le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Autogire à grande vitesse AGV
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Roland Ricard


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 75
Masculin

MessagePosté le: Ven 28 Fév - 00:11 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Mike G bonsoir,
La différence c'est une visite du GSAC ou OSAC ou Gnav RSANAV du rsa national des constructeurs amateurs tous les trois ans, c'est une assurance d'environ du double d'un ULM, ensuite une visite médicale tous les ans pour les + de 40 ans. Il n'y a pas à ce jour de qualification de type pour un CNRA autogire mais certainement être en possession d'une licence ULM autogire. J'oubliais un vol d'une heure (avion ou autogire CNRA) avec instructeur avant le 24 eme mois précédent le renouvellement. Si c'est un achat KIT ou machine déjà construite, visite OSAC ou RSANAV tous les ans pendant 5 ans après ça passe tous les trois ans. Compter 300/400 € tous les trois ans, et si tous les ans c'est je crois environ 100/150 €. Si erreur, qu'on me corrige.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 28 Fév - 00:11 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 489
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 28 Fév - 01:27 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Donc, d après ce que dit Jean-Claude, jusqu a 200, ça va. Au delà ça se complique.
Bon, je crois que je vais rester en dessous de 200 avec mon Bombini.
Claude


Revenir en haut
Mike G


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 292
Localisation: Lillebonne
Masculin

MessagePosté le: Ven 28 Fév - 01:52 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Roland
Merci pour votre réponse. pouvez-vous expliquer "GSAC ou OSAC ou Gnav RSANAV"? 
Est la visite médicale est avec un médecin agréé ou avec votre médecin comme pour le ulm. 
Quelles sont les règles concernant le temps/travail de construire un kit?
Mike G


Revenir en haut
Roland Ricard


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 75
Masculin

MessagePosté le: Ven 28 Fév - 09:51 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

GSAC ou OSAC sont des organismes de contrôle, ils visitent les avions et donnent un laisser passer pour un an ou trois ans selon le cas . Depuis cette année le RSA peut remplacer cet organisme pour le contrôle des avions cela s'appelle le RSANAV . C'est une personne qui fait partie Du RSA national (réseau des sports de l'air) qui vient visiter l'avion. Souvent c'est un ancien professionnel de l'aviation ou un constructeur amateur avec beaucoup d'expérience, je crois qu'il sont une trentaine en France à se partager les visites en fonction des départements. Pour être visite par eux, il faut être abonné au RSA nàtional, être abonne chez eux RSANAV  et la visite tous les trois ans coûte une centaine d'€ mais il faut ajouter les deux autre abonnements.
Visite médicale par médecin agrée chaque année pour les plus de 40 ans, ça me coûte 70 € tous les ans depuis mars 2013 avant c'était tous les deux ans.
J'ai un doute pour les kits, c'est assez flou pour moi, quelqu'un te répondra mieux que moi


Revenir en haut
Roland Ricard


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 75
Masculin

MessagePosté le: Ven 28 Fév - 09:52 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Il est superbe ton Bonbini

Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 28 Fév - 10:41 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Des soucis de portance à partir de 200km/h  Laughing  j'ai de la marge  Razz

Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 28 Fév - 10:59 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Bonjour
Une question me taraude les méninges.
Pourquoi vouloir faire un autogire rapide, alors que justement l’intérêt de l'autogire c'est le vol à faible et moyenne vitesse? 
En plus tous les problèmes vont apparaître lorsque l'on va vouloir aller vite, c'est à dire au delà de 200km/h avec certainement même la mise en danger du pilote et les soucis vont rapidement dépasser les avantages.
Ces problèmes peuvent être résolus, il semblerait, par la mise en oeuvre de technologies qui sont hors de porté de constructeurs amateurs même avertis et bien équipés. Les moyens mis en place par Cartercopter, Sirkorsky et Eurocopter se chiffrent par million d'Euro, avec des résultats il est vrai intéressants. Mais pour nous petits bricoleurs du dimanche, cela restera un rêve pour certains, une utopie pour d'autres, cela n'empêche pas d'y penser et d'échanger nos avis.


Gyroscopiques salutations
Gérard


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Ven 28 Fév - 11:27 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Gérard BEAUDOIN a écrit:

Pourquoi vouloir faire un autogire rapide, alors que justement l’intérêt de l'autogire c'est le vol à faible et moyenne vitesse? 

C'est la bonne question.  Il faut partir d'un cahier des charges clair: charge, autonomie, distance de décollage, vitesse de croisière etc.
Si c'est  "voler le vite possible avec 250 ch", alors l'avion est une bien meilleure option.
Si c'est "voler le plus vite possible avec un  autogire de 250 ch  éventuellement équipé d'ailes", alors ce même avion équipé d'une moulinette de gamin sur le toit fera beaucoup mieux que Carter Copter et pour moins cher!
Pour un autogire "pur jus" atteignant  310 km/h,  il est intéressant de relire ce vieux débat depuis le début : http://www.forum-autogire.com/t1327-L-autogire-de-Raymond-Jeanvoine.htm


Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 489
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 28 Fév - 15:01 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Jean-Claude,
Je ne pense pas qu il soit utile de recommencer la gueguerre avec GMA, on en a assez soupé!!
Par contre, ton explication, bien concrète celle la, concernant le danger de voler vers les 200, devrait mettre en garde tous ceux qui veulent jouer au trompe la mort.
Claude
Ps: si je crois me souvenir, il y a eu un accident il y a quelques années avec une personne du BDLP qui devait livrer un MT 03 et qui aurait pu avoir un problème de battement, décrochage pale ect, a cause d une vitesse excessive. Bien sur, personne n était la pour vérifier, donc prudence sur les conclusions


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Ven 28 Fév - 17:17 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Tu as raison Claude.  C'est simplement que toutes mes explications y étaient déjà développées. Le même détracteur ne tardera pas à revenir. Inutile de recommencer




Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 556
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 28 Fév - 18:24 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Roland Ricard a écrit:
Dans la réponse pour GMA je me suis trompé  je voulais parler d'un tractif.
Un bi pales serait plus simple, mais un tri pales me paraît être une meilleure solution peut être par une réduction de diamètre mais est ce qu'il faudrait pour cela avoir une corde plus importante que ce que l'on connaît 200/220  ou inférieure ? Est ce que la vitesse du rotor serait influencée par son déplacement et que par cela il serait intéressant de réduire la corde ?




Roland, pour un triplace, prévoyez donc 250 cv au bas mot, sauf si vous envisagez des tours de piste à moins de 3000 ft QNH. Ensuite, en relisant tout ce qui fut écrit là dessus et sur ce forum, vous allez devoir envisagez de passer le mur du mu, ce qui est compliqué et pas qu'en pratique. Je dirais simplement que vous ne subissez pas la vitesse et le régime de rotation, c'est vous qui choisissez ces deux paramètres à la construction ( donc à l'étude)... Au moment de voler vous faites donc en connaissance de cause et non dans l'inconnu. Mu est un rapport de vitesses horizontales entres deux parties distinctes de votre gyravion, le calage, la plénitude (donc la corde et le nombre de pales) et le diamètre du rotor sont des facteurs à choisir... Et non à subir, en fonction de V désirée. En 2014, 200 km/h ne sont plus un problème, vous pouvez envisager plus sans remettre en cause la théorie du rotor d'autogire. 
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
barbu breton


Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2012
Messages: 53
Localisation: priziac
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 28 Fév - 20:50 (2014)    Sujet du message: vitesse Répondre en citant

que l'on me contredise si j'ai tord mais avec mon m14 il m'est arrivé de mettre gaz en vol à plat pour prendre une vitesse proche de 170 ..... vne ...... et en réglant mon trin au plus juste    de " sentir "  que le gyro est à la limite monté ou descente   juste entre les 2 et la ce n'est pas très agréable    pourquoi ne pas dire limite danger .......alors allez très vite c'est bien   mais au maxi la limite  doit être  vachement .....limite 

Revenir en haut
ICQ
Roland Ricard


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 75
Masculin

MessagePosté le: Ven 28 Fév - 21:21 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Je vous remercie de vos posts tous très intéressants et vont me permettre de réfléchir pour une éventuelle ou hypothétique construction. Je ne savais pas que diverses questions ou réponses avaient été posées et postées et avaient amené aux divergences d'opinion, de théorie, point de vues, etc.... 
Mes motivations étaient : un décollage et un atterrissage courts, donc pas besoin de piste importante (l'hélicoptère) un déplacement  relativement rapide (l'avion)
Un a un déplacement rapide mais il lui faut une piste de 530 m mais 750 m c'est mieux, 1000 m c'est kool
L'autre pas besoin de piste longue mais déplacements relativement lents 150 km/h 
Je possède aujourd'hui les deux pour les avoir construits. 
La compression des deux appareils se trouve être logiquement l'autogire qui me paraît tout à fait apte à faire les deux
Vous avez tous répondu avec beaucoup connaissance et soulevé les problèmes principaux et pour cela, je vous en remercie.
Je suis conscient aussi que pas mal de constructeurs que l'on rencontre au Bois de la Pierre et ailleurs ont mis des années pour fiabiliser leurs machines, certains ont payé de leur personne pour en arriver la ou ils sont. Ma démarche est sans prétention, juste un peu de curiosité et d'intérêt.
Bonne soirée à tous
 


Revenir en haut
etidal


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 464
Localisation: Bretagne-Paimpol
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Ven 28 Fév - 21:32 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Comme notre ami "Barbu Breton" j'ai ressenti il y quelques années avec mon M18 (mono magni 582) un effet bizarre. J'étais porté dans une ascendance très puissante au vent d'une ligne de collines. Plutôt que réduire le moteur j'ai préféré trimer en avant. Le Giro a accéléré à plus de 150 Kmh. Il est devenu comme instable, mou, comme poisseux. Ca m'a fait peur et j'ai réduit pour descendre à 120.  Il est revenu agréable, stable et efficace au manche. Ca ne m'est jamais arrivé avec mon M14, mais je suis souvent très lourd (420-430 KG)dans les même circonstances.
La grande vitesse j'y vais plus.
_________________
Etienne 22 Paimpol


Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 1 Mar - 00:22 (2014)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV Répondre en citant

Oui barbu breton et etidal c'est pour cela que dans mon post précédent je disais: "En plus tous les problèmes vont apparaître lorsque l'on va vouloir aller vite, c'est à dire au delà de 200km/h avec certainement même la mise en danger du pilote et les soucis vont rapidement dépasser les avantages."


Gérard


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:53 (2017)    Sujet du message: Autogire à grande vitesse AGV

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 3 sur 8

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com