le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

descriptif bipédique
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Présentation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tournicoti


Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2017
Messages: 25
Localisation: sud saint gaudens
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Déc - 22:09 (2017)    Sujet du message: descriptif bipédique Répondre en citant

Zut, j'espere que j'ai pas bloqué le forum Embarassed

Quitte à avoir une roulette de queue retractable, est ce qu'il serait pertinent d'avoir une position décollage et une atterissage, peut etre un peu plus rentrée??? ou alors faire une roulette à 2 positions déco atterro , modifiable facilement pour etre retractable ? Very Happy ça lui f'rais un joli ptit cul en vol... Cool

j'oubliais, l'angle du mat peut s'ajuster facilement au sol avec une vis verrouillable au niveau des 2 haubans arrieres du mat, comme ça:

(entre nous, j'aime bien son train d'atterissage principal, j'le trouve plus joli que le wilga (en fait, le wilga il est pas beau Embarassed ... bref) , j'aime bien, ça fait 'des champs' Very Happy robuste, juste une impression, mais je préfère)


et une petite ouverture dans le lexan du haut pour accéder à la molette verrouiallble en vol, fermeture par scratch

Ca compterais comme biplace ce tandem intime pour tournicoter 30min autour du terrain et s'évader en solo le temps d'un week end,... j'laime bien moi.... Smile

j'espere que le forum va se réparer...et que vous pourrez m'aider dans mes choix... Rolling Eyes


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 14 Déc - 22:09 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 445
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 15 Déc - 02:20 (2017)    Sujet du message: descriptif bipédique Répondre en citant

Je ne suis qu'un modeste cocher qui ne construit rien...MAis en matière d'ULM, la simplicité est le maître mot et surtout ça économise les kilos.  La roulette "rétractable" c'est sympa, mais elle  te fait gagner quoi ?  En cas de panne moteur, tu auras le temps de la sortir ?


Pour le reste, je laisse la plume aux constructeurs..
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
tournicoti


Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2017
Messages: 25
Localisation: sud saint gaudens
Masculin

MessagePosté le: Ven 15 Déc - 09:29 (2017)    Sujet du message: descriptif bipédique Répondre en citant

Je suis un modeste reveur qui n'a rien construit, mais j'aimerais vraiment bien; ce qui est sur c'est que seul, tel un lapin de 6 semaines, je n'y arriverais pas; aussi je me suis inscrit sur ce forum, espérant un peu d'aide, peut être me suis-je planté... ça commence...(merci pour ton intervention bobcat, ça fait au moins se sentir moins seul; si les champions d'ici ne sont pas du genre à aider les ptits nouveaux, n'hésitez pas à me le faire savoir, je saurais à quoi m'en tenir)

L'idée de la roulette de queue retractable:
une grosse roulette arriere, bien positionnée pour l'incidence 3 points, traine comme c'est pas permis dans la zone arriere du fuselage. Pour favoriser la vitesse de croisiere (ça m'interresse), il faudrait que çe soit aerodynamiquement propre sur l'arriere d'où l'idée rétractable.
Vu la compacité de l'engin, si il passe en biplace, y'aura pas de soucis pour le poids (la roulette est le seul 'luxe', mais c'est pas forcément tres lourd)
De plus, à la lecture de la traduction ggoglesque de ce projet: (post 35,37,151,157,160) (j'ai pas forcément tout bien décripté)
http://www.reaa.ru/cgi-bin/yabb/YaBB.pl?num=1322397558/all
https://translate.google.fr/translate?sl=ru&tl=fr&js=y&prev=_t&…

plan horizontal à incidence variable : post 44
derives: post 113
le monsieur a je crois quelques soucis d'incidence au décollage ('à l'atterissage , il ne veut pas s'assoir' #160) du coup je me suis dit: pourquoi pas un réglage d'incidence, c'est pratique de pouvoir décoller avec une machine volante Very Happy

Je crois que le monsieur est a cador qui a une expérience bien chargée

Cordialement


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 445
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 15 Déc - 17:38 (2017)    Sujet du message: descriptif bipédique Répondre en citant

comme je te l'ai dis, je ne construit pas.( c'est un choix personnel)  Mais si je devait construire, compte tenu de la masse de spécificités propres à l'autogire, de calculs, de réglages etc qu'il faut assimiler et reproduire, je crois que je commencerais par un kit ou d'après un plan connu.  Cela m'éviterait une longue et fastidieuse recherche de renseignements, de conseils et autres calculs. De plus, il y a certaines pièces qu'il est plus judicieux d'acheter que de construire soit même : tête rotor, pales,  par exemple.  
Même avec un bon kit ou un "vrai plan", je pense que je devrais faire appel à d'autres constructeurs amateurs étant déjà passés par là avant moi  et ayant essuyé les plâtres pour arriver au bout.
Ca, c'est ce que je ferais moi....  Mr. Green


Mais bon, quand tu vas découvrir Messieurs Froude et Hooke ...et les joies de la réglementation ...tu te poseras d'autres questions que tu n'imagines même pas.... Je te suggère de voler sur plusieurs gyros différents ( les tractifs ne sont pas légion en France ) , discute avec des pilotes/constructeurs ( ou pas )  et ensuite de refaire un bilan de ce que tu veut.


NB : il existe des systèmes qui permettent de faire varier l'incidence, mais je ne suis pas sur que tu ai bien compris le questionnement du russe à ce sujet....(qui a commencé à y réfléchir en 2005 et qui découvre des problèmes en 2011 au moment de faire les essais...


Et comme c'est bientôt Noël, tous mes voeux pour la réussite de ton projet !
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 540
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 15 Déc - 19:47 (2017)    Sujet du message: descriptif bipédique Répondre en citant

Tournicoti, 
Faut que tu fasses dans l ordre: d abord le brevet et ensuite tu te construis un petit mono genre Guépard 2 sur plans. 
Là, tu es parti pour 5 ans. 
Et ensuite tu reviens nous voir, mais entre temps, tout le monde t aura dit de ne pas construire un tractif à train classique. Bien trop difficile à piloter et trop casse gueule.
Voilà, j ai bien cassé ton rêve, mais tu voulais une réponse, voilà la mienne.
Claude


Revenir en haut
tournicoti


Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2017
Messages: 25
Localisation: sud saint gaudens
Masculin

MessagePosté le: Ven 15 Déc - 22:10 (2017)    Sujet du message: descriptif bipédique Répondre en citant

Bonsoir Bobcat, bonsoir Claude
Déjà, merci pour la franchise.
J'essaie de développer mon approche:
Je fais du delta, les jours de belles conditions c'est deltaplane. Par contre l'hiver, les jours ou les conditions sont pas terribles, là, j'aimerais avoir un engin adapté pour prendre un bol d'air. L'autogire m'a l'air de correspondre.
J'ai regardé ce qu'il se fait et le littlewing me séduit, j'ai les plans (tu as du comprendre que j'étais pierregiro ailleurs...). Les machines ouvertes ne m'interressent pas...
A la base, je comptais suivre les plans, puis j'ai dérivé suite à diverses lectures. Je suis conscient que je ne pourrais pas mener à bien l'étude seul, par contre j'ai ce qui faut pour faire le fuselage, le rotor... pas les pales... du coup je suis pret à tatonner (à condition de ne pas me foutre en l'air) mais j'aimerais évidemment tatonner le moins possible.
Pourriez vous développer en quoi le train classique est casse gueule?

Si je ne me fais pas un genre de littlewing, ce sera un genre de piper cub, fuselage en treillis soudé et train classique...
comme dit bobcat, il faudrait que je fasse un bilan...
Bonne soirée messieurs et merci de m'avoir répondu
Pierre


Dernière édition par tournicoti le Ven 12 Jan - 22:57 (2018); édité 1 fois
Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 540
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 15 Déc - 22:48 (2017)    Sujet du message: descriptif bipédique Répondre en citant

On est tous d accord pour dire qu un tractif à train classique, ça a vraiment de la gueule. Et pourtant, il n y en a aucun, en tous cas, je n en connais pas en France.
Je connais seulement un mono qui n a pas encore volé. 
La raison est simple: comme tous les trains classiques, il est difficile à poser par vent de travers. Et ça peut être le cheval de bois. 
Avec un avion, ça va encore, mais avec un autogire, avec ce rotor tout là-haut, tu peux le coucher facilement. 
Ç est pour ça que la majorité sont à train tricycle, tractif ou propulsif. 
Et sur ce forum, hélas, il y a déjà peu de monde, alors un qui connaît le tractif à train classique, ben il n existe peut être pas. 


Revenir en haut
MICHEL27


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2010
Messages: 197
Localisation: Haute Normandie
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 15 Déc - 23:51 (2017)    Sujet du message: descriptif bipédique Répondre en citant

Bonsoir,
je suis tout à fait d'accord avec Claude et vais répéter ses conseils très logiques :

Commence par passer ton brevet et vole de façon à te familiariser avec les spécificités du giro.
Ensuite tu seras mieux à même de comprendre certaines choses dont une toute simple : se coucher avec un giro tricycle est très facile. Le résultat est rarement dommageable physiquement pour le pilote mais pécuniairement ça fait très mal : rotor, hélice, carénage, cellule, tête, commandes, .... En gros le moteur et les instruments sont récupérables mais le restant ....

Si c'est facile avec un tricycle (simple étourderie) avec un classique ça l'est encore plus car la disposition des éléments est moins favorable. Ceci explique le peu de classiques en circulation. Essaie de contacter Philippe TISSERAND (tu trouveras ses coordonnées sur ce forum). Il a une très grande expérience de tout ce qui vole et il a pu tester un tractif classique amateur il y a quelques années (dont on n'a d'ailleurs plus de nouvelles). Jean-Claude DEBREYER (ex de ce forum) en construisait un aussi. Michel CROS a construit un Tervamaki et l'a abandonné après essais en vol. 

Voila, le rêve c'est bien mais il faut pouvoir un jour le réaliser et ce n'est pas gagné (mais pas impossible) dans cette formule. Des "pointures" ont renoncé donc un néophyte ......
Ceci dit, nous ne connaissons ni tes capacités techniques ni tes moyens de construction mais les conseils que tu auras de ce forum ne pourront être que de bonne volonté et non d'expérience tangible à part pour les grandes lignes bien sûr.
_________________
MICHEL27


Revenir en haut
tournicoti


Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2017
Messages: 25
Localisation: sud saint gaudens
Masculin

MessagePosté le: Sam 16 Déc - 21:13 (2017)    Sujet du message: descriptif bipédique Répondre en citant

Oh, je ne pars pas vainqueur, et ne me considere évidement pas comme une pointure. Et le projet autogire est un bon support pour tout exploiter et approfondir, ça fait parti du délire)

Sans vouloir insister à propos d'un atterrissage par vent de travers avec un autogire. Est ce que légalement j'ai le droit d'atterrir (aérodrome de campagne) en travers par rapport à la piste, avec le vent la distance d'atterissage ne devrait pas etre bien longue donc pourquoi ne pas atterrir face au vent quitte meme a être perpendiculaire à la piste (on part de l'hypothese que c'est faisable, sans obstacle)? Pourquoi s'obstiner à atterrir vent de travers si on peut poser de face?
Ou faire l'approche en crabe dans l'axe de la piste puis se mettre de face pour poser?

le tervamaki de Michel Cros n'est pas un tricycle?

J'ai un peu l'impression de squatter le forum là encore Very Happy , dites moi si j'abuse

Merci d'avance
bein oui, ça me travaille mais j'ai quand meme fait un ptit dessin de la version tricycle... qu'est ce qu'il est laid!


Dernière édition par tournicoti le Ven 12 Jan - 23:00 (2018); édité 1 fois
Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 445
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 17 Déc - 04:02 (2017)    Sujet du message: descriptif bipédique Répondre en citant

Personne ne remet en cause tes compétences, ni le matériel dont tu disposes. Mais de tes connaissances sur le Gyro. Ces connaissances peuvent être "minimes" mais suffisantes pour un simple pilote comme moi. Mais dès que tu attaque les réglages et/ou la construction, tu changes de monde ! J'ai le plus grand respect pour les constructeurs et je ne détiens certainement pas le 1/10ème de leurs connaissances. J'arrive à piloter un gyro, à le "bricoler", mais certainement pas à en construire un.
Avant de te lancer dans des plans ou autres, tu devrais te documenter. Tu as plusieurs livres de base sur l'autogire qui te permettront déjà de mieux cerner ton projet et d'évaluer la validité de tes solutions/choix...  Personne ne t’empêche de construire un tricycle tractif. Mais certains içi te font par de leurs expériences et connaissances : profites en...  Wink
Ceci dit, il ne faut pas être non plus Léonard de Vinci pour construire. Tu as plein d'exemple de construction amateur en Gyro qui volent ...Et beaucoup d'autres dans un hangar qui ne voleront jamais.... Tu devrait faire un tour au Bois de la Pierre, tu en verras pas mal qui volent  Wink ...
Et non, sur un terrain, tu dois te poser dans l'axe de piste. Pourquoi ? Parce que tout le monde ne peut pas le faire....Et donc, sauf si tu es seul sur TON terrain privé, tu dois faire un vrai tour de piste et une approche dans l'axe de la piste, même si tu es en crabe ( les A 380 le font bien   Wink  ) MAis au final, c'est le poser dans l'axe... 
C'est la règle...Bien sur, il arrive que tu fasses des "diagonales" au décollage comme à l’atterrissage...  Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
tournicoti


Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2017
Messages: 25
Localisation: sud saint gaudens
Masculin

MessagePosté le: Dim 17 Déc - 11:54 (2017)    Sujet du message: descriptif bipédique Répondre en citant

Bonjour la Thailande Very Happy chaleur de noel?

Mes connaissances sur le gyro sont totalement insuffisantes pour créer une machine correcte du premier coup, j'en suis conscient. Mais j'ai quand meme commencé à bucher, c'est d'ailleurs en buchant que je fais évoluer le littlewing (d'abord les questionnement conceptuels, quand le concept est défini, vient le dimentionnement fin)
http://magnigyro.com/features/features.html
http://www.pra.org/publicdl/Engineering Design Papers/

J'ai parlé du 'crosswind landing' avec Ron Herron (qui est tres accessible et réactif) je cite:
"Don't land in a crosswind. If the wind is strong enough to cause controllability problems, then land across the runway, into the wind. I do it often."
c'est clair que je ne trouve pas ça tres carré de poser de travers. En deltaplane, on évite les atterro vent de travers, ç'est face à la biroute! mais c'est du vol libre
Ron Herron me propose de m'envoyer des photos du systeme de mat réglable.

C'est un projet à moyen terme, j'aime bien dessiner, ça n'engage pas de frais, j'essaie d'avancer sur ce projet, je poserais des questions, continuerais d'avancer, approfondirais ma pratique sur mes machines outil, quand j'aurais fini le plan, j'espere pouvoir en parler avec une liasse complete (au bois de la pierre par exemple) et on verra à ce moment là si ça vaut le peine d'y aller ou pas. Mais le travail de conception qui sous entends d'acquerir une certaine connaissance du giro m'interesse.

???


à bientôt

Tournicota


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 445
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 17 Déc - 13:01 (2017)    Sujet du message: descriptif bipédique Répondre en citant

IL caille ici pour noël ! le thermomètre est tombé à 19° ce matin et il y a une prévi à 12° demain et les jours suivant...Dur dur...


tous mes voeux de réussite pour ton projet  !  Smile
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
tournicoti


Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2017
Messages: 25
Localisation: sud saint gaudens
Masculin

MessagePosté le: Dim 17 Déc - 14:14 (2017)    Sujet du message: descriptif bipédique Répondre en citant

Du coup l'apero, c'est avec des glacons? merci pour les voeux ;-)

J'ai oublié de préciser dans mon cahier des charges d'une machine facilement transportable: le rotor doit pouvoir se replier/couper en 2 ... afin de le disposer le long du fuselage pour le transport mat replié. Tout rentre dans le garage et je peux travailler dessus. Objectif: volume d'encombrement 4m50(l'avant dernier virage avant d'arriver à la maison est serré ) x 1m70(largeur pour route) x 1m85 (hauteur de ma porte de garage)


Dernière édition par tournicoti le Dim 17 Déc - 16:24 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Jean


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 47
Localisation: Doubs
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 17 Déc - 16:06 (2017)    Sujet du message: descriptif bipédique Répondre en citant

Voila ce que j'avais réalisé , mais j'ai un peu délaissé l'autogire , du moins pour le moment.
http://www.sendspace.com/file/jxkz7i


Je ne suis pas sûr d'avoir réussi à envoyer qq chose ?


Revenir en haut
tournicoti


Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2017
Messages: 25
Localisation: sud saint gaudens
Masculin

MessagePosté le: Dim 17 Déc - 16:21 (2017)    Sujet du message: descriptif bipédique Répondre en citant

Si si, ça a marché:


Je prévois de faire un pointage au TIG sur bati , une soudobrasure en l'air au gazflux (oxyacetylene); pourriez vous me parler de votre méthode fabrication
Merci


Dernière édition par tournicoti le Mer 20 Déc - 19:40 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:00 (2018)    Sujet du message: descriptif bipédique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Présentation Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com