le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Triste Nouvelle
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean-Luc
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 8 Juin - 13:37 (2008)    Sujet du message: Triste Nouvelle Répondre en citant

Triste nouvelle ce matin .la disparition de mon homonyme
Toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches .... Jean-LucMalet

Voici l’article de la dépêche du midi de ce dimanche

Jean-Claude Malet, 46 ans, le patron des sablières Malet à Portet-sur-Garonne, a trouvé la mort hier matin à bord de son ULM. Son engin, un biplace autogire MT03 de fabrication allemande s'est écrasé dans un champ de blé sur la commune de Marignac-Lasclares, à 40 kilomètres au sud de Toulouse.
L'appareil a pris feu rapidement lorsqu'il a heurté le sol. Le Samu, immédiatement alerté, a constaté le décès. L'enquête, confiée à la brigade de gendarmerie du transport aérien, devra déterminer les circonstances de l'accident. Hier matin, le ciel était dégagé dans la région de Muret et il n'y avait pas de vent. Par ailleurs, Jean-Claude Malet, qui était un passionné d'aviation, maîtrisait parfaitement les techniques de pilotage. Il avait à son actif plusieurs licences de pilotage.
Jean-Claude Malet, fils de Claude Malet, avait pris en 2004 la direction opérationnelle du groupe Malet. L'entreprise, créée il y a presque un siècle, était alors spécialisée dans l'extraction de matériaux alluvionnaires au confluent de l'Ariège et de la Garonne. Devenue un des plus grands groupes français, elle emploie 1 650 personnes dans ses différentes branches d'activité et intervient sur des chantiers comme les autoroutes, les barrages ou les pistes d'envol de l'A380 à Toulouse-Blagnac.
Jean-Claude Malet était père de deux enfants, Coralie et Maxime. Il était le petit-fils de Mme Evelyne-Jean Baylet, présidente d'honneur de « La Dépêche du Midi ».
A cette occasion, «La Dépêche du Midi» s'associe à la douleur de la famille de Jean-Claude Malet.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 8 Juin - 13:37 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gillou31
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 8 Juin - 16:42 (2008)    Sujet du message: Triste Nouvelle Répondre en citant

C'est incompréhensible.


La machine de Jean-Claude est passée au dessus de ma maison hier matin, jour de l'accident, aux alentours de 9h30. Mon épouse était au jardin. Elle a très bien vu la machine et a dit bonjour d'un signe de la main au pilote croyant qu'il s'agissait d'un des membres du bureau du Bois de la Pierre. Elle ne connaissait pas Jean-Claude, elle a seulement vu une machine rouge. J'étais moi-même dans mon bureau à la même place qu'en ce moment c'est à dire devant mon écran d'ordinateur. Une des 2 portes vitrées était entrouverte. J'ai nettement entendu l'engin au dessus de moi. Il volait à l'évidence bas et à vive allure au son du moteur. Monique me confirme que l'appareil lui est apparu rapidement face à elle un peu au dessus de la cime des arbres en sortie de forêt au nord-est. Je ne suis pas sorti de mon bureau. J'étais dans mon esprit persuadé que c'était Armand ou Jean-Marie qui était passé assez près pour nous dire un petit bonjour. C'est là que ça ne colle pas : Jean-Claude Malet n'a jamais fait à ma connaissance de passage bas à proximité de ma maison qui culmine le secteur. Ce n'était pas son genre. Comme tous les membres, il évitait de passer à proximité des maisons.


A la réflexion, ce qui est également surprenant c'est que je n'ai pas souvenance d'avoir entendu le moteur beaucoup plus longtemps qu'au moment où l'engin est passé sur nous. D'habitude, quand le cas se présente, nous entendons les ULM très longtemps après leur passage. Il n'y avait pas ou très peu de vent. Le ciel était assez dégagé. Il ne faisait pas beau mais les conditions météo étaient plutôt bonnes.


Sans doute moins d'une heure plus tard, un hélico du SAMU passait lui aussi à toute proximité de notre maison. Là encore, je n'eus pas la curiosité immédiate de regarder s'il se posait non loin de chez moi. Seule Monique le vit se poser au sud, à environ 2 à 3 kilomètres dans la plaine. Attiré par l'événement, elle regarda aux jumelles un moment mais ne détecta rien de particulier.


Jean-Claude était je crois un très bon pilote. Espérons que l'enquête nous donnera quelques explications sur l'origine de son accident. Ce n'est pas ça qui nous le ramènera mais au moins ces éléments pourront sans doute servir aux pilotes.


Tout le club se joint à moi pour adresser à sa famille notre soutien et nos sincères condoléances.


Revenir en haut
George
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 10 Juin - 12:00 (2008)    Sujet du message: Triste Nouvelle Répondre en citant

Bonjour,

Au dela du drame qui vient d'arriver, je note que d'une part la sécurité active des gyros n'est toujours pas assurée mais que même la sécurité passive est négligée.
Ce type d'appareils prends feu à l'impact au sol, Cf les deniers accidents en ELA notamment.

Je trouve cela désolant, le gyro est une machine magique mais son développement sera obligatoirement lié à une amélioration sensible de la sécurité.

Désolant qu'un tel engin soit encore irrécupérable en cas de faute de pilotage, formation me direz vous ?
Cela ne suffit pas, je vole avec d'autres type d'appareils, si un de ceux là peut sortir du domaine de vol sans possibilité d'y revenir, on le jette à la poubelle!

Aucune excuse de coût ou de difficulté de conception ne peut être retenue pour justifier que l'on perde des pilotes avec des machines "de série" qui n'ont pas l'excuse de la faute de réalisation.


Revenir en haut
patrickdb
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 10 Juin - 13:50 (2008)    Sujet du message: Triste Nouvelle Répondre en citant

George a écrit:
Bonjour,Au dela du drame qui vient d'arriver, je note que d'une part la sécurité active des gyros n'est toujours pas assurée mais que même la sécurité passive est négligée.
Ce type d'appareils prends feu à l'impact au sol, Cf les deniers accidents en ELA notamment.

Je trouve cela désolant, le gyro est une machine magique mais son développement sera obligatoirement lié à une amélioration sensible de la sécurité.

Désolant qu'un tel engin soit encore irrécupérable en cas de faute de pilotage, formation me direz vous ?
Cela ne suffit pas, je vole avec d'autres type d'appareils, si un de ceux là peut sortir du domaine de vol sans possibilité d'y revenir, on le jette à la poubelle!

Aucune excuse de coût ou de difficulté de conception ne peut être retenue pour justifier que l'on perde des pilotes avec des machines "de série" qui n'ont pas l'excuse de la faute de réalisation.



cette question de sécurité mérite un post à elle toute seule
salut à tous


Revenir en haut
manu de mimizan


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 669
Localisation: mimizan
Masculin

MessagePosté le: Mar 10 Juin - 20:37 (2008)    Sujet du message: Triste Nouvelle Répondre en citant

Je ne connaissais pas Jean Claude, mais nous avions la même passion...

 C'est au nom de l'Autaugyre Club de Mimizan que nous presentons a sa famille et amis toutes nos condoléences

 Le president

Martins Olympio
_________________
Amitiés
Manu de Mimizan


Revenir en haut
claude now
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 12 Juin - 21:50 (2008)    Sujet du message: securité autogire Répondre en citant

Bonjour Georges,
J'ai lu votre coup de gueule sur la securité des autogires et je voudrais y mettre un bemol.
Quand vous parlez d'incendie a l'impact d'un autogire, malheureusement, meme des avions certifiés prennent feu a l'impact (certains avions ont le reservoir central devant le tableau de bord).
En cas de faute de pilotage,il est vrai qu'il est plus facile de recuperer un ULM 3 axes qu'un autogire.Il est vrai aussi que si on fait un peu trop l'acrobate, soit avec un autogire ( et la je dois avouer que certaines demonstrations au salon de Blois sont tres limites),soit avec un ULM ou un avion,on peut se retrouver par terre et en flammes.
Enfin,j'aimerais que vous me donniez quelques exemples de sortie de domaine de vol,car si vous avez franchi cette ligne jaune,votre machine est bonne pour une revision ( verif du longeron,verif du train d'atterissage par exemple).
Je pourrais conclure en disant qu'avec le dernier modele de chez FERRARI, si vous doublez en haut des cotes,tot ou tard , vous etes mort.
Donc formation,prudence et tout devrait bien se passer.
Cordialement
Claude


[/b][/i][/u]


Revenir en haut
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 13 Juin - 09:48 (2008)    Sujet du message: Triste Nouvelle Répondre en citant

Il faudra bien un jour se rendre à l'évidence, combien de licenciés en gyro, combien d'accidents mortels par an, avez vous des statistiques ?
J'ai bien peur que si une réflexion de fond n'est pas engagée rapidement, deux effets viendront calmer tout le monde: d'une part, le nombre de pratiquants risque de chuter dès que la publicité faite par les médias mettra en évidence les accidents de ce type de machine au 20h00 et d'autre part, les assureurs ne vont pas tarder à faire le calcul entre ce qu'il rentrent et ce qu'ils remboursent...

Pour répondre directement à votre post: les avions certifiés disposent d'une cellule destinée à protéger les occupants, si à partoir d'une certaine vitesse d'impact tout va finir par bruler, c'est rarement systématique.

En cas de faute de pilotage,il n'est pas plus facile de récupérer un 3 axes qu'un autogire, c'est tout simplement possible !
Je ne parle bien évidemment pas de ceux qui font les clowns, plein de gens arrivent à se tuer avec des VTT!
Je parle du voisin, du copain de club qui se crashe un jour et là on ne comprends pas pourquoi il s'est vraqué...
J'échange volontiers la révision d'un longeron, voire la destruction de ma machine contre la vie sauve.

La formation c'est super mais ça ne fait pas tout, demandez au moniteurs si tout ceux qu'ils ont lachés étaient des super bons pilotes... forcément non et c'est là que la sécurité de l'aéronef joue son rôle.

Amicalement.


Revenir en haut
Jean-Luc Malet
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 13 Juin - 13:36 (2008)    Sujet du message: Triste Nouvelle Répondre en citant

L’article de la Dépêche du Midi en entier :
http://www.ladepeche.fr/article/2008/06/12/459149-Portet-sur-Garonne-Le-der…

Extrait de la Dépêche du Midi:
" L'aviation était notamment l'une de ces passions. Pilote accompli, bardé de brevets, ayant à son actif plus de 4 000 heures de vol, Jean-Claude Malet avait été victime samedi d'un accident d'autogire. Il venait de décoller de l'aérodrome de Muret pour se rendre à Bagnères-de-Luchon, où il devait livrer l'appareil à son nouveau propriétaire. Quelques kilomètres plus loin, l'ULM de fabrication allemande allait s'écraser dans un champ de blé, à la suite d'un incident mécanique, des témoins ont vu la dérive se séparer de l'appareil. Les circonstances précises de l'accident font toujours l'objet d'une enquête menée par la gendarmerie des transports aériens de Blagnac."

Etait-il au second régime et a t il arraché la dérive avec son rotor ou sa ma machine a t-elle perdue la dérive ..... ?????? Question


Revenir en haut
armand
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 14 Juin - 15:05 (2008)    Sujet du message: gyro Répondre en citant

au sujet de l'accident d'autogyre du 07/06/08 je vois que les grands théoriciens sont toujours là!!
messieurs soyez modestes,respectueux .


Revenir en haut
Jean-Luc
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 14 Juin - 17:20 (2008)    Sujet du message: Triste Nouvelle Répondre en citant



Revenir en haut
Hervé TERRASSON
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 15 Juin - 21:36 (2008)    Sujet du message: Triste Nouvelle Répondre en citant

Tout d'abord, mes condoléances à la famille et aux proches, je comprend leur désarroi face à une telle tragédie.

J'ai été frappé par 2 fois par ce genre de drame puisque j'ai créé mon école de pilotage multiaxes/gyro en 1999, et j'ai perdu mes 2 potes associés: l'un en pendulaire et l'autre en gyro l'année dernière en Corse. Il s'agissait de mes 2 meilleurs potes, dont le deuxième a lui aussi brûlé avec son élève dans l'accident, quoique qu'il soit décédé auparavant. Je connaissais très très bien la famille de mes potes...

Il y a certaines réactions qui me désolent mettant en exergue le prix des machines et de la formation avec soit disant le peu de sécurité qu'on offre.
Il faut savoir que la sécurité passive de nos machines a nettement évolué puisqu'il y a à peu près un accident grave par an en gyro alors que le nombre de pratiquants a très fortement augmenté. Les chiffres je ne les connais pas mais on peut appeler la fédé pour en savoir plus.

Maintenant que les machines sont beaucoup plus stables, la plupart des accidents sont souvent la conséquence d'imprudences sur lesquelles les constructeurs ne peuvent pas grand chose. En effet, les derniers accidents sont le fait d'instructeurs, de pilotes expérimentés, ou de débutants n'ayant pas les compétences nécessaires pour faire de la voltige.

Il y a effectivement un probème de fragilité de réservoirs en cas de choc, mais généralement l'impact est si fort que la mort arrive avant les brûlures. Le feu est généralement la conséquence du crah et non l'inverse.
Il y a bien sûr des moyens de rémédier à ceci en alourdissant les machines. Or nos gyros sont fait de metallerie et sont équipées de moteurs puissants et donc lourds. De plus, la clientèle recherche des machines carrénées et aptent au voyage avec tout l'équipement qui va bien. Cela se traduit en terme de poids par une nette surcharge imcompatible avec la réglementation ULM. En d'autres termes, il n'y a pas de solution miracle:
Un aéronef ultraléger n'offrera pas la sécurité de votre automobile bardée d'airbag, de parechocs et autres pièces absorbantes de chocs.

A mon avis, le meilleur moyen d'assurer la sécurité, c'est de mieux communiquer sur ces accidents, de manière préventive, afin que ceux-ci ne se renouvellent pas.

Ceci dit, je reste tout de même favorable au fait de renforcer ces fameux réservoirs, étant instructeurs donc en place arrière assis sur 70l de SP 95, je suis directement concerné... mais croyez-moi, cela ne résoudra pas les problèmes!
D'ailleurs, même les avions de ligne finissent par brûler lors d'un crash...


Revenir en haut
claude now
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 15 Juin - 21:59 (2008)    Sujet du message: securite autogire Répondre en citant

message a Armand,
Je n'ai pas bien compris pourquoi vous pensez que les post traitants de la securité suite a l'accident de Jean-Luc Mallet etaient irrespestueux.Le forum est la pour echanger que ce soit avec des grands theoriciens comme vous dites,des grands pilotes ou des petits pilotes,des constructeurs amateurs ou des gens qui ont achetés une machine genre Magni et c'est bien ce melange qui est interessant.Il faut en prendre et en laisser et garder sa bonne humeur.
Pour conclure,je suis d'accord qu'il faut etre respectueux (personne n'a fait de commentaire desagreable sur J-L Mallet),modeste (cela n'empeche pas de s'exprimer) et vous avez oubliez une derniere qualité qui est tolerant.
Cordialement
Claude


Revenir en haut
manu de mimizan


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 669
Localisation: mimizan
Masculin

MessagePosté le: Lun 16 Juin - 13:30 (2008)    Sujet du message: Triste Nouvelle Répondre en citant

Juste une petite précision
 Ce n'est pas Jean Luc Mallet qui a eu ce regretable accident et qui écris des post dans ce forum, mais jean Claude Mallet son homonyme qui residait dans la même région.

 Manu
_________________
Amitiés
Manu de Mimizan


Revenir en haut
claude now
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Juin - 18:47 (2008)    Sujet du message: triste nouvelle Répondre en citant

Toutes mes excuses Jean-Luc pour la confusion avec le regreté Jean-Claude.
Cordialement
Claude


Revenir en haut
Jean-Luc Malet
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Juin - 21:12 (2008)    Sujet du message: Triste Nouvelle Répondre en citant

Claude tu es tout excusé .
Tu n’es pas le seul il y a eu pas mal de confusion à ce sujet pendant 48 h surtout parmi nos clients et surtout ceux de mon épouse, mais il faut relativiser ce n’est rien par rapport aux malheurs de Jean-Claude …….
En ce qui concerne la sécurité passive il y a longtemps qu’a mon modeste niveau je m’en préoccupe pour faire avancer le « truc » mais on pourra le traiter sans passion dans un autre sujet .....

Cordialement . Jean-Luc


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:06 (2017)    Sujet du message: Triste Nouvelle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com