le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Couple -Couple moteur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Jeu 2 Juil - 10:10 (2009)    Sujet du message: Couple -Couple moteur Répondre en citant

Bonjour,
Le forum  « longueur d’une piste » a dérivé sur  d’autres sujets aussi intéressants et notamment sur les effets secondaires de la puissance motrice. Comme d’autres, J’y ai relevé  quelques  confusions, et je pense que çà vaut peut-être la peine de lancer une discussion spécifique.
Le couple du moteur :  il n’est lié qu’a la puissance P et au régime de rotation de l'hélice k :  C = P/N soit 110 mN maxi pour un 503 réducté 2,58.  Ni l’hélice ni  la dérive n’y peuvent rien. Mais...
1° effet secondaire : Ce couple provoque l’inclinaison du gyro sous son rotor, et fini par produire un déport latéral  (4 à 5 cm) du poids et l’apparition d’un couple contraire. L’équilibre est de nouveau atteint quand le fuselage est penché (2-3°) et le manche de travers. Certains préfèrent déporter  la tête dès la construction, la dissymétrie réapparaissant quand le moteur est réduit (donc moins longtemps)
 2° effet secondaire : Le souffle de l’hélice est tordu  et frappe le gouvernail de travers. Cela produit du virage (lacet) qu’il faut contrer au palonnier. Un braquage latéral idoine du moteur peut amener localement le flux d’air parallèle à la dérive...mais créer d'autres dissymétries.
Nota : La dérive type floridien qui traverse intégralement la veine tordue est frappée d’un coté (en bas) et de l’autre coté (en haut). Le lacet s’annule. Mieux, il se produit même un couple de renversement qui s’oppose en partie au couple moteur (moins d’inclinaison sous le rotor). Un empennage horizontal qui traverserait intégralement cette veine améliore encore cette compensation.
Je laisse de coté les effets tertiaires qu’André Martin a suggérés : couple gyroscopique apparaissant lors des variations d’assiettes. Déport transversal de la poussée de l’hélice avec l’angle de cabré du moteur.
Jean Claude


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 2 Juil - 10:10 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
André Martin


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2008
Messages: 251
Localisation: Québec (Canada)
Masculin 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 2 Juil - 14:36 (2009)    Sujet du message: Couple -Couple moteur Répondre en citant

La précession gyroscopique est loin d'être négligeable! Et peut mener à des mouvements désordonnés, totalement incontrôlables (quand combinés aux autres effets)!...
_________________
L'avenir de l'autogire c'est le gyrodyne!!!
http://zeeoo.free.fr/forum/index.php?owner=zeeoo
http://www.rotaryforum.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
nanar


Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2008
Messages: 119
Localisation: entre grenoble et lyon
Masculin

MessagePosté le: Jeu 2 Juil - 23:45 (2009)    Sujet du message: Couple -Couple moteur Répondre en citant

Okay  très vrais ce que dit JCD , j'avais un gyro avec dérive floridien il était très stable a la mise des gaz

Revenir en haut
jeangui91


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 446

MessagePosté le: Ven 3 Juil - 12:15 (2009)    Sujet du message: Couple -Couple moteur Répondre en citant

André Martin a écrit:
La précession gyroscopique est loin d'être négligeable! Et peut mener à des mouvements désordonnés, totalement incontrôlables (quand combinés aux autres effets)!...

Ca c'est bien vrai !!!!! Sur avion à train classique, la mise en ligne de vol au décollage met bien en évidence ce paramètre qui s'ajoute à deux autres : l'effet du couple de réaction de l'hélice qui surcharge la roue du même côté et l'effet de l'action dissymétrique sur la dérive par le souffle hélicoïdal de l'hélice. Une seule chose à faire par anticipation c'est de mettre du pied du bon côté sinon c'est le départ en cheval de bois presque assuré.


Revenir en haut
j-p morizet


Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2009
Messages: 137
Localisation: Besançon
Masculin

MessagePosté le: Ven 3 Juil - 14:47 (2009)    Sujet du message: Couple -Couple moteur Répondre en citant

Bonjour,

Tout à fait d'accord avec Jean-Claude. En revanche je n'avais pas pensé au couple sur la  dérive floridienne qui s'oppose à l'inclinaison de la machine sous son rotor  ;

André pourrait-il préciser ce qu'est la précession gyroscopique. Il me semble me rappeler de mes cours de physique que c'était, dans le cas de la rotation d'une toupie ( le jouet), le fait que l'axe de la toupie décrivait dans certains cas un cône dont le sommet était la pointe de la toupie ; est-ce bien cela ?
Pour un gyro comment cela se manifeste-t-il ?

cdlt
Jean-Pierre


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Ven 3 Juil - 16:27 (2009)    Sujet du message: Couple -Couple moteur Répondre en citant

André Martin a écrit:
La précession gyroscopique est loin d'être négligeable! Et peut mener à des mouvements désordonnés, totalement incontrôlables (quand combinés aux autres effets)!...  


André, j'ai subi les démonstrations d'effet gyroscopique par mon moniteur à la fin des années 60 sur Piper "Cub" et constaté très clairement... sa très grande faiblesse! Ce, malgré un vilebrequin bien lourd (Continental 65 ch) et une hélice de 1,85m.
Aujourd’hui, avec des hélices bien plus légères et des volants moteur tournant,  de surcroît, en sens opposé à celui de l'hélice, j'ai beaucoup de peine  à croire à un effet décelable. Qu'en pensent les instructeurs gyro? 


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Ven 3 Juil - 18:04 (2009)    Sujet du message: Couple -Couple moteur Répondre en citant

jeangui91,
Il me semble bien difficile de distinguer l'effet gyroscopique des deux autres pendant la mise en ligne de vol. Il me parait plus démonstratif de le faire en vol bien équilibré en lacet, pour ne faire apparaitre qu'une perturbation à la fois. Et dans ces conditions, on s'aperçoit... de rien ou presque (quelques degrés de lacet pour + ou - 30° de variations d'assiette.


Revenir en haut
jp44


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2009
Messages: 930
Localisation: loire atlantique
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 3 Juil - 21:47 (2009)    Sujet du message: Couple -Couple moteur Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Aujourd’hui, avec des hélices bien plus légères et des volants moteur tournant, de surcroît, en sens opposé à celui de l'hélice,


sauf pour les reducteur a couroie...peu etre plus rares maintenant ???
_________________
GIRAUD jean-pierre


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:19 (2017)    Sujet du message: Couple -Couple moteur

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com