le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Autogire à grande vitesse AGV
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 714

MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 12:12 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Bonjour Roland,


En Espagne http://www.rotaryforum.com/forum/showthread.php?t=33177 


Tu pourrais  construire une version "néo rétro" avec un Subaru turbo...


A force de rêver, le rêve devient réalité http://bugatti100p.com/


CH


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 12:12 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 488
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 14:45 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Bonjour Roland et Xavier,
J ai un avion Piel Diamant que j ai construit et que j ai motorisé avec un Lycoming O.320 de 160cv.
Je suppose que l avion a une finesse supérieure a l autogire, surtout a un biplace cote a cote tel que celui de Loulou.
Mon avion vole en palier, a 75% de la puissance, a 210km/h par temps frais et un peu moins par temps plus chaud ( dans les 205) .
Si je mets a fond les manettes, il ne monte qu a 220.
Pouvez vous m expliquer comment un autogire, équipé d un Lycoming de 150cv, avec la traînée qu on imagine, puisse voler aussi vite qu un avion? 
Une question me brûle les lèvres : Xavier, avez vous fait l essai le matin ou l après-midi après le gueuleton du BDLP? 
Claude
Ps: j ai déjà volé a + de 170 km/h avec mon autogire en régime de croisière: 130 badin + 40 de vent dans les fesses!! 
De façon générale, ce palier de 200km/h est difficile a atteindre. Les Ulm modernes ( a part quelques uns) y arrivent tout juste ( toujours en croisière s entend)


Revenir en haut
Roland Ricard


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 75
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 14:56 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Claude bonjour, 
Tes constatations sont intéressante, la question judicieuse.
Si tout va bien on aura la réponse cette année mais pas au Bois de la Pierre et avec des GPS et les caméras à l'intérieur  pas pour justifier quoi que ce soit, juste pour le plaisir.


Revenir en haut
Roland Ricard


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 75
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 15:09 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Claude re,
En réfléchissant aux questions posées, je me  suis demandé si les ailes de l'avion n'avaient pas une traînée plus importante que les pales avec cellule et le disque.
Sur mon avion j'ai le moteur du PA28 Archer, cet avion vole à 130 kt peut être 140 le mien en optimisant l'hélice je suis persuadé d'approcher les 185/190 kt car je ne prends pas plus de 2550 tm  et à ce niveau de tm je n'utilise que 160 cv et à 2750 tm j'ai 183 cv 


Revenir en haut
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 15:57 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Claude je n'ai aucune raison de mettre en doute tes observations et ton analyse, la vitesse lu sur le gyro de Jean Marie est bien sur la vitesse badin et personnellement nous n'avons pas chercher a faire plus, puisque comme j'ai déjà dit t'as le pare brise qui veut rentrer dans la cabine, ce gyro pèse a vide environ 310 kg, un moteur de 145/150cv un rotor composite Delta de 9 m et une sacrée batteuse, évidemment un gyro ça traîne plus qu'un avion mais 200 Km/h n'est pas la limite pour un gyro: voir théoriciens ?


Xavier 


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 19:01 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Claude Nowak a écrit:
Bonjour Roland et Xavier,
J ai un avion Piel Diamant que j ai construit et que j ai motorisé avec un Lycoming O.320 de 160cv.
Je suppose que l avion a une finesse supérieure a l autogire, surtout a un biplace cote a cote tel que celui de Loulou.
Mon avion vole en palier, a 75% de la puissance, a 210km/h par temps frais et un peu moins par temps plus chaud ( dans les 205) .
Si je mets a fond les manettes, il ne monte qu a 220.
Pouvez vous m expliquer comment un autogire, équipé d un Lycoming de 150cv, avec la traînée qu on imagine, puisse voler aussi vite qu un avion? 
Une question me brûle les lèvres : Xavier, avez vous fait l essai le matin ou l après-midi après le gueuleton du BDLP? 
Claude
Ps: j ai déjà volé a + de 170 km/h avec mon autogire en régime de croisière: 130 badin + 40 de vent dans les fesses!! 
De façon générale, ce palier de 200km/h est difficile a atteindre. Les Ulm modernes ( a part quelques uns) y arrivent tout juste ( toujours en croisière s entend)
  

      Pour voler plus vite Claude il faut augmenter le diamètre de ton rotor, en vol en palier il sera moins incliné en arrière ( moins de traînée )  et tu pourras prendre plus de charge en biplace.

Xavier.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Mike G


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 292
Localisation: Lillebonne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 19:09 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Je sais que je suis un peu hors sujet, mais pourrais/pourrait??? un Arrowcopter AC20 (360 kg vide, 600 kg maximum) être exploitée en France en CNRA? Si c'était possible, quels seront les inconvénients par rapport à un gyro classé comme un ULM?
Mike G


Revenir en haut
René BRUN


Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2008
Messages: 744
Localisation: A l'est près du lac
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 19:31 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

L'Arrowcopter AC20   vole à 218 Km/h (pales AVERSO) en test au max    avec le rotax 914 .


Roland c'est CARTERCOPTER qui developpe un  autogire à grande vitesse 


Scoop: Il y a un rotor en developpement en Europe qui donnerais 30% de portance supplémentaire pour un même diamètre et profil 8h12, plus d'info en cours d'année (top secret) 
_________________
suite à accident d'autogire CALIDUS pour une rupture du mat,je ne vole plus en CALIDUS AUTOGYRO
https://www.youtube.com/watch?v=p-cu7JvTpxw

https://www.youtube.com/watch?v=SPf9v7CU8Ig


Dernière édition par René BRUN le Jeu 27 Fév - 19:34 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 488
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 19:32 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Xavier,
On verra quand l engin revolera, Roland ira constater de lui même. A moins que pendant ce temps la, Jean-Claude ne sorte son tableur et nous dise ce qu il en pense ( en attendant que Bobcat ne revienne) 
Sinon, une autre question: ne pourrait il pas y avoir un problème de mise en battement du rotor dés qu on atteint des vitesses importantes 
Il y a bien un problème de dissymétrie de portance parceque la pale reculante porte moins et la pale avançante porte plus ( vitesse de l appareil + vitesse de rotation de la pale) 
Quelqu un pour nous éclairer la dessus ( un problème pour les théoriciens )?
Claude


Revenir en haut
Florent


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2008
Messages: 469
Localisation: 38

MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 21:33 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

On parle de cet appareil ?
http://www.pictaero.com/fr/pictures/picture,50838


Revenir en haut
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 21:39 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

CH a écrit:
Bonjour Roland,


En Espagne http://www.rotaryforum.com/forum/showthread.php?t=33177 


Tu pourrais  construire une version "néo rétro" avec un Subaru turbo...


A force de rêver, le rêve devient réalité http://bugatti100p.com/


CH

J'ai très modestement participé a cette aventure a travers la formation du pilote de ce C30, le lieutenant colonel  Fernando IGLESIA LACHICA pilote de F18 est venu au Bois de la Pierre pour se tester et se former au pilotage autogire, il a continué sa formation sur un Air Command il a trouvé que le C30 était plus stable et plus fin que son Air Command, malheureusement a son dernier vol le C30 a l'atterrissage a basculé sur le coté victime d'une résonance, le manche suspendu lui a fracturé l'avant bras et le poignet, depuis cet appareil a été reconstruit et il est dans un musée.

Xavier.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 23:21 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Bonsoir
Grâce à l'articulation de battement, la dissymétrie de vitesse "Air" entre la pale avançante et la pale reculante se  compense automatiquement par une dissymétrie d'angle d'attaque . En montant la pale diminue son angle d'attaque et en descendant, elle l'augmente. L'équilibre des portances s'obtient donc automatiquement en vol de translation par le battement longitudinal ainsi produit (désigné a1)



Mais  au delà d'une certaine valeur d'angle d'attaque, la portance plafonne et la trainée s'accroit énormément. C'est le décrochage. L'accroissement de trainée de cette pale reculante finit par rendre impossible l'autorotation. Typiquement, pour un pas de 3° environ, cette limite est atteinte lorsque la vitesse de translation atteint environ 0,35 fois la vitesse circonférentielle du bout de pale.
Pour un rotor de 8,5m tournant à 350 t/mn la vitesse circonférentielle est de 155m/s.  La vitesse limite d'autoration est environ 0,35 x 155m/s = 55m/s (200 km/h)
Peu avant cette vitesse limite, la finesse du rotor est excellente, proche de 10)

Pour augmenter cette vitesse maxi de translation. Il faut donc accroitre la vitesse circonférentielle, et pour cela il faut choisir un pas inférieur.  2° au lieu de 3° par exemple.
Mais chacun comprend que cet augmentation de vitesse circonférentielle absorbe aussi davantage de puissance de "frottement".
Cela se traduit par une détérioration de la finesse maxi du rotor (8 par exemple), exigeant une poussée accrue de l'hélice.

Puis une deuxième limite apparaît: La vitesse en bout de la pale avançante a donc maintenant beaucoup augmenté et des vitesses supersoniques sont localement atteintes  à cause du contournement de l'épaisseur du profil, sans même que le bout de  pale ne dépasse Mach 0,75. Pour  éviter d'atteindre trop rapidement cette limite il faut donc, parallèlement à la réduction initiale du pas, augmenter la corde des pales, ou les décharger (soulager par des ailes fixes)

Atteignant enfin une vitesse élevée grace à un choix adapté du diamètre, de la corde , du pas, et du profil, c'est aux trainées parasites du fuselage qu'il faut encore s'attaquer. Tout un programme!


Revenir en haut
Roland Ricard


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 75
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 23:44 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

JCD bonsoir,
Je lis avec grand intérêt ton post et ton explication des questions que je me posais sans réponse car je ne pouvais quantifier, nous en discutions au même moment avec Xavier, René  et les autres sur le sujet "Bois de la Pierre" dans le même forum.
A méditer, le puzzle se construit.
Merci


Revenir en haut
Roland Ricard


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 75
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 23:49 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Autant pour moi, c'est sur celui ci, mais j'ai posté entre temps pour répondre à Xavier et ce post a disparu au même moment.

Revenir en haut
Roland Ricard


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 75
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 23:58 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Oui je disais dans le post qui a disparu
Florent oui c'est bien de cet appareil que l'on parle
Xavier, tu dis qu'en augmentant le diamètre du rotor, l'inclinaison est moindre donc moins de traînée, penses tu qu'en mettant trois pales et en conservant le même diamètre, qu'on réduit la traînée ? Le rotor sera t il moins  incliné  donc moins de traînée ? La corde de la pale jouera t elle un rôle important ? Mais JCD a répondu à cette dernière question pendant que j'écrivais.
Merci pour toutes ces adresses internet 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:45 (2017)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 2 sur 8

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com