le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Jusqu'où peut on aller?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 14 Oct - 16:40 (2013)    Sujet du message: Jusqu'où peut on aller? Répondre en citant

Bonjour
Excellente vidéo sur Youtube tournée à Montélimar chez Pascal Podogorska, où l'on voit à 1'09" une "cloche" qui commence avec un rotor à 417t/mn et qui finit à 1'15" avec un rotor à 294t/mn
Voila la démonstration d'un bon instructeur, qui parle d'elle même: "jusque là tu peux éventuellement y aller, au delà c'est ton problème" 
Gyroscopiques salutations
Gérard

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=x4EYJ40hTss


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 14 Oct - 16:40 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Florent


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2008
Messages: 469
Localisation: 38

MessagePosté le: Lun 14 Oct - 20:42 (2013)    Sujet du message: Jusqu'où peut on aller? Répondre en citant

humm, humm...
Elle est ou la limite ?


Revenir en haut
Chris


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2013
Messages: 53
Localisation: Vernon (27)
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 14 Oct - 20:48 (2013)    Sujet du message: Jusqu'où peut on aller? Répondre en citant

Quand Eric Changeur m a fait la même démo lors de ma formation. Je lui ai posé la même question, il m a dit que lui n irait jamais en dessous de 280 tr.... 

Revenir en haut
Chris


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2013
Messages: 53
Localisation: Vernon (27)
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 14 Oct - 20:49 (2013)    Sujet du message: Jusqu'où peut on aller? Répondre en citant

Sur un Magni M16... Je ne suis pas ingénieur ni spécialiste, mais c est peu être différent selon les rotors...

Revenir en haut
ch'ti gyro


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2009
Messages: 136
Localisation: SOISSONS
Masculin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Lun 14 Oct - 20:55 (2013)    Sujet du message: Jusqu'où peut on aller? Répondre en citant

euh peux tu préciser un peu ta pensée Gérard ?!
Perso j'ai pas trop envie d'essayer d'aller à "jusque là", d'ailleurs je sais pas trop où il est "le jusque là" sur mon gyro...
Est ce un tors de pas savoir et de se faire surprendre un jour ? On nous enseigne de pas y aller ben moi bêtement discipliné j'y vais pas. Maintenant qu'un instructeur me montre en vol la limite "du jusque là" euh j'aimerai qu'il me prévienne avant de décoller et je me poserai la question tout de même de savoir si je dois garder ma confiance aveugle à cet instructeur aussi expérimenté soit il ! Mais bon peut être que je n'aime pas assez prendre de risque ?! Suis aussi pilote pendulaire, on s'amuse à décrocher en pendulaire ? Euh en pendulaire ça se rattrape, là je m'y risquerai pas à tester un début de cloche ! Tu pourras me répondre qu'en pendulaire y a le tumbling...mais là aussi j'y vais molo au décollage, palier de vitesse, et pas pente de montée de malade tout de suite gaz à fond...mais je m'égare surement... 
_________________
Charles


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
eric changeur


Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2012
Messages: 15
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Oct - 22:29 (2013)    Sujet du message: Jusqu'où peut on aller? Répondre en citant

J'ai testé jusqu'à 270 et même un peu moins sans ressentir de mauvaise réaction mais je déconseille formellement de visiter cette zone en dessous de 280/290.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
remi


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 368
Localisation: 54
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Oct - 22:58 (2013)    Sujet du message: Jusqu'où peut on aller? Répondre en citant

Et si il ne reprend pas ses tours?  meme avec de l'eau sous la quille (c'est le cas de le dire,merci le canal en sécurité) vous jouez avec le feu

Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 14 Oct - 23:33 (2013)    Sujet du message: Jusqu'où peut on aller? Répondre en citant

Et bien justement remi tu as la réponse par Eric: "pas en dessous de 280/290" tu es sur que tu reprendras toujours les tours puisque la seule chose qui pourrait empêcher ton rotor de les reprendre se serait une mise en battement. 
Mais à ces vitesses "minimum" là dès que le rotor va reprendre sa pleine charge il ne peut que reprendre les tours, il n'a pas d'autre solution c'est l'air qui lui impose d'accélérer.
Tu dis: "vous jouez avec le feu" mais un instructeur qui ne fait pas voir à ses élèves ce qui se passe quand on va vers la limite de vol de l'appareil c'est lui qui joue avec le feu, car l'élève un jour ira peut être dans ces conditions limites et comme il n'aura jamais connu cela avant il ira peut être trop loin.
Donc celui qui sait fait voir ce qu'il sait et celui qui ne savait pas le sait, c'est le rôle de l'instruction.
Pourquoi le rotor ne peut il pas se mettre en battement à 290t/mn? Parce que sa vitesse périphérique en bout de pale est encore de 465km/h si l'appareil comme dans l'exemple pendant la ressource est à 100km/h, la vitesse relative du bout de pale reculant est encore de 365km/h. La pale avançante a elle aussi ralenti d'autant, donc sa portance a elle aussi diminué et la force de basculement est d'autant plus faible.


Chris il est hors de question de faire ce genre de démonstration avec un rotor "léger" n'en déplaise à certains


ch'ti gyro j'ai bien dit: "jusque là tu peux éventuellement y aller".  A ton tour rien ne t'empêche en vol de pousser légèrement ton manche un petit peu plus rapidement que tu ne l'as jamais fait, et de regarder ce qui se passe, si tout va bien tu recommences un petit peu plus que l'essai précédent, tu regardes ton compte tour rotor et ainsi de suite prudemment tu découvres le domaine de vol de ton appareil. Lorsque tu vois que ton compte tour commence à arriver dans des valeurs qui te semblent limites et bien tu fixes ta limite et tu te dis: "jusque là je peux y aller" mais si tu n'as jamais essayé tu voleras toujours avec ce doute, et le doute en vol ce n'est pas confortable.

Gyroscopiques salutations
Gérard


Revenir en haut
Hervé TERRASSON


Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2012
Messages: 26
Localisation: PARIS
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 15 Oct - 09:19 (2013)    Sujet du message: Jusqu'où peut on aller? Répondre en citant

Je sais jusqu'où on peut aller en essayant ce genre configuration: au cimetière!

Je préfère m'abstenir de chatouiller les limites, car l'erreur ne se récupère pas.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mar 15 Oct - 11:16 (2013)    Sujet du message: Jusqu'où peut on aller? Répondre en citant

Ma connexion internet est enfin rétablie.

Gérard BEAUDOIN a écrit:

Dès que le rotor va reprendre sa pleine charge il ne peut que reprendre les tours...

Il est hors de question de faire ce genre de démonstration avec un rotor "léger".


Bonjour Gérard,
Il me semble que tes deux affirmations se contredisent. Dans ta première, tu expliques la reprise obligatoire du régime, par les seules considérations aérodynamiques (portance, vitesse des pales relatives à l'air). Dans ta seconde, tu laisses entendre une intervention de la masse des pales.
Si la perte de tour est ralentie par la masse du rotor, la reprise le sera tout autant. Une faible masse de rotor est alors favorable à cette reprise à partir d'unrégime minimum fixé (certes plus vite atteint)

Tu as raison par ailleurs, l'angle de battement n'est lié qu'au déséquilibre des vitesses (avançante/reculante) que doit compenser ce battement. L'inertie des pales est donc sans effet sur cet angle, ni l'atteinte des butées).


Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 15 Oct - 11:49 (2013)    Sujet du message: Jusqu'où peut on aller? Répondre en citant

Jean Claude, il nous reste donc a inventer le rotor qui est lourd quand il perd les tours et qui devient léger quand il faut qu'il les reprenne.
Puisque ce n'est pas demain l'avant veille de cette invention, je choisis le rotor lourd qui perd plus lentement ses tours, car je sais que jusqu’à une certaine vitesse il reprendra toujours ses tours,
même si c'est vrai qu'il les reprendra plus lentement, mais au moins il aura ralentit lentement me laissant ainsi plus de temps pour réagir.
 (Il y a aussi l'option variation de pas mais restons dans ce qui est utilisé par la grande majorité.)
Gérard


Revenir en haut
ch'ti gyro


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2009
Messages: 136
Localisation: SOISSONS
Masculin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Mar 15 Oct - 13:27 (2013)    Sujet du message: Jusqu'où peut on aller? Répondre en citant

Gérard j'ai un rotor composite Averso tu confirmes que c'est un rotor léger ? Par rapport au rotor alu extrudé qui est lourd ?
Je vends mon rotor composite !!!!
Non je déconne je m'amuse trop bien avec meme si je ne vais pas flirter avec la cloche....après aller plus loin que le flirt tout le monde sais que c est risqué ;-)
_________________
Charles


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 463
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 15 Oct - 13:49 (2013)    Sujet du message: Jusqu'où peut on aller? Répondre en citant

(Je sais jusqu'où on peut aller en essayant ce genre configuration: au cimetière!
Je préfère m'abstenir de chatouiller les limites, car l'erreur ne se récupère pas)

Ok avec Hervé.
En voiture, je n essaye pas de rouler à gauche non plus en haut des côtes, même un petit peu: c est aussi direction le cimetière.
Alors pourquoi essayer en giro, en tout cas, à mon niveau de pilote " pépère tranquille"
Claude


Revenir en haut
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mar 15 Oct - 15:37 (2013)    Sujet du message: Jusqu'où peut on aller? Répondre en citant

Bonne question qui fout la trouille, c'est la question tabou et pourtant il faut y répondre...tout dépends du rotor et du comportement du pilote, tout le monde a compris les avantages et inconvénients des rotors lourd ou léger, nous ne pouvons que faire confiance aux expériences des uns et des autres en souhaitant que personne ne ment et que les comptes tours rotor soit fiables.

Exemple : sur mon bi en solo ( 300 Kg 850 cm ) je vole " normalement " entre 280 a 300 tours  et je suis parfois descendu a 260 tours et dans ce cas j'arrête les manoeuvres en attendant la remontée des tours, sur ce biplace j'ai 320 a 350 tours en charge pour 380/420 kg.

Voila une solution pour savoir ou se trouve la limite basse, au décollage, a la rotation il faut relever votre régime rotor quand l'appareil est complètement sustenté, il ne faut en aucun cas vous trouver au dessous de ce régime, sachant qu'il y a encore une petite marge dû au retard d'affichage de l'instrument.

Conseil : garder une bonne marge de sécurité pour éviter le stress et la peine des copains Crying or Very sad

Xavier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 347
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 15 Oct - 15:44 (2013)    Sujet du message: Jusqu'où peut on aller? Répondre en citant

Excellente démonstration qui doit être prise comme une "mise en garde" et surtout pas  comme un "permis d'y aller"....  Lors de mon stage instructeur R22/R 44, l'excellent instructeur d'instructeur m'as montré la mise en "mast bumping" surR 44 après en avoir longuement discuté et étudié tous les effets...Et bien , même en étant prévenu et pas né de la dernière pluie....c'est très pédagogique   Mr. Green  et cela donne envie de surtout ne jamais y retourner ..


Cela doit être pareil pour cette séance de cloche.... Okay
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:06 (2017)    Sujet du message: Jusqu'où peut on aller?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com