le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Accident à Coulommiers

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
etidal


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 464
Localisation: Bretagne-Paimpol
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 2 Déc - 22:34 (2013)    Sujet du message: Accident à Coulommiers Répondre en citant

Certaines information disent accident d'un autogire, d'autres disent accident d'un hélicoptère. Avez vous des infos plus précises.
Toutes mes pensées aux proches des deux victimes.
_________________
Etienne 22 Paimpol


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 2 Déc - 22:34 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hervé TERRASSON


Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2012
Messages: 26
Localisation: PARIS
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 2 Déc - 22:50 (2013)    Sujet du message: Accident à Coulommiers Répondre en citant

Oui c'est bien un ELA qui s'est crashé à Coulommiers, l'instructeur (par ailleurs instructeur sur A 330-340) et son élève sont décédés dans l'accident.

Je ne sais pas grand chose si ce n'est que ça s'est déroulé à proximité de la piste et que l'on a retrouvé le rotor planté dans le sol. La machine aurait pris feu.

Quand j'en saurais plus, je vous informerais.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Chris


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2013
Messages: 53
Localisation: Vernon (27)
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 2 Déc - 23:30 (2013)    Sujet du message: Accident à Coulommiers Répondre en citant

Triste nouvelle, condoléances aux familles  Crying or Very sad .

Revenir en haut
CANIBALE33


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2010
Messages: 16
Localisation: CESTAS
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 3 Déc - 02:32 (2013)    Sujet du message: Accident à Coulommiers Répondre en citant

Condoléances aux familles Crying or Very sad

Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 346
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 3 Déc - 03:36 (2013)    Sujet du message: Accident à Coulommiers Répondre en citant

Triste nouvelle, condoléances aux familles
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Hervé TERRASSON


Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2012
Messages: 26
Localisation: PARIS
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 3 Déc - 20:29 (2013)    Sujet du message: Accident à Coulommiers Répondre en citant

J'en sais un peu plus, quoi qu'il faille prendre du recul en attendant les conclusions de l'enquête...

Finalement, il y a un témoin qui a vu l'appareil en finale à une cinquantaine de mètres piquer brusquement et fortement vers l'avant puis se crasher.
A l'impact, l'appareil a pris feu, mais nos malheureux pilotes n'ont pas souffert, ils sont morts sur le coup. Ce détail peut vous paraître déplacé, mais ça a de l'importance pour moi vu ce que j'ai pu vivre avec un autre accident...

L'origine de l'accident pourrait être un malaise du pilote (ou de son instructeur, quoique celui-ci soit médicalement très suivi de par sa profession), n'ayant que des ceintures ventrales, le manche aurait pu être poussé en avant violemment laissant aucune chance à nos pilotes.
Enfin, quelle que soit la cause, il s'agit bien d'une cloche. La machine ne semble pas en cause, malgré ses 700 h elle revenait d'une révision générale chez le constructeur.

Il s'agissait du dernier vol de l'élève avant son lâcher.

Bien évidemment, je compatis à la douleur des deux familles, j'ai déjà vécu ce genre d'évènement de très près et cela m'attriste à chaque fois, même si je ne connais pas les pilotes.

Une petite remarque tout de même qui nous interpelle à plus de vigilance :

J'ai appelé la fédé pour savoir où nous en étions des stats concernant les accidents. Je m'excuse d'en parler après cet accident, mais c'est parfois plus "porteur" dans ces moments tragiques...

Pour cette année, nous avons 24 morts ulmistes, ce qui est dans la "moyenne basse" de l'accidentologie. Or concernant uniquement le gyro, nous en sommes à 5 (comme l'année dernière). Considérant que nous sommes approximativement 550 pratiquants en activité principale, et près de 900 en secondaire, cela fait une accidentologie de 0,5 à presque 1%, ce qui est énorme!

C'est pourtant aberrant, les gyros sont devenus très stables et beaucoup plus faciles à piloter!
Tout ça pour vous rappeler que nos machines sont très joueuses, mais si on sort du domaine de vol c'est la catastrophe assurée! Donc prudence, modération et modestie s'imposent en vol...

Encore une fois, désolé de polémiquer, mais je vous rappelle que j'ai créé mon site internet en 1998 notamment pour essayer de comprendre les accidents et y inclure rapidement une rubrique accidentologie qui est malheureusement resté en friche depuis bien longtemps...

 


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Faflynx


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2013
Messages: 3
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mar 3 Déc - 23:34 (2013)    Sujet du message: Accident à Coulommiers Répondre en citant

Je tiens d'abord à présenter mes plus sincères condoléances au familles de nos collègues amoureux de la chose volante. Ceux que l'on aime partent toujours trop tôt, et même si l'on ne peut vous les ramener, si vous lisez ces lignes sachez que nos pensées vous accompagnent, et que nous les pleurons avec vous.


Concernant le post de M. Terrasson, en tant que professionnel de l'aéronautique je ne peux que me rendre à vos arguments, et en ajouter un autre, la modestie de la volonté de "comprendre". Le pourquoi n'est pas malsain, il est là de façon pédagogique pour que si "erreur" il y a eu elle ne soit reproduite, et si panne, que des corrections soient apportées. 


Les statistiques d'accidentologie apportent des indications de tendance, et les rapports d'accident ou incident doivent être une bible, tout est apprentissage, et en ce cas l' expérience et la connaissance sont les clefs de l'amélioration de la sécurité!!! A conjuguer avec une réelle volonté de ne pas franchir "ses" limites, pensons facteurs humains, ni celles de sa machine. Fly safe.


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 346
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 4 Déc - 02:55 (2013)    Sujet du message: Accident à Coulommiers Répondre en citant

Je suis d'accord globalement avec Hervé, mais exclure la machine (panne mécanique, rupture de commandes, de rotules, etc...) est me semble t-il prématuré. 
 Pour ce qui est de l'accidentologie, sa piqûre de rappel est justifiée et  importante. 
Dans l'aviation générale, 90 % des accidents/incidents sont dus aux "facteurs humains". Résultat :  toutes les nouvelles technologies implantées sur les machines cherchent l'automatisation maximum pour sortir l'homme de la boucle (puisqu'il est à l'origine de 90% des accidents...)
Sur nos machines, c'est le royaume du "tout à la main" et c'est tant mieux. Mais cela laisse la part belle aux facteurs humains...


enfin, si Hervé pouvait nous donner une comparaison , non pas  Nb de pilotes/accidents, mais nombre Heures de vol /Accidents, cela serait peut-être plus parlant ?
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
lapome


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2013
Messages: 1
Masculin

MessagePosté le: Mer 4 Déc - 18:06 (2013)    Sujet du message: Accident à Coulommiers Répondre en citant

Bonjour,
Je suis un parent de l'une des victimes.
Je suis très touché par vos marques de sympathie, c'est réconfortant en ces moments douloureux.
J'ai fait connaissance de l'autogire il y a un mois sur brochure quand mon frère ma expliqué comment il fonctionnait et qu'il prenait des leçons de pilotage à coulommiers.
Sincères condoléances à la 2eme famille.
Il est réconfortant d'apprendre quelques nouvelles même si bien sûr il faut attendre la conclusion de l'enquête. Étant assez loin de Coulommiers il est difficile d'obtenir quelques informations sur l'accident.
La gendarmerie nous dit que l'enquête est en cours et qu'il faut attendre les conclusions, ce qui est tout à fait normal.
Merci de vos investigations et commentaires, je continue à lire votre forum et peut-être avoir d'autres informations.
Cordialement


Revenir en haut
MICHEL27


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2010
Messages: 182
Localisation: Haute Normandie
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mer 4 Déc - 22:49 (2013)    Sujet du message: Accident à Coulommiers Répondre en citant

Bonsoir,

assez consterné par cette nouvelle (j'ai tout d'abord cru que c'était arrivé à une de mes connaissances) mais de tout coeur avec les familles concernées. Cet AM, j'ai volé en giro en pensant à eux et je pense que c'est le meilleur hommage à leur rendre que de continuer à voler en montrant que leur passion, qui est aussi la nôtre n'est pas une folie ni une erreur mais que certaines choses sont inéluctables et qu'il faut se résigner à les accepter malgré la douleur engendrée.

Je ne suis pas tout à fait d'accord sur les chiffres alarmants de H. Terrasson car 5/(550 +900) = 0.35 % et non 0.9% en ne prenant que 5/550 car les 900 pratiquants secondaires se trouvent peut-être tout aussi exposés sinon plus que les réguliers (c'est mon point de vue).

Les facteurs humains restent toujours le maillon faible de la chaîne de la sécurité mais ils sont l'essence même du plaisir que nous prenons à piloter et un engin rendu sûr par des automatismes (prenons le métro par exemple) ne représenterait plus rien d'intéressant.

Je compatis avec le proche d'une des victimes en le remerciant de s'être manifesté et lui demande de bien vouloir informer le forum des suites de l'enquête de façon à ce nous puissions tous tirer parti de ce malheur pour l'avenir.
_________________
MICHEL27


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 5 Déc - 06:25 (2013)    Sujet du message: Accident à Coulommiers Répondre en citant

Bobcat a écrit:
Je suis d'accord globalement avec Hervé, mais exclure la machine (panne mécanique, rupture de commandes, de rotules, etc...) est me semble t-il prématuré.  Pour ce qui est de l'accidentologie, sa piqûre de rappel est justifiée et  importante. 
Dans l'aviation générale, 90 % des accidents/incidents sont dus aux "facteurs humains". Résultat :  toutes les nouvelles technologies implantées sur les machines cherchent l'automatisation maximum pour sortir l'homme de la boucle (puisqu'il est à l'origine de 90% des accidents...)
Sur nos machines, c'est le royaume du "tout à la main" et c'est tant mieux. Mais cela laisse la part belle aux facteurs humains...


enfin, si Hervé pouvait nous donner une comparaison , non pas  Nb de pilotes/accidents, mais nombre Heures de vol /Accidents, cela serait peut-être plus parlant ?


Mes sincères condoléances aux familles des victimes.

Je pense, mais je me trompe peut-être, qu'une comparaison nombre d'heures de vol / accident risque d'être défavorable à l'autogire.

Je dis ceci car, par ses qualités, l'autogire est propice aux petites escapades, au vol lent... Au tour de piste dominical. Et vous remarquerez, nombre d'accident de l'aviation en général se déroule lors des phases "humaine" du pilotage, le décollage ou l'atterrissage... L'ulm ne déroge pas (quelque soit les variantes).

Or il me semble qu'un autogire, en une heure de vol, est capable de réaliser plus de décollage et d'atterrissage qu'une autre variante de machine volante omis hélico.

J'imagine donc que le risque "d'erreur humaine" est plus grand sous un rotor pour un même temps de vol, juste du fait de la sensibilité, des performances, des sensations... Du domaine de vol aussi.

En autogire, on ne parle souvent que des accidents avec victimes, Hervé précise qu'ils sont déjà à la limite supérieure des statistiques accidentologie du cas ULM. Nombre d'accidents ne sont toutefois pas déclarés (bris de rotor au décollage après un mauvais prélancement, après le posé sous rafale,...) car sans victimes, juste casse matériel.
Mais si tous ces accidents étaient connus, certes l'accidentologie de l'autogire serait élevée... Mais le Nbre de pilote/accident sans doute très en deça des cas multiaxes, pendulaire... Encore une fois j'imagine.

Comme c'est triste de les savoir victimes de leur passion. 
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:06 (2017)    Sujet du message: Accident à Coulommiers

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com