le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Accident mortel instructeur
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 395
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 12:53 (2016)    Sujet du message: Accident mortel instructeur Répondre en citant

Et en cas de diminution inconséquente ?   Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 26 Déc - 12:53 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 571
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 14:05 (2016)    Sujet du message: Accident mortel instructeur Répondre en citant

Eh bien remarque que les "moulinets frein" de gosses, dans les fêtes foraine, démarre d'un régime nul, sans prélancement, preuve qu'ils ont la "plénitude" suffisante... Ils ne connaissent pas de régime minimum critique...
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
yabya


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2010
Messages: 180
Localisation: Brême
Masculin

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 20:55 (2016)    Sujet du message: Accident mortel instructeur Répondre en citant

Oui mais si le rotor autogire peut être parachute alors l'ail d'un ulm peut aussi être mais on li a équipée d'un parachute ca même pour l'hélicoptère et autogire les questions est-t-il possible déjecter le parachute avec le rotor qui toune ? 




Bien sûr le parachute ne pas la pour remplacer le rotor mais pour li assistée par exemple pert de tour ou autre 


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 571
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 27 Déc - 01:21 (2016)    Sujet du message: Accident mortel instructeur Répondre en citant

yabya a écrit:
Oui mais si le rotor autogire peut être parachute alors l'ail d'un ulm peut aussi être mais on li a équipée d'un parachute ca même pour l'hélicoptère et autogire les questions est-t-il possible déjecter le parachute avec le rotor qui toune ? 



Bien sûr le parachute ne pas la pour remplacer le rotor mais pour li assistée par exemple pert de tour ou autre 



Le rotor d'un autogire à un domaine de vol un peu plus étendu que celui d'un parachute côté "facteurs de charge"... Car pour les incidences, c'est l'équivalent. Par contre, si le parachute n'a pas un domaine de vol plus étendu que l'aile fixe côté "facteur de charge", il lui reste supérieur côté "incidences"...


Le parachute est donc une alternative à l'aile fixe lorsque le dépassement du domaine de vol des incidences a été franchi... D'où l'emploi sur avion quand la masse le permet et comme voilure de secours.
Mais sur autogire... Si vous êtes hors domaine de vol de la voilure (incidence ou facteurs de charge)... Il est déjà probable que vous ayez une avarie, un  bris de machine,... Bref ! De quoi bien occuper l'esprit à autre chose que sortir le pépin...
Et combien même vous y pensez, la hauteur d'évolution suffira t'elle pour permettre la sortie effective ?
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
yabya


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2010
Messages: 180
Localisation: Brême
Masculin

MessagePosté le: Mer 28 Déc - 16:31 (2016)    Sujet du message: Accident mortel instructeur Répondre en citant

gma a écrit:
yabya a écrit:
Oui mais si le rotor autogire peut être parachute alors l'ail d'un ulm peut aussi être mais on li a équipée d'un parachute ca même pour l'hélicoptère et autogire les questions est-t-il possible déjecter le parachute avec le rotor qui toune ? 



Bien sûr le parachute ne pas la pour remplacer le rotor mais pour li assistée par exemple pert de tour ou autre 





Le rotor d'un autogire à un domaine de vol un peu plus étendu que celui d'un parachute côté "facteurs de charge"... Car pour les incidences, c'est l'équivalent. Par contre, si le parachute n'a pas un domaine de vol plus étendu que l'aile fixe côté "facteur de charge", il lui reste supérieur côté "incidences"...


Le parachute est donc une alternative à l'aile fixe lorsque le dépassement du domaine de vol des incidences a été franchi... D'où l'emploi sur avion quand la masse le permet et comme voilure de secours.
Mais sur autogire... Si vous êtes hors domaine de vol de la voilure (incidence ou facteurs de charge)... Il est déjà probable que vous ayez une avarie, un  bris de machine,... Bref ! De quoi bien occuper l'esprit à autre chose que sortir le pépin...
Et combien même vous y pensez, la hauteur d'évolution suffira t'elle pour permettre la sortie effective ?


Oui mais sa peut arriver aussi alors que vous êtes à une altitude suffisent la sortie du domaine de vols et ce là que le parachute entre en action et la mieux de l'avoir que de dire si j'avais un parachute  Mr. Green


Vive l'autogire 


Revenir en haut
AlainL


Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2015
Messages: 39
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Mer 28 Déc - 23:21 (2016)    Sujet du message: Accident mortel instructeur Répondre en citant

Il te suffit d'étudier les rapports d'accidents pour comprendre que, dans plus de 99% des cas, le parachute aurait été totalement inutile  Rolling Eyes


J'aurais tendance à dire que c'est un peu comme l'État d'Urgence: cela donne bonne conscience, et rassure le badaud. Mais... côté efficacité... c'est tout autre chose.


Lorsqu'il s'agît d'aéronefs, l'égo, l'èpate, et la sortie du domaine de vol, cela se paie malheureusement. Très, bien trop cher.


Et, surtout, en autogyre dit "léger", le parachute, ce n'est pas vraiment simple.
_________________
Alain Lederer


Revenir en haut
yabya


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2010
Messages: 180
Localisation: Brême
Masculin

MessagePosté le: Jeu 29 Déc - 01:29 (2016)    Sujet du message: Accident mortel instructeur Répondre en citant

Un lien qui traite le fonctionnement d'un parachute fussé le temps de déploiement et de 1.5 s  et à 400 ft 
Liens.
http://home.nordnet.fr/dmorieux/parachute_avion0001.htm






Posté le: Hier à 22:21 (2016)    Sujet du message: Accident mortel instructeur



AlainL: écrit.
Il te suffit d'étudier les rapports d'accidents pour comprendre que, dans plus de 99% des cas, le parachute aurait été totalement inutile

D'accord je me rejoins à vous.  Neutral


Revenir en haut
yabya


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2010
Messages: 180
Localisation: Brême
Masculin

MessagePosté le: Jeu 29 Déc - 18:16 (2016)    Sujet du message: Accident mortel instructeur Répondre en citant

gma a écrit:
yabya a écrit:
Oui mais si le rotor autogire peut être parachute alors l'ail d'un ulm peut aussi être mais on li a équipée d'un parachute ca même pour l'hélicoptère et autogire les questions est-t-il possible déjecter le parachute avec le rotor qui toune ? 



Bien sûr le parachute ne pas la pour remplacer le rotor mais pour li assistée par exemple pert de tour ou autre 










Mais sur autogire... Si vous êtes hors domaine de vol de la voilure (incidence ou facteurs de charge)... Il est déjà probable que vous ayez une avarie, un  bris de machine,... Bref ! De quoi bien occuper l'esprit à autre chose que sortir le pépin...






Oui ce vrai en cas facteurs de charge le rotor perdras le tour et le rotor entre en battement et viendra frappé le dérive ou l'hélice et la ce traduira par la bris di machine parce-que le rotor est un balancier. J'aimerais savoir si sa peut arriver aussi sur les rotor a 3 pales ou 4 pales parce-que il non pas un balancier comme le rotor a 2 pales 
http://www.wikiwand.com/fr/Mécanique_du_vol_de_l'hélicoptère

Merci d'avance  Mort de Rire


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:45 (2017)    Sujet du message: Accident mortel instructeur

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com