le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Brêves de comptoir
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 20:45 (2014)    Sujet du message: Brêves de comptoir Répondre en citant

gma a écrit:
On sait presque tous que la traînée diminue quand l'altitude croit,

Une autre "brèves de comptoir", encore plus connue: "Il vaut mieux un pilote plein qu'un réservoir vide".
Amusante aussi, non?


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 31 Mai - 20:45 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 21:46 (2014)    Sujet du message: Brêves de comptoir Répondre en citant

Un vampire, couvert de sang, revient en zigzaguant à sa grotte et se pose (ou plutôt se pend) pour piquer un somme. Mais les autres souris, réveillées par l'odeur du sang, le harcèlent pour savoir où il en a tant trouvé.
- Non ! Laissez-moi dormir ! gémit le vampire ensanglanté.
- Si ! Si ! Dis-nous, dis-nous où tu as eu tout ce sang ! hurlent les autres vampires.
Finalement la chauve-souris vampire ensanglantée cède et dit aux autres de la suivre.
Après dix minutes de vol silencieux dans la nuit noire, ils plongent dans une vallée, puis dans une forêt. Et à l'entrée d'une clairière, le vampire ensanglanté dit :
- On y est ! Vous voyez cet arbre là-bas ?
- Oui ! piaillent les autres, la salive à la bouche.
- Et ben moi je l'avais pas vu...
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 22:00 (2014)    Sujet du message: Brêves de comptoir Répondre en citant

Excellente ! On l'apprécie quand même mieux dans ce domaine qu'en aéronautique!

Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 22:35 (2014)    Sujet du message: Brêves de comptoir Répondre en citant

C'est votre appréciation ?...


Garçon ! Champagne !... JCD apprécie les konneries de Gma, faut absolument arroser ça...
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 22:51 (2014)    Sujet du message: Brêves de comptoir Répondre en citant

Tant que cà n'est pas de la désinformation délibérée

Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 23:25 (2014)    Sujet du message: Brêves de comptoir Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Tant que cà n'est pas de la désinformation délibérée




C'est pas de la désinformation, c'est 1/2.rhô.C.S.V²..., avec rhô diminuant quand Z croît.


Le badin (indicateur de vitesse) affiche un écart pression totale / pression statique... A terme, combien même vous avancer, se pose donc le problème d'une indication en régression puisque non corrigée de la densité (sinon cela serait une vitesse CAS)...
Enfin, avec l'altitude, la puissance du groupe moto propulseur (PA non corrigée) diminue aussi...


Finalement... Combien même vous maintenez IAS identique et PA constante... La traînée diminue.
Et nous parlons de la traînée, pas de son coefficient (projection de C sur oX), variant avec l'incidence lui..., soit la réponse pour Gérard.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 10:02 (2014)    Sujet du message: Brêves de comptoir Répondre en citant

gma a écrit:
C'est pas de la désinformation, c'est 1/2.rhô.C.S.V²..., avec rhô diminuant quand Z croît, la traînée diminue.

Si c'est pas de la désinformation, c'est quoi?: J'ai déjà expliqué, en long, en large, et en travers, comment cette formule donne une trainée constante, de même qu'elle donne aussi une portance constante (nécessairement égale au poids) même si ρ diminue. Parce que ρ.V2 reste constant, comme l'indique un badin constant.

gma a écrit:
Cela fait l'objet des cours théoriques du premier brevet de pilote envisagé et lui enlève un peu de crédibilité

Gma devrait essayer de comprendre ses cours s'il veut réussir un jour son théorique. Il se trouve que je les ai dispensés à de futurs pilotes au sein de l'Education Nationale. La crédibilité qu'Elle exige est celle-ci:



La mention "Très bien" n'étant cependant pas nécessaire.
Pour les bonnes blagues, en revanche, je ne conteste pas sa maîtrise.

gma a écrit:
Peut-être JCD devrait-il dépenser cette énergie pour construire son giro .

Je le remercie vivement pour ce conseil. Il a surement construit le sien beaucoup plus rapidement, grâce à ses gros moyens de production industrielle (Générale de Mécanique Aéronautique)...Ah, non? ni gyro, ni hélico? Et comment çà se fait?

De mon côté avec toutes les machines-outil qu'on voit sur mon établi, je n'en suis que là:



Revenir en haut
Florent


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2008
Messages: 469
Localisation: 38

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 18:06 (2014)    Sujet du message: Brêves de comptoir Répondre en citant

Il va être sympa ce petit appareil....

Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 19:19 (2014)    Sujet du message: Brêves de comptoir Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
gma a écrit:
C'est pas de la désinformation, c'est 1/2.rhô.C.S.V²..., avec rhô diminuant quand Z croît, la traînée diminue.





Si c'est pas de la désinformation, c'est quoi?: J'ai déjà expliqué, en long, en large, et en travers, comment cette formule donne une trainée constante, de même qu'elle donne aussi une portance constante (nécessairement égale au poids) même si ρ diminue. Parce que ρ.V2 reste constant, comme l'indique un badin constant.






Oui vous avez expliqué ça... Et apparemment on vole à "badin constant" dans votre lycée aéronautique...


Mais je ne sais pas comment vous faites ! Car moi qui suit un log de nav sur la base d'une Vp définie, donc à IAS variable selon le niveau de vol, le vent, la Wd, je pourrais le faire à condition de corriger mon instrument, gradué sur la base des équations de St Venant, en fonction de la température, ce qui est permit, car il possède une échelle de correction et la petite molette faites pour...
Sinon, sans ça, vous faites comment ?



Jean Claude DEBREYER a écrit:
gma a écrit:
Cela fait l'objet des cours théoriques du premier brevet de pilote envisagé et lui enlève un peu de crédibilité




Gma devrait essayer de comprendre ses cours s'il veut réussir un jour son théorique. Il se trouve que je les ai dispensés à de futurs pilotes au sein de l'Education Nationale. La crédibilité qu'Elle exige est celle-ci:





Mince ! trop tard ! gma a déjà réussi ses théoriques depuis longtemps, sans mention (aucune n'était prévue)...
Jean Claude DEBREYER a écrit:
De mon côté avec toutes les machines-outil qu'on voit sur mon établi, je n'en suis que là:





Ben on peut pas être sur le forum à blablater sur tartempion et saquer comme un malade avec la sensitive... Faut choisir !
Et puis, de l'autre coté, on a les moyens que l'on se donne (aucune de mes machines-outils n'a été gracieusement offerte...). 





_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Juin - 08:39 (2014)    Sujet du message: Brêves de comptoir Répondre en citant

gma a écrit:
Oui vous avez expliqué ça... Mais je ne sais pas comment vous faites ! Vous faites comment ?

Il y a un cadran où il est écrit dessus "Air speed" avec une petite aiguille et des numéros tout le tour. L'aiguille bouge toute seule quand çà vole plus ou moins vite. On s'efforce qu'elle reste en face du même numéro, par exemple 50, même quand on vole très haut. Cà paraît un peu compliqué, dit comme çà, mais vous verrez que ce sera facile quand vous apprendrez à piloter pour de vrai...
Ah, et surtout ne touchez pas au petit bouton avant de savoir à quoi çà sert.


Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 488
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 2 Juin - 13:55 (2014)    Sujet du message: Brêves de comptoir Répondre en citant

JCD et GMA, nos frères ennemis préfèrés, règlent toujours leurs problèmes de façon cordiale.
A mon avis, ils font référence a ce proverbe chinois: c'est en voyant un moustique se poser sur ses testicules qu on réalise qu on ne peut pas régler tous les problèmes par la violence!!!
Claude


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 2 Juin - 20:15 (2014)    Sujet du message: Brêves de comptoir Répondre en citant

Mdr Claude... Mais en fait, il n'y a pas de problème à régler... Enfin moi je n'en vois aucun !

C'est juste histoire de générer de la connexion pour que ce forum fonctionne. 



Jean Claude DEBREYER a écrit:
gma a écrit:
Oui vous avez expliqué ça... Mais je ne sais pas comment vous faites ! Vous faites comment ?




Il y a un cadran où il est écrit dessus "Air speed" avec une petite aiguille et des numéros tout le tour. L'aiguille bouge toute seule quand çà vole plus ou moins vite. On s'efforce qu'elle reste en face du même numéro, par exemple 50, même quand on vole très haut. Cà paraît un peu compliqué, dit comme çà, mais vous verrez que ce sera facile quand vous apprendrez à piloter pour de vrai...
Ah, et surtout ne touchez pas au petit bouton avant de savoir à quoi çà sert.





Effectivement, restez à 50 avec cette méthode de vol... Théorique de Lycée et pratique pour tours de piste.


Quand un constructeur met sur un manuel de vol un tableau des performances avec l'altitude, il évoque la vitesse propre de l'aéronef, soit la composante horizontale de la vitesse corrigée (de l'altitude densité)... La petite fenêtre blanche graduée en TAS et associée à celle des températures ajustables avec la molette. Pas celle IAS lu sur votre compteur à aiguille.
Et c'est ces vitesses répertoriées dans un tableau de performance qu'il faut utiliser à bon escient en navigation pour la conduite efficace d'un vol. Vous savez ! Tsv, Tcor, Hea, Hcor...
Et on évoque un vol de navigation hein (250 NM au bas mot), à haute altitude (au dessus du FL 100), pas des tours de piste de 12 min chrono en radada...




 
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mar 3 Juin - 10:09 (2014)    Sujet du message: Brêves de comptoir Répondre en citant

gma a écrit:
On évoque un vol de navigation de 250 NM au bas mot, et au dessus du FL 100.

Mais QUAND reconnaîtra-t-il ses mauvaises réponses, au lieu d'essayer encore de nous entourlouper ? On n'a rien évoqué de tel. La question de Gérard évoquait la trainée de son rotor d'autogire. Pas une interminable ligne droite de 500 km, 3000 m au dessus d'un sol devenu indistinct, que n'envie aucun pilote d'autogire .


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 3 Juin - 19:23 (2014)    Sujet du message: Brêves de comptoir Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
gma a écrit:
On évoque un vol de navigation de 250 NM au bas mot, et au dessus du FL 100.


Mais QUAND reconnaîtra-t-il ses mauvaises réponses, au lieu d'essayer encore de nous entourlouper ? On n'a rien évoqué de tel. La question de Gérard évoquait la trainée de son rotor d'autogire. Pas une interminable ligne droite de 500 km, 3000 m au dessus d'un sol devenu indistinct, que n'envie aucun pilote d'autogire .


Dans la mesure ou Gérard a étudié le problème jusqu'à 2 140 m (env FL 065), on suppose que sa question concerne ce qu'il a constaté, mais à des altitudes non atteintes... Soit au dessus de 3 000 m donc (FL 100 et plus)... Ne vous déplaise.
En plus chez lui, même à 5 000 m, on voit encore très bien le sol...
Et comme Gérard est plus disposé à la nav qu'au tdp, pourquoi pas une nav digne de ce nom.

   
Gérard BEAUDOIN


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 1 243

Localisation: Chabottes Hautes Alpes
 

Posté le: Mar 20 Mai - 23:26 (2014)    Sujet du message: Traînée rotor et altitude.

Bonjour
J'ai contrôlée la vitesse de rotation de mon rotor en fonction de l'altitude.
altitude   900m  335t/mn
altitude 1500m 350t/mn
altitude 1840m 360t/mn
altitude 2140m 370t/mn


Une question me taraude
Si le rotor accélère c'est parce que la densité de l'air est moindre donc la traînée du rotor devrait diminuer mais puisque sa vitesse de rotation augmente
est ce que la traînée reste constante ou bien augmente t'elle ou bien diminue t'elle en fonction de l'altitude ?


Gérard
_________________
http://www.agnes-beaudoin-photographe.fr/

Note: 1  Évaluer: Plus - Moins
Revenir en haut
 


_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mar 3 Juin - 20:25 (2014)    Sujet du message: Brêves de comptoir Répondre en citant

gma a écrit:
on suppose que la question de Gerard concerne ce qu'il a constaté, mais à des altitudes non atteintes... Soit au dessus de 3 000 m donc (FL 100 et plus)... Ne vous déplaise.


Pathétique. On constate seulement que Gma tente encore de noyer le poisson.
Gérard dira lui-même s'il "évoquait un vol de navigation de 250 NM au bas mot", si son Badin possède une molette d'affichage de température et une fenêtre de vitesse corrigée sans-laquelle-vous- faites-quoi-pour-naviguer-efficacement ", s'il a un "manuel de vol constructeur mentionnant un tableau des performances avec la vitesse propre de l'aéronef corrigée de l'altitude pression, Tsv, Tcor, Hea, Hcor...!".


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:13 (2017)    Sujet du message: Brêves de comptoir

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 2 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com