le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Formation autogire... et plus si affinité ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Grodou


Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 223
Localisation: Liège
Masculin

MessagePosté le: Mar 1 Mar - 17:15 (2016)    Sujet du message: Formation autogire... et plus si affinité ? Répondre en citant

Bonjour,

dans le cadre de ma formation, je m'intéresse par curiosité à ce que font les autres.
Chemin faisant, je trouve que le tout est relativement standard... sur le fond.
La méthodologie et/ou la chronologie sont souvent un poilounet différentes, mais c'est l'objectif qui compte, non ?

J'ai trouvé un programme de formation ANGLAIS (dont l'auteur laisse à penser qu'il est homologué par leurs autorités aéronautiques)
et aimerait savoir comment il est ressenti par la communauté !

Accessoirement, vous avez connaissance d'autres programmes officiels, je suis preneur par comparaison... Allemagne, Italie, Espagne, Pologne, Tadjikistan...

Mon envie n'est pas de JUGER de ce qui est bon, de ce qui est mieux... mais d'identifier les éventuelles spécificités qui permettent de mieux comprendre les philosophies en présence.

Bons vols ! Okay


Citation:
The UK PPL(G) Syllabus - Traduction libre du programme anglais
http://gyrocopterexperience.com/component/gyrocom/abd/general/general/syllabus

Minimum requis :
40 heures de formation (Min 15 en double commande, 10 solo supervisé, 15 au choix)

Validation par examinateur extérieur (oral, écrit et en vol) et délivrance automatique de l'emport passager.

Les techniques dites "avancées" ne sont pas sportives ou acrobatiques, elle regroupent des manœuvres
ou opérations qui dépassent le "circuit d'aérodrome".

Phase 1 : La base
Ex 1a Vol d’initiation
Ex 1b Contrôles et instruments
Ex 1c Démarrage, roulage et arrêt moteur
Ex 1d Consolidation au sol

Phase 2 : En vol
Ex 2a Vol en palier
Ex 2b Accélération et décélération en palier
Ex 2c Virage en palier
Ex 2d Montée et descente en ligne droite
Ex 2e Montée et descente en virage
Ex 2f Evolution sur circuit d’aérodrome
Ex 2g Consolidation en vol

Phase 3 : Gestion rotor, décollage et atterrissage
Ex 3a Gestion du rotor
Ex 3b Décollages
Ex 3c Atterrissages
Ex 3d Sauts de puce
Ex 3e Circuit Consolidation

Phase 4 : Urgences
Ex 4a Pannes moteur jusqu’à l’atterrissage sur AD
Ex 4b Panne moteur sur le circuit, impossibilité de rejoindre AD
Ex 4c Panne moteur au décollage
Ex 4d Urgences
Ex 4e Identification et sortie d’attitudes anormales

Phase 5 : Vol solo avec supervision
Ex 5a Pré vol
Ex 5b Premier solo
Ex 5c Consolidation solo

Phase 6 : Vol avancé
Ex 6a Décollage avancés
Ex 6b Atterrissage avancés
Ex 6c Vol basse vitesse
Ex 6d Vol haute vitesse
Ex 6e Autorotation : Verticale, V0, basse vitesse
Ex 6f Virage avancés
Ex 6g Vol basse hauteur
Ex 6h Gestion rotor avancée

Phase 7 : Navigation
Ex 7a Intégration du circuit sur autre AD
Ex 7b Atterrissage de précaution en campagne
Ex 7c Atterrissage d’urgence en campagne
Ex7d Vol de navigation
Ex 7e Evaluation en navigation

Phase 8 : Evaluation Générale
Ex 8a Test oral et écrit
Ex 8b Test en vol

_________________
Ma formation de Godasse Volante à Arras
https://youtu.be/OoEoXOKi6Do


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Mar - 17:15 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 1 Mar - 20:56 (2016)    Sujet du message: Formation autogire... et plus si affinité ? Répondre en citant

Comme tu peux le constater, les Anglais ont encore la licence PPL (G), soit l'équivalent du brevet de pilote d'autogire que la France a cessée de délivrer en 1975.
Ce sont les mêmes privilèges que la licence PPL (A)... L'autogire en Angleterre n'étant pas un ULM.

En France, après l'arrêt de délivrance de cette licence (du moins ce qui s'y apparentait), la DGAC (SFASA) a choisi l'autorisation administrative, délivrée par 3 pilotes testeurs à l'époque (Mr Rigault, Mégret et Ferté furent les derniers), elle était rattachée à la validité d'une licence Avion (le TT).

C'est avec la création de la classe IV ULM que la licence Autogire est revenue sous une autre forme... Qui n'autorise pas le pilotage de machines de plus de 450 Kg et 100 cv (alors que l'autorisation administrative autorise jusqu'à l'équivalence de la licence avion, soit PPL(A) depuis 2003... C'est à dire 12 T, 9 places et puissance selon variantes (VP) et QT). Pour piloter un cierva, il faut en plus TA.

La catégorie ULM a donc diminuée indirectement le programme de formation, elle est aussi plus restrictive.

Pour les autres pays, tous avaient une passerelle entre la licence avion et l'autogire, type "autorisation", seule l'Angleterre a conservée la licence type. Pour l'Allemagne, je ne sais pas, l'autogire étant un LSA chez eux.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Grodou


Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 223
Localisation: Liège
Masculin

MessagePosté le: Mar 1 Mar - 22:36 (2016)    Sujet du message: Formation autogire... et plus si affinité ? Répondre en citant

Merci pour l'historique dont l'intérêt peut être relatif pour qui vit dans le présent... mais qui permet, à mon sens, de mieux se situer sur l'échiquier.
Et que l'anglois fonctionne à l'ancienne ne m'étonne guère... c'est ce qui fait son charme un peu désuet ! Mr. Green

Perso, je m'attache plus au contenu de leur programme qu'aux machines qu'il permet de mettre en l'air.
Que ce soit avec un monoplace en France ou un "cargoptère" dans un autre pays, je trouve intéressant de pouvoir faire l'apprentissage des mêmes compétences... jusque parce qu'elle me paraissent sensées, si pas essentielles.

J'aime assez la présentation "chrono-pédagogique" du programme anglais.
Même si l'esprit ULM-France se veut un peu plus libre dans la forme, j'ai cru comprendre qu'il se veut aussi sérieux sur le fond, non ?
En tout cas, je m'en suis vachement inspiré pour solliciter mes instructeurs en chuchotant que j'aimerais pratiquer ce contenu.

Au delà de ces minima, je suis attiré également par l'apprentissage de certaines matières qu'il ne serait pas très humble de mentionner à mon niveau actuel, mais que je garde à l'esprit comme perspective de développement ultérieur. (J'aime bien les défis Wink )

Est-il erroné de penser que la catégorie de la machine, du brevet/licence, d'une certification ou pas... ne doit/devrait pas influer sur le contenu de la formation de base ? Suis-je encore trop naïf ? 
_________________
Ma formation de Godasse Volante à Arras
https://youtu.be/OoEoXOKi6Do


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 1 Mar - 23:42 (2016)    Sujet du message: Formation autogire... et plus si affinité ? Répondre en citant

Grodou a écrit:
...
Même si l'esprit ULM-France se veut un peu plus libre dans la forme, j'ai cru comprendre qu'il se veut aussi sérieux sur le fond, non ?
...







Sur le fond, il fut conçu par quelques personnes membres de la commissions autogire de la FFPLUM, tous instructeurs autogire à l'époque, et il contient l'essentiel, adapté au cas ULM.
X Averso, V Hoffmann, Y Mégret furent les artisans de ce programme de formation au départ.


Grodou a écrit:
... 
Est-il erroné de penser que la catégorie de la machine, du brevet/licence, d'une certification ou pas... ne doit/devrait pas influer sur le contenu de la formation de base ? Suis-je encore trop naïf ? 





La catégorie de la machine (la classe dans le jargon), ses performances surtout, impose un programme de formation de base, adapté à la dite classe (dans le cas ULM, c'est classe monomoteur, train tricycle, 450 Kg max, 100 cv).
Ensuite, il faut démontrer son aptitude au pilotage d'une classe supérieure (donc l'obtention d'une qualification de classe supérieure) ce qui suppose un complément de formation.


Dans la règlementation ULM, il n'y a pas de qualification de classe (puisqu'il n'y en a qu'une), il y a juste "l'autorisation d'emport passager" qui permet tacitement d'imposer au jeune pilote un mûrissement avec MTOW limitée à 300 Kg environ avant de passer à 450 Kg.

Maintenant, rien ne t'empêche de développer ta pratique en perfectionnant ton pilotage, qui va passer de "intuitif" (tenue du plan sur la base de repères visuel par exemple) à "paramétrique" (tenue d'un plan par affichage de paramètres comme autre exemple). L'autogire ULM ne permet pas trop d'exploration car il reste peu performant et limité au VFR de jour (chez nous).
Lors de ton passage à Amiens, l'instructeur t'a un peu montré cette possibilité, ainsi il t'a démontré (yeux bandé) qu'à partir d'un vol en palier stabilisé, une réduction de 1000 tr/min du régime moteur induit une descente stabilisée à - 200 ft/min (chiffres donnés par exemple)... Le pilotage aux paramètres c'est ça !... Ce qui suppose une bonne maîtrise des pré-affichages.

D'un tour de piste approximatif fait sur la base de repères visuel, tu découvriras qu'en procédure, un tour de piste standard c'est intégration depuis verticale à 1500 ft sol, virage main gauche, branche d'éloignement 1 min, vent arrière à 1000 ft/sol... Que virage "main droite" c'est TdP non standard... 


En France, nous sommes les seuls à disposer de cartes VAC, beaucoup oublient ces procédures de référence vu qu'ils ont sous les yeux des procédures publiées. En Belgique (par exemple), il n'y a pas de carte VAC, juste des minimas pour le circuit, tu devras redécouvrir ce sur quoi on insiste pas beaucoup chez nous.


Je pense que ton principal souci c'est la radio. En France, le monde ULM évolue beaucoup en classe E, G... Un peu de D... Et presque rien en C. Et la formation se fait avec cette contrainte... Légère !
En Belgique, il y a beaucoup de classe C, il va te falloir être un peu plus rigoureux... Un peu moins "Gaulois" si tu préfères... Lol.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Dernière édition par gma le Sam 5 Mar - 08:42 (2016); édité 2 fois
Revenir en haut
AlainL


Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2015
Messages: 38
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Mer 2 Mar - 00:08 (2016)    Sujet du message: Formation autogire... et plus si affinité ? Répondre en citant

Certaines formations sont en partie (cursus) standardisées. Il y a aussi des groupes d'instructeurs qui utilisent les mêmes bases et mêmes pratiques prouvées.


Par contre, la manière de diffuser le savoir est libre. Ce qui d'ailleurs est une bonne raison, chaque fois que l'on le peut, pour voler avec tout autre instructeur que l'on rencontre: on apprend beaucoup ainsi, l'explication de l'un pouvant être meilleure - respectivement mieux comprise par soi-même - que celle de l'autre sur un point ou l'autre. C'est très utile, et permet d'avoir différents points de vue, tout en mettant ses propres capacités - réelles ou perçues - à l'aune d'autres pros. 


Enfin, il y a l'élève: ce qui pour l'un d'eux se fera en quelques minutes pourra prendre des heures à un autre. À l'intérieur d'un schéma de formation plus ou moins standardisé - on ne commence bien sûr pas par la maîtrise de la cloche -, l'instructeur devra adapter sa formation à l'élève concerné.


Donc, le cusrsus ci-dessus ne me choque pas, il semble correct. C'est le suivi personnalisé qui fait la différence, les briefings et débriefings.


Pour finir, la France, pour des raisons historiques, a très certainement la meilleure formation en Europe à mon avis. D'ailleurs, nombre de pros d'autres pays ont été formés en France ou par des français... pour unr fois... cocorico Wink


Ayant eu l'occasion de voler dans certains pays... bennnn... je me sens mieus, mais alors très nettement mieux avec nos instructeurs  Rolling Eyes
_________________
Alain Lederer


Revenir en haut
hgri


Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2014
Messages: 77
Localisation: halluin
Masculin

MessagePosté le: Mer 2 Mar - 02:55 (2016)    Sujet du message: Formation autogire... et plus si affinité ? Répondre en citant

gma a écrit:
Grodou a écrit:





En France, nous sommes les seuls à disposer de cartes VAC, beaucoup oublient ces procédures de référence vu qu'ils ont sous les yeux des procédures publiées. En Belgique (par exemple), il n'y a pas de carte VAC, juste des minimas pour le circuit, tu devras redécouvrir ce sur quoi on insiste pas beaucoup chez nous.


Je pense que ton principal souci c'est la radio. En France, le monde ULM évolue beaucoup en classe E, G... Un peu de D... Et presque rien en C. Et la formation se fait avec cette contrainte... Légère !
En Belgique, il y a beaucoup de classe B, il va te falloir être un peu plus rigoureux... Un peu moins "Gaulois" si tu préfères... Lol.






Shocked Houla, je ne dois pas volé dans le même plat pays  Question . il y a bien des VAC en Belgique, peu être pas pour tous les terrains, je vous le concède, mais il y en a et Il y a même un AIP, SISI je vous jure.


Quand au B des classes c'est celui du pays, car il faut savoir qu'au royaume de Belgique, en classe leur Alphabet aero commence à C.......
et quand à la radio, c'est exactement la même chose qu'en France, juste en anglais. 
 Ils ont aussi fait des trucs bien nos voisins, certaine base aériennes sont fermé le week end et pendant les vacances, pour laissé le champs libre à l'aviation général ( en respectant des consignes.


Uffff d'un coup j'ai attraper une de ces suées Laughing  au sortir de mes révisions..


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 555
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 2 Mar - 07:08 (2016)    Sujet du message: Formation autogire... et plus si affinité ? Répondre en citant

hgri a écrit:
gma a écrit:
Grodou a écrit:







...






Shocked Houla, je ne dois pas volé dans le même plat pays  Question . il y a bien des VAC en Belgique, peu être pas pour tous les terrains, je vous le concède, mais il y en a et Il y a même un AIP, SISI je vous jure.


Quand au B des classes c'est celui du pays, car il faut savoir qu'au royaume de Belgique, en classe leur Alphabet aero commence à C.......
et quand à la radio, c'est exactement la même chose qu'en France, juste en anglais. 
...


Euh ! ... Oui ! Correction Grodou, classe "C", je corrige mon message, merci beaucoup hgri.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
hgri


Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2014
Messages: 77
Localisation: halluin
Masculin

MessagePosté le: Mer 2 Mar - 11:26 (2016)    Sujet du message: Formation autogire... et plus si affinité ? Répondre en citant

Ouf l'honneur est sauf........


de rien


Revenir en haut
Grodou


Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 223
Localisation: Liège
Masculin

MessagePosté le: Mer 2 Mar - 12:15 (2016)    Sujet du message: Formation autogire... et plus si affinité ? Répondre en citant

Merci pour vos précisions diverses et variées…

A l’ avenir, je m’efforcerai donc de parler de « classe », ce qui me semble en effet plus approprié à la flamboyance naturelle de l’autogire, qui se la pête quand même grave… Non mais faut dire, c’est quand même beau comme engin, non ? Cool

Je pense qu’il ne doit pas se trouver beaucoup d’opposition à la nécessité de « qualifications » supplémentaires ou particulières selon le potentiel technique des machines (vol de nuit, IFR…)
ou les responsabilités à assumer (emport passager, usage commercial, survol d’agglo…).
A cet égard, la classe ULM offre évidemment un allègement certain des paramètres à appréhender en formation !

De ce que je crois comprendre, une fois dépassé le concept de « qui peut le plus, peut le moins », les réticences qui s’expriment avec plus ou moins de virulence quand on se positionne sur le terrain des obligations et contraintes… surtout en formation.

Comme le souligne AlainL, la liberté sur la manière et la multiplicité des sources fiables et compétentes sont à même d’offrir une qualité de formation amplement suffisante. Ce qui est, à mes yeux de formateur en croisade contre la mondialisation de l’apprentissage, la seule option viable.
Trop souvent, l’autorité tente de me faire enseigner sur base de supports standardisés dans lesquels je ne me reconnais pas… pour un tas de raisons pratiques et philosophiques ! Jamais je n’utiliserai le diaporama ou la brochure d’un collègue… les mots ne sont pas les miens, les exemples ne me parlent pas suffisamment, l’humour en est par trop absent !!!! C’est le résultat qui compte, non ?
Je préfère faire certifier (terme hors contexte aero) le résultat plutôt que la méthodologie.

Je n’ai aucun argument pour contrer le chauvinisme gaulois supportant la qualité de la formation française en général… je n’ai encore rencontré que des gens dévoués et qui me semblent très compétents dans leur domaines. Oui, je sais, le Grodou a beaucoup de chance ! Mr. Green

Mais comme je suis un peu maso, j’envisage bien de taper un coup d’œil comparatif dans les programmes étrangers, si j’en trouve, afin de compléter mon puzzle !

Okay
_________________
Ma formation de Godasse Volante à Arras
https://youtu.be/OoEoXOKi6Do


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 379
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 2 Mar - 13:43 (2016)    Sujet du message: Formation autogire... et plus si affinité ? Répondre en citant

Je suis d'accord avec le Grodou : il y a le "programme", en fait le but à atteindre...et la manière. chaque instructeur à la sienne et c'est tant mieux. 
Plus jeune, je me suis fait botter le cul par un connard d'instructeur...A qui je dis merci aujourd'hui , car ce qu'il m'as appris "à sa manière" m'as permis d'être toujours là 5000h de vol plus tard...
C'est sur que parfois, la pédagogie n'est pas perçu de de la même manière par les élèves. Mais pour moi, seul le résultat compte....


PAr exemple : à un élève qui manquait  systématiquement de pied, j'ai fait enlever ses chaussures. Piloter pieds nus ne changes rien fondamentalement , mais le fait de se focaliser sur ce "connard d'instructeur" qui me prend pour un con en me faisant piloter pieds nus....lui a permis "d'oublier" son problème de cadence.... Les gens intelligents le comprennent, les autres non.....
C'est pas grave, le but étant atteint...  Okay Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
etidal


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 464
Localisation: Bretagne-Paimpol
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 3 Mar - 11:28 (2016)    Sujet du message: Formation autogire... et plus si affinité ? Répondre en citant

Et l'instructeur qui te vire de l'appareil alors que t'es brêlé prêts à recevoir ta leçon, pare que tu as oublié de faire ta prévol. Et bien ça te fait bien réfléchir pour la suite . Et encore merci à lui !!!
_________________
Etienne 22 Paimpol


Revenir en haut
vendée


Hors ligne

Inscrit le: 21 Fév 2015
Messages: 50
Localisation: vendée (85)
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 1 Aoû - 14:19 (2016)    Sujet du message: formation Répondre en citant

Bonjour,
la pédagogie passe par trois phase : savoir, savoir faire et savoir être , pour que l'élève est en réception un bon savoir et savoir faire de son formateur , celui ci doit les transmettres par un bon savoir être. Le savoir être est la base de tout formateur et la finalité des niveaux de son élève, alors en tant que formateur depuis plus de 15 ans , je ne suis pas d'accord avec çà:" Et l'instructeur qui te vire de l'appareil" quelle que soit le motif ce n'est pas la bonne solution, elle peux même engendré des accidents.

Amicalement

vendée
_________________
Moniteur AE pendant 15 ans.


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 379
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 2 Aoû - 17:13 (2016)    Sujet du message: Formation autogire... et plus si affinité ? Répondre en citant

La formation, c'est une affaire de "feeling" et d'adaptation. 


L'instructeur doit "sentir" son élève et la manière la plus propice à faire passer le message. L'instructeur doit savoir s'adapter à ses élèves, à l'environnement.  Chacun sa méthode, du moment que le but est atteint... Wink
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:21 (2017)    Sujet du message: Formation autogire... et plus si affinité ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com