le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Vol à faible puissance
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA )
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 424
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 3 Mar - 01:37 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

Ventus a écrit:
Bobcat,

Pourquoi pensez-vous que la faible puissance limite tant le domaine de vol ?

Puisque les étudiants ont réussis à faire voler en stationnaire un homme avec sa propre force musculaire (0,5 ch),
je me demande ce qu'ils pourraient faire avec 40 ch dans le monde de l'ULM...


C'est toute la différence entre les étudiants et leur mise en pratique d'une  ou de plusieurs théories dans un hangar fermé à l'abri du vent et la pratique en vol réel.... Mr. Green


Et comparons ce qui est comparable : sur leur machine d'essai, il n'y pas d'instruments, pas de commandes de vol, pas de réservoir de carburant, etc......il n'emporte que lui même ...Et encore, en short et basket  Mr. Green
 Imagine un instant que ton "pilote musclè" veuille voler une heure ou deux avec du vent contraire ou juste faire un virage  ?  il aura la force  pour le faire ? Je ne le crois pas. 
C'est une belle démonstration, mais elle ne démontre rien point de vue aérodynamique ni pratique. Elle démontre juste qu'un homme peut voler à la force du mollet...Mais pas longtemps.... Okay


Mais encore une fois, je ne suis pas un théoricien...Juste un cocher.... Cool
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 3 Mar - 01:37 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ventus


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2011
Messages: 264
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Dim 3 Mar - 03:27 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

Je ne parle, évidement, pas de sortir cet hélicoptère du laboratoire (du hangar) pour espérer voler dehors.
Bien que l'équivalent chez les voilures fixes ait traversé la manche:
http://www.youtube.com/watch?v=sp7yv67B5Sc

Je me demande juste ce qu'il est possible de faire avec 40 ch:

Hélicoptère de laboratoire: 0,5 ch pour 60kg de pilote soit 120 kg/ch
Hélicoptère ultra léger: 40 ch pour 170kg (pilote + passager) + 65kg de moteur + 35kg (carburant+réservoir)   soit 6,75 kg/ch

Je viens de comparer, là, le rapport poids/puissance d'un homme seul (avec sa b... et ses muscles) et 2 individus avec un moteur et du carburant.
Avec ces chiffres, on peut voir à quel point les pilotes sont musclés dans le deuxième cas.


Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 665
Localisation: 34

MessagePosté le: Dim 3 Mar - 09:06 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

Ya une regle en helico: il n'y a pas de substitut au diametre; mais il est evident que pour des raisons diverses (Pw passive des pales, VNE..) ça ne fait pas tout;com dans TOUT,il faut des compromis....par contre le denominateur commun des petits taxi "class sex" c'est la V peripherique, ou "U" dans les formules,qui compte dans celles ci "au carré";on voit donc l'importance du compromis entre D et U...j'ai fait des essais sur un type donné,de reduire les tours ou le diametre,et le gain est notoire en reduisant les tours de 10% ,sur la Pw.mais le taxi,devient "mou" a controler; d'aileurs le "conpress" est  plus lent aux commandes q'un R22...
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Dim 3 Mar - 11:05 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

La première chose qui me vient à l'esprit, s'agissant de concevoir un hélico résolument ULM (moteur, carburant, descente lente en autorotation), serait d'augmenter le diamètre. Le Kompress fait 15 kg/m2, tandis que la limite inférieure autorisée est encore parfaitement utilisables en extérieur (8 kg/m2 pour le Djinn SO 1221). Bien sûr il faut aussi tenir compte de la masse du rotor qui, s'accroissant avec le diamètre, ajoute son grain de sel. Mais on peut s'interroger si 15 kg/m2 sont bien optimum. Ne sont ils pas seulement le résultat de la simple réplique à echelle réduite des hélicos standards ?... Ce n'est qu'une réflexion personnelle.
La "mollesse" de contrôle évoquée par GP était-elle un handicap du Djinn? Les ULM pendulaires ne sont pas non plus des modèles de voltige, mais ils satisfont à leur mission.

Un grand coup de chapeau à ces étudiants qui ont su parfaitement s'adapter à leur cahier des charges.


Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 665
Localisation: 34

MessagePosté le: Ven 8 Mar - 18:45 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

Iln'y a pas que la charge rotor; sur quasiment tous ces taxis legers,le rapport de commande est tres demultiplié/ a un R22 par ex...vous remarquerez que leurs plateaux cycliques superieur est + petit en diametre de 35% / plateau inferieur;sur un R22 c le contraire....Karting contre 2cv...
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Dim 10 Mar - 11:18 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

Tout est question d'objectif. A mon avis, l'hélico ULM doit juste être une machine facile et tolérant la panne moteur sans entraînement forcené.
Passer d'un rotor de 6,5m x 0,18 m à un rotor de 8,35m x 0,23 m permet de réduire de presque 20% la puissance installée, à poids égal et à Vz identique en stationnaire. La descente en autorotation redeviendrait identique à celle d'un gyro pourvu qu'on conserve des roues.


Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 665
Localisation: 34

MessagePosté le: Dim 10 Mar - 17:29 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

j'ai essayé un rotor avec ces dimensions : corde 24cm,D 7.8m,et j'avais besoin de toute la puissance du lycoming pour decoller,soit 28 pouces à 2700rpm.et impossible d'emporte un pax..(c'etait 2 pales vrillées d'un Enstrom 280)
j'ai aussi essayé 2 pales ,corde 170,D 7.8m,pas de vrillage(pales d'un gyro sauteur tripale J 2,celui de Hofmann)et là aussi,toute la puissance est bouffée par les pales. juste  assez de watts pour decoller le pilote et un peu de carb.
Par contre ,à 7 m et 180-190 de corde,on a un bon compromis;avec le meme taxi,decollage à 25" et 630kg. Normalement,avec ce rotor,on decolle 480kg,avec 95 cv.;tout ça en Std ISA.(15°,0m;1015 env)
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Mar - 11:17 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

GP, ce que tu dis est vrai, mais seulement avec le même taxi", comme tu l'as précisé. Car avec la même boite de transmission, le régime rotor n’était plus correctement adapté aux nouvelles dimensions. Pour bénéficier de l'agrandissement, il faut évidemment changer le rapport de boite. Avec les chiffres que j'ai donné, il faudrait passer de 540 t/mn à 340 t/mn au même régime moteur.

Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 665
Localisation: 34

MessagePosté le: Lun 11 Mar - 14:01 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

la vitesse periph etait  ok, car ça variait de  5%, que je compensais par soit le regime,soit les poulies; et puis j'ai fait des essais debut 90 avec un "banc" monoplace,sur lequel j'ai monté 5-6 moteurs et differentes pales...
Disons que ,les helicos type Robi,hughes,ecureuil,etc, ont des V periph "U" de l'ordre de 205m/s,;les taxis de conception Cicaré ,env.180m/s;donc on"mange" moins de watt,puisk U est au carré dans les calculs,mais le taxi est plus "mou"et se defend moins bien aux commandes....enfin,c mon analyse,apres des essais,pas un ressenti....
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Mar - 15:56 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

C'est une vitesse périphérique d'environ 140 m/s qui conviendrait pour les dimensions que j'ai données. Les lois physiques sont les mêmes mais donnent des résultats différents hors des domaines habituels. Idem pour le R.A.C qui devrait aussi être agrandi et aussi tourner moins vite. Pour la défense aux commandes, il est certain que les turbulences seraient plus sensibles avec une machine moins chargée au m2.

Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 665
Localisation: 34

MessagePosté le: Lun 11 Mar - 17:03 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

on peut gagner un peu sur le rac,c vrai; mais 140m/s en bout,ça fait faible!  et un  rotor "mou",je pense.
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Mar - 20:44 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

GP a écrit:
140m/s en bout,ça fait faible!

Ca n'a rien d'anormal, si on veut conserver un Cz suffisant pour réduire les pertes de profil:
Ex: Les 540 t/mn du rotor de 6,5 m x 0,18 m donnaient 184 m/s en bout et 1,17 m2 de pales. Pour 1,92 m2 de pale (8,35 m x 0,23 m) portant le même poids au même Cz, il faudra:
184 m/s x √(1,17/1,92) = 143 m/s en bout de pale.


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 424
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 12 Mar - 01:37 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

augmentons le nombre de pales.... Mr. Green Okay
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 665
Localisation: 34

MessagePosté le: Mar 12 Mar - 09:21 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

Je sais pas si ce ratio que donne ce calcul est valable;je vx bien,mais alors que les constructeurs cherchent  a augmenter la V max des helicos,depuis des decennies,jusqu'a present,seul le Lockheed Cheyenne a reussi a passer les 400 kmh en palier (l'apache l'a franchi en leger piqué)en utilisant 3 artifices: baisse de regime rotor,helice propulsive a l'arr et 2 ailes.
Si l'on peut avoir un helico manoeuvrant  avec un  U de 140m/s,alors on doit pouvoir depasser les 500kmh. Une solution a été formulée ya un bail,c le rotor a pales telescopiques,mais ça n'a pas depassé les cerveaux des ingés...
Et augmenter le N pales ,c'est qd on veut passer + de watts sans augmenter D....(voir les helices multipales,birotors des avions de transport militaires)
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Mar - 10:25 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

C'est d'un hélico ULM dont je parlais, pour lequel n'entre pas en ligne de compte la recherche d'une grande vitesse horizontale. Pas de décrochage de pale reculante, ni de Mach critique de pale avançante, ni puissance excessive à transmettre. Juste une faible puissance et une descente lente en auto-rotation.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:00 (2017)    Sujet du message: Vol à faible puissance

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA ) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Page 2 sur 9

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com