora /Tahiti en transportant des passagers = 140 nautiques au dessus de la patouille  Okay


D'autres règles s'appliquent : Plan de vol, balise 406 au delà de 25 nautiques de la terre, etc....



Raiatea bora bora = environ 25 nautiques







Tu reconnais bien le saute vent  M 16 ?  Et mon superbe crane ?  Mort de Rire
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 25 Nov - 11:50 (2012)    Sujet du message: Survol de l'eau en autogire Répondre en citant

Apparemment non : Arrêté du 24 juillet 1991 relatif aux conditions d’utilisation des aéronefs civils en aviation générale (en France)  : L'annexe au présent arrêté prescrit les conditions d'utilisation des aéronefs civils pour toute activité autre que celles couvertes par les arrêtés relatifs aux conditions d'utilisation des avions et des hélicoptères exploités par une entreprise de transport aérien et autre que celle des essais-réceptions (1).

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=E8DFC6D564109C0AFFF…


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 379
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 25 Nov - 12:08 (2012)    Sujet du message: Survol de l'eau en autogire Répondre en citant

Tu as raison ! Mais la version que tu cites date de février 2012.... Wink  Je vais donc porter  plainte contre la DGAC de Polynésie Française qui m'a laisser voler en totale insécurité pendant toutes ces années !!! Mort de Rire


A l'inverse, la DGAC a voulu m'imposer en 2006 une balise 406 ( à 5000 brouzoufs + l'installation dans un atelier agrée et la visite annuelle ) alors que  :


 2.11.1. Généralités
L'emport d'une balise de détresse (ELT ou PLB) est obligatoire dans les conditions prévues aux paragraphes 2.11.2 et suivants, pour tout avion et tout hélicoptère, à l'exception des CNRA, CDNR, CNRAC, CNSK et ULM, des aéronefs évoluant dans la circulation d'aérodrome, ainsi que des aéronefs utilisés pour la voltige aérienne lors des trajets entre un aérodrome et un axe de voltige porté à la connaissance des usagers aériens par la voie de l'information aéronautique et situé à moins de 25 NM de l'aérodrome, en vue d'y pratiquer la voltige aérienne, et lors des évolutions de voltige sur cet axe.


Va comprendre !!!!  
Bannir
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 25 Nov - 22:11 (2012)    Sujet du message: Survol de l'eau en autogire Répondre en citant

C'est la dernière version, mais la précédente comprenait déjà cette clause, que je n'avais pas vue et que je n'ai jamais entendue ou lue dans le moindre ouvrage, d'où mon interrogation. C'est néanmoins très ennuyeux, ce risque de non respect de la règlementation.

Revenir en haut
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 26 Nov - 01:32 (2012)    Sujet du message: Survol de l'eau en autogire Répondre en citant

C'est néanmoins très ennuyeux, ce risque de non respect de la règlementation.


Je dirais même plus -- c'est carrément terrifiant !!


Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 26 Nov - 09:48 (2012)    Sujet du message: Survol de l'eau en autogire Répondre en citant

Smile  C'est vrai qu'a priori comme çà il n'y a pas de quoi être se faire un sang d'encre de ne pas toujours respecter la règlementation...
Il est néanmoins important d'être informé et conscient (je ne suis pas convaincu que tout le monde le sache) que contrairement à l'assurance automobile qui couvrira les conséquences d'un accident même si vous avez brûlé un stop (il n'y a que quelques exclusions sur l'alcool et les stupéfiants), l'assurance ULM impose que vous respectiez la règlementation pour vous couvrir, en casse comme en responsabilité civile. C'est donc potentiellement ennuyeux s'il survenait un accident en de telles circonstances, la famille du pilote pourrait, en plus de la tragédie de sa disparition, hériter d'une grande somme d'ennuis et de dettes pour "réparer le préjudice" causé à la famille du passager.


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 379
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 26 Nov - 10:43 (2012)    Sujet du message: Survol de l'eau en autogire Répondre en citant

Tu as parfaitement raison Del Castillo.  Tant que l'on part en solo, on n'engage que sa responsabilité et si on veut emplafonner les règles, on est le seul concerné. dès qu'il y a un pax , ce n'est plus pareil. 
Néanmoins, j'ai lu içi et là des récits de traversée "officielles" de la manche, du détroit de Gibraltar et autres. Quid des règles ?


Tiens , en parlant de règles  : http://www.youtube.com/embed/K6iLHhq_V5c?feature=player_em
Mort de Rire
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
remi


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 368
Localisation: 54
Masculin

MessagePosté le: Lun 26 Nov - 21:55 (2012)    Sujet du message: Survol de l'eau en autogire Répondre en citant

Je comprend pourquoi les routes sont appelées pistes Mort de Rire ,elles sont polyvalentes

Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 379
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 27 Nov - 01:48 (2012)    Sujet du message: Survol de l'eau en autogire Répondre en citant

tu as vu les avions rangès sur le côté....IL y a eu des sorties de piste  Mr. Green Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 27 Nov - 08:57 (2012)    Sujet du message: Survol de l'eau en autogire Répondre en citant

remi a écrit:
Je comprend pourquoi les routes sont appelées pistes Mort de Rire ,elles sont polyvalentes
L'art de la mutualisation... La piste devient aussi route parfois. Un de mes amis pilote a effectué une remise de gas en bimoteur parce qu'il y avait un cycliste qui remontait la piste. Interpelé, ce dernier a rétorqué, étonné et en colère, qu'il roulait bien à droite, et qu'il y avait  largement la place, juste logique africaine implacable, c'était vrai...
De même, lorsque l'on se rend à Bangui on est étonné par l'immense boulevard central, de la taille des Champs Elysées, (mais sans les bâtisses et monuments). c'est tout simplement l'ancienne piste qui a été réutilisée comme infrastructure urbaine...


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 379
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 27 Nov - 10:33 (2012)    Sujet du message: Survol de l'eau en autogire Répondre en citant

C'est comme ça qu'à Banjul il y a très longtemps, de nuit ,un gros porteur s'est crashé sur le boulevard....juste avant la piste.....qu'il avait confondu avec Shocked
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 27 Nov - 16:51 (2012)    Sujet du message: Survol de l'eau en autogire Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Mar 19 Fév - 23:46 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:12 (2017)    Sujet du message: Survol de l'eau en autogire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com