le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Vol à faible puissance
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA )
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 346
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 17 Mar - 17:10 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

Et au décollage....... Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 17 Mar - 17:10 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ventus


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2011
Messages: 264
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Dim 17 Mar - 17:13 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

Oui, aussi.
Peut-être qu'il faut un bi-moteur ?

Comment gères-tu une panne au décollage ?


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 346
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 17 Mar - 17:30 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

Ventus a écrit:


Comment gères-tu une panne au décollage ?


Le mieux possible..... Okay
Curieusement, autant en bimoteur tu as une procédure  ( et même plusieurs....) autant en monomoteur....il n'y a quasiment rien sur le sujet... Mr. Green


Mais bon , en gros, en fonction de ta position dans le diagramme hauteur/vitesse, tu tentes une (brève, voire très brève ) autorot ou tu te laisses tomber en amortissant au PG. Tout cela "droit devant" et bien sur, cela est modulé par le vent, ta vitesse sol, ton altitude, ta masse,  l'état de surface de ce que tu as sous les patins ou les roues au décollage, etc.....
Dans tous les cas, ce n'est pas une situation d'avenir.... Rolling Eyes
Mais les statistiques disent qu'il y a une panne moteur au décollage seulement toutes les 5000 heures de vol..... Embarassed
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 17 Mar - 17:43 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

Bobcat

Si les statistiques disent vrai, tu as donc eu au moins une panne moteur au décollage Shocked

Mais les statistiques disent qu'il y a une panne moteur au décollage seulement toutes les 5000 heures de vol..... Embarassed
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur et Hélico pour le moment.


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 346
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 01:38 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

c'est vrai, j'ai eu une panne moteur au décollage, en R 22.....au dessus du lagon.... 30kts, 30 fts....et je suis encore là  Okay


Mais "on" m'avait dit que la statistique était valable pour les turbines...La preuve que non ..... Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mer 20 Mar - 09:37 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

gma a écrit:
...abandon de la formule à réaction par générateur à air chaud au profit des pulsoréacteurs (Fairey)..

Et encore faux! Les bouts de pales de leur fleuron, le Rotodyne, étaient équipés de réacteurs ne comportant plus que la chambre de combustion et la tuyère: L'air comprimé leur provenait de deux compresseurs entraînés par les moteurs principaux, via les pales creuses. La combustion en bout de pale y était donc continue comme dans n'importe quel turbo-réacteur, au contraire des pulsoréacteurs.
http://www.gyropilot.co.uk/downloads/Rotodyne 2 RTF Mod.pdf


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 20 Mar - 10:52 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
gma a écrit:
...abandon de la formule à réaction par générateur à air chaud au profit des pulsoréacteurs (Fairey)..
Et encore faux! Les bouts de pales de leur fleuron, le Rotodyne, étaient équipés de réacteurs ne comportant plus que la chambre de combustion et la tuyère: L'air comprimé leur provenait de deux compresseurs entraînés par les moteurs principaux, via les pales creuses. La combustion en bout de pale y était donc continue comme dans n'importe quel turbo-réacteur, au contraire des pulsoréacteurs.
http://www.gyropilot.co.uk/downloads/Rotodyne 2 RTF Mod.pdf

Dans ce cas c'est encore un "turboréacteur" ?, un "statoréacteur" ?... Histoire de changer de sujet...
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Ventus


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2011
Messages: 264
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Mer 20 Mar - 11:55 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

Dans ce cas, c'est toujours un turboréacteur.

Un statoréacteur n'a pas de pièces internes en mouvement (excepté la pompe à carburant). Son air est comprimée par la pression dynamique (pas de turbine).


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mer 20 Mar - 12:10 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

gma a écrit:
Dans ce cas c'est encore un "turboréacteur" ?, un "statoréacteur" ?... Histoire de changer de sujet...

Entourloupe habituelle. Mais quand on ne sait pas, vaut mieux demander qu'expliquer aux autres.



Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 20 Mar - 12:24 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
gma a écrit:
Dans ce cas c'est encore un "turboréacteur" ?, un "statoréacteur" ?... Histoire de changer de sujet...
Entourloupe habituelle. Mais quand on ne sait pas, vaut mieux demander qu'expliquer aux autres.


Y parait que c'est mieux... Sauf quand on trouve des gars qui expliquent sans qu'on leur demande (le pompon quoi)... Ce qui laisse suggéré qu'eux, à l'inverse d'autres, savent...

Donc après la remarque de JCD, je corrige : Sur Fairey "Ultralight", concurent du "Djinn", on trouve des statoréacteurs (très bruyants).
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Ventus


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2011
Messages: 264
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Mer 20 Mar - 12:43 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

Ils sont les statoréacteurs sur le Fairey "Ultralight" ???

En ouvrant bien les yeux, je vois que c'est le "Djinn" anglais:
http://www.hmfriends.org.uk/faireyulh.htm


Je sens que je vais vous ouvrir un nouveau sujet...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mer 20 Mar - 13:26 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

gma a écrit:
Donc après la remarque de JCD, je corrige : Sur Fairey "Ultralight", concurent du "Djinn", on trouve des statoréacteurs (très bruyants).

Encore raté ! Pas de statoréacteurs non-plus sur le Fairey "Ultralight". Mais il finira bien par retomber sur ses pattes !
Bon, maintenant Ventus, faut que t'arrètes avec tes questions trop précoces...



Dernière édition par Jean Claude DEBREYER le Mer 20 Mar - 17:28 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 595
Localisation: 34

MessagePosté le: Mer 20 Mar - 15:36 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

Ventus,je voulais dire que "le reste c de la litterature",dans le sens qu'il faut a un helico au minimum un PG et un cyclique;apres on peut obtenir ça de differentes façons!!! Okay
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
Ventus


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2011
Messages: 264
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Mer 20 Mar - 16:54 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

D'accord, j'avais pas compris le sens.

Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 20 Mar - 20:55 (2013)    Sujet du message: Vol à faible puissance Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
gma a écrit:
Donc après la remarque de JCD, je corrige : Sur Fairey "Ultralight", concurent du "Djinn", on trouve des statoréacteurs (très bruyants).

Encore raté ! Pas de statoréacteurs non-plus sur le Fairey "Ultralight". Mais il finira bien par retomber sur ses pattes !Bon, maintenant Ventus, faut que t'arrètes avec tes questions trop précoces...







Ah ! Zut ! Ben pas "statoréacteur" non plus... Donc mauvaise correction alors ! (pour le "Djinn" Anglais)
Il s'agissait juste de simple tuyères éjectant un gaz chaud pourrissant la polaire du profil de la pale lors de son passage... Mais déjà refroidi partiellement ce qui rend médiocre le rendement du système.

On eu donc recours au "pulsoréacteur" (requerant juste une conduite de carburant dans les pales et 2 fils électrique) puis "statoréacteur" par la suite permettant le passage de gaz froid dans la pale.

Plus tard, il y eu même un mixte de la solution "Djinn" (Dobloff) avec statoréacteur en sus :

http://xplanes.free.fr/xv9/xv9a-3.html

Aujourd'hui, la solution moderne et répandue de ce système de propulsion basse puissance avec un turbofan qui permet l'arrêt du rotor en vol :

http://www.designation-systems.net/dusrm/app4/x-50.html
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:19 (2017)    Sujet du message: Vol à faible puissance

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA ) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Page 7 sur 9

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com