le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Moment d'inertie d'un rotor
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA )
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pierre ALBOUY


Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2008
Messages: 69
Localisation: Millau
Masculin

MessagePosté le: Sam 29 Mar - 11:31 (2014)    Sujet du message: Moment d'inertie d'un rotor Répondre en citant

Et en plus, autre avantage, pas de surcouple possible ! Si on ouvre les gaz à fond, le pas se règle au maximum possible qui permet le maintien du régime.
Vraiment, pour l'instant, je ne vois que des avantages à cette solution.
Pierre ALBOUY
_________________
Pierre.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 29 Mar - 11:31 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 719

MessagePosté le: Sam 29 Mar - 17:10 (2014)    Sujet du message: Moment d'inertie d'un rotor Répondre en citant

@Jean-Claude,



Tu nous invites à : "Une réduction automatique du pas serait une piste vers un hélico d'éthique véritablement ULM (dont la panne moteur est sans conséquence grave, et ne réclame pas de réflexe exceptionnel du pilote)".




Sur le plan de la sécurité ton initiative va l'encontre du bon sens. On demande à un pilote d'avoir un niveau d'entraînement suffisant pour réagir à une panne moteur. Pour faire un parallèle avec l'automobile la multiplication des artifices technologiques va avoir le même effet: faire croire que le pilote est en sécurité. ESP, ABS, ce n'est pas ce qui va améliorer les réflexes du conducteur. Un stage avec un professionnel sur circuit pourra te faire progresser, le reste non!



Voici la vidéo du CH-6, cet hélico n'a même pas un governor, mais le pilote à le niveau pour se poser en sécurité en cas de panne moteur.  http://www.youtube.com/watch?v=Pk0CsZ9HJJU



Le Bell 47 avait une bonne inertie; ULM ou pas un hélico reste un hélico. Si un constructeur n'a pas les capacités de concevoir un hélico UL(M) pour le pilote du dimanche (ce n'est pas une critique) il faut qu'il stoppe sa production.



CH



Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Sam 29 Mar - 23:41 (2014)    Sujet du message: Moment d'inertie d'un rotor Répondre en citant

CH a écrit:
Pour faire un parallèle avec l'automobile la multiplication des artifices technologiques va avoir le même effet: faire croire que le pilote est en sécurité. ESP, ABS, ce n'est pas ce qui va améliorer les réflexes du conducteur.


J'ai déjà entendu ce raisonnement dans les années 70 quand les "Rallyes" SOCATA ont remplacés les Jodels et Piper dans mon aéroclub: Beaucoup trop faciles pour former de "Bons" pilotes.
C'était vrai...Mais les rallyes étaient réservés une semaine à l'avance pour les week end, tandis que le dernier Jodel ne sortait plus du hangar.
A défaut de développer les réflexes, çà développait drôlement l'activité.


Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 719

MessagePosté le: Dim 30 Mar - 16:01 (2014)    Sujet du message: Moment d'inertie d'un rotor Répondre en citant

@ Jean-Claude,



Cette comparaison est hors sujet, même si pour moi le vol en Piper à la belle saison avec les portes ouvertes au dessus de la campagne est un bonheur absolu. C'est subjectif et aussi totalement hors sujet...



Nous pouvons nous poser la question sur l'innovation dans le secteur non-certifié? apporter une maturité collective dans un processus global pour l'amélioration des machines est une nécessité impérieuse.



En 2014 il serait déjà souhaitable que les constructeurs fassent des efforts significatifs sur les coûts de fabrication, ainsi que les coûts d'exploitation et arriver à un niveau supérieur de sécurité et de sûreté pour les kits UL(M). Sur ce sujet je constate qu'il y a peu de solutions explorées, alors que nous connaissons une "envolée" des prix qui n'est pas justifiée.



Sur ce forum il serait bon d'évoquer la conception d'un hélicoptère ultraléger dans le but d'une production industrielle. Je laisse le "coin des matheux" répondre à ces questions.



La diffusion des articles dans XP 25 serait un bon début.





Depuis plus de 20 ans le R22 est décrié, à ce jour personne n'est arrivé à faire un biplace en kit avec 2000 heurs de TBO avec la même fiabilité.



Voici une citation d'Antoine de Saint Exupéry:



"Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n'y a plus rien à ajouter, mais quand il n'y a plus rien à retrancher."



Un autre conseil par un célèbre concepteur: "si on ne met pas quelque chose, ça coûte pas cher, ça tombe pas en panne et c'est pas lourd; un minimum de choses pour un maximum de résultat".

CH


Revenir en haut
Ventus


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2011
Messages: 264
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Mar 1 Avr - 10:53 (2014)    Sujet du message: Moment d'inertie d'un rotor Répondre en citant

Bonjour,

Je pense que les points de vu de CH et JCD ne sont pas incompatibles.

Un hélicoptère véritablement ULM serait:
  • Un engin qui ne demanderait aucune formation particulière du pilote (utilisant les réflexes les plus naturels de l'homme)
  • Un engin simple au point qu'il n'est plus possible de supprimer quoi que ce soit.



Ces fondamentales sont suivis de près dans le cas du pendulaire (delta) ou du paramoteur.


Peut-on améliorer dans ce sens l'hélicoptère ?
Je pense que oui.


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mar 1 Avr - 13:39 (2014)    Sujet du message: Moment d'inertie d'un rotor Répondre en citant

Ventus a écrit:
Peut-on améliorer dans ce sens l'hélicoptère ULM? Je pense que oui.

Je le pense aussi, Ventus. Mais puisque qu'on ne peut pas réduire de moitié les temps de réponse des pilotes lambda, ce ne sera pas en recopiant à l'echelle 1/2 les hélicos traditionnels. Il faudra bien une astuce pour réduire le pas en même temps que la puissance disparait. C'est juste un point de vue théorique: En ce qui me concerne, je n'ai ni les finances, ni l'outillage pour me lancer là dedans.


Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 719

MessagePosté le: Mar 1 Avr - 18:28 (2014)    Sujet du message: Moment d'inertie d'un rotor Répondre en citant

Bonsoir Ventus & JCD,

Si c'était si simple pour trouver des solutions, un hélicoptère serait sur le marché depuis 20 ans.

Une autre piste pour la sécurité http://www.nasa.gov/topics/aeronautics/features/helo-droptest.html mais pour demain dans l'ultraléger.

CH


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 1 Avr - 22:08 (2014)    Sujet du message: Moment d'inertie d'un rotor Répondre en citant

Ventus a écrit:
Bonjour,

Je pense que les points de vu de CH et JCD ne sont pas incompatibles.

Un hélicoptère véritablement ULM serait:
  • Un engin qui ne demanderait aucune formation particulière du pilote (utilisant les réflexes les plus naturels de l'homme)

[*]Un engin simple au point qu'il n'est plus possible de supprimer quoi que ce soit.


Ces fondamentales sont suivis de près dans le cas du pendulaire (delta) ou du paramoteur.


Peut-on améliorer dans ce sens l'hélicoptère ?
Je pense que oui.


C'est une utopie !... Même pour un vélo, une scie à main ou un marteau il faut un minimum de formation.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Ventus


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2011
Messages: 264
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Mer 2 Avr - 03:44 (2014)    Sujet du message: Moment d'inertie d'un rotor Répondre en citant

CH,

Je n'ai jamais dit que c'était simple, bien au contraire...
Pour arriver au pendulaire, il a fallu accumuler 80 années de connaissances à partir du vol des frères Wright.

Je pense seulement qu'il faut encourager les rares types qui ont des idées.

 Surtout quand on voit l'origine de certaines révolutions:
http://www.youtube.com/watch?v=_U9oOggcWdE

Quant à l'airbag sur HUL pourquoi pas pour demain ? (Il existe bien des airbags pour les parapentes)
Je crois plus au développement rapide d'un tel dispositif dans l'aviation non-certifiée que dans celle certifiée.(moins d'entraves administratives)


Dernière édition par Ventus le Mer 2 Avr - 15:11 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 665
Localisation: 34

MessagePosté le: Mer 2 Avr - 08:31 (2014)    Sujet du message: Moment d'inertie d'un rotor Répondre en citant

Un petit defaut (qu'on peut resoudre avec de l'electronique et des capteurs) à ce systeme: en cas de panne en stationnaire,à moins de 3 m du sol environ,FAUT PAS BAISSER LE PAS!
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mer 2 Avr - 09:51 (2014)    Sujet du message: Moment d'inertie d'un rotor Répondre en citant

GP a écrit:
en cas de panne en stationnaire,à moins de 3 m du sol environ,FAUT PAS BAISSER LE PAS!

D'accord avec toi, mais en stationnaire à moins de 3 m du sol, le pilote a déjà la main prète à agir sur le levier de PG, non? N'oublions pas que, comme pour un governor de gaz, le pilote garde l'autorité.
CH a écrit:
Si c'était si simple pour trouver des solutions, un hélicoptère serait sur le marché depuis 20 ans.

Quand une solution arrive après des tas d'essais infructueux et nécessaires, on se demande souvent "Pourquoi personne ne l'avait fait avant ?" La réponse, c'est que les autres avaient pensé: "Si c'était si simple, ce serait fait depuis 20 ans."
gma a écrit:
C'est une utopie !... Même pour un vélo, une scie à main ou un marteau il faut un minimum de formation.

Il y a deux siècles, c'était: "Si Dieu avait voulu que l'homme vole, il lui aurait donné des ailes"


Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 719

MessagePosté le: Mer 2 Avr - 14:43 (2014)    Sujet du message: Moment d'inertie d'un rotor Répondre en citant

Bonjour,

@ Ventus: je ne veux te décourager mais l'hélicoptère a une conception trop complexe pour le constructeur amateur.

Un lien pour avoir un petit aperçu des difficultés: http://florestan.mathurin.free.fr/MP/Cours_pdf/Cours13.pdf

@JCD: chaque année il y a un concours aux USA pour la conception d'hélicos; les élèves ingénieurs et leurs profs ont tous la volonté de faire avancer la technique des voilures tournantes... et toujours rien de significatif ni de transferts technologiques vers l'aviation récréative.

CH


Revenir en haut
Ventus


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2011
Messages: 264
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Mer 2 Avr - 15:09 (2014)    Sujet du message: Moment d'inertie d'un rotor Répondre en citant

CH,

Deux autres liens pour te montrer comme ça pourrait être simple:

https://www.youtube.com/watch?v=OM7HHB51WX8

https://www.youtube.com/watch?v=oqVf7HmYocw


Bien sure, tout n'est pas encore résolu, mais il ne faut pas perdre espoir.

Les amateurs ont tendance à trouver des solutions simples qui ne sont pas envisageables par les professionnels.


Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 719

MessagePosté le: Mer 2 Avr - 16:08 (2014)    Sujet du message: Moment d'inertie d'un rotor Répondre en citant

Ventus,

Je connais ces 2 helicos...!

Le mieux si tu es très motivé c'est d'acheter un monoplace Mosquito avec 3 ou 4 amis pour limiter l'investissement personnel.

Amateur ou professionnel:"même combat", faire une machine fiable. A mon grand regret les solutions simples n'existent pas dans la conception hélico.

CH


Revenir en haut
Ventus


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2011
Messages: 264
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Mer 2 Avr - 19:03 (2014)    Sujet du message: Moment d'inertie d'un rotor Répondre en citant

Pas le même combat du tout, selon moi.

Le Pro cherche les bénéfices financiers rapides et prend la solution avec le minimum d'essai et le minimum de risque d'échec.

L'amateur a du temps,  peu d'argent, et n'a pas peur de l'échec. Il peut s’aventurer à essayer tant que la solution est simple.


il y a 10 ans, imaginais-tu possible de contrôler un vol stationnaire avec un engin aussi simple que la première vidéo ?



Dans la conception hélico, la solution simple n'existe pas encore !!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:05 (2017)    Sujet du message: Moment d'inertie d'un rotor

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA ) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 2 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com