le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sinistralité
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hervé 31


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2010
Messages: 317
Localisation: Balma
Masculin

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 11:53 (2016)    Sujet du message: Sinistralité Répondre en citant

Mais hélas nous ne serions plus autogire.

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Fév - 11:53 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 11:56 (2016)    Sujet du message: Sinistralité Répondre en citant

A moins de monter des fusées de sauvegarde en bout de pale et faisant office de prélanceur d'urgence lorsqu'on appui sur le petit bouton rouge...  Mr. Green
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 12:00 (2016)    Sujet du message: Sinistralité Répondre en citant

Hervé 31 a écrit:
Mais hélas nous ne serions plus autogire.


Et pourquoi donc ?...
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
nimous


Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2016
Messages: 3
Masculin

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 12:51 (2016)    Sujet du message: Sinistralité Répondre en citant

Arnaud a écrit:

Après plusieurs centaines d'heures de gyro, et un peu plus de multi-axes, réalisées essentiellement en mode "sport" + un peu d'instruction, je commence à avoir une vision assez complète de ces 2 classes, et la très grosse différence entre ces 2 types de machines se situe aux marges du domaine de vol : en multi-axes, la limite basse du domaine de vol est facile à trouver, c'est la vitesse de décrochage (ou plutôt l'incidence de décrochage, mais on va faire simple) on peut explorer le décrochage symétrique ou non, avec puissance ou non, en virage ou à plat... et revenir ensuite dans le domaine de vol normal, à condition d'avoir fait tout ça avec suffisamment de hauteur !!

Et en gyro ? un gyro, de toute façon ça ne décroche pas, me direz-vous... alors où est le problème ?

Le problème est : jusqu'où peut-on décharger le rotor ? jusqu'à quel régime rotor peut-on descendre sans basculer du côté obscur d'où l'on ne revient pas ?
J'ai une idée de cette limite pour ma machine, j'essaie de ne pas m'en approcher, mais je ne sais pas où je me situe par rapport à cette limite basse, y'a t'il encore une bonne marge ? ou au contraire suis-je déjà sur le fil du rasoir ? cette partie du domaine de vol est floue et le gyro ne permet pas son exploration, car lorsque la limite est franchie la sanction est immédiate et définitive !

En pratique, le gyro est extrêmement sûr quand on reste dans la zone confortable du domaine de vol, avec un pilotage simple (voire rudimentaire), mais son comportement n'est pas prévisible à la marge, et il est franchement conseillé de voler relativement "tranquille" avec des météos correctes.
Bien sûr le gyro accepte très bien la turbulence et le vent, mais je me méfierais de la très grosse turbulence, comme samedi dernier 120 km/h de vent sur les Pyrénées, ça tapait très fort avec le G-mètre entre 0 et 2 (en multi-axes), et tout le monde sait que le gyro n'aime pas le 0 G...

Arnaud
Bonjour,

il y a à mon avis une culture de la peur qui a été introduite dans l'autogire pour que les gens évitent d'aller à zéro G
c'est très bien mais encore une fois à mon humble avis cette peur n'est pas méritée
l'autogire n'est pas un engin à sortir par beau temps
je sors assez souvent par vent fort et turbulent et je ressens assez souvent mes fesses s'alléger dans la turbulence et ce sans aucun problème
si votre rotor est lourd,si votre centre de gravité est en ligne avec votre centre de poussée et que vous demeurez doux aux commandes il n'y a aucune raison que votre autogire bascule en avant ou qu'il entre en battement ou que sais-je
néanmoins voler à 110 km.h par exemple au lieu de 150 augmente le niveau de confort , fait baisser votre peur culturelle de la bascule avant et diminue drastiquement le risque hypothétique  de basculement avant à G zéro

en revanche si vous sortez par vent fort et turbulent avec un autogire a rotor léger, centre de gravité très en dessous du centre de poussée de l'hélice, que vous n'avez qu'un petit stabilisateur horizontal et qu'à chaque raflale vous donniez de grands coups de manche , là vous pouvez entrer dans le ennuis en effet

si vous laissez l'autogire se gérer en ayant réduit les gaz vous n'aurez vraisemblablement jamais de problèmes surtout à 200 heures d'expérience

des pilotes autogire de montagne ont en outre témoigné ici d'épisodes de très fortes rafales montantes n'ayant nullement entrainé autre chose qu'une chute limitée et momentanée du régime rotor qui ne pose aucun problème si elle n'est pas associée à de violentes manœuvres au manche


Revenir en haut
Hervé 31


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2010
Messages: 317
Localisation: Balma
Masculin

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 13:26 (2016)    Sujet du message: Sinistralité Répondre en citant

Lorsqu'on ressent un coup de pied aux fesses et qu'on se sent plus léger, y a t-il pour autant un effet sur le rotor ?
Je pense que non puisqu'on vol dans une masse d'air et que c'est cette masse d'air qui fait monter et non une action du pilote...
Par contre dans des turbulences, le gyro n'arrive plus à suivre cette masse d'air trop vive, donc effectivement, réduction ds gaz et manche au neutre en attendant que tout rentre dans l'ordre.


Me semble t-il...


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 424
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 14:02 (2016)    Sujet du message: Sinistralité Répondre en citant

gma a écrit:
Hervé 31 a écrit:
Mais hélas nous ne serions plus autogire.


Et pourquoi donc ?...


GMA, tu fais l’âne pour avoir du son ? Le principe législatif de l'autogire c'est que le rotor n'est pas entraîné "En vol".... si tu mets un moteur , le rotor est entrainé.... A moins de démontrer à la DAC que le moteur est le parachute de secours du Gyro....

Et comme tu le dis si bien, le vol commence aux 50 ft... Wink
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Hervé 31


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2010
Messages: 317
Localisation: Balma
Masculin

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 14:29 (2016)    Sujet du message: Sinistralité Répondre en citant

Merci  Bobcat, je ne pensais pas utile de le préciser sur un forum autogire.  Wink

Revenir en haut
Arnaud


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 290
Localisation: Tarbes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 14:38 (2016)    Sujet du message: Sinistralité Répondre en citant

Non, ce n'est pas une culture de la peur, c'est simplement un constat : la partie basse du domaine de vol de l'autogire n'est pas définie et son exploration n'est raisonnablement pas possible, contrairement aux voilures fixes.
_________________
I don't drive fast, I just fly low


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 14:39 (2016)    Sujet du message: Sinistralité Répondre en citant

Bobcat a écrit:
gma a écrit:
Hervé 31 a écrit:
Mais hélas nous ne serions plus autogire.






Et pourquoi donc ?...





GMA, tu fais l’âne pour avoir du son ? Le principe législatif de l'autogire c'est que le rotor n'est pas entraîné "En vol".... si tu mets un moteur , le rotor est entrainé.... A moins de démontrer à la DAC que le moteur est le parachute de secours du Gyro....

Et comme tu le dis si bien, le vol commence aux 50 ft... Wink




Ben tu mets un moteur... Qui propulse le rotor au régime plafonné de 270 tr/min... Grâce à une roue libre, le rotor peut atteindre, en vol, le régime nominal de 360 tr/min... Est-ce que le moteur qui tourne à 270 tt/min propulse le rotor qui tourne à 360 tr/min ?

Non hein !
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
yabya


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2010
Messages: 182
Localisation: Brême
Masculin

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 14:48 (2016)    Sujet du message: Sinistralité Répondre en citant

Je pense le rotor d'autogire doivent être entraîner en permanence par le moteur comme sur hélicoptère et il consomme pas beaucoup d'énergie parce-que le vent entrain aussi le rotor. 
En hélicoptère ci le pilote constat une perte de puissance moteur le pilote diminue le pa et l'hélicoptère devient autogire et  le moteur reprend sa puissance .


Revenir en haut
nimous


Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2016
Messages: 3
Masculin

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 16:52 (2016)    Sujet du message: Sinistralité Répondre en citant

Arnaud a écrit:


Non, ce n'est pas une culture de la peur, c'est simplement un constat : la partie basse du domaine de vol de l'autogire n'est pas définie et son exploration n'est raisonnablement pas possible, contrairement aux voilures fixes.

les avions et leur versions ulm peuvent en effet flirter avec les zéro G et les G négatifs

certains pilotes d'autogire le font (regardez les videos), ce n'est pas une raison pour essayer et c'est là que la culture de la peur a apporté quelque chose quand même ... je vous laisse explorer you tube ne voulant pas donner l'exemple

l'autogire n'est pas (contrairement à ce que l'on peut comprendre en lisant votre message) le seul appareil à ne pas pouvoir dépasser certaine limites de vol sans pouvoir s'en sortir même avec de l'eau sous la quille

c'est aussi le cas de l'hélicoptère (du moins les hélicoptères à balancier r22 par exemple mais beaucoup d'autre également), les situations de G zéro et de G négatif peuvent conduire au mast bumping en vol et là c'est là on ne peut pas s'en sortir

les pendulaires en cas de cloche risquent le tumbling dont on ne peut pas non plus se sortir même avec de l'eau sous la quille et sauf à tirer le parachute (il en est de même pour les delta planes je pense )

les avions et planeurs qui dépassent leur limites de G positifs peuvent se briser et là on ne s'en sort pas non plus

en parapente vous avez des fermetures dont on ne revient pas et un ensemble de situations d'où l'on ne peut pas revenir à un vole normal

dans tout ces cas l'exploration de la partie dangereuse du domaine de vol est périlleuse

vous voyez bien que l'autogire n'est pas seul à devoir le plus possible éviter des situations limites

ceci étant je ne connais pas de cas situations de G zéro crée par de la turbulence dont un pilote ne serait pas revenu, elle est peut être arrivée mais je n'en connais pas

le giro n'est pas un engin à piloter uniquement en vent laminaire et faible

à défaut je ne serais pas là pour écrire ce message


Revenir en haut
yabya


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2010
Messages: 182
Localisation: Brême
Masculin

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 21:58 (2016)    Sujet du message: Sinistralité Répondre en citant



Une autogire en vol stationnaire comment est-il possible si le rotor ne pas allumanter en permanence par le moteur et en plus le battement des pales c'est fait pas par balancier comme sur le rotor a 2 pales.je pense ce qui lui permet de ne pas subir les facteurs de charge  Rolling Eyes .


www.youtube.com/watch?v=mQieKnglzj4


Revenir en haut
yabya


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2010
Messages: 182
Localisation: Brême
Masculin

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 21:59 (2016)    Sujet du message: Sinistralité Répondre en citant


Vidéo. 
Une autogire en vol stationnaire comment est-il possible si le rotor ne pas allumanter en permanence par le moteur et en plus le battement des pales c'est fait pas par balancier comme sur le rotor a 2 pales.je pense c'est  ce qui  permet à. Cette autogire de ne pas subir les facteurs de charge.. 


 www.youtube.com/watch?v=mQieKnglzj4


Revenir en haut
nanar


Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2008
Messages: 119
Localisation: entre grenoble et lyon
Masculin

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 23:15 (2016)    Sujet du message: Sinistralité Répondre en citant

  René tu va tourner autour de ton rotor , le couple que ça va créè ! 

Revenir en haut
AlainL


Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2015
Messages: 40
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 23:48 (2016)    Sujet du message: Sinistralité Répondre en citant

Yabya: AUCUN autogire n'est capable de faire du vol stationnaire. Il n'est "stationnaire" que pour un observateur au sol, la masse d'air, et donc l'autogire, se déplacent bien, eux  Wink  C'est d'ailleurs un vrai plaisir que beaucoup apprécient, tant spectateurs qu'acteurs.


Sans vouloir te vexer, je pense qu'il te faudrait un tantinet approfondir ta théorie de gyro  Cool
_________________
Alain Lederer


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:13 (2017)    Sujet du message: Sinistralité

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com