le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Grodou
Aller à la page: <  1, 2, 330, 31, 3236, 37, 38  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Présentation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 428
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 28 Mai - 02:47 (2017)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Sur un vol aussi court  : 45', prendre 45' de retard.....c'est....Pas normal....PAs d'erreur de calcul au départ  ? Pas d'erreur d'affichage de Pw/vitesse badin ? 
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 28 Mai - 02:47 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 595
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 28 Mai - 04:52 (2017)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Bobcat a écrit:
Sur un vol aussi court  : 45', prendre 45' de retard.....c'est....Pas normal....PAs d'erreur de calcul au départ  ? Pas d'erreur d'affichage de Pw/vitesse badin ? 



Je pense que c'est un manque de rigueur dans la tenue des paramètres. Ses estimées se fondent sur une Vp d'environ 60 Kts, vu que les distances valent, en NM, les valeurs de Tsv. Cependant, dans la vidéo, pour la première branche, il navigue plus souvent à 85/90 Km/h qu'à 110... Soit environ 50 Kts au lieu de 60.


J'ai fais quelques baptèmes ce jour là, il y avait un vent du 050 pour 10 à 15 Kts... Sa première branche se réalise grosso modo à 50 indiquée (vidéo)... Mais 65 de Gs (environ)... Son estimée valant à peu près son Tsv pour peu qu'il n'est pas pris un top nav probant. A Hesdin, le fait que sa Hea = Hdec + Tsv ne l'étonne pas... Alors qu'il sait qu'il a le vent dans le dos... Hea devrait être inférieure à Hdec + Tsv...


Dans la deuxième branche, le vent est encore favorable (arrière gauche), il tient le 100 couramment (60 Kts env), soit un bon 110 de Gs encore un coup, l'estimée (corrigée du vent) vaut à peu près sa Tsv, il pense encore être dans les clous...


Au retour, 90' de Tsv au lieu de 45' fait une Gs de 30 Kts... Soit une vitesse indiquée de 40/45 Kts, il a fait sa troisième branche à 80 Km/h alors que son estimation tablait sur 110 Km/h...
Et là, il paie le prix fort : presque 50' de carburant consommée par erreur...


Avec une tenue rigoureuse des paramètres, il aurait dû parcourir sa première branche en 27', la deuxième en 30', la dernière en 52'... 1h 50' de vol au lieu de 2h 30'...


Enfin par estimation.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Grodou


Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 283
Localisation: Liège
Masculin

MessagePosté le: Dim 28 Mai - 16:21 (2017)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Hello Tatous !

Je pense que l'analyse factuelle de Gma est le reflet de ce qui s'est déroulé...
- Premier secteur dans le TSV prévu alors que le vent me poussait... et que je serais donc arrivés plus vite si j'avais tenu V110.
- Pareil pour le second, même si la différence n'est pas aussi marquante.
- La bérézina pour le troisième, face au vent.

Je me permets l'outrecuidance d'apporter les précisions suivantes, non pas pour justifier, mais pour mieux expliquer comment je fonctionne pour l'instant :
- Même si j'aspire à la perfection décrite et à une future capacité à gérer l'entièreté des paramètres avec un précision diabolique,
je pense ne pas encore en être capable en solo. Mon objectif du jour était la tenue des caps et la perspective de revenir ! (Jusqu'à présent, je ne m'étais jamais aventuré que sur des parcours déjà faits avec un instructeur.)
- Je suis parti avec du fuel jusqu'à la garde (et j'en aurais pris dans mes poches si j'avais pu... pour, cette fois, me dégager l'esprit de cette contingence.
Je souligne que je n'avais cependant jamais regardé la jauge aussi souvent !!!  Mr. Green
Et je suis convaincu qu'une gestion optimale de la conso estimée comme réelle, reste un must pour la sécurité, les coûts et le possible dépôt de futurs plans de vol.
- Même si ce vol peut apparaître comme très passif pour le pilote expérimenté qui le commente, pour mon expérience de Sandalette Volante, je me suis attaché à d'autres expériences qui m'ont parues aussi intéressantes:
. En terme de chrono, la prise du top "0" à chaque changement de direction et la surveillance des points de repère. J'ai même "décompté" le temps passé au dessus de l'objectif.
. L'observation extérieure pour ramener aux notes (Ligne HT, voies ferrées, cours d'eau...) et plus l'inverse.
. L'écoute radio de différents terrains et organismes.
. La gestion (pas encore satisfaisante) de l'altimètre par rapport aux hauteurs de survol réglementaires et par rapport au vent.
. L'attention toute particulière aux vaches possibles tout au long du vol en gardant un œil sur l'orientation des éoliennes en vue... juste au cas ou le rotax voudrait faire un blague à son Grodou ! Lors du passage de la Somme, je me suis même choisi des trajectoires en conséquence.

Alors c'est vrai que lors du passage au dessus d'un terrain de foot, j'aurais eu le temps de voir un coup de coin tiré par chaque équipe !!!
Mais la vitesse n'était pas encore une priorité même si je prends plaisir à en débriefer ici.

C'est vrai que doubler le temps d'un parcours, c'est pas topinet.
Il y a certainement matière à économiser sur le temps à l'arrivée... mais j'ai voulu respecter le bouquin par une intégration standard, là où visiblement j'étais tout seul et une autorotation aurait satisfait les plus véloces !
Il y a certainement à compter que le TSV initial prévoyait une ligne droite et pas le petit contournement d'Arras.

Le fond du probleme, je le concède aisément est ma piètre gestion de la vitesse.
Pour les motivations déjà exposées, j'ai peut-être choisi de voler un poil haut ? (2000ft)
Plus probablement... je ne gère pas convenablement la machine.
Je n'arrive pas encore à tracer en maintenant le manche un peu plus vers l'avant et en poussant les tours.
Je pense même que je ne l'ai jamais fait !!!  Shocked
Dès que s'affiche V140... je pense systématiquement tirer au manche ou diminuer les RPM selon les phases...
Ca me semble être un perspective à tester dans un avenir proche !!!

Ben y a encore du boulot quoi !  Embarassed
Mais le Grodou se bat et il y croit !

Bons vols prudents à tous,
Okay   
_________________
Ma formation de Godasse Volante à Arras
https://youtu.be/OoEoXOKi6Do


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 595
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 28 Mai - 20:18 (2017)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Grodou a écrit:
...
. En terme de chrono, la prise du top "0" à chaque changement de direction et la surveillance des points de repère. J'ai même "décompté" le temps passé au dessus de l'objectif...



En navigation, le passage d'un point tournant s'opère selon le processus des 4T (en IFR comme en VFR), qui signifie : "Turn, Time, Twist, Talk"...
-Turn, tu tournes donc...
-Time, tu notes le temps de passage (c'est le Hcor ou temps corrigé, que tu compares à la Hea (Heure estimée d'arrivée)... Ainsi tu juges de l'avance ou du retard)...
-Twist, c'est le recalage des aids nav (gyro, vor, chgt de wpt sur GPS ou de radiale en gestion OBS)... Ce peut-être aussi les balances de réservoirs...
-Talk, c'est l'appel radio pour signifier le passage du point tournant ou point de navigation (wpt)... Si nécessaire.
Avant, il y avait 5T, "Throttle" avant "Talk", car les virages se faisaient à vitesse constante et non à puissance constante, les temps changent... T'as la belle vie dans ton gyro, te plaint pas !


Il n'y a pas reprise du top 0... Le "0" c'est le PON (Point Origine de Navigation), il n'y en a qu'un... Histoire de bien faire comprendre que tout temps perdu en cours de route et avant Hea devra être rattrapé.
Si le Hcor diffère de plus de 10 min de Hea, il faut envisager le déroutement, qui peut être technique ou météorologique.
Grodou a écrit:
...
. L'observation extérieure pour ramener aux notes (Ligne HT, voies ferrées, cours d'eau...) et plus l'inverse...




Oui !... C'est parfait !... Du sol vers la carte et non l'inverse.  Okay
Grodou a écrit:
...
. L'écoute radio de différents terrains et organismes....



Ici, et pour cette petite nav, tu as un mauvais reflexe, celui de ne pas contacter de peur de déranger ou d'être maladroit, alors tu restes à "l'écoute"... C'est très maladroit et complètement improductif.


1) Le SIV est un système qui fut élaboré pour les pilotes en VFR, en vue de leur porter assistance dans leur navigation, et il est géré par un contrôle d'approche (IFR)... Assurant la séparation des trafics IFR/VFR (G)... Qu'il a donc besoin de savoir ou les VFR se situent.
Comprend donc que le Monsieur derrière le micro souhaite te parler, il est là pour toi, il est payé pour t'attendre et t'aider... Il a besoin de tes informations...


2) Etre à l'écoute, passivement, ne contribue pas à l'information de vol... Tu pourrais servir de relais radio, tu pourrais préciser un plafond, une estimée de vent... Et donc être acteur du SIV...


3) En cas de problème (panne moteur, bris de pièce, collision aviaire)... Tu n'auras plus le temps de faire les présentations, de sélectionner un code Xpdr... Il sera trop tard !... Et lui ne pourras pas t'aider (alerte secours, prépa à l'arrivée d'un déroutement...).

Je n'ai qu'un conseil à te donner !... Reste le plus souvent possible en contact avec un organisme de contrôle (SIV, Afis, Twr)... Ils seront plus efficace que 121.5 le jour où... Et vole le plus haut possible afin de privilégier cette couverture radio.
Grodou a écrit:
...
. La gestion (pas encore satisfaisante) de l'altimètre par rapport aux hauteurs de survol réglementaires et par rapport au vent...


L'altimètre c'est simple à gérer... Un QNH au départ, un QNH pour chaque segment de route (donc pour toi celui régional suffisait) et un QNH à l'arrivée.
Ce qui est difficile à gérer, c'est l'altitude minimale de sécurité (MSA en IFR)... Elle est celle des minimas de survol pour les VFR, soit 1000 ft/sol en général sauf les agglomérations.
Avec la possible erreur de route (mauvaise tenue de cap), ce sont les obstacles dans les 10 NM de part et d'autre qui comptent et pas ceux seulement situés sur ta route théorique. Les cartes OACI délivrent à ce sujet une altitude QNH des obstacles... Pour des valeurs de QNH les plus défavorables rencontrées dans ladite région (historiquement).
Une éolienne culminant à 850 ft dans les 10 NM de ta route t'imposera une altitude mini de 2000 ft... Et un plafond de 3000 ft (règles du vol à vue).
Tu vois donc, incidemment, comment l'altitude minimale de vol pour chaque étape influe sur les conditions météo à obtenir.

Grodou a écrit:
...
. L'attention toute particulière aux vaches possibles tout au long du vol en gardant un œil sur l'orientation des éoliennes en vue... juste au cas ou le rotax voudrait faire un blague à son Grodou ! Lors du passage de la Somme, je me suis même choisi des trajectoires en conséquence.



La sécurité c'est l'altitude... Encore plus avec un engin dont la finesse n'excède pas 3...
Grodou a écrit:
...
Le fond du probleme, je le concède aisément est ma piètre gestion de la vitesse.
Pour les motivations déjà exposées, j'ai peut-être choisi de voler un poil haut ? (2000ft)
Plus probablement... je ne gère pas convenablement la machine.
Je n'arrive pas encore à tracer en maintenant le manche un peu plus vers l'avant et en poussant les tours.
Je pense même que je ne l'ai jamais fait !!!  Shocked
Dès que s'affiche V140... je pense systématiquement tirer au manche ou diminuer les RPM selon les phases...
Ca me semble être un perspective à tester dans un avenir proche !!!




C'est la phase classique du mûrissement.
Le problème est que tu ne connais pas encore les paramètres de ta machine, et que tu n'appliques pas la méthode, pragmatique, du préaffichage...


Souviens toi : 1) assiette,
2) puissance,
3) compensation.


1) Après la montée à l'altitude de croisière, tu affiches l'assiette de croisière (palier = altimètre figé)... La vitesse croît... Et l'effort au manche aussi !... Ben c'est pas grave, tu vas jusqu'à la vitesse désirée... Ta seule limite étant, avec une hélice à pas fixe, le régime maxi moteur... Et sur ton gyro, tu pousses sur le manche jusqu'à cette vitesse de croisière (but)...

2) Une fois la vitesse atteinte, tu affiches le régime moteur pour cette vitesse (puissance)...

3) Assiette et puissance étant réglées, tu "trim" (compensation) jusqu'à l'annulation de l'effort au manche.

En relâchant légèrement le manche, tu ne dois pas observer de changement d'assiette, la machine est réglée pour cette vitesse. Au fil du vol, tu observeras des variations d'altitude que tu corriges par des ajustements de puissance... Car la règle est de voler à puissance constante, et tu corriges un délestage carburant.

Autre détail de ta navigation : Le départ...

Au départ, QFU 045, tu fais un virage à droite, en montée, puis rejoint le début de la vent arrière... Là tu continues de monter (vers 2000 ?) et prend ton cap de sortie pour passer verticale du terrain vers 1300 (je pense que tu as fait la verticale terrain ton PON)... C'est très dangereux !
Non seulement tu intègres la vent arrière alors que tu es un trafic "au départ"... Et non "en approche"... On ne t'attend pas là... Mais en plus, tu transites verticale des installations en coupant l'axe pil poil dans le secteur des "remises de gaz" avions ou ULM... N'oublie pas que Arras est en classe "G", on peut y venir sans radio !...

Sur le principe, c'est VFR, donc standard virage à gauche, éloignement standard de 1 minute, tu quittes l'axe par la gauche, en éloignement (un départ ne s'engageant jamais dans une procédure "en rapprochement")... Là tu prends ton cap de sortie (lorsque tu seras à 1800)... Comme tu montes à 1000 ft/min, eh bien tu as 1300 ft lors du premier virage à gauche (là ou tu quittes l'axe), 2300 ft lors du virage en sortie de montée initiale vers ton cap de sortie de zone... Tu es en sécurité et là ou on espère te trouver.  Pour ton PON, eh bien tu fixes t=0 lorsque les installations sont dans ton travers gauche (9h).
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 428
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 29 Mai - 07:12 (2017)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Pour le carburant, il y a une règle d'or : "Trop n'a jamais manqué".....(dans les limites techniques et  administratives s'entend..  Wink  )


Anecdote : Pour faire Bora Bora  Tahiti en Al II, il y avait 01h45 de nav : VP de 80kts et 140 nautiques en ligne droite au dessus de la flotte. La bête consommait de façon certaine 2l/minute donc pour le vol : 105 ' x 2 = 210 litres + 60 litres ( 30' de vol) + la réserve réglementaire ( un peu gonflée..) de 65l = 335 l.... Je ne partais jamais sans mettre le plein complet soit 550l et une marge de 215l soit l'équivalent de mon vol prévu 01h45...
Je pouvais quasiment faire l'aller retour sans refueler....
Cela marchait très bien et puis un jour, décollage urgent et  impromptu, pas le temps de prendre la MTO, juste celui de compléter le plein, décollage avec le canot sur le siège gauche et la mae west autour de la taille et une fois en l'air vent de 30 à 40 kts de face...  et une VS de 50 kts ou lieu de 80...
Pour gagner quelques kts de VS, j'avais demandé à Tahiti contrôle l'autorisation de descendre en dessous du FL 55 pour "raisons MTO"  et j'ai passé plus de 100 nautiques au ras des vagues, là ou le vent est (un peu) moins fort....
Au final 02h45 au lieu de 01h45 et 320 litres de consommés au lieu de 210....  Trop n'as jamais manqué.... si j'étais parti au plein "réglementaire" de 335l, je me serais posé avec 15l au fond du tank .....Sachant que les 15 dernier litres sont "inutilisables"...... Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 523
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 29 Mai - 09:16 (2017)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Donc tu te serais posé avec 15L au fond du tank, mais au fond du lagon Sad

Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 595
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 29 Mai - 09:22 (2017)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Bobcat a écrit:
Pour le carburant, il y a une règle d'or : "Trop n'a jamais manqué".....(dans les limites techniques et  administratives s'entend..   Wink  )


Anecdote : Pour faire Bora Bora  Tahiti en Al II, il y avait 01h45 de nav : VP de 80kts et 140 nautiques en ligne droite au dessus de la flotte. La bête consommait de façon certaine 2l/minute donc pour le vol : 105 ' x 2 = 210 litres + 60 litres ( 30' de vol) + la réserve réglementaire ( un peu gonflée..) de 65l = 335 l.... Je ne partais jamais sans mettre le plein complet soit 550l et une marge de 215l soit l'équivalent de mon vol prévu 01h45...
Je pouvais quasiment faire l'aller retour sans refueler....
Cela marchait très bien et puis un jour, décollage urgent et  impromptu, pas le temps de prendre la MTO, juste celui de compléter le plein, décollage avec le canot sur le siège gauche et la mae west autour de la taille et une fois en l'air vent de 30 à 40 kts de face...  et une VS de 50 kts ou lieu de 80...
Pour gagner quelques kts de VS, j'avais demandé à Tahiti contrôle l'autorisation de descendre en dessous du FL 55 pour "raisons MTO"  et j'ai passé plus de 100 nautiques au ras des vagues, là ou le vent est (un peu) moins fort....
Au final 02h45 au lieu de 01h45 et 320 litres de consommés au lieu de 210....  Trop n'as jamais manqué.... si j'étais parti au plein "réglementaire" de 335l, je me serais posé avec 15l au fond du tank .....Sachant que les 15 dernier litres sont "inutilisables"...... Mr. Green





Non !... Puisque réglementairement tu as, en plus de la réserve finale, la contingence pour le déroutement (jusqu'à mi parcours), puis 2 dégagements à l'arrivée...
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 428
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 30 Mai - 02:46 (2017)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

 Entre Bora bora et Tahiti , sur 140 nautiques au dessus de l'eau, le déroutement à mi parcours est donc  à 70 nautiques...et  la dernière Terre émergée est Huahine à 100 nautiques de Tahiti.... Mr. Green  


Et les déroutements à l'arrivée ? Mooréa à 10 nautiques de Tahiti  et.....c'est tout  Smile  Maiao est plus loin et Tetiaroa aussi....


Je rappelle que nous sommes au milieu du Pacifique Sud , pas dans les hauts de France  Wink
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 595
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 30 Mai - 04:39 (2017)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Bobcat a écrit:
... Je rappelle que nous sommes au milieu du Pacifique Sud , pas dans les hauts de France   Wink



Oui !... Et la règlementation se fout d'ailleurs que tu sois là, dans les "hauts de France", en Sibérie ou en Antartique... La contingence reste carburant pour l'arrivée + 1 déroutement + 2 dégagements à l'arrivée + X min de réserve (selon le régime de vol)... Les procédures étant comptées comme temps de vol.


Ce qui ne va pas c'est ton expression :
Bobcat a écrit:
... si j'étais parti au plein "réglementaire" de 335l, je me serais posé avec 15l au fond du tank .....Sachant que les 15 dernier litres sont "inutilisables"...... Mr. Green



Car nous avons bien compris que, dans cette situation particulière, ton aérodrome de départ est aussi celui du déroutement à mi parcours (70 NM)... Les solutions de dégagement à l'arrivée étant NTTH (Fare) à 100 NM... L'autre étant NTTM (Mooréa) à 10 NM.
La contingence réglementaire c'est donc 140 NM + 70 NM + 100 NM + 10 NM = 320 NM... à 80 Kts... Soit 240 min de vol, auxquelles il faut ajouter les temps de procédure... Disons 20 min (?)... Et la réserve soit 30 min... Cela fait 290 min de vol... Soit 580 L de carburant.

Le "plein réglementaire" est donc de 580 L (et non 335) pour ton vol... La machine n'en contient "que" 550 L... Et ne peut, réglementairement, faire le vol. Il faut donc reformuler l'expression et dire :
"Malgré un plein complet qui me fait décoller en dessous des minimas réglementaires, j'ai vu une fois consommer 320 L de carburant alors que, d'ordinaire il m'en fallait 215 L..."  Mr. Green


Et tu le sais bien... Puisque tu n'es jamais parti sans faire le plein complet !
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 428
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 30 Mai - 06:41 (2017)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Merci GMA pour ce cours magistral sur l'autonomie qui ne correspond pas à la "vraie vie" et à la pratique opérationnelle..........Mais la vie dans les îles n'est pas la vie dans les "haut de France"..Même l'heure du coucher et du lever de soleil aéronautique "réglementaire" n'est pas la même  Smile


Vérifies dans ta doc...tu verras  Wink
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 595
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 30 Mai - 07:18 (2017)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Ah c'est sûr que le "réglementairement bon" n'est pas forcément l'optimal côté opérationnel.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Grodou


Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 283
Localisation: Liège
Masculin

MessagePosté le: Mar 30 Mai - 07:30 (2017)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Mordiou ! Bobby, t'es un pirate !
Ca doit être l'influence néfaste de la vie d'aventure stimulée au lait de coco amélioré !

OUAIIIIiiiii !
La loi, c'est la louaaaaaaaaaaa.
Pas de pitié pour les croisssants, mon Jacky !
('tain, ça me rappelle le boulot vos histoires !!!)


Merci quand même pour le rappel, Ramoucho !
Ce qui est connu doit être répété souvent et fort pour rester connu.
La routine, les habitudes... tout ça, tout ça... Pas bien, un jour ou l'autre ! Et comme un seul suffit !!!

Bons vols zen et prudents à tous,
Okay
_________________
Ma formation de Godasse Volante à Arras
https://youtu.be/OoEoXOKi6Do


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 428
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 30 Mai - 08:59 (2017)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

gma a écrit:
Ah c'est sûr que le "réglementairement bon" n'est pas forcément l'optimal côté opérationnel.



Surtout en VFR, de jour , en Monomoteur sans Radio compas ni GPS et au dessus du Pacifique sud.... Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Grodou


Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 283
Localisation: Liège
Masculin

MessagePosté le: Lun 5 Juin - 21:58 (2017)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Pas de Nav, cette semaine.
Je suis passé en coup de vent !!!
Comprenez par là que Grodouce était en congé et a suivi votre serviteur jusqu'au hangar... façon, "tu fais ton petit tour mon ami, mais j'ai d'autres projets pour la journée" !!! 

En roulant, je me suis fais un petit programme.
D'après ce que je savais, la bande à Gma faisait de la voltige dans le box au dessus d'Arras... un dimanche ensoleillé doit attirer du volant de tout type...
Me dit qu'il vaut mieux pas faire trop de tours de piste aujourd'hui !
Je vais donc aller faire mes exercices à l'ouest des installations.

Confirmation que la zone sera peuplée... pendant ma pré-vol, un tracteur vient se positionner près des remorques à planeur du club voisin.
(Note à moi même : faudra vraiment que j'aille les saluer un jour !) Pensée némue pour les pendulaires de passage dont un pilote en fauteuil roulant... je pensais quand même que leurs ailes étaient plus grandes, moi ! De plus, c'est la première fois que j'entendois des anglois sur le circuit d'Arras (Je vous rassure tout de suite, ils ont été repoussés avec succès !). 

STRESS :
Grodouce a rien à voir là dedans... elle a compris à mon regard que, quand le MTO est sur le gazon, elle doit pas venir me tourner autour.
C'est plutôt du côté de la manche à air que ça se passe.

Elle est bien dressée et ne tremble pas... un peu comme le Grodou au petit matin.
Mais elle pointe avec une constante obstination en plein travers.

C'est vrai que j'ai pris confiance dans mes possibilités... mais j'hésite encore sur la quantité de manche dans le vent tout ça, tout ça !
Je me souviens alors que Pierrot m'a dit : pré-lancement face au vent, puis mise dans l'axe au roulage.
Moi, je dis banco !

Alors que me v'là à 200 tours rotor... lâcher du frein... 10 mètres, roulette... pousser les gaz... en l'air ! Like a flower !!!
Merde alors, comment ça fait du bien au moral !

Les exercices me confirment que je me sens de mieux en mieux et que j'ai besoins de me refaire une séance d'encouragement à davantage avec le Pierrot !

En fin de vol, je passe quelques instants à me refaire le déroulé de l'atterro qu'il me faudra réaliser avec le facteur vent.
J'évite la verticale pour faire plaisir aux voltigeurs qui l'avaient déjà demandé à d'autres appareils de passage.
Et voilà ti pas que notre tracteur a décidé de traîner deux oiseaux sans hélice vers la presque raquette de la 22...
Po grave que je me dis, y a toute la place pour passer au dessus et poser long.
Tudjuuuu ! Le tracteur, il est venu zavec de la piétaille... et ils pédestrent prestement sur le gazon...
Po grave que je me dis, y encore de la place pour poser plus long !
Je m'attends tout de même à voir ma chère et tendre traverser la 22 façon Ring girl avec un panneau qui indique "C'est ici et maintenant !"

Vitesse... arrondi... patienter en réduisant sans accoup... un peu de pied au toucher... Voilààààaaa !
Petit virage face vent pour ralentir le rotor. Virer son cul de la le voltigeur s'annonce en dernier virage !

Au final... grosse satisfaction pour le vol.
Ca donne faim !

https://youtu.be/F7mJXDuLctA

Bons vols prudents à tous !
Okay
_________________
Ma formation de Godasse Volante à Arras
https://youtu.be/OoEoXOKi6Do


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 595
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 5 Juin - 22:41 (2017)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

C'était quelques séances de recyclage pour les qualifiés (3) puis des séances "positions inusuelles" pour quelques autres PPL. On a eu aussi "alerte traînée d'huile" au sortir d'un déclenché... Pas du tout prévue... Mais finalement sans conséquence (excès d'huile dans la bâche vol dos).
De ces soucis, prétexte à prolonger un peu le barbecue, nous en fîmes un moment de rencontre avec un groupe de 16 Anglais, tous ex militaires victimes de mines antipersonnel, transitant chez nous pour changement d'équipage, à bord de 4 pendulaires et deux voitures suiveuses. Leur destination finale étant la suisse (défi raid aventure).

Une journée sympa : 3 h de vol en cap 10 et 9 cycles, 2 h de vol sur autres machines en "vol découverte", des bonnes parties de rire et de riches rencontres.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:26 (2017)    Sujet du message: Grodou

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Présentation Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 330, 31, 3236, 37, 38  >
Page 31 sur 38

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com