le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le cas gma
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 59, 10, 11  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 29 Jan - 23:01 (2014)    Sujet du message: Le cas gma Répondre en citant

Pierre ALBOUY a écrit:
Jean Fourcade a écrit:
Cher gma l'avantage avec les équations est qu'avec elles, on ne peut tricher ! Vous dites : Fz+P =0 : OK
Vous dites : Fy+Fyemp = 0 : OK. La somme des forces est nulles, nous sommes d'accord.

Examinons maintenant les moments. Vous dites : M(P)+M(Fz)+M(Fy)+M(Fyemp)+Cm=0. Vous auriez pu développer. Prenons comme point de calcul le centre de gravité. Nous avons M(P)=0 puisque le poids s'applique au centre de gravité. Nous avons de plus M(Fz)+M(Fy)=0 puisque Fn=Fz+Fy et Fn passe par le centre de gravité (c'est votre crédo). Il reste donc :


M(Fyemp) + Cm = 0  
Mais manque de chance, vous avez fait passé la poussée de l'empennage par le centre de gravité, donc M(Fyemp)=0. Il reste :


Cm = 0  


Bravo Jean, tu l'as coincé avec ses propres equations !

Bien sûr que non !, c'est la question classique, grosse comme une maison, il suffisait de mettre Fy emp dans l'alignement de G pour qu'elle arrive... Et c'est justement très bien !
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 29 Jan - 23:01 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mer 29 Jan - 23:48 (2014)    Sujet du message: Le cas gma Répondre en citant



Tantôt Gma  me reprend en affirmant que son rotor penche à gauche, tantôt il  corrige mon schéma en dessinant qu'il penche à droite.
La vidéo prouve bien que Gma a raison: Le rotor reste horizontal parce qu'il penche en même temps à gauche et à droite.  On a enfin fini par comprendre sa théorie de génie. C'est bien çà, hein, Gma?


gma a écrit:


 Vous devez comprendre que la direction de Fn passe par le CdG pour un vol équilibré et à vitesse constante.

Et c'est exactement le contraire dans son schéma de droite.  Tout ceci est donc maintenant  très clair.
 Quand on pense que çà fait 100 ans que Gma savait çà. Notre ignorance nous fait froid dans le dos !


Dernière édition par Jean Claude DEBREYER le Jeu 30 Jan - 12:47 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 496
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Mer 29 Jan - 23:56 (2014)    Sujet du message: Le cas gma Répondre en citant

gma a écrit:
Vous devez comprendre que la direction de Fn passe par le CdG pour un vol équilibré et à vitesse constante.

Il n'y a rien de plus faux que cette remarque. En effet, si la résultante du rotor passe par le centre de gravité, alors son moment par rapport à ce même point est nul. Dès lors comment créer le point d'équilibre en bougeant le manche si la résultante doit toujours passer par ce point ? Non, justement le vol est équilibré quand l'orientation du rotor est telle que la somme des moments est nulle. La résultante du rotor ne passe donc pas toujours par le même point car ce point varie en fonction des conditions de vol (la somme des moments autre que celui du rotor dépend notamment et très fortement du régime moteur et de la force qui en résulte).

gma a écrit:
Bien sûr que non !, c'est la question classique, grosse comme une maison, il suffisait de mettre Fy emp dans l'alignement de G pour qu'elle arrive... Et c'est justement très bien !

Un texte qui ne veut bien évidemment rien dire. Quand gma est coincé, il fait des pirouettes ...

"Maintenant, si tu as Compris, tu n'as pas davantage besoin de mes explications ... et si tu n'as point Compris, c'est que tu ne veux pas Entendre, donc que tu ne Comprendras jamais !" J. Breyer

Allez rideau, la messe est dite, le spectacle est fini.
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
Ventus


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2011
Messages: 264
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Ven 31 Jan - 03:13 (2014)    Sujet du message: Le cas gma Répondre en citant

Effectivement, elle devra être Magistrale la pirouette pour retomber sur ses pattes après ces 2 schémas.

Reste plus qu'une bonne tartine de littérature pour sauver les apparences...

Ou mieux... Un petit changement de sujet ??


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Ven 31 Jan - 16:00 (2014)    Sujet du message: Le cas gma Répondre en citant

Pour le changement de sujet, il a déjà tenté avec l'équilibre en lacet. Mais il va réitérer. Si çà ne marche pas, il y a aussi ses embrouilles sur la définition des mots. Ou que son croquis ne voulait refléter qu'une démonstration par l'absurde. Et il y aura encore sa méthode des  pseudo-antériorités ("On connaît çà depuis 100 ans, Riffard lui même..."). Voire un jargon aéronautique sensé prouver une vénérable compétence  (navigation en VFR on top, au VOR sur LEQ 109.0 à 2200 QNH,  etc). C'est certain, Ventus: Ses pirouettes seront magistrales.

Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 2 Fév - 20:01 (2014)    Sujet du message: Le cas gma Répondre en citant

Jean Fourcade a écrit:
gma a écrit:
Vous devez comprendre que la direction de Fn passe par le CdG pour un vol équilibré et à vitesse constante.
Il n'y a rien de plus faux que cette remarque. En effet, si la résultante du rotor passe par le centre de gravité, alors son moment par rapport à ce même point est nul. Dès lors comment créer le point d'équilibre en bougeant le manche si la résultante doit toujours passer par ce point ? Non, justement le vol est équilibré quand l'orientation du rotor est telle que la somme des moments est nulle. La résultante du rotor ne passe donc pas toujours par le même point car ce point varie en fonction des conditions de vol (la somme des moments autre que celui du rotor dépend notamment et très fortement du régime moteur et de la force qui en résulte).


Bien sûr que cette remarque est fausse.

Comme bien sûr vos propos sont exacts si l'on construit son autogire comme un imbécile... C'est à dire que l'on désire compenser un effet moteur (couple) par la voilure (qui n'est pas sa fonction première). Dans une autre école, les effets moteurs ne se compensent pas avec la voilure, mais avec le moteur lui même.

Mais vous ne démentez pas tout de suite ma remarque dans votre réponse précédente, vous dites qu'elle est mon crédo... J'éspère donc une vraie démonstration par l'absurde, notamment avec l'hypothèse de Fyemp passant par le Cdg (et non située dessus), que mon croquis sous entend, vous montrez que les moments ne sont pas équilibrés... Et c'est tout.

Et vous pensez que la messe est vraiment dite ?

1) Vous n'avez pas montré que la direction de Fn est celle de la verticale oZ passant par G... Donc que le rotor est effectivement à l'horizontale. Par contre, et ça c'est exact dans mon croquis, Fy est bel et bien verticale, pas Fn.

2) Dans mon croquis, l'équilibre en moment n'est pas réalisé... Mais celui en force non plus, il en manque une.

Poursuivez donc ! ce n'est pas fini.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Dim 2 Fév - 21:58 (2014)    Sujet du message: Le cas gma Répondre en citant

gma a écrit:
Dans ce croquis, nous avons donc un autogire équilibré... Vraiment équilibré, en forces ET en moment


gma a écrit:

Dans mon croquis, l'équilibre en moment n'est pas réalisé... Mais celui en force non plus.



Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 3 Fév - 21:11 (2014)    Sujet du message: Le cas gma Répondre en citant

gma a écrit:
Jean Claude DEBREYER a écrit:
gma a écrit:
 il est exact que je n'ai représenté que l'hélice qui tourne, comme Jean Claude d'ailleurs...



Faux.

(Mon dessin de 2011, récemment rappelé) 
Et j'ai chiffré à 25mm environ en croisière, le déport de Fn obtenu à l'équilibre.  Dans sa logique de Troll, Gma trouve 50 mm pour ce déport qu'il affirme pourtant être nul!



gma a écrit:
dans mon cas,  Fy compense le couple moteur. Dans ce croquis, nous avons donc un autogire équilibré... Vraiment équilibré, en forces ET en moment. Et lui vole droit.




Faux.  Dans son schéma, Fy ne pourrait compenser le couple moteur qu'avec l'aide de sa force CR produite en tête de mât. Hélas, il ne sait pas ce qui pourrait bien la produire. Difficile pour lui, dès lors,  de la chiffrer sans savoir comment elle apparaît.

...



Hors ligneInscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 276


Localisation: Loir et Cher


Posté le: Sam 12 Mar - 11:50 (2011)    Sujet du message: VIBRATION ROTOR

Non, je ne pense pas comme çà. Comme je le disais, un couple ne se résume pas à une unique force de réaction mais à deux (égales et de sens opposé mais décalée d'une distance d= Moment/Tcr) Si vous introduisez Tcr, vous devez alors introduire une force complémentaire égale et opposée, décalée d'une distance Moment/Tcr plus bas. Dès lors, celle-ci n'est pas équilibrée dans votre dessin, et vous entraînera en virage. (c'est normal, puisque votre rotor est incliné)




Selon mon opinion, le couple de 140 Nm produit par un Rotax 503 à plein gaz sur un gyro en ligne droite inclinera la ligne CdG/Pivot de roulis jusqu'à ce que le moment formé par Fn et le poids lui soit opposé. Avec P = 2750 N, le déport d entre Fn et P sera de = 140/2750 = 51 mm. Par ailleurs, puisque Fn doit former un couple avec P, il faut que Fn soit parallèle à P, c'est à dire VERTICALE. D'où un rotor horizontal pour voler droit.
Enfin, si par construction, on déporte le pivot de roulis de 25 mm , le mât sera incliné un peu d'un coté à plein gaz et un peu de l'autre à gaz réduits, ce qui minimisera l'amplitude des déplacement du manche de part et d'autre du centre (puisque si le fuselage est incliné pendant que l'axe rotor doit rester vertical, c'est bien que manche est un peu sur le côté) .

Dernière édition par Jean Claude DEBREYER le Sam 12 Mar - 12:52 (2011); édité 1 foisNote: 1  Évaluer: Plus - Moins




Pour Jean Claude...

Ce qui doit former un couple avec P, c'est Fz... La force de portance opposée au poids... Pas Fn.

Fn, la résultante, passe par le CdG et admet donc une composante transversale (Fy) qui justifie le braquage gouverne pour être équilibrée.

Comme dans le plan longitudinal Jean Claude... Pareil !

_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Fév - 21:39 (2014)    Sujet du message: Le cas gma Répondre en citant

gma a écrit:

Dans ce croquis, nous avons donc un autogire équilibré... Vraiment équilibré, en forces ET en moment


gma a écrit:

Dans mon croquis, l'équilibre en moment n'est pas réalisé... Mais celui en force non plus



gma a écrit:

Fn, la résultante, passe par le CdG et admet donc une composante transversale (Fy) qui justifie le braquage gouverne pour être équilibrée.


Impressionnant !


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 4 Fév - 05:11 (2014)    Sujet du message: Le cas gma Répondre en citant

Il y a plus impressionnant...

Jean Claude Debreyer a écrit :

"Par ailleurs, puisque Fn doit former un couple avec P, il faut que Fn soit parallèle à P, c'est à dire VERTICALE. D'où un rotor horizontal pour voler droit..."

En "3D", ça donne ça :




Bon ! c'est sûr, c'est équilibré... Pas de poussée hélice, donc pas de traînée rotor, un couple moteur inutile donc... Et nous avançons.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 496
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Mar 4 Fév - 08:25 (2014)    Sujet du message: Le cas gma Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Pour le changement de sujet, il a déjà tenté avec l'équilibre en lacet. Mais il va réitérer. Si çà ne marche pas, il y a aussi ses embrouilles sur la définition des mots

Bien anticipé Jean-Claude, il change maintenant de sujet en nous parlant de l'équilibre longitudinal tout en changeant la définition de la force Fn.

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Par ailleurs, puisque Fn doit former un couple avec P, il faut que Fn soit parallèle à P, c'est à dire VERTICALE. D'où un rotor horizontal pour voler droit...

C'est affirmation est tout à fait juste. La force Fn telle que définie par gma lui-même dans son schéma (voir ci-dessous) est la projection de la résultante totale du rotor dans le plan vertical formé par le disque de l'hélice puisqu'elle se décompose en une composante Fz et Fy toutes les deux dans ce plan. Contrairement à ce schéma et comme l'explique Jean-Claude, Fn s'oppose donc bien au poids pour former un couple pur avec ce dernier. Le rotor est donc dans ce plan horizontal (je précise "dans ce plan" ce qu'évidemment à voulu dire Jean-Claude pour anticiper une réponse éventuelle de gma sur ce point).

gma voudrait maintenant nous faire croire que cette force Fn est la résultante générale du rotor (qui elle n'est effectivement pas dans le plan vertical, ça se saurait Very Happy ) pour discréditer les propos de Jean-Claude. Pensez-vous mon cher gma que Jean-Claude ne sait pas qu'un rotor développe une traînée ?



Oui, la messe est dite car aucune discussion avec vous n'est plus possible. Vous vous êtes contredit un nombre incalculable de fois et vous êtes incapable de reconnaître la moindre de vos erreur. Vous mentez sciemment pour embrouiller les lecteurs. C'est inacceptable !

gma a écrit:
Dans ce croquis, nous avons donc un autogire équilibré... Vraiment équilibré, en forces ET en moment

gma a écrit:
Dans mon croquis, l'équilibre en moment n'est pas réalisé... Mais celui en force non plus.

Mort de Rire Pathétique ! Votre mauvaise foi est incommensurable.

Pierre ALBOUY s'adressant à gma a écrit:
Je ne dialoguerais donc plus avec vous.

Oui, il n'y a que ça à faire, vous ignorer. Je ne dialoguerais donc plus avec vous.
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mar 4 Fév - 11:14 (2014)    Sujet du message: Le cas gma Répondre en citant

gma a écrit:
Il y a plus impressionnant.... Pas de poussée hélice, donc pas de traînée rotor... Et nous avançons.






Eh oui,  il trouve alors ses propres dessins impressionnant !


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 5 Fév - 10:30 (2014)    Sujet du message: Le cas gma Répondre en citant

Jean Fourcade a écrit:
Jean Claude DEBREYER a écrit:
Pour le changement de sujet, il a déjà tenté avec l'équilibre en lacet. Mais il va réitérer. Si çà ne marche pas, il y a aussi ses embrouilles sur la définition des mots
Bien anticipé Jean-Claude, il change maintenant de sujet en nous parlant de l'équilibre longitudinal tout en changeant la définition de la force Fn.


Pourquoi changer de sujet ? Celui-ci me va très bien, en plus du fait que vous l'avez créé sur moi, pour parler de moi, avec ou sans moi mais sur le fondement de ce que je fais, écrits, voir pense... A la dimension donc de mon prétendu égo... Mais vu par vous (c'est peut-être ça le seul problème). Donc non ! ce sujet me va parfaitement... Comme un gant dirais-je Mort de Rire

Sur la définition de Fn... Eh bien il n'y a rien a changer, Fn fut, est et reste la "Force aérodynamique normale au plan"... C'est à dire pour un rotor, sa résultante aérodynamique et rien d'autre. Fn admet trois composantes dans le trièdre giravion, Fz, projection sur l'axe z (verticale passant par G), dite force de portance et opposée au poids, Fx, projection sur l'axe longitudinal x, Fy, projection sur l'axe transversal y.
La même Fn admet d'autres composantes sur le trièdre lié aux vitesses, dont la fameuse composante de traînée. Ici, nous traitons de l'équilibre du giravion dans son ensemble et sous l'effet du couple moteur, Fn reste donc Fn dans toute sa splendeur, c'est à dire la résultante aérodynamique normale au plan et rien d'autre, le trièdre de référence est celui des vitesses... Qui dans une translation horizontale a vitesse constante garde une particularité... L'axes oz du trièdre des vitesses est confondu avec l'axe Gz du trièdre giravion, vous ne pouvez donc pas m'expliquer que je cultive l'ambiguïté sur les projections et autres changements de repère.
Jean Fourcade a écrit:
Jean Claude DEBREYER a écrit:
Par ailleurs, puisque Fn doit former un couple avec P, il faut que Fn soit parallèle à P, c'est à dire VERTICALE. D'où un rotor horizontal pour voler droit...
C'est affirmation est tout à fait juste. La force Fn telle que définie par gma lui-même dans son schéma (voir ci-dessous) est la projection de la résultante totale du rotor dans le plan vertical formé par le disque de l'hélice puisqu'elle se décompose en une composante Fz et Fy toutes les deux dans ce plan. Contrairement à ce schéma et comme l'explique Jean-Claude, Fn s'oppose donc bien au poids pour former un couple pur avec ce dernier. Le rotor est donc dans ce plan horizontal (je précise "dans ce plan" ce qu'évidemment à voulu dire Jean-Claude pour anticiper une réponse éventuelle de gma sur ce point).

gma voudrait maintenant nous faire croire que cette force Fn est la résultante générale du rotor (qui elle n'est effectivement pas dans le plan vertical, ça se saurait Very Happy ) pour discréditer les propos de Jean-Claude. Pensez-vous mon cher gma que Jean-Claude ne sait pas qu'un rotor développe une traînée ?


 

Oui, la messe est dite car aucune discussion avec vous n'est plus possible. Vous vous êtes contredit un nombre incalculable de fois et vous êtes incapable de reconnaître la moindre de vos erreur. Vous mentez sciemment pour embrouiller les lecteurs. C'est inacceptable !



Ben non justement... Comme le définit gma, et comme Fn est précisémment définie, Fn EST la résultante aérodynamique normale au plan... Rien d'autre.

J'ai représenté Fn sur le croquis de 2011 pour situer l'origine des projections Fz et Fy qui sont dans le plan en question, l'orientation de Fn dépend d'une autre projection, celle de Fx... Qui existe !
Et personne sur cette terre n'a définie Fn comme la force opposée au poids... Sûrement pas gma... C'est à dire moi ! Mr. Green

Et donc sur le croquis ci dessus, en accord avec toutes les définitions existantes à ce sujet, dans le trièdre giravion, c'est la projection Fz de Fn qui s'oppose au poids, rien d'autre... La force de portance.

Gma ne veux pas vous faire croire... Gma (c'est à dire moi moi moi et remoi), je vous écris que Fn fut, est et reste la résultante aérodynamique normale au plan du rotor, que cette normale au plan ne s'oppose pas au poids, donc que le plan du rotor n'est pas horizontal comme voudrais nous le faire avaler Jean Claude... Combien même il nous reprojete Fn dans le plan bla bla bla bla.

Car c'est bien Jean Claude Debreyer qui essaie de nous faire croire que le plan est horizontal sur la seule idée que Fn s'opposerait au poids... Hein ?

Si Jean Claude sait qu'un rotor développe une traînée... Il sait donc la situer, en définir le moment de lacet qu'elle créée via le décalage qu'il vante, puis donc nous représenter sur sa figure, la composante Fy de l'empennage qu'il faut construire pour équilibrer ce moment de lacet... Puisque le décalage doit subsister...

OU EST cette composante Fy emp sur le croquis de Jean Claude ?... Celle utile à contrecarrer le moment de lacet du à la composante de traînée qu'il connaît... Sauf s'il ne veut pas la représenter bien sûr.

Vous voulez que je la dessine MOI sur le croquis ?

Donc NON ! l'affirmation de Jean Claude n'est pas juste, c'est même une ENORME KONNERIE et mes mots sont très très très doux !
Jean Fourcade a écrit:
Oui, la messe est dite car aucune discussion avec vous n'est plus possible. Vous vous êtes contredit un nombre incalculable de fois et vous êtes incapable de reconnaître la moindre de vos erreur. Vous mentez sciemment pour embrouiller les lecteurs. C'est inacceptable !



Ah oui !... Parce que vous en ce moment vous faites quoi ?... A part nous expliquer que la Fn de Jean Claude c'était finalement pas la Fn que soutien gma (celle universellement reconnue) ?
Vous pouvez me prendre effectivement pour un abruti de première zone... Cela tempère mon égo démesuré Mr. Green  et me replace bien droit (ou presque) dans mes baskets... Faudrait quand même pas trop prendre le lecteur pour un même abruti. Il se souvient lui qui est contradictoire et dans ces propos, et dans sa démarche... Et en ce qui vous concerne, ça fait déjà trois fois que vous claquez la porte à gma... Pour revenir et créé un sujet sur lui...
Je pense que je vais bientôt faire un sujet sur vous si cela continu...
Jean Fourcade a écrit:
  Mort de Rire Pathétique ! Votre mauvaise foi est incommensurable.


Pierre ALBOUY s'adressant à gma a écrit:
Je ne dialoguerais donc plus avec vous.
Oui, il n'y a que ça à faire, vous ignorer. Je ne dialoguerais donc plus avec vous.


Avec l'égo, ça fait donc deux choses incommensurables... Je deviens hors normes avec vous Mort de Rire
Pardon ! quatre fois donc (décidement faut bien calculer ici)...
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 5 Fév - 10:35 (2014)    Sujet du message: Le cas gma Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
gma a écrit:
Il y a plus impressionnant.... Pas de poussée hélice, donc pas de traînée rotor... Et nous avançons.






Eh oui,  il trouve alors ses propres dessins impressionnant !

Je pense qu'il va devenir bientôt criant de vérité pour vous... Dès que vous aurez mis Fyemp sur votre croquis... Faux comme il se doit !
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mer 5 Fév - 11:53 (2014)    Sujet du message: Le cas gma Répondre en citant



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:23 (2017)    Sujet du message: Le cas gma

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 59, 10, 11  >
Page 4 sur 11

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com