le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Grodou
Aller à la page: <  1, 2, 341, 42, 43, 44  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Présentation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 609
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 25 Mar - 04:48 (2018)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Il faut remarquer le progrès apporté par la réglementation ULM...


Il y a 20 ans, l'autogire n'était pas si aisément accessible à un citoyen belge errant du côté d'Arras et d'Agde (ville en "A" gare à Grodou)...
Puis pour faire 75 h de vol, il fallait bien en faire 50 de mécanique...


Globalement, tu navigues aisément dans la région, tu es un peu plus â l'aise avec le contrôle aérien... C'est bon ça !


Tu projettes des navs avec escales ?... Sans rentrer le samedi soir et sans prévenir le nanar moustachu ?...
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 25 Mar - 04:48 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
hgri


Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2014
Messages: 82
Localisation: halluin
Masculin

MessagePosté le: Dim 25 Mar - 15:27 (2018)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

et qui sait, dans quelque temps un survole de sa chaumière. après tout ce n'est pas si loin

Revenir en haut
Grodou


Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 336
Localisation: Liège
Masculin

MessagePosté le: Dim 25 Mar - 18:33 (2018)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Merci à vous pour la confiance que vous affichez dans le potentiel du Grodou !  Cool
Je suis prêt pour ma 3ème révision des 25. Grodouce m'a fait les niveaux ce matin... Il reste quelques réglages que je confierai au Pierrot lors du prochain passage à Arras.

Comme le souligne Gma, le giro s'est vraiment démocratisé en terme d’accessibilité aux multi-mains gauches ! 
Même une brêle comme bibi parvient à vivre le rêve,  s'il écoute les gens qui savent et touche pas aux différents 'touchepasàçap'titcons' qu'on lui présente.  Rolling Eyes

L'acquisition d'autonomie se fait progressivement... trop au goût de certains, mais conformément à mon planning perso qui se veut prudent !
- La courte escapade à St Omer m'a permis d'apprivoiser le peu d'appréhension qu'il me restait sur le travail avec le SIV. Gestion du travail seul dans l'habitacle : pilotage, orientation, radio, fréquences et transpondeur... 

- Prochaine étape : Le Tour des Hauts de France (mi-Mai 2018) auquel Bernard a inscrit 4 pilotes qui tourneront sur 2 machines. Ca sent la déconne mais aussi un sérieux travail de préparation. Nous avons déjà commencé à repérer un peu les sites à aller survoler durant les étapes. Accessoirement, une des étapes passe par le Belgistan. Potentiellement l’ascenseur à bateau de Strépy, quelques carrières, l'AVV VVK de Dixmude, la porte de Menin à Ypres... On verra !

- Si le Tour valide le travail... je me lancerai sur un projet de longue date : aller voir les copains des forums en mode "Grodou on Tour" !!!
Pour l'occase faudra que je me trouve un compagnon d'aventure pour que ce soit moins monotone mais surtout rigolo.

BVPAT,
Okay
_________________
https://youtu.be/EBy7tnmuYHQ


Revenir en haut
Grodou


Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 336
Localisation: Liège
Masculin

MessagePosté le: Mar 27 Mar - 13:36 (2018)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

« Nouvelle piste… et rudes secousses ! »

Samedi dernier, LFQD était fermé à la CAP !!!
Après deux années de ‘travail acharné’ de la part de fonctionnaires appointés, nous avons une nouvelle piste conforme à la VAC. Si la moitié est impec après avoir été ensemencée à la machine… la partie qui a été travaillée à la main n’offre pas vraiment la toison gazonnée que l’on serait en droit d’attendre… Il faudra quelques tontes pour obtenir le résultat escompté.
Et si nous disposons ENFIN d’un taxiway sur toute la longueur, permettant de ne plus devoir remonter la 22 sur 1000 m, en entravant de la sorte les rotations sur la piste…
force est de constater que ce dernier est assez casse gueule pour l’instant !!! Mottes de terre et touffes d’herbe… tout est prêt pour l’ouverture d’une nouvelle discipline, le giro-cross ! Quelques passages du rouleau seront nécessaires pour aplatir le tout et lui redonner bonne figure.

Tout affranchi par le dernier vol et la gestion du vent de plein travers, le Grodou s’est élancé l’âme légère pour quelques circuits de confirmation… Pas grand-chose à en dire, si ce n’est que ça fonctionne plutôt pas mal !!!
Le décrabage en douceur commence à ne plus avoir de secret pour bibi. J’ai franchement bien aimé.

De manière plus anecdotique, je me suis également testé au vol à moindre vitesse… Pour l’instant, je me contente humblement d’un badin à 70… La prochaine fois, on diminuera encore un peu.
Je pousserais bien la plaisanterie jusqu’à avancer que je commence à sentir le Calidus aussi bien que le MTO dont on annonce la guérison imminente.

Rien de nouveau donc sous les nuages d’Arras, mais quand même la perspective après des soirs moroses de voir venir des matins triomphants !!!

BVPAT,
Okay
_________________
https://youtu.be/EBy7tnmuYHQ


Revenir en haut
Grodou


Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 336
Localisation: Liège
Masculin

MessagePosté le: Mer 28 Mar - 20:05 (2018)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Pour ceux qui n'ont pas encore oser essayer...
Viendez-y c'est trop bôoo !!!

https://youtu.be/Jpc2lNZ3y58

Okay
_________________
https://youtu.be/EBy7tnmuYHQ


Revenir en haut
Grodou


Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 336
Localisation: Liège
Masculin

MessagePosté le: Ven 20 Avr - 14:37 (2018)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Vous m'avez manqué !
Non pas qu'il vous faille viser mieux, ou lancer plus loin, mais ces deux dernières semaines sans venir vous titiller les circonvolutions neuro-spinales m'ont paru d'une langueur monotone bercée de violons sangloteurs !

Terrible frustration que de pouvoir consulter le fofo sans pouvoir poster un petit mot… c’est le triste lot de mon téléphone chinois qui ne veut décidemment rien entendre !!!

Capt'ain Grodou a ramené son équipage à bon port et remisé le rafiot en cale sèche jusqu'à l'année prochaine.
Qu'est-ce qu'on a bien rigolé !!!! C'était à la fois hilarant et très touchant de regarder déprimer les autochtones du grand sud Gaulois... Les commerçants étaient à deux doigts de verser une larme si la météo des trois dernières semaines n'avait pas déjà menacé d'inondation une Camargue sans soleil ! Nombre d'éclusiers nous faisaient spontanément des excuses pour ce temps maussade qui, nous, nous faisait pourtant sentir comme à la maison !!! La récolte de bons souvenirs a été menée à bien : les écluses de Fonseranes, le tournoi de boules avec l'asso de quartier à Béziers, le couple d'anglais qui zigzaguait sur toute la largeur du canal, le repas gastro à l'Ambassade, les casinos improvisés à bord durant les haltes pluvieuses, le cimetière de Poilhes et ses poilus... Les passagères sont quand même ravies de l'aventure 2018 et en redemandent.
Prochain objectif : l’Ecosse et son monstre marin ou les grands lacs de Poméranie.

Vous vous doutez bien qu’après deux semaines à ce régime, chez le Grodou, la main droite commence à s’emparer de tout ce qui de près ou de loin ressemble à un manche et la main gauche commence à systématiquement pousser pour monter et réduire pour descendre… même des escaliers ! C’est grave, docteur ?

Donc après avoir traversé ventre à terre votre beau pays, en zieutant les boîtiers de répression étatique et les lunettes de télémétrie de vos anges de la route, il m’a fallu convaincre Grodouce que ma dernière journée de congé pouvait amplement s’accommoder d’un bout de route supplémentaire en direction d’Arras. Elle ne pouvait venir pour cause de lessive, à chacun son devoir !

La consultation de mes mails, m’avait mis l’eau à la bouche, le cœur en mode retrouvailles et le boxer en hyper-extension…. « FJRXI est à nouveau disponible » : le MTO est ressorti comme neuf de l’atelier. Je caressais l’espoir d’un petit vol la truffe au vent !
A mon arrivée dans un hangar désert, je me dirige illico vers le bel enfant… il est là pimpant et d’un rouge éclatant… Mais même ceux qui connaissent notre infrastructure peineront à imaginer à quelle partie de Tétris les Godasses se sont livrées pour rentrer autant de machines en un espace aussi réduit !!! Le MTO est coincé entre les poutrelles, le rotor au-dessus des ailes des 3-axes avec ses cordes de parking enchevêtrées… Je crois que je devrais sortir 6 machines pour l’extirper du cocon !!! Je renonce.

Me voilà donc à bord du Calidus… presque déçu ! C’est un comble !!!
Il fait chaud et pourtant, la manche est bien tendue.
Je me dis que c’est pas grave et note l’horamètre… Nouveau coup d’œil à la manche… Tiens ! J’aurais juré qu’elle n’était pas dans ce sens il y a 30 secondes… Je referme la verrière… Dju, elle d’ a co’ tourné, séss !!! Je me dis qu’aujourd’hui, ne sera pas aussi simple et que je vais apprendre.

Je me fixe donc de faire quelques circuits et d’essayer les différentes approches dont je me sens capable… moteur, tout réduit, travers piste… et une fois en l’air, je suis surpris de sentir la machine sursauter au point de suspicieusement m’interroger sur la provenance des secousses : coup d’œil sur le badin, puis le GPS, l’un 120, l’autre 73… et des valeurs qui bougent tout le temps ! Bref, ça rafale sérieux dans le coin.

A part sur les approches-moteur à pente modérées où garder l’alignement était un peu coton… je n’ai pas éprouvé de grosse difficulté à garder une trajectoire rectiligne. Plein d’enseignement un fois encore !
A posteriori, je n’ai quand même pas regretté d’avoir renoncé à la partie de Tetris avec le MTO…
https://youtu.be/GRbAxOhMtso

Nous voilà relancé et prêt à entamer la prépa de la prochaine grande aventure : le Tour de Hauts de Gaule.

BVPAT,
Okay
_________________
https://youtu.be/EBy7tnmuYHQ


Revenir en haut
Grodou


Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 336
Localisation: Liège
Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Avr - 17:47 (2018)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Une simple réunion matinale occupait mon agenda pro... et comme ma brève expérience syndicale m'a déjà appris qu'après s'être remonté le bourrichon avec l'autorité avant le déjeuner n'insiste pas à une saine ambiance de travail l'après-midi, j'ai consulté la résa du Calidus : en route pour Arras !   Mr. Green


D'habitude, je consulte aussi la météo avec davantage de minutie... aujourd'hui, je me contente de voir « ensoleillé  et pas de pluie »... j'aurais pu pousser une pointe jusqu'à considérer le vent et sa force mais j'ai été négligent !!!   Rolling Eyes


A mon arrivée, je vois bien que des avions sont de sortie, ce qui en soit est rassurant.
Mais la tête de la manche à air est moins inspirante ! Elle profite de son articulation et change 3 fois de direction à la minute en balayant large... ça j'aime pas trop. Vent à 40 et rafales à 50km/hr... c'est un peu plus haut que ma tolérance actuelle.


Je décolle donc avec une petite appréhension et le sentiment qu'au moins ce sera formateur !
Je sors du circuit avec l'intention de « ressentir » la machine avant de commencer les approches...
et là ma confiance se dégrade un peu : je me fait brasser comme jamais et ne me sens pas le 'cran' d'enchaîner des manœuvres qui habituellement ne posent pas de problème. Je suis déçu mais aussi heureux de me recentrer sur les bases sans appréhension.


De retour sur le circuit, je décide de procéder à une ou deux approches sans toucher pour voir comment se comporte l'engin. Boudiou !!! Le vent changeant et en rafales est loin d'être un copain.
Les passages bas se succèdent et je me fais brasser sans la moindre régularité.
J'opte donc pour une approche en travers de piste pour me poser sur la largeur...
Tout se passe comme prévu, jusqu'au moment où je prends peur d'être trop long au point de finir dans le champ et je remets les gaz.
En fait, une bande d'herbe à été tondue dans la longueur de la piste et j'étais très bien pour me poser correctement, les balises de piste étant bien plus loin... La seconde est la bonne, bien qu'identique à la précédente !!!
Vous vous doutez que le retour au hangar n'est ni glorieux, ni souriant !   Crying or Very sad


J'ai la chance d'y croiser mon Pierrot à qui je raconte mes difficultés et qui me répond « Si tu veux , on y retourne tous les deux ! »
Et hop, nous voilà en l'air à travailler les approches au moteur... 
Je découvre pour la première fois le toucher droite-gauche et roulette : que je n'apprécie que très modérément !!! Et la présence de Pierre me permets de passer un nouveau cap en me disant qu'à l'avenir, je pourrai ré-essayer sans trop de crainte.
De plus et pour la première fois... j'ai pu enregistrer nos élucubrations...   Razz
https://youtu.be/0elfAEZ51YM
Ça vous donnera une idée de l'ambiance dans l'habitacle durant nos pérégrinations !!!


BVPAT,
Okay
_________________
https://youtu.be/EBy7tnmuYHQ


Revenir en haut
Grodou


Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 336
Localisation: Liège
Masculin

MessagePosté le: Sam 5 Mai - 18:49 (2018)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Dieu est un gyronaute... en tout cas, il a passé son théorique en bossant sérieux sa météorologie  !
Il a enfin décidé de donner un coup de balai sur les nuages des Hauts de France et éteint les ventilateurs du bord de mer...
Tous les systèmes étaient "GO", ce vendredi, pour offrir avec un peu d'avance à Grom'man son cadeau de fête des mères.


Que j'te lui téléphone matinalement après avoir exprimé à mon employeur toute l'inutilité de me retenir sous ce ciel radieux dans l'espoir insensé de redresser le niveau de productivité de la boite... et hop, ma génitrice se retrouve ficelée sur le siège de la Gromobile en direction d'Arras.


Je me doutais que la météo annoncée allait attirer les foules... mais naïvement, je pensais que ce serait moins chargé qu'un weekend... comme certainement tout le reste des brevetés du Pas de Calais ! Le préposé au SIV devait lui aussi se mordre les doigts d'avoir échangé sa pause avec un collègue... Les ondes crépitaient de toutes parts et il y en avait pour tous les goûts !!!!
- Un hélico dauphin en interventions sur autoroute...
- Les anglois qui traversent la Manche en direction du Touquèye...
- L'infortuné dont le moteur se met à tousser au dessus de St Inglevert...
- Les touristes aérien qui suivent le trait de côte à 1500-2000-2500-3000-3500... du nord au sud et du sud au nord...
- Celui qui veut passer avec les belges, celui qui veut quitter et revenir avec le même transpondeur...
et le Grodou qui promène maman en direction de la côte.


Il semblerait, à la lecture de l'actualité, que le survol de la région de Calais n'était pas indispensable en vue d'éviter les projectiles destinés à la gente CRS. Nous avons bien fait de nous abstenir.


Vu mon niveau de confiance, la gestion de la Nav, des caméras, des questions de la passagère et la surveillance omni-directionnelle de l'espace autour de nous ont rapidement transformé le hobby en véritable job à temps plein !


Le survol de différents paysages urbains, ruraux, industriels ou naturels me remplissent les oreilles des éclats de voix admiratifs de la petite dame sur le siège arrière. Au moins tu te dis que tu n'as pas fait tout ça pour rien !
Mais le clou, c'est l'arrivée sur le littoral, face à la perfide Albion dont les falaises de craie nous nargue de l'autre côte du grand fleuve !!! Le nombre des ferries est impressionnant. La découpe du rivage qui pousse son Cap Gris Nez comme un doigt d'honneur à l'île d'en face nous invite à un 360° sur le phare. Bernard m'avait parlé, un jour, du petit fort d'Ambleteuse comme une curiosité côtière à ne pas rater, il avait raison, c'est particulier !


Reprendre la route du retour n'est même pas pénible, puisque désormais le soleil est dans notre dos et ravive les couleurs de la plaine qui défile sous l'habitacle. Alors que la maternelle ponctue le voyage de Oooh et de Aaah, je me surprends à penser au privilège qui est le nôtre : le club, les copains, les machines, les conseils, les challenges... Certaines journées laissent parfois une impression d'irréel !


Je me pose avec l'espoir que nous garderons un souvenir pictural de ce vol... rien n'est moins certain avec la technologie... et de retour à la maison, je découvre des enregistrements qui me remette illico à 2000 pieds. Bravo, M'man t'as bien géré les batteries !
https://youtu.be/LoUjXyR72fk




Allez, pas déprimer !
La semaine prochaine on revoit déjà les copains pour le tour des Hauts de France !!!


BVPAT,
Okay
_________________
https://youtu.be/EBy7tnmuYHQ


Revenir en haut
Grodou


Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 336
Localisation: Liège
Masculin

MessagePosté le: Dim 13 Mai - 10:37 (2018)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Nom de moi ! Qu'on s'est bien amusé les gars !!!


3 jours consacrés au tour ULM des Hauts de France... 9H15 à l'horamètre, +/-120 litres, des Nav "queCbeau ici et puis là aussi" !!!
Le machin ne s'annonçait pas sous les meilleurs auspices, vu que le jours du départ, il a plu jusque 1500 hr et que le troisième jour était annoncé comme catastrophique... MAIS comme le Bon Dieu aime bien Grodou, il lui a écarté les mauvaises ondées. 3 jours de temps sec et beaucoup de ciel bleu spécialement livrés pour la caravane de 27 machines et un camion logistique qui se sont envolés de Arras.
Nous nous sommes seulement étonnés de faire cette grande boucle en gardant systématiquement le vent dans le nez : le signe indien  !!!!


J'ai eu le plaisir de partager le Calidus avec Eric Viart, un pilote de mono chez les Godasses Volantes. Nous avons formé un super duo en nous complétant dans les nombreuses tâches que l'exercice nécessite... j'ai tenu le manche, il a fait tout le reste ! 


Jeudi :
Nettoyage machine et conditionnement (pipi derrière le hangar)... le carénage jauni redevient blanc et le rotor est passé au silicone.
Les sacs dans la camionnette (puis pipi derrière le hangar)... vérification des 3 caméras embarquées, premier briefing (code transpondeur unique pour les 3 jours, procédure de départ et arrivée et pipi derrière le hangar, mais plus loin parce que ça n'absorbe plus)... 
Nous voilà prêts et sur le taxi en N°3 avec une impressionnante file de machine qui remonte jusque au hangar. Les photographes sont en embuscade pour ne rien rater, tout le monde s'observe... (Zut, j'irais bien pisser derrière un hangar !)


Dans un premier temps, notre équipage vote pour suivre le MTO club jusqu'à la côte à bord duquel a pris place Bernard, notre président et mentor. La première étape nous emmène au SW à Abbeville (45 min à tout casser)... En bon gaulois, nous faisons route au NW. Je prends ça comme un échauffement car c'est l'itinéraire que j'ai fait découvrir à dame ma mère la semaine précédente.
Cependant, à la verticale de St Inglevert, le MTO présidentiel, bien qu'il ne soit pas précédé de deux motards, entame une procédure d'atterrissage. Et là je suis pris d'un moment de doute, je n'ai jamais posé le Calidus sur une piste en dur.
Encouragé par Eric, je prends la final... et en plein arrondi, l'angoisse me prend, un coup d'oeil sur la vitesse elle est parfaite mais trop tard, la machine remonte déjà un peu... palonnier, zut faut remette un peu de gaz pour souffler la dérive... zut, effet de couple... Alignement ok dans les derniers décimètres et un peu trop cabré à mon goût : peu mieux faire ! Eric rigole...
Bon, il est où le hangar, j'ai un truc à faire !!!


Au bout d'un quart d'heures, nous voilà repartis et le MTO prends une autre route pour aller faire des photos.
Nous filons la côte vers le sud : Cap Blanc Nez- Cap Griz Nez - Ambleteuse - Boulogne - Le Touquet - Bercq - La Baie de Somme.
Nous négocions avec brio notre passage par la CTR du Touquet que l'on sent un poil 'irritée' de recevoir la visite impromptue d'autant de transpondeurs (car nous sommes loin d'être les seuls à apprécier la côte en ce jour férié)... Je me mets à sa place et m'en tient à : "FBJGE, un autogire Tour ULM sous 6136, 2POB, trait de côte descendant à 2000ft"... En quittant, nous lui souhaitons une bonne journée, ce qui semble ramener un petit sourire dans sa voix.
Ma première arrivée à Abbeville, me rassure sur mes compétences... les roues se posent à l'endroit voulu, à la vitesse voulue...
et nous apprenons que nous ne sommes pas les derniers, même si il ne reste plus en l'air que le MTO.


Le rassemblement de pilotes sur les grosses plateformes doivent tous se ressembler. Je découvre... 
No pétrolettes sont sur la pelouse, pas loin d'une dizaine de chasseurs d'outre manche dont l'activité favorite semble être le décollage en patrouille puis le survol des pistes à basse hauteur.  La cohabitation me fait un peu penser à un rassemblement de gonzesses lors d'un défilé de mode : ça s'observe, ça examine les fringues de celle en face, ça commente presque discrètement à l'oreille de sa voisine, ça pouffe de rire  mais surtout ça détourne le regard.
Bref... vivement la navette pour l'hôtel ! (Ceux qui tente le camping découvrirons le climat des Saint de Glace !)


Vendredi :
Aligné, prêt et au ordre du directeur de vol... Tu entame ton prélancement et en regardant passer une patrouille anglaise au dessus de ta pomme... et tu reprends la direction de la mer pour, tel Monsieur Frodon, t'avancer vers là où tu n'es jamais allé !


Cette fois c'est le choc de la surprise et de la beauté... la turquoise qui baigne de petites agglomérations, les falaises... Le Tréport, Criel. Je ne compte pas le nombre de fois où j'aurai dit à Eric que nous sommes des privilégiés de pouvoir profiter de ça !
Il est temps de rentrer dans les terres en direction de Compiègne par la vallée de la Bresle et ses châteaux de ci, de là.
Du côté de Montdidier, Eric me dit de lever les yeux... Un Belouga au ventre repus nous croise à la verticale, suffisamment près que pour nous impressionner !!!
L'arrivée à Compiègne est nickel et en retard... mais comme le repas fourni est encore plus en retard : nous sommes en avance ! 
De plus le MTO se pose lui aussi alors que notre rotor tourne toujours. Quel synchro ! 
L'accueil de l'équipe local est exemplaire... non seulement, ils ont plein de hangars et c'est super pratique pour quelqu'un comme moi... mais en plus il nous ont emmenés à la station essence avec nos bidons pour tirer du fuel à vil prix... 2 fois !


Le vol de l'après-midi sera un exercice de style pour moi en mode nostalgie... Déjà la météo resplendissante... mais la Nav que nous choisissons librement nous emmène au Château de Pierrefonds et Coucy-le-Château puis sur les lieux de mes exploits équestres de jeunesse le Musée de Marle, le Château de Guise et le Familistère... Le seul moment d'appréhension c'est la traversée de la grande surface boisée avant Maubeuge... Nous prenons de la hauteur.


Nous arrivons donc à destination sur une magnifique plateforme. Quel dégagement ! Quel dynamisme !
Mais à 2000ft, la vue sur la piste 300X20 qui nous est dédiées me fait demander à mon partenaire de vérifier sur la VAC... J'avale un peu de salive et c'est parti. Comme une lettre à la poste... lentement et léger, sinon ça coûte cher !
Il faut vraiment que j'arrête de douter. On se pose comme un charme !
C'est donc en ayant mangé le meilleur couscous de notre vie (merci aux orgas du club paramoteur de Maubeuge) que nous nous affalons sur nos couches. Et aujourd'hui, nous sommes rejoint en chambre par Lucky, le chien volant du pilote suisse qui a fait le déplacement pour le Tour...  Lucky est parvenu à me réconcilier avec la gente canine, par son calme, sa silencieuse bonne humeur et la sympathie de son maître !


Samedi :
Dès le matin, les mines des orgas sont un peu tendues... Je les comprends.
Faut ravitailler tout le monde... Décoller sous plan de vol pour Amougies en Belgique (en évitant de trouducuter les espace C et D tout autour)... et en plus la météo annonce une possible entrave au retour à Arras, ou du moins un impérieux besoin de rentrer vite.
Put'n... pas de hangar près de la pompe : qu'à cela ne tienne, les hautes herbes suffiront, face à la piste et au pilatus qui se pose en un éclair annonciateur d'un stick complet de parachutistes dont on peut penser qu'à cet instant, ils se préoccupent d'autre chose que du Grodou qui mouille le gazon.


Aligné 05, laché du frein, la roulette du train se lève, comme mon regard vers le pilatus qui s'annonce en finale 23... c'est agressif un pilatus qui veut battre des chuteurs à la course, c'est véloce, volumineux : impressionnant. Alors que je pose mon doigt sur le PTT, le directeur des vols intervient pour lui demander un 360 et me dit de dégager dès que peut contrairement à la consigne initiale de monter jusqu'à 1500 avant de virer.


Le survol de ma terre natale est un petit moment d'émotion, je ne le cacherai pas... mais c'est bref parce qu'on y est vite (30 à peine) et que c'est pas joli dans le coin même si je m'amuse à suivre l'autoroute que je prends chaque fois que je rejoins Arras.
Amougies (EBAM) ?
Lignes haute tension proche, des agglos à éviter, piste fraîchement tondue et pas ramassée, le domaine du VL3 : c'est tout. Déçu !
Même si c'est ULM... c'est VL3 et donc un peu 'prout-prout' !
A 1430 , l'ordre de décollage est donné... au vu du décollage des premiers giro, ça porte pas... je vais donc aussi loin que je peux.
Malheureusement, c'est pas assez. Dans les siège baquet du Calidus, la vision sur le sol me dissimule les marquages au sol. Je sollicite la roulette qui se lève mais le train arrière descend et rebondit... pas encore de portance donc saut de puce et finalement on s'arrache. Le débriefing ultérieur m'apprendra que je ne fus pas le seul... et que tout le monde a desserré les fesses quand le Calidus s'est élevé.


Le retour à Arras se fait à moins de 1500ft sous la TMA de Lille mais sans encombre.
Après trois jours de rodage, le groupe est coordonné et le balais des arrivées me semble magnifique avec 7 machines en visu qui ne se gêne nullement et pose comme des abeilles à la ruche !


Nous sommes déjà au terme d'une magnifique aventure pour un pilote débutant. Les poignées de main sont nombreuses et les amitiés naissantes. Nous avons ri et partagé. Le plus chouette commentaire me viendra d'Eric... 'On peut recommencer tous les deux, sans problème !'


Objectif du tour 2019 : L'Angleterre pour fêter Blériot !


A plus court terme Le Bois de la Pierre... le weekend prochain... que la vie est belle  !!!! 


BVPAT,
[font=Verdana, Arial, Helvetica, sansserif]  
Okay
_________________
https://youtu.be/EBy7tnmuYHQ


Dernière édition par Grodou le Mer 16 Mai - 10:15 (2018); édité 2 fois
Revenir en haut
passionhelico


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2014
Messages: 114
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Mai - 19:33 (2018)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Bonsoir Grodou
Belle aventure !! tu confirmes , 220 litres , 9h15 de vol ? 23 , 24 litres à l'heure ?
Continue à nous faire vivre tes sorties , super !!
Et peut être au bois de la pierre ..


Revenir en haut
Grodou


Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 336
Localisation: Liège
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Mai - 20:46 (2018)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

passionhelico a écrit:
220 litres , 9h15 de vol ? 23 , 24 litres à l'heure ?
...Et peut être au bois de la pierre ..





Salut mon Hélico (Tu permets, hein ?) !

Effectivement, j'ai corrigé la gourance : 220, c'est le prix que ça a coûté ! On tournait à +/- 13-13.5 L à l'heure.
On pourra effectivement taper la discute au BDLP 2018... El Grodou y sera.


https://youtu.be/CrphCdPaWdY





Okay
_________________
https://youtu.be/EBy7tnmuYHQ


Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 540
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 08:23 (2018)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

13- 13,5L/h ???? Tu es sûr ? Tous les giros biplaces consomment hélas plutôt 17-18L/h.
Passionhelico: Vient me voir si tu vas au Bois de la Pierre.


Revenir en haut
Grodou


Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 336
Localisation: Liège
Masculin

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 09:11 (2018)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Salut Claude !
220€ total / 1.8€ du litre (parfois plus, parfois moins) / 9hr15 moteur...
Suis pas vraiment un matheu !!!
Bise !
_________________
https://youtu.be/EBy7tnmuYHQ


Revenir en haut
hgri


Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2014
Messages: 82
Localisation: halluin
Masculin

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 17:53 (2018)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Très beau récit et belle vidéo comme a chaque fois.
un petit terrain qui peu être intéressant de visiter au nord de la ctr de Charleroi EBBZ (le buzet).

quand au hangar ..... consulte Very Happy Very Happy Very Happy un tel fétichisme cela se soigne Mr. Green Mr. Green Mr. Green



je suis sorti


Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 540
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 15 Mai - 21:46 (2018)    Sujet du message: Grodou Répondre en citant

Bon, le calcul donne bien ça. Pour moi, ça n existe pas un biplace autogire qui consomme 13L/h. Donc, y a un blême quelques part.
13L/h, c est même pas la conso d un multiaxe. 
A combien de tours moteurs tournes tu en croisière? 
Sur l abaque de conso de la doc Rotax, le 912S a 5000tr consomme 18L/h. A 4800tr, ce doit être dans les 16L ( je dis ça de mémoire)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:02 (2018)    Sujet du message: Grodou

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Présentation Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 341, 42, 43, 44  >
Page 42 sur 44

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com