le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mise en Vortex
Aller à la page: <  1, 2, 318, 19, 2027, 28, 29  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA )
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 495
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Dim 2 Mar - 22:32 (2014)    Sujet du message: Mise en Vortex Répondre en citant

gma a écrit:
Mais ça ne vous donne pas cette autorité supérieure de prendre l'autre pour un abrupti...

J'ai bien peur que si. Vous essayez de vous mesurer à moi alors que vous n'êtes même pas capable de calculer un simple moment (c'est-à-dire le produit de deux nombres) pour déterminer l'équilibre en roulis d'un autogire. Vous critiquez mes logiciels (que vous ne comprenez pas) alors que vous n'en avez jamais développé le moindre. Vous critiquez le tableur de Jean-Claude en le qualifiant de "merde" (voir le sujet sur l'autogire à grande vitesse). Dans les 1697 messages que vous avez écrit sur ce forum, vous n'avez jamais fourni le moindre calcul numérique. Ne voyez vous pas le gouffre qui nous sépare ? Vous êtes pathétique.


_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 2 Mar - 22:32 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 00:23 (2014)    Sujet du message: Mise en Vortex Répondre en citant

Jean Fourcade a écrit:
J'ai bien peur que si. Vous essayez de vous mesurer à moi alors que vous n'êtes même pas capable de calculer un simple moment (c'est-à-dire le produit de deux nombres) pour déterminer l'équilibre en roulis d'un autogire. Vous critiquez mes logiciels (que vous ne comprenez pas) alors que vous n'en avez jamais développé le moindre. Vous critiquez le tableur de Jean-Claude en le qualifiant de "merde" (voir le sujet sur l'autogire à grande vitesse). Dans les 1697 messages que vous avez écrit sur ce forum, vous n'avez jamais fourni le moindre calcul numérique. Ne voyez vous pas le gouffre qui nous sépare ? Vous êtes pathétique.

 
 


Effectivement, tant qu'un moment sera pour vous le produit de deux nombres, nous ne nous entendrons jamais... Chez moi c'est le produit d'un vecteur par une distance (directe)...

Et oui, je me permet effectivement d'objecter un tant soit peu sur votre logiciel, moi qui dû, à un certain moment de mon existence, calculer quelques rotors à une époque ou windows 93 n'était pas encore là ... Ce qui fait qu'on apprend à bien faire les calculs, et ceux uniquement utiles, pour ne pas perdre trop de temps.

Effectivement aussi, je trouve que la "moulinette" de Jean Claude va mieux que son tableur, depuis les hérésies gma... Pas vous ? Peut-être voulez vous des exemples sur la contradiction entre l'avant gma... Puis l'après. 1698... Soyons pragmatique ! Et effectivement encore, aucun calcul numérique, juste de l'alphanumérique de temps à autre et des "bétises" à hauteur des votres (miroir).

Je ne sais pas si un gouffre nous sépare... Moi je dirais juste une bonne paire de rotors faits de vos mains, une paire d'heures de vol supplémentaires aussi... Et un retour des "utilisateurs"...

Et effectivement, surtout pas cette intention de me mesurer à vous.

A dans dix ans aussi ! Okay
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Dernière édition par gma le Lun 3 Mar - 09:07 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 347
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 03:55 (2014)    Sujet du message: Mise en Vortex Répondre en citant

@ Ventus, comme tu peut le lire, nous sommes exactement dans l'option 2 :
Maintenant, il y a deux options : 
1/ JCD et Fourcade disent : OK, on a merdu sur ce coup là....
2/ JCD et fourcade vont repartir dans des théories de plus en plus emberlificotées pour arriver à dire que si il avait tort, c'est parce qu'il avaient raison...

 Explications emberlificotées pour dire que l'on a raison :  on sort les courbes de puissance du R22 pour illustrer quoi ? On se le demande...


Par contre, tu constateras qu'il n'y a pas une ligne pour me contredire quand je dis  que le tableur ne correspond pas à la réalité !

Oser dire qu'il faut moins de Pas en stationnaire en HES qu'en DES  c'est très fort ! Pourtant, le dernier des derniers comprend très bien que si il est en stationnaire à 14° de pas ou 12° , peut importe , pour MONTER, il faut AUGMENTER le pas et pour TENIR en HES il faut plus de pas qu'en DES....

J'ai demandé à Pierre Albouy de faire le Juge de Paix : juste lire la PA de son R22 en stationnaire DES et ensuite 15m plus haut en HES : sans me tromper, la PA sera plus forte en HES qu'en DES et je peux prédire que le ratio sera d'environ 7 %...Et tout cela sans tableur.


Pourquoi pas la vidéo  ? PArce que j'ai bien compris que la mauvaise foi de JCD fera que la vidéo sera invalidée par lui parce qu'elle ne correspond pas à son tableur.....Il trouvera toutes les excuses possibles pour dire que j'ai triché ou que les conditions n'étaient pas réunies...et je ne veux pas lui donner une nouvelle tribune ou il déclamera qu'il a raison sans pouvoir le prouver sauf en dénigrant les faits qui eux sont têtus.

C'est pourquoi j'ai préféré expliquer  pourquoi leur tableur est faux et qu'il présente une inversion de signe qu'ils n'ont pas détecté.

Ont-ils répondu à cela ? Pourtant, j'attaque directement leur Bébé ! 

PAs de réponse , pourquoi ? car répondre,  cela leur imposerait de reconnaître leur erreur....qu'il est impossible de cacher.....si on en parle..donc, on parle des courbes de puissance du R 22 à la place.....


Donc, moi j'ai démontré sans vidéo que le tableur ne correspond pas à la réalité.  Je leur laisse le loisir de me répondre de même, SANS vidéo.....
Et donc, je les mets au défi de me prouver comme il disent dans leur  tableur qu'ils faut moins de puissance en stationnaire HES  que DES....
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 347
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 05:16 (2014)    Sujet du message: Mise en Vortex Répondre en citant


_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 09:24 (2014)    Sujet du message: Mise en Vortex Répondre en citant

Jean Fourcade a écrit:
J'ai calculé cette fois la puissante induite comme étant le produit de la poussée du rotor multiplié par la vitesse induite. Voici ce qu'on obtient :



 

On s'aperçoit que la somme des puissances est légèrement différente par rapport à mon premier graphique (la différence est minime). Cela vient du fait que ce calcul ne prend pas en compte la puissance développée par la composante induite arrière du rotor (appelée H dans la littérature). Mais cette fois les courbes sont conformes à celles du manuel du R22.

Un commentaire gma (autre qu'une ânerie j'entends) ? Mort de Rire


Donc on obtiendrait effectivement la puissance induite, somme des puissances de sustentation et d'avancement (puisque la poussée normale au plan sert à la fois à la portance et à l'avancement) ?...Et puis il y a un imbécile qui décide, on ne sait par quel miracle, d'ajouter la puissance utile à vaincre la trainée du fuselage à la puissance induite pour obtenir la puissance totale (induite ?)... Des fois que la puissance d'avancement n'inclue pas la puissance utile à vaincre la traînée fuselage... Jean Fourcade, prendre les autres pour des ... c'est un métier ! ça ne s'improvise pas.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 495
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 10:44 (2014)    Sujet du message: Mise en Vortex Répondre en citant

gma a écrit:
Donc on obtiendrait effectivement la puissance induite, somme des puissances de sustentation et d'avancement (puisque la poussée normale au plan sert à la fois à la portance et à l'avancement) ?...Et puis il y a un imbécile qui décide, on ne sait par quel miracle, d'ajouter la puissance utile à vaincre la trainée du fuselage à la puissance induite pour obtenir la puissance totale (induite ?)... Des fois que la puissance d'avancement n'inclue pas la puissance utile à vaincre la traînée fuselage... Jean Fourcade, prendre les autres pour des ... c'est un métier ! ça ne s'improvise pas.

Mort de Rire Si vous compreniez quelque chose, vous vous seriez aperçu que c'était justement le propos de mon premier message. L'imbécile est donc celui qui a tracé les courbes du R22 (merci pour lui). Et non la puissance induite ne se définit pas comme la somme de la puissance de sustentation et d'avancement mais uniquement par la puissance à créer la vitesse induite (justement) à laquelle il faut bien ajouter la puissance de profil et la puissance d'avancement pour avoir la puissance totale. J'ajoute qu'une simple lecture de ce diagramme permet de vérifier que la puissance totale est bien la somme des trois autres (à 10% près pour tenir compte du rotor anti-couple). De la confusion, encore de la confusion et toujours de la confusion. Je propose que vous reveniez me voir quand vous serez capable de tracer les courbes que vous vous permettez de critiquer. Je pense être tranquille un moment Mr. Green Qui est le vrai imbécile ?

Pour références : L'hélicoptère P. Lefort et J. Hamann
Page 65 : Puissance de profil en stationnaire : Pp0
Page 68 : Puissance de profil en translation : Pp = Pp0*(1+5*mu^2)
Page 66 : Puissance induite : Pi = FN*Vi
Page 69 : Puissance du fuselage : Pf = 1/2*ro*Scx*V^3
Page 69 : Puissance du rotor anti couple : Pa = 0,1*(Pi+Pp+Pf)
Page 69 : Puissance totale : PN = Pi+Pp+Pf+Pa
_________________
Visitez mon site


Dernière édition par Jean Fourcade le Lun 3 Mar - 11:11 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 495
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 10:55 (2014)    Sujet du message: Mise en Vortex Répondre en citant

Bobcat a écrit:
On sort les courbes de puissance du R22 pour illustrer quoi ? On se le demande...

Peut-être pour te prouver que nos logiciels fournissent les bons résultats ? Et la vidéo ? (Après nous avoir fait le coup des 42 et 50 degrés, et le coup du HES, DES, c'est quoi ta future stratégie pour nous placer dans le "coffin corner" ?).

Tiens si tu essayais de répondre à cette question :

Ventus a écrit:
Je n'ai pas retrouver où JCD parle de 14° de pas en stationnaire DES. Peux-tu nous l'indiquer ??


Bobcat a écrit:
Je m'étonnes d'ailleurs que les pilotes d'hélicos qui lisent et écrivent sur ce post n'aient pas relevé cette incongruité !

T'es sur la bonne voie. Cherche. (Je te donne un indice : peut-être parce que ce n'est que toi qui ne comprend pas ce qu'on dit Mr. Green )

Bon allez, c'est pas tout. Je vous quitte un bout de temps, c'est les vacances Very Happy
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 347
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 11:51 (2014)    Sujet du message: Mise en Vortex Répondre en citant

Jean Fourcade a écrit:
Bobcat a écrit:





Tiens si tu essayais de répondre à cette question :

Ventus a écrit:
Je n'ai pas retrouver où JCD parle de 14° de pas en stationnaire DES. Peux-tu nous l'indiquer ??









Là :  Puisque tu as posé la question et que j'y ai répondu......A moins que ma réponse ne corresponde pas avec ce que tu veux faire sortir de ton tableur et que tu coup tu ais choisi  une autre valeur que 14°  ? Mort de Rire



Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 432
Localisation: Toulouse





Posté le: Mer 19 Fév - 12:55 (2014)    Sujet du message: Mise en Vortex




 
 
@Ventus, on demande à Bobcat de nous donner la valeur du pas pour le stationnaire. A défaut au sol avec un rotor qui ne porte pas (pas de souffle). On n'est pas très exigent.
_________________
Visitez mon site

Note: 1  Évaluer: Plus - Moins


 


 

Bobcat


En ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 1 697
Localisation: Thailande
 
 





Posté le: Mer 19 Fév - 13:55 (2014)    Sujet du message: Mise en Vortex

 



 
 
Mais bon, pour être bien clair et qu'on ne puisse pas m'accuser de noyer le poisson :
En fonction de la charge embarquée, du carburant, de la température extérieure, , de l'altitude pression, du vent, de la hauteur du stationnaire (dans l'effet de sol tout de même , hein...) , etc...il faut en moyenne entre 11 et 14° degrés de pas en stationnaire , mais seulement pour des appareils de poids et diamètres usuels.... 

_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....

Note: 1  Évaluer: Plus - Moins



 

Bobcat


En ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 1 697
Localisation: Thailande
 
 





Posté le: Mer 19 Fév - 14:15 (2014)    Sujet du message: Mise en Vortex

 



 
 


Jean Claude DEBREYER a écrit:

 Pourrais-tu enfin me dire pour  quel appareil tu te veux que je réponde  et dans quelles conditions de charge ?
Est-ce le dauphin,  à 3500 kg ? à 4000 kg? ou est l'Alouette  et à quelle charge. On va finir par croire que tu joues le moniteur d'auto-école, non?

 
 
Attends, tu me demande le pas en stationnaire, je te le donne, je t'ai dit que tu pouvais prendre la machine de ton choix à la masse de ton choix... Tu veux quoi en core ? LA réponse ???


Pourtant, pour annoncer 8° de pas en stationnaire HES à Elliott, tu n'as pas eu besoin de savoir quelle machine et quelle MTOW ?  Pour l'Alouette : choisi ton modèle :


http://www.alouettelama.com/types/index.html
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....

Note: 1  Évaluer: Plus - Moins


 






Mais bonnes vacances quand même....
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 12:33 (2014)    Sujet du message: Mise en Vortex Répondre en citant

Il aurait la preuve par la vidéo, mais comme on est pas de bonne foi, il veut pas la montrer. Chacun aura compris aussi ce que çà signifie.

Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 13:55 (2014)    Sujet du message: Mise en Vortex Répondre en citant

Je remercie  Gma de me donner ici  l'occasion de montrer comment j'obtiens la puissance nécessaire au rotor, et  la comparer à celle mesurée par Robinson pour son R22.
Pour 80 noeuds par exemple, la trainée du fuselage tirée du S.Cx = 0,49 de leur indication étant de 506 N, il suffit de calculer l'angle d'incidence du disque nécessaire pour vaincre cette trainée: A TAN(50.6 daN/6080 daN) = -4,76°  Il n'y a plus qu'à entrer ces valeurs, puis ajuster le pas pour obtenir la portance souhaitée de 608 daN (ici, 7,9° si pales plates), puis les angles a1 et b1 pour annuler les moments longitudinaux et transversaux (ici, respectivement 3,51° et 1,13° )
Le couple absorbé par  l'arbre à 510 t/mn (53,4 rd/s)  ressort alors à 1077 mN. Cela correspond à une puissance de 1077 x 53,4 = 57,5 kw ou 78 ch. Tandis que la Sté ROBINSON a mesuré 78 ch.  Gma et Bobcat y voient nettement la preuve que le calcul n'est pas confirmé dans la réalité. On ne se demande plus pourquoi.



Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 706

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 14:48 (2014)    Sujet du message: Mise en Vortex Répondre en citant

Bonjour à tous,

 A ce jour nous arrivons à la page 19 sans voir le bout du tunnel!

J'alimente le débat http://air-et-terre.info/aerodyn_theorique/rotors_A3F.pdf en essayant de pousser les "joyeux drilles"  vers la page 32...à cette même page j'espère que nous aurons la recette de la tartiflette cuite sur une turbine Artouste et sans emplafonner la T4!

Une petite pub gratuite car le bouquin est très bien et il y a des images pour les petits et les grands: http://pdf4fr.com/theorie-elementaire-de-lhelicoptere-initiation-par-limage…

CH


Revenir en haut
PhT


Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2010
Messages: 326

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 19:07 (2014)    Sujet du message: Mise en Vortex Répondre en citant

Bonsoir,
Excuse moi Raymond, mais je vais mettre les pieds dans le plat : je trouve que tu devrais faire un peu moins de bruit concernant ta fabrication de rotors... Il y a pas mal d'anciens sur le forum qui connaissent bien cette histoire et qui ont la charité de se taire.
JCD et JF sont certes agressifs, mais cette agressivité est du à tes provocations. Le problème est que tu n'as pas grand chose dans ton jeu sinon des textes anciens que je connais et apprécie également, mais qui ont surtout une valeur historique.
@Bobcat, je suis comme Ventus je ne retrouve pas ou JCD a annoncé qu'il fallait, pour tenir le stationnaire en effet de sol, une puissance supérieure a celle nécessaire à le tenir hors effet de sol. peux-tu nous citer explicitement le passage ?
@CH merci pour le texte http://air-et-terre.info/aerodyn_theorique/rotors_A3F.pdf   c'est une approche que je ne connaissais pas et qui est remarquable quand ont s'intéresse un peu au sujet.


Revenir en haut
Skype
Ventus


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2011
Messages: 264
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 20:52 (2014)    Sujet du message: Mise en Vortex Répondre en citant

Bobcat,

Je ne saisi pas les citations que tu présentes.

Je t'explique ce que je pense avoir compris:

Les théoriciens demandaient le pas en stationnaire (HES) ou le pas au sol quand le rotor ne porte pas.
Car, ils pouvaient en déduire l'écart angulaire entre l'affichage cockpit et le véritable pas aérodynamique.
Finalement, la notice constructeur aura permis de connaitre le vrillage et le profil et donc de définir cet écart.


Il me semble que le tableur ne calcul pas encore le stationnaire DES.
JCD me corrigera si je me trompe.


En attendant, je suis curieux de voir ta vidéo.....


Dernière édition par Ventus le Mar 4 Mar - 03:27 (2014); édité 4 fois
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 21:00 (2014)    Sujet du message: Mise en Vortex Répondre en citant

Jean Fourcade a écrit:
gma a écrit:
Donc on obtiendrait effectivement la puissance induite, somme des puissances de sustentation et d'avancement (puisque la poussée normale au plan sert à la fois à la portance et à l'avancement) ?...Et puis il y a un imbécile qui décide, on ne sait par quel miracle, d'ajouter la puissance utile à vaincre la trainée du fuselage à la puissance induite pour obtenir la puissance totale (induite ?)... Des fois que la puissance d'avancement n'inclue pas la puissance utile à vaincre la traînée fuselage... Jean Fourcade, prendre les autres pour des ... c'est un métier ! ça ne s'improvise pas.




Mort de Rire Si vous compreniez quelque chose, vous vous seriez aperçu que c'était justement le propos de mon premier message. L'imbécile est donc celui qui a tracé les courbes du R22 (merci pour lui). Et non la puissance induite ne se définit pas comme la somme de la puissance de sustentation et d'avancement mais uniquement par la puissance à créer la vitesse induite (justement) à laquelle il faut bien ajouter la puissance de profil et la puissance d'avancement pour avoir la puissance totale. J'ajoute qu'une simple lecture de ce diagramme permet de vérifier que la puissance totale est bien la somme des trois autres (à 10% près pour tenir compte du rotor anti-couple). De la confusion, encore de la confusion et toujours de la confusion. Je propose que vous reveniez me voir quand vous serez capable de tracer les courbes que vous vous permettez de critiquer. Je pense être tranquille un moment Mr. Green Qui est le vrai imbécile ?

Pour références : L'hélicoptère P. Lefort et J. Hamann
Page 65 : Puissance de profil en stationnaire : Pp0
Page 68 : Puissance de profil en translation : Pp = Pp0*(1+5*mu^2)
Page 66 : Puissance induite : Pi = FN*Vi
Page 69 : Puissance du fuselage : Pf = 1/2*ro*Scx*V^3
Page 69 : Puissance du rotor anti couple : Pa = 0,1*(Pi+Pp+Pf)
Page 69 : Puissance totale : PN = Pi+Pp+Pf+Pa





Mais tout ça on sait, comme on sait que le rotor ne peut développer plus que Fn... Et les courbes contructeur sont justement bien faites.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Dernière édition par gma le Mar 4 Mar - 08:41 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 4 Mar - 00:12 (2014)    Sujet du message: Mise en Vortex Répondre en citant

PhT a écrit:
Bonsoir,
Excuse moi Raymond, mais je vais mettre les pieds dans le plat : je trouve que tu devrais faire un peu moins de bruit concernant ta fabrication de rotors... Il y a pas mal d'anciens sur le forum qui connaissent bien cette histoire et qui ont la charité de se taire.
JCD et JF sont certes agressifs, mais cette agressivité est du à tes provocations. Le problème est que tu n'as pas grand chose dans ton jeu sinon des textes anciens que je connais et apprécie également, mais qui ont surtout une valeur historique...



Excuse moi Philippe, mais tu créé un hors sujet. Il est possible d'obtenir une réponse via la réédition de ces propos dans le sujet : "Brèves de comptoir"...
Mais dans la mesure ou j'ai effectivement construit une bonne petite quantité de rotors, pourquoi ne pas parler de cette expérience technique dans ce sujet technique...
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:13 (2017)    Sujet du message: Mise en Vortex

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA ) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 318, 19, 2027, 28, 29  >
Page 19 sur 29

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com