le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Collision parachutiste/autogire
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
remi


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 369
Localisation: 54
Masculin

MessagePosté le: Sam 2 Mai - 00:59 (2015)    Sujet du message: Collision parachutiste/autogire Répondre en citant

http://www.24matins.fr/lens-un-parachutiste-dans-un-etat-grave-apres-avoir-…

Dernière édition par remi le Sam 2 Mai - 13:26 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 2 Mai - 00:59 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bobcat


En ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 424
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 2 Mai - 01:58 (2015)    Sujet du message: Collision parachutiste/autogire Répondre en citant

Des témoignages ?  Qui a tord :  Le parachutiste qui s'est posé sur le gyro ou le gyro qui a décollé sous le parachutiste ???


En plus, je ne connais pas la plateforme, mais elle a l'air d'avoir une taille conséquente ....
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Bobcat


En ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 424
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 2 Mai - 04:32 (2015)    Sujet du message: Collision parachutiste/autogire Répondre en citant

Je viens de voir sur le net que le parachutiste de 32 ans est décédé à l'hôpital.... R.I.P....
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
remi


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 369
Localisation: 54
Masculin

MessagePosté le: Sam 2 Mai - 13:41 (2015)    Sujet du message: Collision parachutiste/autogire Répondre en citant

 Encore un drame .Condoleances a la famille et a toux ceux qui sont touchés par cette disparition .
Des questions : qui est en tors? qui n'a pas respecté les consignes? l'un ou l'autre ou les 2.


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 2 Mai - 22:41 (2015)    Sujet du message: Collision parachutiste/autogire Répondre en citant

Pour très bien connaître l'activité sur LFQL... (riverain et utilisateur, mais non basé pour ces raisons).

1) Lens Bénifontaine partage la fréquence d'auto information 123.350 avec... Laon ! (Et souvent les gens annoncent Lens en auto info)...

2) Comme situé sous TMA Lille (1500) le largage se fait avec l'autorisation de Lille au FL 130 (donc largueur sur 126.475)...

3) Les arrivées sur Lesquin passant par "Whisky" (La Bassée) survolent l'aérodrome (La star VOR LEQ se fait entre 3000 et 4500 en ce point)...

4) Les VFR évoluant en tour de piste (1200, verticale à 1500, respectivement 700 et 1200 pour ULM), qui n'ont pas deux radios, ne connaissent pas le top largage...

5) Sur cet aérodrome cohabitent 2 aéroclubs, des ULM, des autogires, des avions anciens, des paramoteurs, des parachutistes et des modèles réduits (parfois tous en même temps)... Et du passage en plus d'une activité voltige sur AD...

6) Les habitués dans le circuit laissent toujours la priorité au largueur pour la finale... Cela lui permet de se poser avant les parachutistes... Et donc de bloquer un peu les mouvements au sol le temps nécessaire au posé des voiles (aire située coté taxiway 21). Il arrive que certains autres habitués décollent quand ils voient le largueur en descente... Mais pas encore sur la fréquence 123.350 pour s'annoncer en finale...

La collision s'est produite en vol (vers 100 ft), l'autogire ayant redécollé de la 21, en montée dans l'axe. C'est vraiment un accident stupide, peu probable malgré que l'activité sur cet aérodrome soit en auto info. Le précédent accident grave est celui de Christian sur N 3202, en septembre 2010.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Dernière édition par gma le Dim 3 Mai - 09:28 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Bobcat


En ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 424
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 3 Mai - 01:24 (2015)    Sujet du message: Collision parachutiste/autogire Répondre en citant

Merci GMA pour ces infos, mais cela ne nous dit pas pourquoi un parachutiste est venu se poser sur un gyro ( ou vice versa...) . En parachute, à 100 ft, tu es en train de préparer le toucher. Que faisait-il dans l'axe du décollage du gyro ?  Ou à l'inverse, que faisait le Gyro sous l'axe d'approche du parachute ?
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 3 Mai - 08:48 (2015)    Sujet du message: Collision parachutiste/autogire Répondre en citant

Le largage se fait généralement à la verticale de Bénifontaine, ou au Nord (Hulluch-Douvrin). La raison est que LFQL est aussi en tangente avec une zone de ségrégation (CBA 1A) utile à nos amis Belges, allant du FL 115 à au delà.
Pour se poser au point prévu, un parachutiste coupe donc nécessairement l'axe 03-21... Et en dessous de 1500...

https://www.sia.aviation-civile.gouv.fr/aip/enligne/Atlas-VAC/PDF_AIPparSSe…

La question pourrait être : Pourquoi décider un décollage en 21 si activité parachutistes en cours ? (montée avec convergence des trajectoires entre 3 et 5 h vu du gyro, le para a la priorité)... Mais bon !... L'enquête est en cours, les personnes impliquées sont des gens expérimentés.

A la décharge de l'autogyre... Car ici ces machines ont très mauvaise presse avec les riverains de l'aérodrome (bruit, hauteur de survol, circulation uniquement dans le circuit), les vols en semaine se font vers fin de journée, mais pas trop tard... Tandis que les sessions de saut se font plus tôt dans la journée (Pilatus PC 6 bruyant lui aussi en montée et descente plein petit pas / grand angle). Traditionnellement, ces deux mondes de passionnés évoluent donc à des heures différentes, une exception ce Jeudi car météo extra.

Destin, quand tu nous tiens...
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Mai - 11:10 (2015)    Sujet du message: Collision parachutiste/autogire Répondre en citant

Bonjour
Pour ceux d'entre nous qui ne fréquentent pas particulièrement le monde du parachutisme, il faut savoir que les parachutistes dans leur grande majorité ignore tout mais absolument tout des règles de l'air, leur soucis principal et prioritaire c'est le saut, l'avion et l'aviation sont pour eux un moyen de transport qui n'a aucun attrait et aucun intérêt, guère plus que l'ascenseur qui vous monte dans un immeuble. 
J'ai bien pris la précaution de dire la grande majorité, car il y en a qu'en même qui se tiennent informés mais malheureusement trop peu.
La formation d'un parachutiste ne passe pas par les QFU, QNH, QFE, niveau de vol, approche etc etc propre à la notre, les bases de l'atterrissage sont: tu te poses sur la DZ et comme la manche à air en est souvent éloignée on leur met un petit ruban au bout d'une cane à pêche ou quelque fanions publicitaires qui poussent comme des champignon et qui décorent le sol des terrains qu'ils pratiquent.
 A Avignon Pujaut que je connait très bien il y avait une immense flèche en grosse bâche de couleur rouge que le directeur technique tournait en fonction du vent pour indiquer le sens d'atterrissage (et non celui du vent chose qui pour nous pilotes eut été plus logique) j'ai vu une fois le vent changer le directeur technique avait omis de tourner la flèche, les atterrissages vent arrière se sont enchaînés lors de ce largage avec de belles gamelles. 
A Gap Tallard ou toutes les activités se côtoient dans la joie et l’allégresse mais aussi dans la réglementation la sécurité et la prudence il a été délimité une zone (demi cercle rouge sur la vac) 

ou rien d'autre que les parachutistes et les largueurs ne doit passer du sol jusqu'au niveau de largage mais à l'inverse, un parachutiste ne doit jamais sortir de cette zone lors de sa descente et surtout ne doit jamais s'approcher des pistes et encore moins les franchir. Malgré toutes ces consignes et cette réglementation je peux vous assurer que lorsqu'un appareil s’apprête à s'aligner il est fortement conseillé de regarder au dessus ce qu'il se passe les surprises ne sont pas rares.
Je n'ai rien contre les parachutistes bien au contraire c'est un milieu que je fréquente souvent et que je connais très bien, mais nos deux activités ne sont compatibles qu'avec une extrême prudence de notre part. 
Gyroscopiques salutations
Gérard 
Ps: Il s'agit de mon avis et de mon expérience ce n'est absolument pas une constatation sur l'accident décrit ci dessus. 


Revenir en haut
Bobcat


En ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 424
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 3 Mai - 12:20 (2015)    Sujet du message: Collision parachutiste/autogire Répondre en citant

Je suis d'accord avec toi, "les paras sont sympas"...Mais ils n'ont pas les mêmes cultures que nous et ne voient pas les choses comme nous.  Mr. Green
Pour ce qui est de l'accident, peut-être qu'une "réglementation locale" comme chez toi verra le jour ?
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
ch'ti gyro


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2009
Messages: 136
Localisation: SOISSONS
Masculin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Dim 3 Mai - 18:46 (2015)    Sujet du message: Collision parachutiste/autogire Répondre en citant

Bonjour,
Laon-Chambry plateforme où j'y avais encore mon gyro depuis peu était une plateforme où l'activité de parachutisme était pratiqué avec les week end de beau temps parfois 2 pilatus et un Cessna, les décollages s'enchaînaient tout le week-end, une grosse activité donc. Pour nous ulmistes nous étions à l'affût du "top largage" à la radio. En règle générale il y avait également "5min avant largage". L'activité parachutisme n'existe plus sur Laon de façon permanente, il arrive tout de même une fois par an qu'une journée d'activité parachutisme soit organisée, à cette occasion les paras viennent genre camping car sur la plateforme avec barnum pour le pliage...mais cela est devenu rare. Lorsque l'activité était résidente sur la plateforme j'étais penduleux (tjrs)et pas encore "gyronaute", au top largage en pendulaire à l'alignement prêt à décoller on à le temps d'y aller et de dégager tranquillement de la plateforme, en gyro je ne m'y serai peut être pas risqué le temps de prélancer...
Quoi qu'il en soit si la machine au départ à la radio il est assez incompréhensible que ce genre d'accident puisse arriver ! L'activité de parachutisme implique il est vrai un surcroît de vigilance, il n'était pas rare à Laon que les Pilatus atterrissent à contre QFU uniquement pour ne pas faire le tour de piste complet et gagner ainsi du temps pour effectuer plus de rotations. Je me souviens également d'un retour de vol local en fin de vent arrière pour une base main gauche 35 j'entends pilatus Fxxxx en base, pas moyen de voir ce foutu pilatus (il n'était pas à Lens celui-là vu qu'effectivement on partage la même fréquence), je continue à le chercher et effectivement pilatus en base pas loin du piqué tel le rapace, au jugé 2000 pieds ! Amateurs d'adrénaline c'est sûr, c'est fun à voir certes mais bon pour nous ulmistes gaffe et regaffe  Confused
_________________
Charles


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Baf


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2015
Messages: 7
Localisation: Nord
Masculin

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 13:00 (2015)    Sujet du message: Collision parachutiste/autogire Répondre en citant

Bonjour messieurs,
Je vais apporter des infos sur cette abordage et le crash du giro qui a suivi. J'y etais. Tout d'abord Gma a bien resumé les particularités de cet aerodrome. Tout a fait d'accord avec Gerard Baudoin sur cet univers parachutiste.
Les causes sont en realité assez simples, cela faisait longtemps que je disais ainsi que beaucoup d'autres utilisateurs : ' un jour y aura un accident '. !
Le giro en question est un cougar 100 cv. Le para est un expérimenté avec 10 ans de saut...
J'y etais et j'etais meme en place arriere dans mon giro, un de mes ex eleves laché et breveté depuis 8 mois, vient faire un vol de reprise, systematiquement je vais avec lui, 8 mois sans voler oblige.
Je vole a Lens depuis 15 ans et le largage para je connais....des remises de gaz ou des abandons de decollages aussi ! 
Ce jour là cest un grand classique, activité largage para en cours, et moi et mon pilotes sommes en tour de piste en 21, je connais bien le largueur du Pil, je l'ai formé en pendul, et nous assurons nos secu et parlons beaucoup en radio.. Top largage et nous sommes en debut de vent arriere, je visualise les voiles, bref comme dab, je passe en base et en finale no 1, le pil,derriere moi. Je touche et visi clair sur la trouée, rien dans l'axe ni sur la piste a basse hauteur....nous redecollons...passé la croisée des pistes et a environ 200 ft sol, jai rien a faire tellement mon pilote gére bien son affaire, je perçois un enorme bang, un coup de fusil et aussitot une enorme vibration dans le manche, ça engage en virage a gauche et on perds de la hauteur. Je reprends toutes les commandes et je dois me rendre a l'evidence mon giro ne veut plus voler, je reduis gaz et je tangente le sol a la frontiere taxiway/piste en bout de 21, a 10 m des clotures béton et 15 m du parking visiteurs. On est en crabe et ma derive ne repond pas. L'impact est rude, on se retourne et plus un bruit. Jai pas mal, je sort du giro couché sur le flanc gauche, mon pilote sort egalement........ A cet instant on se pose pleins de questions.... Un projectile, un pod, un modele reduit d'avion, un oiseau, mon empenage...!???? Rien de tout ça. Un para nous a heurté a l'arriere du disque rotor, sa voile a ete coupée en 2, il a ete catapulté au sol, il avait une trajectoire perpendiculaire a la notre et etait en phase d'attero.... Que faisait il là ? Pourquoi ne m'a til pas vu ? Le vent ce jour là etait du 270 donc plein travers. 
Bilan un mort et 2 miraculés, cela aurait pu faire 3 morts. 
Le pourquoi ? 2 dz a lens, une officielle marquée sur la carte Vac et une 'pirate' juste devant le hangar para et pres du public.....a 3 m du taxiway 03/21. La vraie dz officielle est au nord-est de la croisée.
Une commission rogatoire est en cours, moi et mon pilote n'avons pas eu la moindre fracture. A ce jour mon giro est toujours sous scellé judiciaire et pire je n'ai toujours pas perçu le moindre centime de ce cher assureur lié a mon assurance casse machine. Pour ceux qui sont interressés je peux donner le récit des détails de cet accident. L'instruction aura pour but d'etablir les responsabiltés. Pour info dans les jours qui ont suivi, c'etait le mechant autogire qui a decoupé le gentil para. Je confirme que la grande majorité des paras sont des electrons libres, l'avion est un taxi, ils n'ont aucune culture aeronautique, seules comptent l'adrenaline et l'ivresse de cette pratique. 2 semaines apres l'accident la dz sauvage a ete totalement démantelée, effacée, gommée......elle n'existe plus. Cherchez l'erreur !. Je confirme la frequence commune avec Laon ( lens). Ici nous annonçons Bénifontaine. 
_________________
Comment faire simple quand on peut faire compliqué


Revenir en haut
girodreamer
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 19:26 (2015)    Sujet du message: Collision parachutiste/autogire Répondre en citant

l'horreur c'est que maintenant ils feront attention !

Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 20:14 (2015)    Sujet du message: Collision parachutiste/autogire Répondre en citant

"Que faisait-il là ?"

Baf a écrit:
... Ce jour là cest un grand classique, activité largage para en cours, et moi et mon pilotes sommes en tour de piste en 21, je connais bien le largueur du Pil, je l'ai formé en pendul, et nous assurons nos secu et parlons beaucoup en radio.. Top largage et nous sommes en debut de vent arriere, je visualise les voiles... 


"Pourquoi ne m'a t'il pas vu ?"

Vous l'aviez vu vous ?... (C'est une question hein !... Pas un reproche, pas une remarque, pas un jugement). Je suppose que vous saviez le nombre de voile à compter dans le circuit (le pilote du Pilatus avec qui vous parliez beaucoup a du donner l'info).
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Baf


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2015
Messages: 7
Localisation: Nord
Masculin

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 22:11 (2015)    Sujet du message: Collision parachutiste/autogire Répondre en citant

Non je ne l'ai pas vu du tout ni mon pilote d'ailleurs. Il etait le seul para de ceux qui sautait a vouloir se poser sur la dz sauvage, les autres se sont bien posés sur la dz officielle a peu près !
La video du crash atteste qu'au moment où on touche et on remet les gaz, ( et oui il y a une video prise d'un autre para) le para en question est a notre verticale, on ne peut pas le voir, ensuite il spirale et coupe une 1ere fois l'axe et une 2eme fois et nous prend le rotor.... Ça s'est joué a peu de chose, a la video mon rotor blanc est tres bien visible. La chance qu'on a eu je pense c'est de ne pas avoir pris le corps du para dans le rotor, là c'etait la chute verticale. 
Depuis ils font gaffe ?
2 jours apres le crash et donc le deces de ce pauvre para, ils posaient tous devant leur hangar...meme en biplace, ça a duré 2 semaines avant qu'ils ne soient obligés de poser sur la vraie dz. Il aura fallu un mort  Reste le pb de ces paras qui traversent les pistes sans regarder si un aeronef est en finale ou au deco
_________________
Comment faire simple quand on peut faire compliqué


Revenir en haut
Cuems


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2014
Messages: 15
Masculin

MessagePosté le: Ven 31 Juil - 13:46 (2015)    Sujet du message: Collision parachutiste/autogire Répondre en citant

C'est marrant, ça ! quand il ya collision en vol, c'est toujours la faute de l'autre ! non monsieur, quand il y a collision en vol, c'est que ni l'un ni l'autre n'assurait leur sécurité et peut importe qui est a sa place ou pas ! sauf en IFR controlé, bien sur !

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:34 (2017)    Sujet du message: Collision parachutiste/autogire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com