le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Classe 6 : Analyse et critiques
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA )
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pigeon Vole


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2014
Messages: 73
Masculin

MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 12:01 (2014)    Sujet du message: Classe 6 : Analyse et critiques Répondre en citant

Bonjour à tous,
Souhaitant faire l'acquisition prochaine d'un classe 6, j'ai pris conseil auprès de certains professionnels en hélicos certifiés. (pilotes CPL et mecanicien aéro). Ces derniers m'ont semblé parfaitement honnêtes et désinteressés, et m'ont dressé un tableau assez noir de ce qu'ils ont vu sur certaines machines. En parlant d'un modèle en particulier "déjà que leur modèle en CNSK comportait des anomalies techniques, leur version classe 6 est pire...", "aucune garantie de fiabilité de le temps...", "aberration technique sur tel élément..." Leur discours semblait pertinent et assez proche de la description que faisait LimaVictor sur l'Hélicycle sur notre Forum. Mais il s'agissait bien de machines en classe 6. Devant mes interrogations et connaissant le niveau technique de certains contributeurs de ce forum, est-il raisonnable d'acheter aujourd'hui un hélucoptère ultra-léger ? Ou devons-nous éviter un modèle en particulier ? 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 12:01 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
passionhelico


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2014
Messages: 104
Masculin

MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 14:50 (2014)    Sujet du message: Classe 6 : Analyse et critiques Répondre en citant

Salut

Intéressant la réflexion .. si tu penses que la vie des gens est en danger , faut donner un nom !! à qui penses tu ?


Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 706

MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 16:31 (2014)    Sujet du message: Classe 6 : Analyse et critiques Répondre en citant

Bonjour Pigeon Vole,


Les professionnels de l'hélico certifié font le plus souvent appel à quelques spécialistes de l'hélico UL (CNSK & ULM) pour ensuite distiller les infos.


Sur le marché du CNSK & de la classe 6, personne n'arrive à produire une machine avec un TBO équivalent que le R22, sans parler de fiabilité sur la série. Pour la sécurité en cas de crash c'est la même chose: pas la moindre concurrence avec le Cabri!
Le prix de l'heure est un indicatif (300€ en école) sur le coût direct...


Pourtant il faut saluer des progrès; Les CH-7B en Australie qui sont utilisés dans les conditions difficiles du mustering, les BTP ont franchi les 1000 heures de fonctionnement. Le constructeur espère arriver à 1200 heures avant révision.


CH


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 346
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 16:47 (2014)    Sujet du message: Classe 6 : Analyse et critiques Répondre en citant

Tu n'auras des réponses qu'avec le temps. Il y a trop peu de Classe 6 qui volent et la plupart volent assez peu.... Donc pour l'instant, peu de recul en termes d'heure de vol . De plus, les pilotes de Classe 6 jugeront un Classe 6 à l'aune de leurs connaissances de Classe 6.
Un Pilote hélico certifié comparera les Classes 6 avec ce qu'il connait : les hélicos certifiés et là, il est clair que les Classe 6 sont loin des TBO ou de la sécurité de R 22 ou autres HU 300 , etc en cas de crash.

L'autre avantage du temps, c'est qu'il vas "écrémer" naturellement les rossignols et seuls les plus fiables et relativement peu onéreux à entretenir survivront.

L'autre indicateur assez fiable, c'est le marché de l'occasion. En Gyro, certaines marques et modèles sont très difficiles à trouver en occasion alors que d'autres modèles pullulent ( j'éxagère juste un peu...) Quelle conclusion en tirer ? Question

Donc, ne te presses pas pour ton achat... Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 706

MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 17:04 (2014)    Sujet du message: Classe 6 : Analyse et critiques Répondre en citant

Bobcat,


Vivement l'arrivée d'une machine chinoise à 100.000 €TTC, ce ne sera pas mieux, mais beaucoup plus abordable!


CH


Revenir en haut
Thiev


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 21
Localisation: Avignon
Masculin

MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 20:34 (2014)    Sujet du message: Classe 6 : Analyse et critiques Répondre en citant

Bonjour,


Pour ce qui me concerne et en restant d'autant plus prudent que c'est un de mes premiers posts, je rejoint parfaitement l'avis de Bobcat concernant le manque de recul de ses "nouvelles" machines.


Dans un premier temps et avant la classe 6, je m'étais moi même intéressé à l'acquisition d'un des rares hélicos CNSK du marché. Les arguments de ces débuts étaient le faible coût d'achat mais surtout d'exploitation en rapport aux CDN.


Depuis, avec un chouïa de recul, on a très fortement revu les coûts à la hausse et l'argument principal aujourd'hui est de profiter de la large souplesse de la réglementation ULM en rapport avec le carcan CDN.


Entre temps, mon ami et instructeur s'est tué avec un Hélico léger ainsi que l'importateur français d'une autre machine.


J'ai un autre de mes comparses de vol qui vient de monter un club Classe 6 et je ne lui cache pas mon inquiétude.




En fait, mon avis est que les pilotes de ces machines "perfectionnables" et chaque jour perfectionnées doivent intégrer sans cesse qu'ils sont des pionniers, presque comme des pilotes d'essai qui forcément sont en première ligne pour essuyer les probables plâtres et participer physiquement à la sélection naturelle (Darwinisme) de cette nouvelle catégorie.


Si tu acceptes cela et le garde toujours en tête, vas y. 


Maintenant il est vrai que chacun voit midi a sa porte et je connais aussi nombre de pilotes hélicos CDN qui ne voleraient pas ou plus volontiers en R22 voire même en bipale. 




Bons vols


Thierry 
Avignon


   


  


Revenir en haut
passionhelico


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2014
Messages: 104
Masculin

MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 21:00 (2014)    Sujet du message: Classe 6 : Analyse et critiques Répondre en citant

Regardez sur les sites spécialisés et vous verrez que tous les jours ou presque tous les jours , dans le monde , des hélicoptères de fabricants connus et reconnus se crashent pour des raisons souvent

autres que la fiabilité du matériel .

Certes , la classe 6 est naissante , le seul accident mortel est arrivé sur un appareil qui vole dans le monde entier , et on n'en connait pas les causes , donc , pas de conclusions hâtives sur la classe 6


Revenir en haut
claude51


Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2013
Messages: 41
Localisation: Epernay
Masculin

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 01:08 (2014)    Sujet du message: Classe 6 : Analyse et critiques Répondre en citant

récemment lâché en classe 6, je suis en pleine réflexion sur le sujet, et pense aussi que seul le temps apportera des réponses à ces interrogations...
en ce qui me concerne, ce sera soit le Mosquito XE, soit le Dynali H3... mais je ne me précipite pas...
mon idée d'origine est le Mosquito, mais le Dynali, appareil sur lequel j'ai appris (et j'apprends encore !) retient aussi toute mon attention...
là aussi, un peu de recul sur le Mosquito avec son moteur de 65cv, mais pas de recul avec son nouveau moteur de 85cv...
et pour le H3 Dynali, une quinzaine de machines en vol...
une chance, géographiquement, je ne suis pas loin de professionnels qui assemblent, règlent et entretiennent ces machines... Wink
Claude


Revenir en haut
passionhelico


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2014
Messages: 104
Masculin

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 11:23 (2014)    Sujet du message: Classe 6 : Analyse et critiques Répondre en citant

Je pense que le Dynali est un bon choix , il a beaucoup évolué , cabine spacieuse , puissance augmentée , sérieux du fabricant ,prix très compétitif , pas mal de machines en vol ,

L'inconvénient du Mosquito, c'est un mono place , mais bonne machine aussi .

Je suis monté dans un M16 et un M24 , j'avoue que être 2 , en côte à côte , est plaisant , à l'abri , le vol en hiver n'est plus problématique .


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 346
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 13:00 (2014)    Sujet du message: Classe 6 : Analyse et critiques Répondre en citant

Avant de voler en M 16, j'avais des milliers d'heure d'hélico en côte à côte. Donc j'ai voulu acheter le seul Gyro cote à cote de l'époque : le Xénon.....Je ne reviendrai pas sur les raisons qui m'ont fait changer, mais depuis que j'ai gouté au M 16 "tandem" j'y ai pris gout. J'ai volé quelques heures sur M 24, et effectivement la cabine fermée à du bon, pouvoir regarder les genoux de sa passagère autrement que par les rétros aussi Mr. Green Mais au décollage et en vol, je lui préfére et de loin le M 16.... Alors si un hélico classe 6 tient la route, le cote/cote ou le tandem.....Peut importe...
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Pigeon Vole


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2014
Messages: 73
Masculin

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 15:34 (2014)    Sujet du message: Classe 6 : Analyse et critiques Répondre en citant

Merci à vous tous pour vos conseils. En conclusion : le constructeur d'une classe 6 ne pourra faire évoluer sa machine qu'en ayant des clients. Ces derniers devront accepter certains défauts qui pourront apparaitre au fil du temps. Cela aura pour conséquence une évolution progressive de la qualité. Au coeur de se système, le client ne peut qu'accepter ces risques sachant que le système déclaratif de l'ulm le permet. Donc, tout le contraire de l'hélico certifié.Matthieu (Dequillac et non l'apotre) avait donc raison de dire "When you fly, you can crash and died"

Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 346
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 17:06 (2014)    Sujet du message: Classe 6 : Analyse et critiques Répondre en citant

Dans le système certifié, c'est la même phrase : "When you fly , you can crash and die"..... mais après la virgule, il y a "sometimes" Okay

Si les machines de classe 6 étaient vendues à un tarif "bas", il serait très compréhensible/acceptable que l'acheteur en soit aussi le pilote d'essai et le metteur au point. Mais quand tu vois le prix demandé pour le moindre Classe 6 ( biplace) tu peux te poser des questions ....surtout par rapport à un biplace certifié de base. Quand tu vois les prix de vente horaires qui sont égaux, voire supérieurs à ceux des appareils certifiés qui consomment deux fois plus de 100 LL tu peux te poser des questions....

D'autant plus que la classe 6 s'adresse pour l'essentiel à une population de passionnés d'ULM mais qui a une culture "hélicoptère" très pauvre et peu formée ( à la Classe 6).
C'est n'est pas péjoratif, ni une insulte, ni une moquerie, juste un constat. J'ai fait le même constat pour moi même quand je suis passé au Paramoteur. J'avais quasiment tout à apprendre malgré plus de 30 ans de pilotage professionnel et privé d'hélico.... Mr. Green

Donc, c'est comme si après quelques heures de formation au paramoteur et un peu de vol en solo, on me demandait de donner mon avis sur le moteur, la voile , d'assurer le "mûrissement de mon matériel et d'apporter des modifications pour que cela fonctionne mieux....


Un peu chaud , non ? Shocked
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 706

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 18:26 (2014)    Sujet du message: Classe 6 : Analyse et critiques Répondre en citant

Bonsoir Bobcat,


Je partage à 200% ton "constat".


Une autre précision est nécessaire,  dans le cadre de l'instruction et notamment de la navigation.


Comme faire une "nav" avec un hélico de 280 kilos et un équipage de 160 kilos? 280+160= 440 kilos, il reste 10 kilos d'essence ou un peu plus de 13 litres pour une consommation horaire d'environ 18 litres pour un Rotax 914 turbo (sans parler de la réserve de sécurité).


C'est un "mystère bien mystérieux" qui n'est pas prêt d'être résolu.


CH


Revenir en haut
passionhelico


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2014
Messages: 104
Masculin

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 19:35 (2014)    Sujet du message: Classe 6 : Analyse et critiques Répondre en citant

la question que tu poses pour l'hélico est vraie pour tous les biplaces , 3 axes , pendulaires , autogires ..

Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 706

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 20:02 (2014)    Sujet du message: Classe 6 : Analyse et critiques Répondre en citant

Bonsoir Passionhelico,


L'exemple le plus criant est celui de l'hélico car c'est la catégorie qui consomme le plus...


CH


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:04 (2017)    Sujet du message: Classe 6 : Analyse et critiques

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA ) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com