le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Règlementation ULM
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1113, 14, 15  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 11 Jan - 11:30 (2013)    Sujet du message: Règlementation ULM Répondre en citant

Del Castillo a écrit:
Ou récupérez un manuel d'opération anglais, la machine est certifiée, là bas, on ne peut raconter n'importe quoi sur la distance de décollage

Pourquoi pas !... Mais faites une photo de votre tachy rotor au passage des 15 m et à MTOW, vous économiserez du temps et de l'argent... Je suis gourmet et très parieur.
Del Castillo a écrit:
Ou récupérez un manuel d'opération anglais, la machine est certifiée, là bas, on ne peut raconter n'importe quoi sur la distance de décollage

Pas besoin... La distance de décollage est ce que votre machine va devoir parcourir pour donner au rotor le régime qu'elle a besoin pour décoller et que votre prélanceur n'a pas su fournir / maintenir.
Que si votre prélanceur donne ce régime d'entré, à l'arrêt, la distance de décollage se limitera à celle suffisante pour acquérir la vitesse (et non le régime)... Une grande différence.

C'est ce qui fait qu'un giro sans prélanceur roule plusieurs centaines de mètres avant de franchir les 15 m d'altitude en moins de 30 m.

Et votre tachymètre montre bien qu'à 15 m d'altitude (pas gma hein, le tachy rotor !) vous êtes à 360 et plus pour les petits giros... Pas au régime du prélanceur avant cette parodie de décollage.

Et la limite règlementaire de puissance ne change pas ça !... Le pfafond de masse pourrait le faire.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 11 Jan - 11:30 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 11 Jan - 11:33 (2013)    Sujet du message: Règlementation ULM Répondre en citant

Del Castillo a écrit:

annulé


Dernière édition par girodreamer le Ven 8 Fév - 23:42 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 11 Jan - 11:40 (2013)    Sujet du message: Règlementation ULM Répondre en citant

Oui, il y a beaucoup d'amateurs très talentueux qui construisent de superbes machines visibles, et feront avancer les plus "grands", c'est sûr. Bravo à tous ceux là, qui de plus partagent simplement ce qu'ils ont appris.

Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Ven 11 Jan - 11:46 (2013)    Sujet du message: Règlementation ULM Répondre en citant

gma a écrit:
DTA me demanda à une époque comment je verrais un autogire conçu à partir de la coque du pendulaire utilisé par G Delage pour son record de durée... Pour mes "consultations" sous contrat, un grand constructeur Français d'avion civils et militaire eu ma préférence.

Bla bla bla habituel. Idem pour ses pales, conçues par Idrac. L'enfumage par ambiguîté est constante. Pour ma part, je sors de Saint-Cyr...habituellement par la RN 12.


gma a écrit:

Ceux qui lisent mes lignes ici savent que lorsque je fais une démonstration mathématique, elle est soit bonne, soit fausse (c'est clairement dit). Ils savent aussi lorsque elle est clairement provocatrice, je le dis...

Encore un mensonge !    Gma affirme provocateur ses calculs et formules fausses , seulement après s'être rendu compte de leur énormité. Et il s'en rend rarement compte.

Dernière édition par Jean Claude DEBREYER le Ven 11 Jan - 12:01 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 11 Jan - 11:53 (2013)    Sujet du message: Règlementation ULM Répondre en citant

gma a écrit:

Pourquoi pas !... Mais faites une photo de votre tachy rotor au passage des 15 m et à MTOW, vous économiserez du temps et de l'argent... Je suis gourmet et très parieur.
Del Castillo a écrit:

Ou récupérez un manuel d'opération anglais, la machine est certifiée, là bas, on ne peut raconter n'importe quoi sur la distance de décollage


Pas besoin... La distance de décollage est ce que votre machine va devoir parcourir pour donner au rotor le régime qu'elle a besoin pour décoller et que votre prélanceur n'a pas su fournir / maintenir.
Que si votre prélanceur donne ce régime d'entré, à l'arrêt, la distance de décollage se limitera à celle suffisante pour acquérir la vitesse (et non le régime)... Une grande différence.

C'est ce qui fait qu'un giro sans prélanceur roule plusieurs centaines de mètres avant de franchir les 15 m d'altitude en moins de 30 m.

Et votre tachymètre montre bien qu'à 15 m d'altitude (pas gma hein, le tachy rotor !) vous êtes à 360 et plus pour les petits giros... Pas au régime du prélanceur avant cette parodie de décollage.

Et la limite règlementaire de puissance ne change pas ça !... Le pfafond de masse pourrait le faire.


Promis, dès que vous aurez publié les photos de votre machine... Mais vous n'avez pas besoin de photo ni de calcul pour connaître le nombre de tours, il y a assez de monde qui vole en M16, dont Girodreamer, et le régime en montée initiale est en effet proche de 350 à MTOW. Avec le M16 on perd peu en fin de prélancement (on est manche arrière), et comme je l'indiquais quand on le souhaite, on monte à 300 au prélancement. Et on passe les 15m en moins de 300 mètres.

En suivant votre raisonnement, la puissance du moteur influe tout de même : elle permet d'atteindre une vitesse plus rapidement, cette vitesse acquise plus tôt contribue à l'augmentation plus rapide du régime rotor, et elle contribue à l'augmentation du taux de montée, ce qui est utile entre 0 et 15 mètres. Essayez avec 80 cv et le même nombre de tours.


Dernière édition par Del Castillo le Ven 11 Jan - 11:57 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 11 Jan - 11:54 (2013)    Sujet du message: Règlementation ULM Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Ven 8 Fév - 23:43 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 11 Jan - 12:02 (2013)    Sujet du message: Règlementation ULM Répondre en citant

Tout çà nous éloigne du sujet du post... revenons y s'il y a un autre point règlementaire à considérer.
PS : J'ai soumis le point du post "Règlementation - Survol maritime - Corse" au pilote inspecteur local de la DGAC avec lequel j'étais hier. Il se renseigne.


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 11 Jan - 12:23 (2013)    Sujet du message: Règlementation ULM Répondre en citant

A JCD : C'est effectivement un point important à souligner pour ce sujet. Vous avez raison de contribuer.

A Del Castillo :

Del Castillo a écrit:
Promis, dès que vous aurez publié les photos de votre machine... Mais vous n'avez pas besoin de photo ni de calcul pour connaître le nombre de tours, il y a assez de monde qui vole en M16, dont Girodreamer, et le régime en montée initiale est en effet proche de 350 à MTOW. Avec le M16 on perd peu en fin de prélancement (on est manche arrière), et comme je l'indiquais quand on le souhaite, on monte à 300 au prélancement. Et on passe les 15m en moins de 300 mètres.


Maintenant... Vous imaginez que vous avez 350... avant de commencer à rouler... Que vous pouvez les conserver. A défaut (couple ingérable), imaginez que vous puissiez prélancer à 400-450 tr/min... De sorte qu'après avoir débuté votre roulage et acquis la vitesse de rotation vous ayez les 350 tr/min nécessaires à la montée.Cela ne serait pas mieux ?

Pour autand, faut-il plus de puissance que celle installée pour transmettre au rotor (et juste à lui) ?


Del Castillo a écrit:
En suivant votre raisonnement, la puissance du moteur influe tout de même : elle permet d'atteindre une vitesse plus rapidement, cette vitesse acquise plus tôt contribue à l'augmentation plus rapide du régime rotor, et elle contribue à l'augmentation du taux de montée, ce qui est utile entre 0 et 15 mètres. Essayez avec 80 cv et le même nombre de tours.



Pas du tout !... La puissance est actuellement "bouffée" par un rotor qui est volontairement incliné sur l'arrière car on veux lui faire prendre ses tours, à défaut, pas lui en faire perdre !, d'où sa traînée idoine, qui fait que vous passerez en second régime si vous ne rendez pas la main.Puisqu'ici les tours sont acquis, pas besoin de mettre votre manche en arrière, le prélanceur est là pour imposer un régime... Donc pas de traînée inutile.
Ce qui contribue au taux de montée (au taux hein !)... C'est la puissance de sustentation... Soit le résultat du régime pour un rotor. Si vous n'êtes pas convaincu, prenez un Djinn, lancez à 550 tr/min (11 m) et mettez du pas... Vous serez ainsi solidement persuadé que, sans vitesse d'avancement, on peut atteindre un taux de montée élevé.

Autogire Weir, décollage sauté, monoplace de 45 puis 50 cv (moteur de moto à l'origine). Autogire Kay, moteur "Cataract", étoile de 80 cv, monoplace de plus de 450 kg.

Et pas ULM eux !... Et pas plus de "tours" pour autant. Juste un bon prélanceur évitant l'inutile... La promenade sur une piste.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 11 Jan - 12:33 (2013)    Sujet du message: Règlementation ULM Répondre en citant

Allez c'est parti dans le grand n'importe quoi. Revoyez vos équations (au fait, vous m'avez pas dit pour le laboratoire de mathématiques à Toulouse !!!).
L'autogire n'est pas un hélicoptère, il est mu par une traction (ou une poussée), et une fois le régime rotor atteint, en montée rectiligne (avec une vitesse, pas en saut !), la traction doit (en plus de la trainée qu'elle équilibre tout le temps), prendre à son compte une composante du poids. Même les gamins en BIA le comprennent.
Plus vous avez de puissance, plus vous êtes capables d'avoir un taux ou une pente de montée importants.

Mais ouvez un autre post si vous souhaitez débattre de çà SVP, vous n'etes plus dans le sujet de Règlementation ULM


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 11 Jan - 12:49 (2013)    Sujet du message: Règlementation ULM Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Ven 8 Fév - 23:43 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 11 Jan - 12:58 (2013)    Sujet du message: Règlementation ULM Répondre en citant

Jean-Michel, lis ce que j'écris.
Je ne conteste pas que bien prélancer permet de mieux décoller, et c'est un des points que j'apprécie du M16, même si on peut toujours faire mieux, ou si on a fait mieux (mais on fait plus).
Ce que je conteste c'est que l'on écrive que la puissance n'influe pas sur le taux ou la pente de montée, parce que c'est faux.
C'est pas la beauté d'un discours logique ou non, c'est un simple Mg sinus (pente de montée) qu'il faut vaincre par la traction

Et pour le prélancement, bien sûr qu'on peut y réfléchir, il y a même un post pour cela, ce n'est pas du règlementaire, sans aucune mauvaise foi


Dernière édition par Del Castillo le Ven 11 Jan - 13:07 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 11 Jan - 13:07 (2013)    Sujet du message: Règlementation ULM Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Ven 8 Fév - 23:44 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 11 Jan - 13:15 (2013)    Sujet du message: Règlementation ULM Répondre en citant

Plus on prélance moins on a besoin de distance pour décoller, oui... personne ne le conteste ! Aujourd'hui un M16 prélance à 300 (même si tu écris que c'est de la daube) et avec 115ch il monte  mieux et franchit plus tôt les 15m qu'avec 100 (sinon personne n'acheterait de 115 !). C'est pourtant simple. Je vois pas comment on peut se faire des noeuds au cerveau.
Après, avec des si, on peut faire plein de choses...


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 11 Jan - 13:23 (2013)    Sujet du message: Règlementation ULM Répondre en citant

annulé

Dernière édition par girodreamer le Ven 8 Fév - 23:44 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 11 Jan - 13:31 (2013)    Sujet du message: Règlementation ULM Répondre en citant

Maintenant, faisons un petit exercice simple :

Dans le document de certification anglais, il est écrit
Minimum performance at max take-off weight (500 kg): 625 fpm at 60 mph

625fpm = 3,17 m/s
Pour prendre  15 mètres il faut 4,7 seconde
Pour cette performance, à 60mph (96,6 km/h, 26,8 m/s), il faudra une distance de 126 mètres, à partir du moment où l'on est arrivé à 60 mph pour entamer la montée avec cette performance (dans les plus mauvaises conditions). Passer les 15 mètres en moins de 300 mètres signifie que l'on a 174 mètres pour se trouver avec un régime de sustentation stabilisé à 60mph. A ton avis ?

Enlevez 20 ch, vous n'aurez ni le même taux de montée ni la même accélération.

En plus ce calcul est fait avec le meilleur taux de montée, ce qui n'est pas le mode de décollage le plus favorable à une meilleure pente de montée, permettant d'atteindre 15m en moins de distance.


Dernière édition par Del Castillo le Ven 11 Jan - 13:35 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:12 (2017)    Sujet du message: Règlementation ULM

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1113, 14, 15  >
Page 10 sur 15

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com