le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Hélico Légers & Ultralégers
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA )
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 17 Mai - 23:01 (2009)    Sujet du message: Hélico Légers & Ultralégers Répondre en citant

Bonsoir Kader,

Merci pour ton intervention, ça me rassure de voir que le sujet intéresse au moins une personne Smile

Christophe,

Pourrais-tu développer...éventuellement faire des copier-coller des infos du site "Collectif hélico-Ulm", qui te permette d'affirmer ceci :
"Sous le slogan de la liberté de voler avec un hélico-ULM tu trompes l'immense majorité de tes signataires sur les contraintes mécaniques de l'hélicoptère."

Je suis prêt, à apporter d'éventuelles modifications, si tu me démontres que ton affirmation est fondée ; je ne suis pas certain que tu connaisses ce dicton populaire : "Seul les imbéciles ne changent pas d'avis !"

Regis


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 17 Mai - 23:01 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 714

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 09:17 (2009)    Sujet du message: Hélico Légers & Ultralégers Répondre en citant

Kader,

Pour faire une réponse rapide et me présenter sous l'angle d'un jeu de mots:" je pige la situation".
Depuis 1992 je connais les acteurs du monde de l'hélico léger ou ultraléger avec les bons sentiments des uns et les dérives commerciales sous forme de démagogie des autres.
J'ai aussi la chance de connaître des concepteurs dans le domaine de l'hélicoptère certifié, du kit et du VLH.

J'ai toujours défendu le droit à l'évolution dans ce secteur et la possibilité d'utiliser des machnines non certifiées dans le cadre de l'utilisation du loisir.

Sous prétexte de la sacro-sainte liberté individuelle ou collective il faudrait gober un dicours pontifiant? je ne le pense pas.

Sur ce même principe la France aurait dû homologuer le CH-7 angel et le Mini 500 à l'époque. C'était déjà un groupe de pression qui avait la volonté de réclamer à cor et à cri l'hélicoptère ULM. Heureseument que l'administration à refusé de céder car le CH-7 angel est une bonne machine mais le Mini 500 a provoqué de nombreux accidents.

La FFPLUM à toute sa place dans ce processus démocratique pour une classe 6. La gestion de cette fédération est un exemple de dynamisme, mais il sera difficile d'avancer dans ce dossier.
Un hélicoptère monoplace, biplace, certifié, en CNSK2 ou de construction amateur, voir même dans le futur reste et restera très compliqué à concevoir et ne tolére pas la médiocrité dans son entretien.
Le mythe de l'hélicoptère simple n'existe pas.

Pour votre culture dans ce domaine il faut absolument lire un article sur la conception des hélicoptères dans le magazine EXPERIMENTAL en 1993. Un concepteur explique les problématiques de la construction amateur dans ce domaine. Il y a aussi la présentation des kits qui est toujours d'actualité.

La sécurité est une affaire de responsabilté pour tous. Se dédouaner en proposant un argumentaire "italien" sur la fiabilté des machines n'est pas un argument technique.

Pour mon âge, je suis de même siècle que le Marquis de Pescara.

CH


Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 714

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 09:50 (2009)    Sujet du message: Hélico Légers & Ultralégers Répondre en citant

Régis,

Tu ne changeras pas d'avis sur la question, puisque tu es à l'origine du mouvement hélico-ULM.

Le dernier qui a donné une information réaliste sur le sujet sur ton site, il est resté moins de 2 jours sur ton forum. Après j'ai pu constater tes propos sur lui sur ce forum.

C'est vrai que pour les compétences il était un peu juste pour les conseils: 6000 heures d'hélico et pilote autogire!
 
Pour ta liste des signataires sur ton site, il ne faut rien changer. J'espère que tu vas arriver très bientôt à 1000. Pour fêter ça tu pourras lui offrir au millième une documentation sur la conception des hélicoptères.

CH


Revenir en haut
trezerkader


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 23
Localisation: sarlat
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 10:55 (2009)    Sujet du message: Hélico Légers & Ultralégers Répondre en citant

Bonjour CH,

Vous n'avez pas tout faux, mais pourquoi toujours tirer sur l'ulm?

Le R22 était pourtant béni par les plus hautes institutions et vous ne dites rien sur les morts qu'il à provoqué!!!! (en grand nombre)

Pourtant il était certifié et tous les pilotes étaient détenteur de la qualif certain meme avec également des centaines voir des milliers d'heures.

Je pense qu'il est tout à fait possible d'avoir de très bonnes machines, très légères avec de très bons pilotes très compétant (sans pour autant avoir nécessairement fait l'armée ou des milliers d'heures) je pense que vous avez un problème avec votre appréciation de la compétence des autres.

Pour vous on a (j'ai) l'impression que tous ce qui n'est pas certifié homologué estampillé n'a que peu de chance de réussir et que vous refusez tout ce qui ne vous convient pas ou n'entre pas dans votre ligne de pensée.

Etes vous pilote?

Si oui il y a bien quelqu'un qui vous a fait confiance lors de vos débuts et pourtant vous n'aviez alors au maximum qu'une connaissance livresque.

Accordez donc aux autres un peu de cette intelligence qui à fait que la France soit tellement créatrice en de si nombreux domaines.

Vous savez, il y a des gens très calés dans le milieu ULM toutes catégories confondues.

Cordialement

Kader


Dernière édition par trezerkader le Lun 18 Mai - 11:46 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 11:10 (2009)    Sujet du message: Hélico Légers & Ultralégers Répondre en citant

Christophe,

Tu écris qu'un hélicoptère "ne tolére pas la médiocrité dans son entretien."

Je ne connais aucun engin volant qui supporte la médiocrité dans son entretien.
Quelque soit le type d'ULM, hors construction amateur, doit être accompagné obligatoirement d'un "manuel d'utilisation et d'entretien".
Sur une formule type "hélico", il y a plus de graissage à prévoir que sur une formule type "voilure souple"...à mon humble avis, nul n'en doute.

Tu affirmes que : "Le mythe de l'hélicoptère simple n'existe pas."

Dommage que tu ne puisses te déplacer au rassemblement de "Bois de la Pierre", tu aurais pu constater la simplicité de conception du Mosquito, trois machines seront présentes, 1 XE et 2 AIR. Ce n'est que partie remise, je pense que tu trouveras un moment pour venir me rendre visite sur Aix-en-Provence, à l'occasion.

Précision :
Le Mosquito n'est pas un véhicule utilitaire, c'est un appareil récréatif et de loisir. Sa simplicité et sa légèreté ont les inconvénients de ses avantages ;
fiabilité moindre de sa motorisation par rapport à un bon gros "Rotax 914" qui vaut pratiquement le prix de la machine complète...c'est toujours l'histoire du beurre...de la fille de la crémière etc..

Bonne journée,
Regis


Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 714

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 11:50 (2009)    Sujet du message: Hélico Légers & Ultralégers Répondre en citant

Régis,

Pour en finir avec ta vision qui ressemble à une suprématie idéologique mais surtout pas à une réalité, voici ma réponse.

Un ULM 3 axes peut voler avec un entretien très moyen sans pour cela risquer la vie du pilote et du passager. Je l'ai consaté à plusieurs reprises dans des clubs et chez des propriétaires privés.


Je viens d'apprendre que tu es le premier au monde à régler un rotor avec une pompe à graisse.
Ton argument sur le carnet d'utilisation et d'entretien ne peut tenir la route puisque dans le cadre de l'ULM tu peux faire ce que tu veux.

Tu pourras contrôler le sérieux de l'entretien chez tes clients en version ULM? c'est le 1er avril toute l'année ton information.

L'hélicoptère simple n'existe pas: par définition c'est compliqué à concevoir. Il faut juste prendre un seul exemple avec les phénomènes vibratoires.

Je n'ai jamais critiqué le Mosquito dans sa conception ni pour sa motorisation avec son moteur 2 temps. Je connais le Mosquito Air...

Ton hélico était à Blois. Pour le Bois de la Pierre tu peux en exposer 20 cela ne te donnera pas une légitimité réglementaire.

CH


Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 714

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 12:01 (2009)    Sujet du message: Hélico Légers & Ultralégers Répondre en citant

Kader,

Voir mon dernier message:

J'ai toujours défendu le droit à l'évolution dans ce secteur et la possibilité d'utiliser des machines non certifiées dans le cadre de l'utilisation du loisir.

Si demain un monoplace à une "immat FP" je serais le premier content, si cet hélicoptère à un prix de vente de 30.000 euros ce sera encore mieux.

Pour vous le mieux c'est de rencontrer un "ingénieur ingénieux" spécialiste de l'hélico ultraléger et qui vole aussi en ULM 3 axes. Il pourra tout vous exliquer, mais dans une vision pragmatique.

Pour rencontrer cet homme il faudra s'intéresser au sujet pendant beaucoup d'années.

Je n'ai pas une vision partisanne mais réaliste sur ce dossier.

CH


Revenir en haut
trezerkader


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 23
Localisation: sarlat
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 12:04 (2009)    Sujet du message: Hélico Légers & Ultralégers Répondre en citant

ch,

Je suis désolé de votre réaction, là vous vous enfoncez dans la médiocrité de vos jugements.

Jamais vous ne vous remettrez en cause car vous n'aimez pas perdre.

Vous faites de tout cela une vulgaire affaire personnelle ou vous cherchez visiblement à régler une affaire qui nous dépasse tous.

beaucoup attendent cette nouvelle classe 6 avec le CH7, le Mosquito et les autres qui ne manqueront pas de se manifester, pourquoi ne prenez vous pas l'option d'apporter des solutions de conception au lieu d'essayer de tout détruire?

Merci de répondre de façon intelligible, je ne vous comprends pas toujours.

Cordialement

Kader


Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 714

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 12:12 (2009)    Sujet du message: Hélico Légers & Ultralégers Répondre en citant

Kader,

Que vient faire le R22 dans ce débat?

Si cet hélicoptère était dangereux il ne pourrait plus voler. Il a des particularités car c'est un biplace léger et c'est le plus vendu au monde, mais il est aussi très fiable.

Nous pourrions alimenter ce forum avec des dizaines de pages sur ce sujet mais dans quel but?

Il est préférable de réfléchir à l'avenir de l'hélicoptère ultraléger et de la baisse du prix du brevet par l'intégration d'hélicos en FP dans les clubs.

CH


Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 714

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 12:38 (2009)    Sujet du message: Hélico Légers & Ultralégers Répondre en citant

Kader,

Je rédige vite mes messages et j'essaye de faire court..pour l'intelligibilité il y a sûrement des manques puisque il est difficile de penser que je suis contre le CH-7 car un très bon hélico et l'utilisation Mosquito.

la médiocrité de mes jugements est un fait entendu ou une réalité avérée mais sur quelle légitimité?

Perdre ou gagner quelle importance? je ne peux pas influer sur le cours du destin. Je ne revendique pas le droit d'être d'accord avec moi,mais nous avons qu'un seul écho la "révolution hélico-ULM".

 "pas l'option d'apporter des solutions de conception au lieu d'essayer de tout détruire?"

Depuis bien longtemps nous avons des informations sur la conception des machines. Le brevet 5.165854 a été formidable pour l'hélicoptère ultraléger.
La destruction de quoi? l'hélicoptère ultraléger est une vériable occasion de voler à moindre coût en France. Votre critique est sur mon opinion de soutenir cette démocratisation?

CH


Revenir en haut
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 14:40 (2009)    Sujet du message: Hélico Légers & Ultralégers Répondre en citant

Non, non, Christophe, je te rassure, nous ne réglons pas les rotors sur les Mosquito avec une pompe à graisse ;

Les kits sont livrés avec :

- Le jeu de forets à faire des trous carrés ;
- La rape à épaissir ;
- Les clés plates, à tubes, et à oeil de 0 ;

et évidemment pour le réglage du rotor, un niveau à bulle fixe !

Bises
Regis


Revenir en haut
manu de mimizan


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 663
Localisation: mimizan
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 16:01 (2009)    Sujet du message: Hélico Légers & Ultralégers Répondre en citant

Bonjour  CH 
 
  
 
J'ai beaucoup de respect pour toi et tu es une personne que j'apprécie énormément... mais pour une fois, je ne suis pas d'accord avec toi.  Pourquoi ? 
 

 
 
Dans les années 70 , j'ai connu quelqu'un à la DGAC qui avait exactement les mêmes arguments que toi vis à vis du mouvement Autogire. Selon lui,  si l'autogire devenait ULM, nous allions au devant d'une véritable catastrophe et nous aurions ramassé nos pilotes à la pelle !!!  
 
Pendant que nous demandions le passage en ULM,  il nous balançait qu'il y avait une réglementation adéquate (CNRA) et qu'il n'y avait pas lieu de refaire le monde ... ??!! 
 
  
 
Résultat : Cette personne a bloqué l'avenir du gyro pendant plus de 30 ans avec les conséquences que cela a pu avoir. 
 
  
 
L'histoire nous donne raison. En effet, le passage, ensuite, du gyro en ULM, contrairement aux prédictions de ce fonctionnaire de la DGAC,  a diminué les risques d'accident, nos machines sont plus sûres et les pilotes se sont responsabilisés. 
 
  
 
Je ne vois pas pourquoi ce schéma ne s'appliquerait-il pas a l'hélico ULM !! 
 
  
 
Tu mets en avant que la mécanique hélico est très complexe et qu’il serait dangereux que tous les pilotes y mettent les mains dedans. 
 
Pour te répondre sur ce point, dans la classe ULM, il existe des machines telles que le Zeffyr et bien d'autres dans lesquels, effectivement, y mettre les mains dedans serait dangereux. Je connais des propriétaires qui ont un zeffyr et qui, en personnes responsables, font entretenir leur ULM par des gens compétents. 
 
  
 
Revenons à l'autogire, toucher à un rotor gyro, c'est aussi extrêmement dangereux, je ne connais pas de pilotes qui s'amusent à ce petit jeu-là ! Ils préfèrent justement donner leurs pales à régler à des gens qui s’y connaissent et dont c’est le métier. 
 
Pourquoi voudrais-tu que les futurs pilotes hélico ULM  aillent bricoler leurs rotors ??  ils feront comme les copains du gyro, ils laisseront ce boulot a ceux qui sont compétents dans ce  domaine, c'est-à-dire les constructeurs ou  leurs représentants. 
 
  
 
Et pour finir, je vois peu de gens qui ont acheté des ELA, Magni, Xenon, etc.. faire de la mécanique sur leurs engins. Il laissent ce travail aux profesionnels.  Alors pourquoi verrions-nous des pilotes hélico ULM  se transformer en futurs mécanos ?? 
 
  
 
Bien entendu, il y aura toujours un inconscient qui échappera a la règle et qui fera n'importe quoi, même si sa machine est en CDN, mais ça, c’est une autre histoire ! 
 
  
 
Cordialement 
 
Manu
_________________
Amitiés
Manu de Mimizan


Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 714

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 16:27 (2009)    Sujet du message: Hélico Légers & Ultralégers Répondre en citant

Salut Manu,

J'aimerais te suivre dans ton raisonnement, mais voilà  il y a eu plusieurs accidents sur le sol français avec des hélicoptères ULM ces dernières années mais sans réglementation et avec des "bricolos".

 Nous les connaissons tous.

Dans l'absolu je suis d'accord avec toi sur la responsabilité des gens, avec 500 ou 1000 Manu sur le territoire.

Pour une nouvelle réglementation, il ne faut pas me convaincre, mais apporter la preuve aux décideurs qu'il existe 500 ou 1000 Manu.

Alors oui pour une réglementation Hélico ULM à Mimizan chez des gens sérieux, tu as ma bénédiction. Par ce biais nous pourrions encourager la constructeur amateur comme pour l'autogire.

Christophe


Revenir en haut
trezerkader


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 23
Localisation: sarlat
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 16:53 (2009)    Sujet du message: Hélico Légers & Ultralégers Répondre en citant

Mon cher CH,

Décidément je crois que vous avez un vrai problème et un grave en plus.

Maintenant nous allons demander un brevet TCE type MANU (je sais que Manu est un garçon très sérieux et très compétant) et là vous serez enfin satisfait!!!!!!

A moins que d'ici là vous n'ayez trouvé un Sérafin dupliquable en 2000 exemplaires.

Je pense que vous n'êtes plus crédible, votre discours s'enlise dans votre amertume et votre rancœur, je pense que votre opposition est réellement dû à un conflit de personne que vous ne savez pas régler ou tout simplemùent que votre champ de vision est bloqué sur vos jeunes années (il y à 25 ou 30 ans).

Vous avez un complexe avéré de supériorité et vous manquez cruellement de discernement et de logique pour vous tous ceux qui sont ou pensent ou vivent différemment sont des hêtres incapables de se prendre en main sérieusement ou sont des incompétents.

c'est pourtant dans la masses que l'on trouve ceux qui nous font vivre au propre et au figuré, pas chez les "instruits" (si vous avez été dans l'armée ou l'industrie vous comprendrez)

Je vous laisse votre débat me me passionne pas.

Kader


Revenir en haut
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 17:05 (2009)    Sujet du message: Hélico Légers & Ultralégers Répondre en citant

Christophe,

Tu as une connaissance et une culture évidente de l'hélicoptère léger, mais concernant les textes et réglementations qui encadrent l'activité ULM, il semblerait que ta vision soit entachée d'une totale ignorance, pour te permettre d'écrire une telle affirmation :

"Ton argument sur le carnet d'utilisation et d'entretien ne peut tenir la route puisque dans le cadre de l'ULM tu peux faire ce que tu veux."

L'arrêté du 23/9/98 qui impose que "pour les U.L.M. monoplaces construits en série à partir d'un U.L.M. de référence et pour les U.L.M.
biplaces, un manuel d'utilisation et un manuel d'entretien", n'est pas une obligation de fournir un simple papier griffonné sur le coin d'un vieux zinc...

Les démarches et dossier à présenter auprès de la DGAC pour l'obtention d'un numéro de référence constructeur ULM, relève d'une étude de crédibilité et de sérieux, de la part des services DCS (Direction du Contrôle de la Sécurité), pratiquement équivalente au dépôt d'un dossier CNSK...

Par contre, qu'en tant que propriétaire/pilote tu puisses faire n'importe quoi, c'est effectivement vrai...

Il n'y a absolument pas que dans l'ULM où tu peux faire n'importe quoi ;
rien ne t'interdit de prendre ta voiture et partir rouler à 250 km/h sur une nationale ;
ou ouvrir ta fenêtre et te jeter du 10ème étage ;
ou tout simplement discuter avec un régis sur un forum !!

Par contre, des histoires de bévues et de loupés d'atelier agréés, je peux t'en raconter quelques unes...mais ça ne servirait à rien, tu me traiterais de menteur...

El Ché Rotor y qué biba la révolutionne !

EXTRAIT de la LOI :
Arrêté du 23 septembre 1998
relatif aux aéronefs ultra-légers motorisés
modifié par arrêté(s) du
15 mai 2001
4 mars 2004

Art. 4.- Une fiche d'identification est associée à la carte d'identification.
La fiche d'identification comprend une partie descriptive qui identifie les caractéristiques essentielles de
l'U.L.M. notamment les caractéristiques de masses, de motorisation et de vitesses, permettant son
classement en U.L.M. conformément à l’article 2 du présent arrêté.
La fiche est visée et délivrée par le ministre chargé de l’aviation civile au vu de la partie descriptive de la
fiche d'identification, et en considération de la seule déclaration du constructeur attestant que ce dernier:
a) garantit la conformité de l'U.L.M à la partie descriptive de sa fiche d’identification;
b) a démontré la conformité aux conditions techniques applicables et a effectué le programme de
démonstration de conformité qui leur est associé;
c) dispose d’un dossier technique constructeur, qui comprend :
1. le compte rendu des épreuves au sol et en vol ayant permis de démontrer la conformité de
l’U.L.M.;
2. le dossier d'utilisation.
La démonstration de conformité comprend un programme minimal défini par le ministre chargé de
l’aviation civile conformément à l’article 8 du présent arrêté.
Le ministre chargé de l'aviation civile notifie sur la fiche d'identification le code d'identification de
l'U.L.M..
Le dossier technique constructeur doit être archivé et tenu à la disposition du ministre chargé de l’aviation
civile.
Le ministre chargé de l’aviation civile peut faire effectuer, par des personnes ou organismes habilités à cet
effet, les vérifications et la surveillance qu’il juge nécessaire pour s’assurer que l’U.L.M., dont la fiche
d’identification a été visée, répond aux dispositions du présent arrêté.

Titre III . - Démonstration de conformité.
Art. 8.- Le dossier de calcul et les épreuves en vol et au sol doivent permettre de tester l'ensemble des
éléments intéressant la sécurité et de couvrir l'ensemble des utilisations prévues pour l'U.L.M..
Ces démonstrations doivent être effectuées conformément à un programme minimal défini par le ministre
chargé de l'aviation civile.
L'exécution de ce programme fait l'objet d'un compte rendu, joint au dossier technique constructeur.
(arrêté du 04 mars 2004) Le ministre chargé de l'aviation civile peut imposer des justifications et des
épreuves spéciales en vol et au sol prenant en compte une utilisation particulière de l'ULM ou des
caractéristiques particulières, notamment pour les ULM de classe 2 ou 3 dont la charge alaire à la masse
maximale est supérieure à 30 kg/m², ainsi que pour les ULM présentant un ou plusieurs dispositifs tels
qu'une hélice à pas variable, un train d'atterrissage rétractable ou un parachute de secours.


Dernière édition par Rotor le Lun 18 Mai - 20:31 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:45 (2017)    Sujet du message: Hélico Légers & Ultralégers

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA ) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com